Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-12-11T10:29:00+01:00

La rue du Mirail

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

  Jean Philippe Rameau

 

          Aux XVIème et XVIIème siècles, la rue du Mirail,( miroir en gascon ), à Bordeaux, fut une rue aristocratique où furent construits de luxueux hôtels particuliers. Il en reste encore de beaux exemples. Pour l' un d' eux, seule une porte monumentale reste témoin d' une splendeur disparue.

1-IMG_4038.JPG

Malheureusement en mauvais état, elle est surmontée d' un balcon en fer forgé ouvragé, dont le dessous est joliment sculpté.

1-IMG_4054.JPG

Un peu plus loin, l' hôtel de Razac est un exemple typique de demeure urbaine entre cour et jardin. Il possède une façade en retrait et deux eiles en retour d' équerre. Un haut mur l' enferme dans lequel s' ouvre un portail flanqué de quatre colonnes ioniques.

1-IMG_4048.JPG

Des masques grotesques agrémentent les consoles des corniches;

1-IMG_4045.JPG

1-IMG_4046.JPG

Cet hôtel est utilisé comme annexe par le lycée Montaigne tout proche. Il a été construit vers mille six cent treize pour un conseiller au Parlement de Bordeaux.

Bâti sur le même modèle, l' hôtel Lecomte ou Puységur, a été construit pour un conseiller du roi à la Cour de Bordeaux. Il a été achevé vers mille six cent cinquante. Il présente un portail monumental encadré de colonnes doriques.

1-IMG_4053.JPG

1-IMG_4040-copie-1.JPG

D' un classicisme rigoureux, il subsiste malgré tout un certain archaïsme à travers quelques têtes grimaçantes et des fruits sur le fronton de l' attique; Il a aussi façade en retrait et deux ailes en retour.

1-IMG_4041.JPG

1-IMG_4042.JPG

Propriété des soeurs de l' Immaculée Conception sous la Restauration, une belle chapelle néo-Renaissance avait alors été construite à l' arrière du bâtiment central.

Le frère cadet de Montaigne fit construire et habita l' hôtel Montaigne-Bussaguet dans les dernières années du XVIIème siècle. Il se situait au numéro vingt huit de cette rue. La façade est abimée, de même que celles des hôtels de Lestrade et Saint François, qui ne sont pas encore restaurés.

 

Voir les commentaires

commentaires

kas 12/12/2012 20:38


moi j'y connais rien en architecture


mais je te fais une bise

sittelle 12/12/2012 14:17


Ce style est finalement familier,  je l'aime bien malgré les symboles qu'il représente, il a fière allure ; je vais aller un de ces jours à Versailles pour faire des photos; les escaliers
sont faciles à grimper, et vite; les marches moins hautes pour ne pas dévoiler les chevilles des dames de l'époque. Notre DDASS - ex garde-robe de la Reine, rue des réservoirs- était dans un
hôtel tout semblable; quand j'arrivais le matin tôt, de nuit, c'était assez pesant, il me semblait que le passé remontait. Merci Simone, mes amitiés

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog