Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-03-10T09:01:00+01:00

Contemplation

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link      Pour aider des animaux : link

 

 

                    Hier, grand ciel bleu, dix neuf degrés.....juste ce qu' il fallait pour répondre à l' appel de l' océan. Alors, je suis allée chercher l' amie parisienne, et....hop ! Cap à l' ouest ! Après la traversée de la forêt, verte de pins, jaune de mimosas sauvages et rousse de fougères mortes, nous entendons son rugissement puissant voler vers nous au-dessus de la dune, et, soudain, nous le voyons, d' une beauté à couper le souffle. Je râle un peu, car je n' ai pas emporté mon appareil photo. Mais j' ai mon téléphone.........On verra bien !

1-DSC00323.JPG

                    La marée est haute et forte, elle monte très haut sur le sable d' une plage pourtant très grande. Il y a une symphonie de couleurs éblouissante, quelque chose de magique qui nous cloue le bec. De toute façon, nos voix humaines sont couvertes par celle des vagues. Elles sont la respiration immémoriale de la mer.

                    Nous nous installons sur les énormes pierres, vestiges d' un blockhaus que l' océan a fini par détruire. Là, en silence, chacune de nous s' est laissée imprégner de cette magie pour un moment d' éternité.

1-DSC00341.JPG

                    Je vous l' offre, et puissai-je savoir vous en transmettre toute la musique;

1-DSC00339.JPG

1-DSC00338.JPG

                    Le soleil luit sur le vieux socle de béton. Un grand morceau de bois s' est échoué, semblable à un serpent figé que les vagues malmènent. D' où vient' il ? A t' il traversé la grande mer depuis des terres lointaines ?

1-DSC00335.JPG

1-DSC00332.JPG

                    Par son mouvement toujours renouvelé, toujours le même, et, jamais semblable, l' océan oblige l' être humain à s' arrêter et contempler sa magnificence. La Méditerranée n' a pas ce pouvoir de subjuguer et presque d' asservir. Sauf, peut-être, quand brusquement elle se déchaîne, comme à Aïn Taya, en Algérie, où elle avait failli me noyer.

1-DSC00331.JPG

1-DSC00322.JPG

                    Cet aller-retour perpétuel, cette alternance de calme et de fracas, finissent par devenir envoûtants, et à la longue, obsédants. Comme si, en nous, une marée originelle accordait son rythme à celui des vagues. Un flux et un reflux de pensées télescopiques s' amusent dans ma tête.

                    Le serpent de bois a été bouté sur le béton. Les amateurs de bois flotté seront contents de la rencontre. Mais attention, la mer peut le reprendre si vite !

1-DSC00318.JPG

                    Dommage ! Il va falloir partir. La parisienne a du mal à s' arracher au spectacle, moi aussi, mais j' ai une grande chance, je peux revenir quand je veux; elle regagnera Paris dans trois jours............La pauvre !!!

                    Last glance on the silver coast !!!

1-DSC00316-copie-1.JPG

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

barbad 21/03/2013 08:26


Un beau moment qui ressource au gré des vagues et des lumières éphèmères portées par le va et vient


poésie au rendez-vous et belle traduction de ces instants magiques.


La mer "prête" et reprend toujours, tout est question de moment.


Il faut donc être dans le carpe diem pour s'en imprégner en profondeur.

nath p 18/03/2013 16:03


L'océan et ses vagues ...j'aime ,ça fait un bien fou ! j'aime y aller hors saison c'est mieux pas un touriste ... bonne journée venteuse par chez moi ...

sittelle 11/03/2013 17:49


Oh oui comme la mer me manque... je n'ai pas mis ta sono mais je l'entends en rêve; et je respire ses senteurs; en face par la fenêtre, je vois la pluie... après la neige de ce matin, le vent et
le ciel gris, le rêve  !

mamichou 10/03/2013 16:16


Superbe !


(et je parle en connaissance de cause

Jackie 10/03/2013 11:52


Oh, des images de rêve...


Merci Simone Bonne journée

kas 10/03/2013 11:37


toutes tes photos sont magnifiques


et la sonorisation parfaite


je comprends l'impression très forte, presque obsédante, que tu ressens devant ce spectacle


je la partage à 100 pour 100


bises d'un terrien... bien privé, comme ton amie parisienne

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog