Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-10-03T05:29:00+02:00

La Belle du Souss

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

 

 

 

          Il y a au sud-ouest de Marrakech, par-delà les montagnes du Tizi n Test, une petite cité que j' aime beaucoup : Taroudannt. Elle se blottit derrière ses remparts,

1-Top-copie-3

et l' on y entre par une porte monumentale;

1-Top-001-copie-3.jpg

Taroudannt est un nom berbère dont l' origine est énigmatique. Comme souvent, le légende compense le manque de connaissance. Il y en a deux. La première raconte que ce nom vient de celui d' une princesse syrienne, Reine Roudana, qui serait venue s' installer dans la région; la deuxième viendrait du cri d' une mère berbère dont les enfants auraient été emportés par une crue subite de l' oued au bord duquel elle faisait sa lessive; ce cri : " taroua ddante " veut dire : " les enfants ont été emportés par l' eau ".Cette deuxième légende paraît plus vraisemblable. Que serait venue faire une princesse syrienne si loin du Moyen Orient, aux confins de nulle part ?

Entrons dans la ville. Ici, les femmes sont souvent voilées de noir. Taroudannt fut au XIème siècle, la capitale d' un petit royaume chiite; alors, la syrienne ! Pourquoi pas ?

1-Top-002-copie-2.jpg

Nous avons la surprise de découvrir une jolie promenade fleurie;

1-Top-003-copie-2.jpg

1-Top-004-copie-2.jpg

Les habitants de Taroudannt étaient réputés fiers et rebelles, ce qui lui a valu d' être détruite par les Mérinides en mil trois cent six; la ville fut rasée une seconde fois par les Alaouites, ( dynastie actuelle, descendante du Prophète ), qui avaient été humiliés par le Gouverneur de la région de Taroudannt qui avait fait emprisonner le fondateur de cette dynastie. Par la même occasion, les habitants furent massacrés. Bof ! pourquoi faire les choses à moitié !!!

De mil neuf cent douze à mil neuf cent quatorze, la ville fut le siège d' une résistance acharnée à l' armée française.

Nous la traversons en empruntant les typiques ruelles étroites et encombrées;

1-Top-005-copie-2.jpg

A force de déambuler, nous nous retrouvons hors de la ville, dans un décor beaucoup plus rural.

1-Top-007-copie-1.jpg

Nous décidons de revenir vers l' hôtel. C' est " tea time " ! Et un bon petit thé à la menthe avec quelques-uns de ces gâteaux qui vont de suite se fixer là où il ne faut pas, nous tentent assez. En ce temps-là, je m' en moquais, je pouvais en manger trois douzaines d' affilées sans prendre un gramme. Heureux temps !

Mais qu' est-ce que je raconte, je suis en France, alors je vais aller boire un thé à la menthe.....sans gâteaux. Eh ! zut ! Je me suis mise l' eau à la bouche toute seule, et un de ces jours je vais faire cornes de gazelle et autres hypocrites douceurs. Car pour mon malheur, je sais les faire.

A demain !

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

kas 03/10/2012 21:30


je retrouve bien toute l'ambiance de Marrakech


mais pourquoi parles-tu d'un voyage au Cambodge ?

sittelle 03/10/2012 13:51


Ah alors tu nous montreras tes photos de pâtisseries ? jamais encore je n'en ai mangées, ni vues d'ailleurs dans les boutiques des cités par ici. Juste en les regardant, je prendrai une livre !
 mon amie est par là-bas, je suis toujours sans nouvelle...  Bon après-midi, amitiés 

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog