Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-05-28T05:57:00+02:00

Impression....nisme

Publié par divagations-et-balades

 

 

          On pense le plus souvent que les peintres s' inspirent de la nature, et je parle ici, bien sûr, des impressionnistes, Monet, Sisley, Pissarro...........mais, je me demande aussi, parfois, si la nature ne fait pas exprès de se déguiser en tableau impressionniste.

Gironde-0340.JPG

Gironde-0345.JPG

Et, quand je vois ce qu' elle peut faire, je me demande comment, ces peintres qui ont su en rendre la merveilleuse complexité, ont pu subir, en leur temps, cette avalanche de critiques souvent féroces, de la part de ceux qui étaient incapables d' imaginer en dehors de l' académisme.

Et ce qualificatif d' impressionniste qui est maintenant une parure, a été, au départ, un terme qui se voulait un tantinet méprisant. La " bien-pensance " de la fin du XIXème siècle n' avait rien à envier à celle du début du XXIème.

Gironde-0347.JPG

Gironde-0348.JPG

Certains écrivains et poètes avaient compris cette peinture, Jules Laforgue, Barbey d' Aurevilly, Huysmans, Octave Mirbeau....Ils furent décrétés " décadents ", car leur écriture était aussi dérangeante que la peinture.

Gironde-0367.JPG

En cette fin de siècle, le monde changeait, et, comme toujours, la majorité ne s' en apercevait pas. Ceux qui en avaient conscience étaient en quelque sorte diabolisés. On ne brûlait plus en place publique, mais la presse était souvent assassine.

Et pourtant !!!

Gironde-0370.JPG

Gironde-0344.JPG

Gironde-0364.JPG

Cette nature n' aurait' elle pas pu inspirer un de ces peintres ? Et Claude Debussy, qui, lui aussi, avait compris, n' aurait' il pas pu en faire le décor d' une de ses oeuvres musicales ? Je vois bien un faune s' y balader !

Peut-être que les fantômes de ces peintres, poètes et musiciens, aiment à venir se promener dans des lieux identiques, et en tirer l' inspiration d' oeuvres magiques pour charmer l' Au-Delà qui les abrite désormais.

Voir les commentaires

commentaires

sittelle 28/05/2012 21:11


Les critiques parisiens et bourgeois " voyaient mal", mais je crois que les gens simples, comme les paysans de Pontoise pour Pissarro, Auvers pour Van Gogh, Daubigny, Vétheuil pour Monet, etc -
appréciaient et admiraient cette peinture qui était faite devant eux, dans les rues et les champs, ils s'y croisaient et devaient bien trinquer ensemble... Les couleurs vives, et les sujets,
souvent eux et leur travail, devaient les interpeller bien plus que les tableaux bourgeois des maisons où ils étaient employés ! merci de cette verte promenade, bonne soirée !

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog