Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2014-02-04T14:46:00+01:00

A l' assaut !!!!

Publié par divagations-et-balades

 

          Il est des moments où le vieux, mais, toujours vigoureux Océan, se rappelle qu' il est un Titan, fils aîné de Gaïa et Ouranos. Ce vieillard, à la barbe et aux cheveux verts,

ocean.jpg

                                                           ( Image Wikipedia )

fut le dieu des mers et des océans, avant d' être détroné par Poséidon. Est-ce le souvenir de cette spoliation qui, parfois, le rend si furieux ? Il déchaîne alors sa force titanesque, et va, dans sa rage, fracasser les côtes, qu' habituellement, il caresse d' une douce écume blanche.

1-DSC00330.JPG

          Ces jours-ci sont jours de colère.

          Le vieux Titan s' est déchaîné. Sa colère a enflé démesurément, les couleurs, effrayées, ont fui devant toute cette noirceur qu' il a déversée sur les flots et dans le ciel.

nature-1087.JPG

          Rabattu vers l' horizon, où des nuages gris attendent pour le dissoudre, le soleil lutte vaillamment pour donner un peu d' éclat au monde, mais, à peine parvient' il à ne pas l' envoyer au néant, en maintenant un ton de malachite sombre, à cette masse aquatique, qui monte à l' assaut de la côte en rouleaux noirs menaçants.

nature-1095.JPG

          Ils explosent en gerbes d' écume sale, dans laquelle, j' en suis sûre, se cache le monstre marin, favori du dieu déchu.

nature-1096.JPG

          Ivre de l' envie de détruire, il s' attaque aux maisons des Hommes, ces nains qui se prennent pour des géants, et construisent leurs demeures en des endroits qui ressemblent à un désir de le narguer.

          Il en a trouvé une, et inlassablement, il lance ses vagues pour miner la dune sur laquelle est est bâtie. Il la ronge tant et si bien, que les Humains qui l' habitaient furent contraints de l' abandonner. Très vite, la maison agonise; tant bien que mal, elle résiste, mais, on sait qu' elle est tout près de s' effondrer.

nature 1091

          Sûr de son triomphe proche, l' irascible vieillard a dressé dans le ciel safrané une colonne de victoire.

nature-1086.JPG

          Puis, il me voit. Evidemment, avec mon imperméable rouge et mon appareil photo, je suis aisément repérable.

          Suis-je venue pour immortaliser sa gloire ? Il se fait plus gentil, apaise le vent qui perd de sa violence, pare ses eaux de quelques bijoux en forme de barrettes dorées, qu' il emprunte au soleil.

nature-1097.JPG

          Mais, ce n' est qu' un instant, bref et mensonger, car une nouvelle vague de colère ranime le vent, et, en une seconde, il me châtie d' une volée d' embruns, qui me transforment en gorgone mouillée et grelottante, qui part en courant vers l' abri de sa voiture, et démarre, tournant le dos à ce fou furieux.

nature 1100



Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

passion 13/02/2014 07:54


Victor ...(pas le chien!)... Hugo,  va aimer lire ta prose... et moi aussi!


Bisous

divagations-et-balades 15/02/2014 10:37



Hugo oui, peut-être quand à l' autre, le chien, c' est un béotien !



Ramon Basagana 05/02/2014 21:28


Mais... c'est du Victor Hugo!!!


Wouaouh! quel talent! 


"Ivre de l'envie de détruire..." Où vas-tu chercher des expressions pareilles?


Bravo!


Amitiés,


Ramon

divagations-et-balades 05/02/2014 22:27



Venant de toi j' apprécie le compliment, mais que doit penser Victor Hugo ?


Amitiés. Bonne nuit


Simone



aln03 04/02/2014 20:50


J'aime beaucoup ton histoire vraie de " Simone et Le Titan " Super bien racontée.Tu es passionnante .Mais le Vieux est méchant .Tu as fait de super photos même si tu as été arrosée.


Les habitants de cette maison pourront-ils revenir chez eux .


Bravo Simone .Bises


Nicole


 

divagations-et-balades 04/02/2014 23:12



Cette maison appartient à un copain de foot de mon frère, elle est située à L' Amélie, à 4 ou 5 kms de Soulac et I,5kms de la maison de retraite. Ce copain et sa gfamille ont évacué la maison il
y a quelques mois car elle était déjà menacée, mais maintenant, elle est vraiment au bord de la dune et va s' effondrer dans la mer. Elle est branlante. Ce copain était médecin urgentiste à
Soulac, il s' est rapatrié à Bordeaux.


Dommage ! Elle était belle, et quelle vue !


Bonne nuit Nicole. Bises



hélène 04/02/2014 17:44


Que ton aventure limousine m'a fait rire....pas banal cette situatuon, heureusement que ton sens pratique est toujours présent!


Vagues violentes, j'aimais aller au bord de l'Océan quand ça soufflait bien fort, toute fière


d'être la seule à braver cette immense clameur!


Alors, plus d'ascenceur incertain, prends l'escalier.


 


Bises


Hélène

divagations-et-balades 04/02/2014 19:49



Ô sans coeur !


Tu aimerais, ce soir le vent commence à souffler fort; il parait qu' il y aura tempête cette nuit. J' adore entendre le vent dans les pins, la nuit, au chaud dans mon lit.


Oui Madame, je prends les escaliers au moins 10 fois / jour à la maison de retraite et chaque fois que je peux, même et surtout dans les hôtels


Bonne soirée


Bises



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog