Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2012-11-17T09:53:00+01:00

Geronimo

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

          Toujours j' ai aimé les Indiens d' Amérique, et, été fascinée par eux. Pendant tous mes séjours dans l' Ouest, je suis allée sur leurs traces.

          Durant tout le XIXème siècle, les guerres indiennes ont dévasté les immenses territoires du Far West. Cheyennes, Dakotas, Nez Percés.......harcelaient les pionniers. Les Comanches et les Apaches perpétraient des raids sanglants depuis leurs repaires des Monts Chiricahuas, de l' autre côté du Rio Bravo. Les Sioux de Sitting Bull écrasèrent l' armée du Général Custer à Little Big Horn, pour être à leur tour massacrés quatorze années plus tard à Wounded Knee.

La mort de Cochise, puis, la reddition de Géronimo, mirent fin aux guerres indiennes.

Géronimo est une figure fascinante. Né en Arizona, pays des cactus candélabres,

1-Top-002-copie-3.jpg

dans un tipi, sans doute semblable à celui-ci.

1-Top-001-copie-4.jpg

Son vrai nom était Go Khla Yeh, ce qui veut dire " celui qui baille ". Ce surnom de Géronimo, c' est lui qui l' a choisi. Pendant son absence, sa mère, son épouse et ses enfants furent tués par l' armée mexicaine. En représailles, il alla massacrer les habitants d' un village mexicain. C' était le jour de la Saint Jérôme, et les habitants, épouvantés, l' invoquaient pour qu' il les sauve. " Géronimo " criaient' ils. Ce nom plut à Go Khla Yeh, qui s' en empara.

Géronimo n' était pas un chef, mais un homme-médecine et un guerrier audacieux et respecté, qui eût une grande influence sur son peuple.

1-Top-copie-4.jpg

Mais Cochise, sur les conseils de Tom Jeffords, signa la paix avec les Américains. Une réserve fut créée, et toute la tribu Chiricahua y fut enfermée. Mais, quelques années lus tard, les autorités américaines fermèrent cette réserve. La tribu fut déportée dans une autre réserve, installée dans un endroit désertique et aride. Géronimo et deux de ses amis s' évadèrent aprés qu' un chef spirituel apache fut tué par les soldats. Réunissant d' autres guerriers, ils portèrent de violentes attaques contre les pionniers blancs, et se réfugièrent dans les montagnes mexicaines. Là, ils massacrèrent une vingtaine de soldats mexicains, puis, repassant la frontière, une vingtaine également de soldats américains. Le général Crook, ainsi que son successeur le général Miles,décida alors de les traquer, même au-delà du rio Bravo. Cinq mille soldats américains et trois mille soldats mexicains, les pourchassèrent pendant cinq mois. Puis, épuisés, lassés de se battre, Géronimo, seize guerriers, douze femmes et six enfants, se rendirent, pour la dernière fois.

1-Geronimo.jpg

Sur cette photo, porté par un guerrier : un enfant. C' est un petit-fils de Géronimo que j' ai rencontré, déjà vieil homme, posant pour les touristes à Old Tucson. Nous avons partagé un gobelet d' eau.

Déportés en Floride, étroitement surveillés, ils ne supportèrent pas le climat humide. Ils furent alors ramenés en Oklahoma. Géronimo se convertit au christianisme et .....devint fermier. Mais toute sa vie, il regretta sa reddition.

Il mourut d' une pneumonie à Fort Sill en mil neuf cent neuf.

Citation de Géronimo : " Quand le dernier arbre aura été abattu. Quand la dernière rivière aura été empoisonnée. Quand le dernier poisson aura été péché. Alors on saura que l' argent ne se mange pas ". 

 

 

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

sittelle 18/11/2012 09:19


C'est triste et désespérant; et ces gens étaient tous de bons chrétiens, bien sûr. J'aime beaucoup écouter des chants indiens, mais est-ce qu'ils sont authentiques ou commerciaux, juste pour un
catalogue d'éditeur...  Bon dimanche, je souhaite un meilleur temps que chez nous, nous sommes toujours sur une "ligne " de météo, et toujours côté humide !  amitiés

kas 17/11/2012 20:25


comme ces récits sont tristes


comme tous les récits de guerre


ça me foutrait presque le cafard !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog