Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-08-05T07:02:00+02:00

La rivière aux illusions

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

voyage france

link

 

 

          Au cours d' une visite à Nérac, dans le Lot & Garonne, nous avons fait une balade en bateau sur la Baïse, affluent de la Garonne.

          Nous avons embarqué  sur un coutrillon, sorte de gabarre couverte, appelé ainsi car construit dans la cité girondine de Coutras.

 1-IMG_8854.JPG

          Nous avons quitté le petit port fluvial de Nérac, en passant sous la grande arche du Pont Neuf que la ville doit à un certain baron Haussmann.

 1-IMG_8855.JPG

          Il faisait chaud et le ciel était incandescent. Sur la rive droite, une tour trapue  surplombe la rivière.

1-IMG_8856.JPG

          Nous apprenons qu' il s' agit des bains du roi Henri II de Navarre dont Nérac, était la capitale,que Marguerite d' Angoulème, son épouse, femme la plus savante de son temps, ( elle parlait sept langues et écrivit l' Heptaméron), rendit très brillante, attirant de nombreux écrivains tel Clément Marot par exemple. Leur fille, Jeanne d' Albret, épousa Antoine de Bourbon et se convertit au protestantisme, entrainant en cela toute la région..

          Cette tour eut aussi une autre fonction. Jeanne d' Albret eut un fils, né à Pau, futur Henri III de Navarre et.....Henri IV de France. Celui-ci était un polisson qui passa à Nérac les sept années qui précédèrent son mariage, à dix neuf ans, avec sa première épouse,Marguerite de Valois, plus connue dans les romans de cape et d' épée, et, au cinéma, sous le nom de reine Margot. On raconte que le jeune prince eut, à Nérac, quarante sept maitresses, qu' il recevait dans la fameuse tour.

          Derrière cette petite ouverture grillagée, étaient conservés les aliments que l' on voulait garder au frais.

1-IMG_8857.JPG

          Après avoir laissé sur notre droite cette tour royale, nous entrâmes dans un univers unicolore, paisible et immobile.1-IMG_8861.JPG

          C' était un monde vert où régnait le silence. je regardais la rivière d' un oeil soupçonneux. Elle ne présentait aucune ride, ne faisait aucun bruit. Je pensais alors à ce que disaient certains poètes : " c' était un fleuve d' huile, dont le cours paisible ne faisait entendre aucun murmure; il coulait avec lenteur et silence ".

1-IMG_8913.JPG

          De quel fleuve parlaient' ils donc ? Soudain, je compris, le Léthé ! Celui qui sépare le monde des Enfers du monde de la Vie. Des réminiscences, des images et des vers venaient se fracasser dans ma mémoire. Baudelaire, les fleurs du mal.....

" Et dans ces bains de sang, qui, des Romains nous viennent

   Il n' a su réchauffer ce cadavre hébété,

   Où coule, au lieu de sang, l' eau verte du Léthé ".

1-IMG_8911.JPG

          Le Léthé, le fleuve de l' Oubli; celui dont les Âmes des Champs Elysées allaient, au bout de mille ans, boire l' eau, afin de pouvoir entrer dans de nouveaux corps et revoir la lumière du jour. N' est-ce pas de réincarnation dont nous parle Voltaire en citant ces mots dans son Dictionnaire ?

          Cette rivière est un piège. On ne sait plus où l' on est. Baïse ? Léthé ?

1-IMG_8891.JPG

          Baïse, bien sûr. Mais d' où lui vient cette facilité d' évoquer un fleuve infernal, alors qu' elle n' est que calme et silence ? Justement, me dit une petite voix intérieure.

          Baudelaire, Voltaire, Gaubert dans ses " Roses latines ", auraient' ils eu la même inspiration sur les bords de cette rivière gasconne ?

          Allons-nous, au terme de cette balade nautique, avoir tout oublier ? Et il me revient ces mots, de je ne sais plus qui, qu' il me pardonne :

          " Chaque instant de la vie est un Léthé qui nous sépare de ce qui fut ".


Voir les commentaires

commentaires

nath p 09/08/2013 14:48


J'aime bien ces promenades sur l'eau c'est reposant !!! j'en ai besoin en ce moment .... des moments de calme et de douceur ... au fil de l'eau ! bisou nath p

divagations-et-balades 09/08/2013 15:24



Alors, je vais t' en faire une autre.


Bisou


Simone



Passion 07/08/2013 07:24


Quel voyage...!


Merci Madame la voisine

mamichou 05/08/2013 14:37


Bonjour Simone


Même si je ne me manifeste pas souvent, tu sais que je te lis avec grand plaisir quotidiennement et chaque jour, je me demande pourquoi tu n'as pas encore écrit un livre, dans le style de ton
choix : fantastique, historique, biographique, philosophique, érotique, scientifique, sarcastique, politique, psychanalytique, drôlatique, humoristique, mystique,ésotérique,
mathématique,artistique,frénétique ou lymphatique, et j'en passe  ?

divagations-et-balades 05/08/2013 17:49



Parce que j' ai choisi le lymphatique.......


Mais un jour, j' en ai écrit un : Ma thèse.


Bises à tous les deux



lilou-52 05/08/2013 11:56


Les grands écrivains ont beaucoup d'imagination je trouve et ...que de connaissances de ta part ! Je n'ai pas eu la chance de faire des études donc tes écrits ne m'évoquent rien. En revanche j'ai
beaucoup aimé cette balade, regarder ces photos : calme et sérénité. Cela me suffit.


Très bonne semaine.


 

divagations-et-balades 05/08/2013 14:32



Merci Lilou, c' est gentil.


J' espère que tu passes un bon été,


 



kas 05/08/2013 11:27


ah oui , tu as raison, on y est dans l'été !


quelle belle balade 


merci gente Simone

divagations-et-balades 05/08/2013 14:33



De rien, avec plaisir.......charmant Pinson



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog