Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2013-10-09T12:42:00+02:00

Le Vieux-Port

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Il était une fois, un très vieux port, non, pas celui qui a été bloqué par la sardine, mais à La Rochelle.

          Il était situé sur une rivière, et s' étendait jusqu' au château Vauclair, dont la place de Verdun, occupe, de nos jours, l' emplacement.

1-220px-Chateau_de_Vauclerc.jpg

          Ce port primitif était défendu par la tour de la Lanterne. Phare ? Prison

          Mais, l' augmentation du trafic maritime, son envasement fréquent, son faible tirant d' eau, attirèrent sa disgrâce. Il fut donc décidé de creuser un nouveau port.

          Comme c' était quand même il y a fort longtemps, il a mérité son nom de " Vieux-Port ". Il est maintenant dévolu à la plaisance et aux bateaux qui font le trajet vers les îles.

1-IMG_9993.JPG

          La Rochelle, cité huguenote, connut bien des vicissitudes. Comme toutes les villes de son temps, elle était entourée de remparts. Mais, Louis XIII, qui, à l' issue d' un Grand Siège obtint la reddition de la ville, ordonna qu' ils fussent démolis, à l' exception du front de mer, car, malin, il se disait que les Anglais et les Hollandais seraient trop contents de voir la ville ouverte sans défense, sur l' océan.

          c' est ainsi que le jeune Vieux-Port garda ses deux tours sentinelles tournées vers le vaste Atlantique.

1-IMG 9970

          Ce sont deux redoutables gardiennes, et il ne devait pas être facile de forcer le passage.

1-IMG_9996.JPG

          Mais, La Rochelle n' avait plus aucune protection côté terre, et Louis XIV, qui avait beaucoup d' ennemis, demanda conseil à Louvois : " Que faire pour empêcher mes ennemis de s' emparer de La Rochelle ? ". Louvois, qui était impitoyable et ne s' embarrassait de rien, ne trouva rien de mieux que de conseiller au roi de raser la ville, et d' ensabler le port.

          Evidemment, cette solution radicale devait être efficace. Mais, Louis XIV n' écoutait pas toujours les conseils de ses ministres, et OUF ! la ville et son port furent épargnés.

          Mais, quelques années plus tard, elle subit l' assaut d' un véritable raz-de-marée. Celui-ci fut d' une violence extrême, d' une soudaineté inouie, et, reflua en cinq minutes en faisant un vacarme infernal. C' était le six septembre mille sept cent quatre vingt cinq.

          Au XIXème siècle, avant de devenir le bassin des yachts actuel, le Vieux-Port devenu trop étroit pour accueillir les navires de commerce, était occupé par les bareaux de pêche et les caboteurs.

          De nos jours, les chalutiers jettent l' ancre au nouveau port de pêche de Chef de Baie, et les navires de croisière et de commerce au port de La Pallice,

1-IMG_0030.JPG

         tout près d' un pont qui fait qu' une île n' en est plus tout à fait une.

         





Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

kas 10/10/2013 13:58


Un vieux porc ?


 


Mais dis don...


c'est pas casher ! 

divagations-et-balades 10/10/2013 14:20



Bof !



aln03 10/10/2013 09:36


J'aime beaucoup cette ville et tes photos et tes écrits historiques me donnent envie d'y retourner.


Etre Séminariste à La Rochelle ne me paraît pas être le bagne !  .


Merci pour ton reportage et redeviens vite Séminariste pour notre plus grand plaisir.


Amitiés


Nicole

divagations-et-balades 10/10/2013 14:23



Encore 2 ou 3 " morceaux " de La Rochelle en réserve. J' espère qu' ils te feront mettre brosse à dents et pyjama dans un sac, prendre la voiture et combler ton envie !


Je serai sûrement à nouveau séminariste mais je ne sais ni où ni quand.


Belle journée Nicole



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog