Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-11-15T08:13:00+01:00

Le Palais de l' Ombrière

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link  link

 

 

          Il s' agit d' un palais médiéval, construit à partir du XIème siècle, et qui était, à l' origine, la résidence des ducs d' Aquitaine puis, des rois d' Angleterre.

Maintenant disparu, depuis l' an mille huit cents, il était situé à l' emplacement de la Place du Palais actuelle, dans Bordeaux intra-muros. On l' appelait " l' Ombrière " à cause de l' ombrage apporté par des grands arbres sur l' avenue qui conduisait à lui.

1-IMG_3770.JPG

Il a été construit peu à peu, sans plan d' ensemble, autour d' une tour dite " tour de l' Arbalesteyre ", grosse tour rectangulaire de dix huit mètres de haut pour quatotze de large, qui n' avait même pas d' escalier intérieur. Ce donjon doit son nom au fait qu' il était adossé à la caserne qui abritait les arbalétriers du roi.

Aprés le retour à la couronne de France, en mil quatre cent cinquante trois, ce palais devint le siège du Parlement de Guyenne  de mil quatre cent soixante deux à mil quatre cent quatre vingt dix. Le Parlement de Bordeaux était le deuxième ou troisième de France.

On fête cette année, le cinq cent cinquantième anniversaire de sa naissance, car, en fait, il ne fut ouvert qu' en mil quatre cent soixante deux, le roi ayant puni les Bordelais d' avoir accueilli les Anglais sans tenir compte du traité de paix signé par lui.

En fait, l' histoire de ce Parlement est celle d' une longue rébellion contre le pouvoir royal. Elle se traduisait par d' incessantes querelles juridiques qui, le plus souvent, aboutissaient à un exil.

L' histoire du Parlement de Bordeaux se confond avec celle du Barreau Bordelais. De nombreuses célébrités de la ville passèrent par ce Parlement.

Montaigne, dont Wikipédia nous montre ce portrait présumé

1-220px-Montaigne-Dumonstier

Son ami, La Boétie, né à Sarlat et mort dans la commune où j' habite à l' orée du Médoc.

Montesquieu, qui fut président à mortier, c' est-à-dire coiffé d' une toque à fourrure honorifique. Il ne fut pourtant pas très assidu !

Wikipédia encore, nous en montre un portrait, peint par un anonyme

1-220px-Charles_Montesquieu.jpg

Et d' autres, moins connus tels Pierre de Brach qui a laissé un " Hymne à Bordeaux " d' un millier de vers, à la fin du XVIème siècle ou Arnaud de Pontac qui avait fait graver sur sa maison " PPPP " comme " Pontac, premier président du parlement " mais que les Bordelais eurent vite fait de changer en " Pauvres plaideurs, prenez patience ", comme quoi les lenteurs de la justice ne datent pas d' aujourd'hui.

 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

kas 15/11/2012 17:10


Nostalgie .......

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog