Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-04-07T07:47:00+02:00

Le marais d' Okeefenokee

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

 

 

                    Il s' étend sur mille six cent kilomètres carrés, à cheval sur le sud de la Georgie et le nord de la Floride. Il y a quatre accès. Nous y sommes entrés par la Georgie.

1-P1040534

                    Les Indiens locaux l' appelaient : " le pays de la terre qui tremble ". Et c' est vraiment le cas. Il y a un seul endroit du marais où l' on nous permet de poser un pied sur le sol, afin de sentir ce tremblement. Nous sommes sur un ancien estuaire du pléistocène, et d' après ce que l' on nous a expliqué, nous nous trouvons sur une mince couche de terre avec l' océan au-dessous.

                    Ici, on ne circule qu' en barque, ou sur des sentiers de bois sur pilotis.

1-P1040593-001.JPG

                    Dans l' eau des canaux poussent des cypress. La conséquence en est que, les eaux, comme partout dans les états du sud, où l' on trouve ces arbres, sont noires, avec cependant de superbes reflets èmeraude par endroit.

1-Top-001-copie-8.jpg

                    Il y a une vie intense dans ces marais. Là, des ratons laveurs ont pris possession des racines de cypress sorties de l' eau.

                    Ici, des pélicans, des oiseaux que j' aime beaucoup car ils me font rire, y habitent, comme partout en Floride. J' aime les voir plonger dans la mer, à la verticale, se laissant tomber comme des pierres, pour aller chercher leur poisson favori, ou quand ils étalent leurs ailes pour sécher au soleil.

1-Top-copie-9.jpg

                Des singes aussi peuplent ces marais, dans leur partie la plus touffue, celle qui longe la Suwannee River, qui nait ici, à Okeefenokee, avant d' aller se jeter dans le Golfe du Mexique, sur la côte ouest de la Floride.

1-Top-002-copie-8.jpg

                    Avec de la chance, on peut apercevoir des perroquets colorés, tenant dans les arbres de mystérieux conciliabules.

1-Top-003-copie-7.jpg

Ou bien, méditant tout seul.

1-Top-004-copie-7.jpg

                    Mais, le seigneur incontesté de ces lieux est l' alligator. On sent son omniprésence, et surtout dans ces eaux sombres qui, soudain, paraissent malveillantes.

                    Les voir est en quelque sorte rassurant, car on se dit que l' on peut contrôler la situation; il vaut mieux quand même ne pas oublier qu' ils se déplacent avec une grande vélocité, et ne pas se fier à l' hypocrite air apathique qu' ils prennent parfois, quand ils s' étalent sur la terre tremblante.

1-000006-copie-3.JPG

1-000002.JPG

                    Mais, quand on en voit un qui s' avance vers nous, silencieusement, avec ce regard froidement implacable et cruel, où l' on a déjà l' impression de se voir déguisé en steak, on se dit qu' il est temps de déguerpir.

1-Top-005-copie-7.jpg

                    Ce parc naturel a été dédié à Stephen C. Foster, compositeur très aimé aux Etats Unis, qui a écrit plus de deux cents chansons exaltant son pays. En mil huit cent cinquante et un, il a écrit  " Swanee River " du nom de la rivière Suwannee. En mil neuf cent trente cinq, cette chanson devint l' hymne de la Floride, en remplacement de " Florida My Florida " qui avait été adoptée comme chanson de l' Etat en mil neuf cent treize.

                    Foster, cependant, n' avait jamais mis les pieds à Okeefenokee, ni vu la rivière. Il avoua avoir choisi son nom, parce que ses deux syllabes s' accordaient parfaitement avec la musique qu' il avait composée.                 

Voir les commentaires

commentaires

kas 08/04/2013 20:47


avoue....


je suis sûr que tu as rêvé de sac !

divagations-et-balades 08/04/2013 20:56



Eh bé non ! Je ne porte jamais de sac ............



nath 08/04/2013 20:41


Si il n'y avait pas les alligators je pensais être dans le marais poitevin ...non je plaisante !!! C'est génial ce grand parc naturel ! mais dis moi tu en as vu des choses !! du pays !!! merci
pour le partage et le voyage ! bisou nath p

sittelle 07/04/2013 21:33


Que c'est joli ! j'aime bien le look net et sobre; juste si je peux... les caractères sont un peu petits, j'ai un peu de mal à lire. Foster, ce nom me rappelle des partitions en effet, peut-être
vu dans certains medleys de chants américains, de marches, je regarderai dans les cartonnières de l'orchestre. Merci pour tout, mes amitiés

divagations-et-balades 08/04/2013 11:36



Voila Madame Sittelle, j' ai corrigé les caractères car tu avais raison, ils éraient un peu petits.


Foster a écrit beaucoup de marches, j' ai tout un disque 33t de lui quelque part.


Biz et merci de ton passage



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog