Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-12-14T09:24:00+01:00

Les vents mauvais

Publié par divagations-et-balades

          En ce vendredi matin, la route se faufile vers le nord-ouest sous un ciel laiteux, et le premier brouillard de l' hiver dresse un décor fantomatique, dont, seuls, émergent les jeunes pins.

Sud-Ouest-0944.JPG

          Je croise si peu de voitures, que je me demande d' où sortent ces files innombrables et ininterrompues, dont les phares m' éblouissent tant le soir, quand je reviens à la maison.

          Perçant ce monde du silence que je devine, dans les étendues de pins ou de vignes, de part et d' autre de la route, je me fais la réflexion que ce manque de couleurs s' accorde très bien avec ce que je vais retrouver en arrivant sur mon lieu de travail, cette maison de retraite, où, contrairement à un hôpital, la bataille contre la mort est si souvent perdue.

          Mais, un changement subtil dans la lumière, les bords de la route retrouvant des tons de vert et de roux, et la netteté de leurs formes,

Sud-Ouest-0946.JPG

je me dis que le soleil n' est pas entré en hibernation, et qu' il n' est pas loin d' envahir le ciel.

Sud-Ouest-0947.JPG

          Une heure plus tard, j' arrive à destination, dans l' éclaboussement des couleurs retrouvées.

          Cette façade parait bien avenante, et son teint de mandarine évoque une sorte de sérénité heureuse.

Sud-Ouest-0948.JPG

          Mais voilà, des vents mauvais ont soufflé !

1-IMG_4976.JPG

tous dirigés vers la nouvelle directrice, créant un syndrome de rejet qui est allé crescendo, et qui, jeudi soir, après mon départ, a éclaté en venéneuses fleurs du mal.

1-IMG_5027.JPG

          L' atmosphère, déjà exécrable, est devenue irrespirable. La " cible " a explosé soudainement, en une violente et démentielle décharge de son être. Police, pompiers, SMUR, sénateur-maire, médecin...........hospitalisation.

          Certains jubilaient, d' autres, atterrés par la tournure des évènements, balbutiaient : " je ne voulais pas ça, c' est allé trop loin ".

          Eh oui ! c' est allé trop loin. Les crises ont ceci de particulier qu' elles ont tendance à s' exacerber et à échapper à la maîtrise de leurs instigateurs. Et la cible des vindictes, quels que soient ses torts, (et elle en a aussi), finit par perdre son humanité pour ne plus être qu' un objet que l' on veut éliminer.

          Autant en emporte.......les vents, qui ne tiennent aucun compte de la fragilité des êtres.

1-IMG_5062.JPG     

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

aln03 18/12/2013 08:12


Oh, oh, Simone .Il va falloir qu'on aille faire une manif dans ta boîte Orange .


Allez courage !Mais ce mot ne t'aide pas beaucoup.Bises

divagations-et-balades 18/12/2013 19:39



Oh oui oui, venez tous qu' on rigole!  ll fait beau et doux ce sera sympa !


Bises



Passion 18/12/2013 06:57


Veux-tu que je vienne t'apporter un plateau repas??? dis-moi, je prens le bac, et hop! je suis là avant que ça n'est le temps de refroidir!!!


Quelle ambiance?! Aurait-on aussi oublié, la trève de Noël dans ta"mandarine"?Brrr! ça ne fait froid dans le dos de te savoir dans ce monde cruel... oui retourne vite dans ton
jardin d'eden... 


Par contre tes photos sont superbes et j'adore "ta" route matinale...moi aussi qui adore conduire, j'ai souvent le "regard posé"  loin du ruban noir quand il est presque pour moi seule!!!


Courage, voisine de l'autre rive....

divagations-et-balades 18/12/2013 07:36



Tu me tortures Voisine. Je me mets à imaginer le plateau repas que tu pourrais m' apporter, je pense à tes savoureuses recettes ....et sais-tu ce qui va arriver ? je vais, dépitée, me retrouver
devant quelques morceaux de patates bouillies, (même ça ce n' est pas bon ) trempant dans une mélasse marron ou blanchâtre, dans laquelle nage une viande dont il serait bien difficile de
déterminer l' origine. Peut-être du chameau ??? Mais je mange le fromage, donc je ne meurs pas de faim. Hier un poulet " hormoné " à souhait. Beurk !


Mais j' apprécie l' intention. Merci, et si à l' occasion.....le bac est à la bonne heure....


Bise



pyrausta 16/12/2013 12:51


Quel climat! Le temps mais aussi celui qui regne sur ton lieu de travail!! 200kms mais comment peux tu resister? Sans parler de la tension psychologique! 


De belles photos pour illustrer ton texte..

divagations-et-balades 17/12/2013 19:25



Merci et bienvenue sur mon blog. pour l' instant ça va et heureusement j' adore conduire. Dès que je pourrai j' irai me promener sur ton blog.


Alors à bientôt


Amicalement


Simone



kas 14/12/2013 18:59


oh bin... en voilà une histoire pas drôle du tout.....


je ne trouve même pas le moyen de te raconter une blague pour te faire rigoler !


200 km par jour ? 


fais bien attention au brouillard !


Vivement le printemps,  que tu retournes dans ton petit jardin-paradis !


bisous de pinson


 

divagations-et-balades 15/12/2013 19:27



Oui, tu peux dire ! Heureusement, le brouillard ce n' était que ce jour-là, mais.....l' hiver n' est même pas commencé. Heureusement la météo régionale est bonne .....plus que la nourriture de la
MDR. Gourmand comme je crois te connaitre, tu ne serais pas à la fête.


Bisous Mr K



aln03 14/12/2013 10:13


Cette note crie la Triste Réalité avec des photos qui semblent parler .Ta route était un cauchemar, au départ.


Que cette maison de retraite est jolie et acueillante ! J'espère que ce mauvais vent ne souflle pas trop vers les pensionnaires.


Courage Simone et je souhaite que tout se calme après une telle alerte qui fera peut-être réfléchir .Bon dimanche malgré tout et bises.


Nicole

divagations-et-balades 14/12/2013 12:05



Merci Nicole de ton soutien. Je crois que cette crise va laisser des traces pendant un certain temps. Mon contrat se terminera le 20 janvier. Les infirmières me demandent de prolonger. Je le
ferai peut-être, mais en négociant des contrats den 1 mois renouvelable, et pour 2 ou 3 jours par semaine, car me lever tous les jours à 5h, faire près de 200kms par jour et galoper dans les
étages, sans manger à midi tellement c' est dégueu, tout ça est en train de ruiner ma belle santé, et je sais que qsi j' ai mal à la tête tous les matins à 5h, ce qui me réveille même le
week-end, c' est que je dois faire des pics d' hyper tension, et je n' ai pas envie de finir en légume. Et puis je n' ai plus le temps de rien faire. Même pas aller sur les blogs amis.


Bonne journée


Biz



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog