Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2011-12-12T22:54:00+01:00

La Nécropole du Natus

Publié par divagations-et-balades

                    Alors que je reprenais la route pour rentrer chez moi, après mon escapade à Cazaux, une pancarte a attiré mon attention : "Nécropole du Natus". Aussitôt, je me suis engagée sur une petite route creusant sa piste parmi les pins. Je suis arrivée dans un endroit que de grands pins alignés comme des soldats, semblaient garder.

 

PC112719.JPG

 

La forêt parait sympathique et avenante

 

  PC112718

 

mais, très vite, elle devient farouche et impénétrable avec sa barrière de fougères rousses.

 

PC112720.JPG

 

En face, la nécropole qui m' intrigue; pourquoi ici, en pleine forêt ? Je m' approche et je lis : Il y avait tout près d' ici, de 1916 à 1917 un camp de Tirailleurs Sénégalais et de Russes. On l' appelait "Camp du Courneau".

 

PC112724.JPG

 

C' était un camp d' hivernage pour les soldats fatigués et malades.Malheureusement, l' endroit était mal choisi, car la forêt était humide et beaucoup, qui ne moururent pas de séquelles de blessures, furent abattus par la tuberculose. De 1916 à 1917, on dénombra plus de 900 décès.Ils furent inhumés sur les flans d' une colline boisée,qui fut connue sous le nom de : "Cimetière des Noirs". En 1918, des Américains du Corps Expéditionnaire prirent la place des rescapés, et, avec leur efficacité coutumière, nettoyèrent le camp et remplacèrent le dispensaire vétuste par un véritable hôpital chirurgical.. Mais, décimés par la grippe espagnole et les exercices aériens qu' ils faisaient sur la base de Cazaux,ils furent, eux aussi, inhumés sur place. En 1967 fut érigé le monument que nous voyons aujourd'hui, et qui est bien entretenu, en hommage à tous ces soldats étrangers qui sont venus mourir chez nous.

 

PC112725

 

 

Petit détail historique : Cet endroit connut la révolution russe. Délaissant leurs aventures galantes et alcoolisées à Arcachon ou à Bordeaux, les Russes, partagés entre " Blancs " et " Rouges " s' y battirent avec ardeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mais, très vite, elle devient farouche et impénétrable avec sa barrière de fougères

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

virjaja 22/09/2012 13:09


une découverte!!! merci, je ne connaissais pas du tout ni le monument, ni l'histoire! gros bisous. cathy

Canelle56 15/12/2011 09:42


Merci pour ce partage très interessant


Bonne journée à toi


Bises

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog