Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-01-15T07:49:00+01:00

Un peu d' Histoire

Publié par divagations-et-balades

 

          Les documents que je vais partager avec vous, je les dois encore à la même dame de la maison de retraite, qui, décidément, est une mine pour moi.

          Elle était une jeune femme pendant la Deuxième Guerre Mondiale, et, elle habitait ce Médoc qu' occupaient les envahisseurs arrivés de Royan et de Bordeaux, les vingt neuf et trente juin mille neuf cent quarante.

          Quatre jours avant, le mardi vingt cinq juin fut un jour de deuil et de honte. La France avait demandé l' armistice, et il fut signé ce jour-là. Les envahisseurs n' avaient pas traîné en route.

image0-003-copie-1.jpg          Les longues plages de sable bordées de dunes de la Gironde, étaient vulnérables.

1-PA292587.JPG

          Ils se mirent donc à construire des fortifications en mille neuf cent quarante deux.

Europe-0993.JPG          J' appris ainsi, que ce que nous désignons le plus souvent par le mot " blockhaus " est en réalité un " bunker ", qui est en béton avec des murs de deux mètres d' épaisseur, alors que le premier est un abri en bois.

          Le maréchal Rommel, nommé par Hitler inspecteur des fortifications de l' Atlantique, vint visiter les bunkers girondins, comme ici, à Lacanau.

Rommel-a-Lacanau.jpg

                                                      ( Image Wikipedia )

          Malgré l' apparente puissance de ces constructions, aujourd' hui en ruines ou " noyées " à deux cents mètres de la côte, Rommel n' était pas convaincu de leur efficacité totale, car il trouvait qu' il y avait, entre les différents bunkers du Verdon, de Soulac, Lacanau, le Porge, Cap Ferret etc.... trop de plages vierges. Mais, les soldats allemands veillaient, l' oeil rivé à l' horizon océanique.

mur-atlantique-33.jpg

                                                   ( image Wikipedia )

          Toute la zone côtière était interdite. Il fallait des laissez-passer signés par les autorités allemandes, et des attestations du maire de sa commune pour pouvoir rentrer chez soi, si on habitait dans cette zone.

image0.jpg

          Les hommes valides étaient réquisitionnés, pour aller, munis d' une pelle, dans les gravières, pour alimenter en gravier la construction des nouveaux bunkers.

image0-002.jpg

          Quand aux agriculteurs de l' endroit, ils étaient " priés " de nourrir ces messieurs, qui réquisitionnaient régulièrement, oeufs, pommes de terre, blé et autres volailles.

Europe-0991.JPG

          Et pendant ce temps, le Français faisaient connaissance avec les cartes d' alimentation, que les plus âgés avaient déjà connues lors de la guerre précédente.

Europe-0998-copie-1.JPG

          Avec les cartes de tabac,Europe-0988.JPG          En ce qui concerne les cartes d' alimentation, on garda les tickets très longtemps après la fin de la guerre, si j' en juge par ceux-ci, datés de mille neuf cent quarante neuf.

Europe-0987.JPG          Mes parents en ont donc eus, pour eux, pour ma soeur et pour moi. Mon frère, " le petit dernier " n' a pas connu ce plaisir !

          Heureusement, les temps ont changé, quoique.........Qui peut certifier que nous sommes à l' abri !

         

 


Voir les commentaires

commentaires

Ramon Basagana 18/01/2014 21:53


Tu ne me croiras pas.


Il m'arrive d'avoir du mal à croire que cette époque à existé.


Le mot juste serait "accepter", mais dans le fond, c'est le verbe croire qui l'emporte.


Je me mets à la place de ceux qui, comme tes parents, l'ont vécue dans son horreur et, d'un coup, quelque chose en moi refuse l'évidence.


Des représentations trop lourdes à porter, sans doute...


Bonne soirée et bon WE


Amitiés.


Ramon

divagations-et-balades 18/01/2014 23:13



Mais si, je te crois. Et il est sain que quelque chose en toi refuse l' évidence. Enfin, je trouve



passion 18/01/2014 06:49


 Dans ton article,  beaucoup de mémoire,... pour les gens qui ont connu cette période... 
Moi, je n'ai que des souvenirs racontés par ma grand-mère... et par mon père
qui était bien jeune pendant cette guerre.
J'ai "fouiné" dans le carton conservé depuis le départ de Grand mére(35 ans déjà) mais pas grand chose d'interessant... si ce n'est des cartes postales et surtout des cartes de voeux... mais on y
retrouve des histoires de famille .... et des personnages inconnus... pour nous!


Petite, j'ai joué dans les blockhaus de ma plage( la Lagune, Petit Nice) mais aujourd'hui, tous ont été engloutis dans la mer... comme beaucoup de souvenirs
Pour nous jeunes des années 60, leur laideur permettait de ne pas oublier ce que nos anciens avaient vécu et nous racontaient
Aujourd'hui si pareil malheur s'abattait sur notre monde nombrilesque, beaucoup de gens se mangeraient entre eux.... et les autres crèveraient de faim!!!
J'aime bien l'image du Titanic juste avant...!


Bisous Simone. Bon weekend

divagations-et-balades 18/01/2014 16:02



Avec quelques années d' avance sur toi, je suis allée moi aussi jouer dans les blockhaus, au Pyla, et parfois aussi au Petit Nice ou à la Lagune. Nous nous y sommes peut-être rencontrées......


Bisous Voisine



nath 15/01/2014 20:44


C'est bien de nous montrer tout cela il ne faut pas oublier ! mon pépé me racontait tout cela sa vie sous l'occupation , la débrouille entre voisins et les fours à pain qui marchaient pour tout
le monde il y a toujours le four à pain dans la maison de mes parents .  Tu sais il y a même eu un jeune soldat allemand qui travaillait dans la ferme de mes grands parents et celle des
voisins il avait 20 ans à l'époque il était sensé être prisonnier ... il a été tellement heureux qu'il  est venu nous voir jusqu'à sa mort ...il y a 10 ans il me couvrait de cadeaux et
chantait des chansons tyroliennes avec son armonica ... ton billet me fait penser à tout cela . Merci Simone bisou du soir nath

divagations-et-balades 18/01/2014 13:56



C' est vrai que le devoir de mémoire est important, et quand les parents ou grands parents ne sont plus là pour transmettre.........


A ce soir Nath !!!! Il faut gagner sinon !!! Bonjour la chute.



aln03 15/01/2014 16:22


Très bien ton article .Les tickets pain, je m'en souviens vaguement .Mes parents n'en ont pas conservés , apparemment .


C'est super que cette dame t'ait donné ces documents .


Moi j'aimerais dire : 'plus jamais ça! " Mais ????


Merci pour tous ces documents.


Bises


Nicole

divagations-et-balades 15/01/2014 17:56



Moi aussi, je me souviens vaguement des tickets d' alimentation, ce qui m' a marqué le plus c' est la découverte du chocolat......que j' aime sans modération, avec l' aval de Kasimir....


Bises


Simone



kas 15/01/2014 15:40


ah dommage !


tu aurais dû les photocopier


et m'en envoyer une douzaine d'exemplaires ! 


Oh oui, Simone, il suffirait de fort peu de choses pour que ça revienne


mais les gens n'arrivent pas même à imaginer cela :


l'intelligence humaine est très limitée ! 


et les disputes politiques (ou autres) actuelles me font penser, par leur ridicule, 


à des disputes qui auraient pu éclater entre des passagers du Titanic, 30 minutes avant la rencontre avec l'iceberg = des querelles de grenouilles sans cervelle.

divagations-et-balades 15/01/2014 17:44



Tout n' est pas perdu, j' ai les photos.......quand au reste de ton com, je suis entièrement d' accord avec toi.



kas 15/01/2014 14:22


garde bien ces tickets


ils pourront peut-être encore servir


 

divagations-et-balades 15/01/2014 15:02



Waou ! Optimiste Mr K Mais il se pourrait que tu n' aies pas tort. Hélas, j' ai tout rendu à la dame, ce n' était que prêté!!!


Voila maintenant que je ne peux plus envoyer un seul mail. Yahoo n' assure plus. La peste soit du modernisme quand il n' est pas entièrement à notre service.


Biz



Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog