Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-11-28T09:21:00+01:00

Conte tragique de la Lune somnambule

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          Certains soirs de nuit noire, elle est là, ronde, brillante, comme un gros bonbon au miel accroché dans le ciel.

1-IMG_3432.JPG

Parfois, elle joue à nous faire croire qu' elle est là, tout prés, et qu' elle s' accroche à une fine branche de pin, pour peut-être s' y balancer.

1-IMG_3434.JPG

Quoi de plus normal qu' une lune bien ronde, brillant dans un ciel d' ébène ? Mais, j' ai la preuve qu' elle ne reste pas tranquillement à sa place, la lune vadrouille, se disant que la nuit, tout le monde dort, et qu' on ne la verra pas. Pourtant......

1-IMG_3436.JPG

Je la soupçonne de courir aprés le soleil, dont un jour, il y a bien longtemps, elle était tombée amoureuse. Bien sûr, l' astre du jour s' était bien aperçu de l' effet qu' il produisait, et il en jouait, avec une certaine cruauté, il faut le dire. Le soir, à son coucher, pour aguicher la lune, il nimbait le ciel d' or éclatant;

1-IMG_3329.JPG

La lune, pour lui plaire, se transformait en topaze géante;

1-IMG_3742.JPG

Le matin, il peignait le ciel de couleur de feu, comme si chaque nuage démultipliait sa flamme mensongère.

1-IMG_3443.JPG

La pauvre lune alors perdit la tête. Elle ne savait plus distinguer le jour de la nuit. Elle devint somnambule, et, on la vit divaguer dans le ciel.

Dans le ciel pâle du petit matin, quand finissaient de s' estomper les artifices du soleil.

1-IMG_3706.JPG

C' est là qu' elle commença à maigrir.

1-IMG_3453.JPG

on la vit, de plus en plus mince, dans le bleu de la pleine journée, où elle errait, sans savoir où aller, ni sans doute, où elle était;

1-IMG_3668.JPG

Et le soleil continuait à jouer au chat et à la souris, se cachant de l' autre côté du firmament, dès qu' il l' apercevait quelque part.

Devenue complètement démente, elle se parait d' écharpe diaphane, que, telle Iris, elle laissait traîner derrière elle.

1-IMG_3838.JPG

Et, le soir revenant, elle se drapait de voiles roses, pour aller, disait' elle, hanter les rêves des enfants, en tentant d' échapper aux griffes qui, croyait' elle, étaient là pour la déchiqueter.

1-IMG_3846.JPG

Pauvre lune !!!

Voir les commentaires

commentaires

Passion 02/12/2012 17:22


Les divagations sont bien agréables à suivre dans cette balade lunaire...


Encore, encore!!!


Le ciel d'aujourd'hui n'offre pas beaucoup de clarté...ni soleil, ni lune ... l'idylle est brisée ...!


Bonne soirée

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog