Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2013-10-13T13:38:00+02:00

Embarquement immédiat

Publié par divagations-et-balades

 

 

 

          Me voilà, en train de galoper vers le quai des Dames, où je vais embarquer sur le.......Mélusine, pour aller contempler Fort Boyard de près.

1-IMG 9992

          Je m' installe à la poupe, afin de voir s' éloigner la côte, et, avoir une vue panoramique sur les trois tours qui vont bientôt s' estomper dans l' horizon fuyant.

1-IMG_0003.JPG

          La marée est basse; on sent Mélusine frémir de l' impatience de filer vers le large de toute sa puissance. On aperçoit les belles villas rochelaises à babord.

1-IMG_0004.JPG

          Je suis intriguée par une tour tronçonique de couleur rouge, trop grande pour une simple balise, d' un peu plus, apparemment, de dix mètres de haut; le mot : Richelieu est inscrit en grosses lettres blanches.

1-IMG_0008.JPG

          Qu' est-ce à dire ? Richelieu serait' il venu ici, jouer les ermites, tel un Saint Siméon de l' océan ?

          Le capitaine nous renseigne : ce fut un phare, encore un. La Rochelle en est prodigue.

          A l' origine, cette tour était située à l' emplacement de la digue que le célèbre cardinal fit construire lors du siège de la ville. Son destin fut tragique, car, dans la nuit du vingt et un janvier mille neuf cent quatorze, elle fut démolie par un vapeur anglais : le Cédastres. Comme l' Entente Cordiale avait été signée entre la France et l' Angleterre, je pense que le timonier avait du boire trop de whisky.

          Une nouvelle tour fut édifiée en mille neuf cent quinze, dans le chenal d' entrée dans le Vieux-Port. Où elle est actuellement.

          Nous sommes pris en chasse par un canot pneumatique occupé par deux fringants militaires, et un voilier, que nous ne tarderons pas à distancer.

1-IMG_0013.JPG

          Sorti du chenal, Mélusine donne enfin sa pleine puissance, et laisse un sillage qui creuse la mer, en faisant chatoyer ses couleurs.

1-IMG_0021.JPG

          Je ne me lasse jamais d' être sur la mer, de la voir scintiller au soleil, avec ses promesses d' infini.

1-IMG_0027.JPG

          Et, j' aime ce vert magique, transparent, des jours d' été, quand le ciel est si pur, et que la mer choisit de n' en pas refléter l' azur.

1-IMG_0028.JPG

          Mais, soudain, il est là, en train de grandir devant nous, monstre solitaire cerné par l' océan. Ce vilain satellite sur pilotis, est' il là pour les émissions de télévision ?

1-IMG_0036.JPG

          Fort Boyard, et ses soixante dix huit sabords qui n' ont jamais servi.

1-IMG_0042.JPG

1-IMG_0044.JPG

          Nous en faisons le tour, et, déjà, nous en éloignons.

1-IMG_0049.JPG

          C' est le retour, alors je vais profiter du temps qu' il me reste sur la mer, ouvrir grands mes yeux et mes bronches, et vous retrouver plus tard, pour ce coming back vers La Rochelle.

         

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
S
<br /> 1000 milliards de mille de sabords ! quelle croisière, merci... ça manque bien de vagues par chez moi ; et d'iode ! quid des beaux militaires <br />
Répondre
D
<br /> <br /> Helas, perdus de vue ..........<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Magnifique ! il est magnifique au beau milieu de l'eau as tu vu Père Fouras dans sa tourelle ? bisou nath<br />
Répondre
D
<br /> <br /> Le Père Fouras a eu dernièrement quelques problèmes je crois, alors il boude et n' a pas voulu se montrer.<br /> <br /> <br /> Bise<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Ecrivain ou capitaine au long cours peut-être???<br />
Répondre
D
<br /> <br /> Voilà, capitaine au long cours, ou corsaire, ça m' aurait bien plu, et puis les jours de calme, au soleil sur le gaillard d' avant, j' aurais écrit....des contes pour enfants, Entre deux<br /> batailles !!!<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> T'en fais pas .Il en a encore des plumes et Mélusine peut lui en piquer quelques unes !<br /> <br /> <br /> Bonne journée à toi aussi<br /> <br /> <br /> Nicole<br />
Répondre
D
<br /> <br /> Tu me rassures ! <br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> La prochaine fois , tu emmènes le Pinson.Il en rêve de cette Mélusine qui risque de lui arracher ses dernières plumes .Très jolies photos et passionnante histoire.Comme Ramon , je t'aurais bien<br /> vu écrivain ou conteuse.<br /> <br /> <br /> Bonne soirée , Simone<br /> <br /> <br /> Nicole<br />
Répondre
D
<br /> <br /> penses-tu ! Pinson craint trop Mélusine pour venir, je crois qu' il subodore qu' elle lui chiperait ses dernières plumes<br /> <br /> <br /> Bonne journée<br /> <br /> <br /> Simone<br /> <br /> <br /> <br />
R
<br /> Une bien jolie promenade, pleine de clins d'oeil !<br /> <br /> <br /> Dites, Simone... là, dans une vie antérieure... n'auriez-vous pas été écrivain?<br /> <br /> <br /> Bonne soirée,<br /> <br /> <br /> Amitiés,<br /> <br /> <br /> Ramon<br />
Répondre
D
<br /> <br /> Allez savoir !!! Mes amis d' enfance me tannent depuis des lunes pour que je le devienne. Je suis trop bohème pour ça.<br /> <br /> <br /> Alors, à quand l' édition ? Parce que vous, vous en êtes un vrai !!!<br /> <br /> <br /> Bonne journée Ramon<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> Simone<br /> <br /> <br /> <br />
K
<br /> oui...<br /> <br /> <br /> et bien tu as de la chance d'être revenue<br /> <br /> <br /> car moi... je me méfie de Mélusine, c'est une diablesse !<br />
Répondre
D
<br /> <br /> On m' a toujours dit que j' étais inconsciente . Voila, encore une fois alors !<br /> <br /> <br /> <br />

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog