Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-08-24T08:04:00+02:00

balade en rouge et vert : Aïnhoa la Rouge

Publié par divagations-et-balades

 

 

 

          C' était un jour lumineux et chaud de cet été qui nous venge si bien d' un printemps maussade et raté. Négligeant Bayonne, nous entrons dans le pays vert en suivant la route de Cambo. Les Pyrénées ciselaient l' horizon proche.

1-IMG_9102.JPG

          Délaissant Cambo, nous avons bifurqué vers AÏnhoa, que nous avons atteint peu après. Dès les premières maisons, leur blancheur striée de rouge, nous a éclaboussées.

1-IMG_9105.JPG

          En face, l' église bicolore et son curieux clocher. Eglise d' AÏnhoa

          Et bien sûr, le monument sans lequel un endroit de ce pays vert ne serait pas : le fronton de pelote basque.

1-IMG_9107.JPG

          Celle-ci a d' ailleurs franchi les limites du Labourd pour envahir toute l' Aquitaine, et dans sa capitale, Bordeaux, se trouvent plusieurs frontons et trinquets. Je me souviens aussi qu' au cours de mes enfantines vacances arcachonnaises, j' avais vu, au fronton des Abatilles, quelques fameux pelotaris dont j' ai oublié les noms.

          Un peu plus loin, se dresse le superbe hôtel Ithurria, devant lequel grimacent des yuccas qui se sont montés le cou.

1-IMG_9104.JPG

          Avant d' aller déjeuner, nous décidons de faire une promenade apéritive dans ces rues, parées de guirlandes, et qui semblent faites pour y danser le fandango.

1-IMG_9131.JPG

          Ces décorations de verdure ressemblent à de gros bouchons.....de bouteilles d' Irouléguy ou d' Izarra ?

          A AÏnhoa, le rouge domine, et tout le village a un air de gaîté, de fête permanente.

1-IMG_9133.JPG

1-IMG_9134.JPG

          Chaque maison a, dans son prolongement, un jardin de même largeur que l' immeuble.

          Tout à coup, la gourmande qui, en moi, " jamais ne dort, ni ne sommeille "  hume une bonne odeur de pain d' épices. D' instinct, je me dirige vers sa source. J' apprends que le pain d' épices est une spécialité d' Aïnhoa. La fabrique est au fond d' un large couloir, ou un vieux pressoir y parait un peu perdu.

1-IMG_9137.JPG

          C' est alors que me vient l' idée funeste. Détestant m' encombrer, je décide de revenir acheter du pain d' épices après notre déjeuner. Et voilà comment je n' en ai pas eu, car au retour.......c' était fermé. Il faudra que je revienne un jour.

          Alors, un dernier regard à une jolie placette biscornue,

1-IMG_9136.JPG

          Nous repartons vers le parking, où, j' espère, la voiture nous attend !

1-IMG_9139.JPG

          Et, en route pour Sare la Verte où j' espère bien vous retrouver. 




Voir les commentaires

commentaires

nath p 30/08/2013 18:26


Je connais bien cette belle bourgade c'est très beau là bas !! merci pour cesbelles images qui me font penser à mes vacances !!! bisou nath p

divagations-et-balades 31/08/2013 10:45



Merci Nath. Alors ! en forme pour demain ?



passion 26/08/2013 18:16


Figure-toi que je ne connais pas du tout le pays basque... moi, qui use et abuse du piment d'Espelette....


Bisous

divagations-et-balades 29/08/2013 06:51



Bon, j' ai encore 2 ou 3 articles à écrire pour te le montrer un peu plus. Ah le piment d' Espelette ! j' ai acheté une gelée de piment d' E. pour manger avec le fromage de brebis; ça change de
la confiture de cerise noire et c' est délicieux.



kas 24/08/2013 13:10


les décorations vertes sont, dirait-on, peu modestement phalliques l


ah... c'est sûrement les effets du piment d'Espelette.


Et toi, pas de pain d'épice...


enfin j'espère que tu as retrouvé ta voiture.


Bises de pinson.

divagations-et-balades 24/08/2013 19:14



J' ai retrouvé une voiture en pain d' épices.........C' est pas vrai !  Même pas. Ah tu trouves les décorations vertes phalliques !!!


Bisous Mr K



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog