Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-01-11T06:34:00+01:00

Images du passé

Publié par divagations-et-balades

 

          " Un vieillard qui meurt est une bibliothèque qui brûle " nous enseigne t' on pour nous apprendre à respecter les plus anciens d' entre nous. Et c' est si vrai ! Qui n' a pas autour de lui, des mots, des images, qui ont disparu, parce que ceux qui les prononçaient ou les évoquaient, ne sont plus là.

          Des images effacées, il nous reste des témoins dérisoires, mais cependant précieux : les cartes postales. Elles ont figé un monde disparu, celui de nos grands-parents ou arrières grands-parents, et, elles-mêmes s' altèrent et pâlissent comme la mémoire humaine.

          Ce sont des monuments dont on ne trouve plus trace, tel celui-ci qui avait été érigé à la Pointe de Grave, à la fin de la Première Guerre Mondiale.

image0-005-copie-1.jpg

          Il glorifiait les Américains, et on l' avait appelé : Monument La Fayette. Lorsque survint la Deuxième Guerre Mondiale, l' arrivée des Allemands lui fut fatal, car ceux-ci s' empressèrent de le détruire. Cette guerre avait aussi avalé mes grands-mères, et le seul grand-père qui me restait ne m' en avait jamais parlé.

          Les cartes postales nous permettent aussi de mesurer les progrès matériels et techniques accomplis au fil des ans.

          Par exemple le bac qui permet de traverser l' Estuaire du Verdon à Royan, et dont on voit ici le premier vapeur.

image0-001-copie-1.jpg

          Puis, vint la mode des bains de mer. Ils s' accommodèrent de la morale du temps, et ces cabines roulantes que des chevaux amenaient dans l' eau pour que les belles baigneuses puissent y plonger en se soustrayant aux regards, m' ont faite, je l' avoue, plus que sourire.

cabines.jpg

                                             ( Image Wikipedia )

          Elles étaient pourtant jolies à voir ces baigneuses.

180px-Badedragter for damer

                                                          ( Image Wikipedia )

          Mais, l' histoire humaine est toujours en marche, et bientôt, on osa montrer prudemment, ce que l' on cachait prudement avant.

image0-002.jpg

          Puis, de plus en plus librement. Finies les pittoresques cabines !

image0-003-copie-1.jpg          L' affluence devint de plus en plus importante. Des villas, des hôtels, surgirent des sables.

image0-copie-1.jpg

          Et, comme toujours, un monde nait, un autre disparait; les longues plages de sable doré connurent une foule de plus en plus envahissante, alors qu' un petit monde s' évanouissait dans la forêt voisine : celui des résiniers et des " gardeurs " de moutons.

image0-004-copie-1

          Ainsi va la vie, créant, détruisant, créant à nouveau, et ce sera ainsi jusqu' à la fin de l' Histoire.




Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

nath 15/01/2014 20:47


Voilà encore un beau billet merci pour ce partage ! je connais Armande elle était petite mais elle et son papa ont assisté à l'opération coque de noix ... les américains ont sauvé Bordeaux en
arrivant par l'estuaire en douce la nuit ...ils ont vu un soldat américain dans les joncs près des Callonges ... quelques années plus tard ce soldat est revenu les voir .... bisou nath

divagations-et-balades 18/01/2014 13:57



Il était sympa le soldat américain.
Bisou



aln03 12/01/2014 15:21


On m'a parlée de la guerre , j'ai enregistré mon père quand il en parle .Et oui, le rôle d'aînée , parfois lourd à porter


Mais là , devant les malheurs de ta famille , je ne peux que leur rendre hommage à tes parents et grand-parents.


Je te souhaite de pouvoir écrire l'Histoire de ta famille , de votre famille pour tes neveux et nièces.


Je t'embrasse Simone 

divagations-et-balades 12/01/2014 20:20



Merci, t' es sympa. Bonne soirée


Bises



aln03 12/01/2014 10:29


Ton dernier com m'attriste .Les pillards ne vous ont même pas laissé vos photos de famille .


J'espère que tes Anciens ont pu suffisamment te parler pour que tu aies une mémoire familiale orale .Moi qui ai des difficultés à kidnapper des photos chez mes parents car  on me les prête à
petites doses , un peu affolés par le fait que je pourrais les perdre , c'est en lisant ton com que je reconnaîs ma chance.


Bon dimanche et bises


Nicole

divagations-et-balades 12/01/2014 14:25



Eh non, rien, que les murs nus, tout était parti, meubles, vaisselle, linge etc... Et dire que ce sont des Français qui ont fait ça !!! Et après la guerre, quand mes parents ont voulu récupérer
les 2 maisons dont ma grand-mère paternelle était propriétaire, l' employé de mairie leur a demandé un certificat de décès. Bien sûr à Auschwitz ils en donnaient !!! Là ma mère avait explosé.
Etant l' aînée,je suis pratiquement la dernière à savoir beaucoup de choses. Je voudrais avoir le temps d' écrire l' histoire de notre famille pour mon neveu et ma petite nièce. Je le dois, il me
semble, à mes grands-parents et mes parents.


bises



passion 12/01/2014 06:54


Moi aussi, j'adore cet article... et c'est aussi par tes mots, leurs tournures  que des images me viennent, d'autres souvenirs...les miens!!!
j'essaie toujours d'éviter l'oubli aux paroles qui ont jalloné mon enfance...j'essaie de transmettre le plus possible surtout les "rigolotes"( comme "couillon de la lune"reprise de Fifille dans
un com)et je n'ai pas connu les cabines à roulettes mais y'a vraiment de quoi rire!!!ne les oublions pas!!!!


Tu me donne envie d'aller voir dans le vieux carton conservé de chez ma grand mère... des centaines de cartes... l'idée est bonne pour un prochain article... car il faut trouver des sujet en
attendant les fleurs du printemps!!!quoi que... as-tu vu? une amorce s'annonce dans le jardin....


Bisous voisine


 

divagations-et-balades 12/01/2014 10:00



Quelle chance, tu as surement une mine d' or pour de prochains articles. C' est chouette d' avoir ce genre de carton avec pleins de souvenirs de grand-mère. Nous on n' a rien, les appartements
ont été pillés par les voisins après les arrestations par les Allemands. Si seulement ils avaient laissé les photos !!!  Oui, j' ai photographié une petite cascade de violettes, des
paquerettes,etc...


Bon dimanche et bisou Voisine



aln03 11/01/2014 21:25


Cet article  me plaît beaucoup .J'aime retrouver des images du passé .


J'aime le jeu de mots " prudement " et "prudemment ".Je connaîs une brebis sympa , nommée Bérénice qui aimerait bien se balader à Montalivet 


Et oui, ainsi va la vie.


Merci Simone pour ce superbe texte et merci à la dame qui t'a donnée les cartes postales .


Bises


Nicole


 

divagations-et-balades 12/01/2014 10:02



J' ai aussi entendu parler de Bérénice et vu sa photo. C' est vrai, elle pourrait venir en vacances à Montalivet


Bonne journée


Bises


Simone



kas 11/01/2014 10:09


oh....


c'est poignant tout ce que tu nous dis là


c'est profond


c'est de la vraie philosophie, celle qui ouvre notre âme


merci pour l'instant de rire... les cabines de bain


 


bises de pinson.


très bon samedi

divagations-et-balades 12/01/2014 10:03



Alors me voila philosophe patentée, licenciée es Kasimir ! J' en suis toute intimidée.


Biz Mr K



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog