Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2012-07-09T07:25:00+02:00

Une reine éternelle

Publié par divagations-et-balades

link  link

 

 

          La rencontre de cette femme targuia revenant de la corvée du bois, mais juchée sur un âne,

Top-024-copie-2.jpg

me ramène aussitôt vers le pays des légendes, vers ce grand vide du pays de la Soif, par lequel, ses frères et elle, sont venus habiter ce nord du Niger, entre Arlit et Agadès

Top-027.jpg

Connait' elle le pays Abalessa où cirtcuelnt peut-être encore des caravanes fantomatiques ?

Top-026-copie-1.jpg

Connait' elle Tin-Hinan, venue du pays des Berabers ? Elle montait une superbe chamelle blanche, suivie de sa fidèle servante et de quelques esclaves.

Top-8

Il me semble voir sa caravane, avancer comme dans un rêve sur les pistes du Grand Reg.

300px-Caravane de Méharis dans le Hoggar-copie-1

Elle allait vers le Hoggar.

Mais, la route est longue, les provisions diminuaient, et un jour, furent taries. La vie de la caravane était menacée. Mais un soir, alors que son méhari baraquait, la servante vit bouger le sable. Elle fouilla, et découvrit une termitière dans laquelle les insectes avaient stocké des grains. C' est ainsi que la caravane put continuer sa route. Tin-Hinan, en reconnaissance, décida que cet endroit serait la base de son nouveau royaume. c' est de sa lignée que naquirent les Touareg. Après sa mort, chaque Targui qui passait à côté de son tombeau, y déposait une pierre. Ce tas de cailloux finit par atteindre trente mètres de haut, et dissimula le tumulus qui s' élevait à quatre mètres de hauteur, pour un diamètre d' environ vingt cinq mètres.

Dans son ouvrage : " le mystère du Sahara et des hommes bleus ", Elizabeth Kalta raconte qu' en mil neuf cent vingt cinq, Maurice Reygasse, directeur du Musée de la Préhistoire du Bardo à Alger, sut convaincre les Touareg de fouiller le tumulus funéraire de Tin-Hinan. Après avoir traversé plusieurs salles sans intérêt, il eut, avec son équipe, la surprise de trouver, dans une petite salle, un squelette entouré d' unje multitude d' objets. La tête était ornée de plumes d' autruche, le corps vêtu d' une robe de cuir et ses bras garnis de magnifiques bracelets d' or et d' argent. Pour M. Reygasse, il n' y avait aucun doute : il était en présence du corps de la reine Tin-Hinan. Pour les historiens, une statuette trouvée auprès du corps, est de type aurignacien, ce qui fait remonter à peu près à l' époque où un cataclysme mit fin à la civilisation atlante. Pierre Benoît s' est emparée de Tin-Hinan pour en faire Antinéa, héroïne de son livre : l' Atlantide.,

Les Touareg se nomment " Imajaghan " qui signifie " noble et libre ". Si vous croisez une de leurs tentes, ils vous inviteront à boire les trois veres de thé traditionnels qu' il est impoli de refuser. Ils vous diront que le premier verre de thé est amer comme la mort, le second, doux comme la vie, et le troisième, sucré comme l' amour.

Et pendant ce temps, leurs femmes continueront à faire la corvée du bois, juchées sur un âne.

Top-025-copie-1

Ces petits ânes d' Afrique, pour lesquels j' ai toujours éprouvé tendresse et compassion.

A plus tard............

(dessin extrait du livre "Afrique Noire", édition Odé 1952)

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

sittelle 09/07/2012 19:39


Un beau voyage dans ce pays si mythique, mystérieux, et en pleine actualité; Pierre Benoit était un des auteurs favoris de ma mère, mais je ne l'ai pas encore lu; je me souviens de la couverture
en couleur de l'Atlantide, mais le livre m'était interdit alors ! des femmes courageuses dans chaque acte de la vie quotidienne. Merci Simone, bonne soirée 

kasimir 09/07/2012 16:00


tiens, je la connais, cette Hélène


coucou Hélène !


Tendresse et compassion pour ces petits ânes


qui partagent sans savoir pourquoi la vie difficile de ce peumple.


J'ai souvent bu ces trois tasses de thé, sous la tente...


du côté de Béchar et de Beni Abbes


ça laisse un impérissable souvenir.

hélène 09/07/2012 14:41


Je découvre votre blog, tremarquable par ses photos et son texte si bien documenté. J'aime les voyages, mais l'Afrique me demeure un peu une inconnue...alors je suivrai votre route.


Amicalement.


Hélène

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog