Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-11-12T07:06:00+01:00

La Grande Synagogue de Bordeaux

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

   

          La Grande Synagogue de Bordeaux a eu cent vingt ans en deux mille deux, ou cinq mille sept cent soixante trois du calendrier hébraïque. En effet, elle avait été construite en mil huit cent quatre vingt deux, grâce à l' obstination des vieillles familles juives bordelaises, originaires d' Espagne et du Portugal, et venues ici aprés l' Inquisition qui les chassa de chez eux.

Cette synagogue venait remplacer l' ancienne qui avait brûlé en mil huit cent soixante treize.

1-Top-004.jpg

Le nouvel édifice est un des plus grands de France, et un des plus originaux.

La façade monumentale est de style orientaliste mêlé d' art médiéval. Elle a trois portails en arcs brisés et à voussures sculptées qui s' ornent de motifs symboliques provenant de l' ancienne synagogue. ( En référence à Moïse qui avait inclus des brisures des premières Tables de la Loi pour les placer à côté des secondes dans l' Arche Sainte).

1-P3120349.JPG

Au milieu, le grand portail surmonté d' une ménora, le chandelier à sept branches.

1-Top-002.jpg

Au-dessus, des baies marquent le niveau des tribunes intérieures. Géminées ou en triplets, avec arcs outrepassés et colonnettes, elles sont surmontées de un ou trois oculi typiquement orientaux, selon une disposition copiée sur celle  de la mosquée du Sultan Hassan au Caire.

1-Top-005.jpg

A l' origine, l' architecte avait prévu que les deux tours seraient surmontées de bulbes octogonaux. La communauté juive bordelaise avait refusé ces " clochers " et prétexté un manque d' argent. Les tours restèrent tronquées.

Le porche donne sur un vestibule pavé de mosaïque, et une porte vitrée permet de rentrer dans la nef. De part et d' autre, deux larges escaliers permettent l' accés aux tribunes réservées aux femmes.

La vaste nef, trente six mètres de long sur vingt six de large, est organisée autour de la " teba ", ( estrade de lecture ), selon la tradition ancestrale. (Les synagogues des Juifs des pays de l' est, ont une organisation plus proche de celle des églises ).

1-Top-copie-1.jpg

Cette centralité de l' estrade de lecture est très symbolique. C' était la disposition des Hébreux rassemblés autour du Mont Sinaï quand Moïse y reçut les Tables de la Loi.

Une grande ménora en bois doré domine la nef.Les branches sont en pyramide et non horizontales, car il est interdit de copier le chandelier antique depuis la destruction du second Temple de Jérusalem en soixante dix de notre ère. Le premier Temple avait été détruit par Nabuchodonosor en cinq cent quatre vingt sept avant J.C.

1-Top-001.jpg

                                                                                        ( vue face à la sortie )

La nef comporte sept travées marquées par six colonnes de pierre qui supportent les tribunes.

Au fond, à l' opposé de l' entrée se trouve une niche derrière un rideau de velours rouge. C' est là qu' est enfermée l' Arche Sainte contenant les Rouleaux de la Torah. C' est le lieu saint de la synagogue, présence de la parole divine, signalée par une lampe perpétuelle.

L' Arche Sainte a la forme d' un temple miniature. Elle comporte dix panneaux cintrés symbolisant les dix commandements, douze ronds représentent les douze tribus d' Israël, et un carré central comportant douze pierres de couleur représente le pectoral du Grand Prêtre Aaron, tel qu' il est décrit dans l' Exode. Les noms des douze fils de Jacob y étaient inscrits.

La synagogue n' est pas un espace sacré. Dans le judaïsme, c' est le temps qui donne le caractère sacré et non la construction. Le temps d' un office.

1-ph-10026.jpg

Les deux colonnes de bronze cerclées de doré, représentent les deux colonnes qui se trouvaient à l' entrée du Temple de Jérusalem, qui avaient été fondues par Hiram pour le roi Salomon.

Cette synagogue a connu des heures tragiques. Elle a été dévastée pendant la deuxième guerre mondiale, et, en janvier mil neuf cent quarante quatre, a servi de prison aux déportés, parmi lesquels ma grand'mère, ses frères et soeurs et leurs enfants de trois et cinq ans. Une grande plaque de marbre, dans la cour précédant l' entrée, commémorent tous les noms.

Elle a été restaurée aprés la guerre, et classée Monument historique en mil neuf cent quatre vingt dix huit.

 

Voir les commentaires

commentaires

kas 13/11/2012 20:58


émouvant


merci de cette présentation


 

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog