Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2012-07-15T14:33:00+02:00

petit Bonus : plantes et animaux

Publié par divagations-et-balades

 

 

             Savez-vous que :  les animaux mangent les plantes, mais parfois les plantes entretiennent les animaux.

 

L' acacia des savanes se protège avec des épines,mais la girafe s' en fiche et mange les feuilles d' acacia. Alors, l' acacia recrute des fourmis pour se défendre. Celles-ci attaquent les lèvres et la langue de la girafe, qui finit par partir. En échange, l' acacia rétribue la fourmi avec un nectar sucré.

 

La nature......quand même...........

Voir les commentaires

2012-07-15T05:37:00+02:00

Nonchalance ?

Publié par divagations-et-balades

link   link 

 

 

 

          Dans les savanes africaines la nonchalance est souvent trompeuse. Nous roulions sur les " pistes fauves " du Tsavo, l' oeil aux aguets, l' appareil photos armé, quand nous avons vu, mollement étendu, un léopard en pleine sieste; il semblait tout flasque, quand, soudain, il a relevé la tête,

Top.jpg

s' est retourné, que se passait' il qui venait troubler son repos ?

Top-001.jpg

En principe, le léopard ne chasse pas la journée, mais au XVIème siècle on disait qu' il détestait les Humains, alors, méfiance ! Il avait la réputation d' un animal cruel et sanguinaire, qui terrorisait même les dragons selon le Bestiaire d' Aberdeen datant du XIIIème siècle.

Il a une place importante dans la mythologie africaine où il est considéré comme roi des animaux et attribut de chef; Il existe une légende d' hommes-léopards comme il y a en Europe celle des loups-garous.

Au XVIème siècle, il symbolisait la femme rusée et méchante.

Il existe des léopards mangeurs d' homme, surtout en Asie, mais quelques cas ont été relevés en Afrique. Il est capable d' aller chercher ses proies en rentrant dans les maisons. Il chasse le plus souvent au crépuscule, bondit sur ses proies et les hisse en haut d' un arbre pour ne pas se les faire voler par d' autres prédateurs.

Notre léopard est maintenant très attentif;

Top-002.jpg

Qu' est-ce donc qui l' intéresse ainsi ? Ce troupeau de zèbres et de gnous, au milieu duquel il aimerait bien aller semer la panique ?

Top-003.jpg

ou bien cette girafe inconsciente qui mange ses feuilles d' acacia comme si elle était seule dans la savane ?

Top-004.jpg

ces écervelées d' autruches sont tétanisées, avant de détaler à toutes pattes pour aller se mettre la tête dans le sable beaucoup plus loin.

Top-005.jpg

Le léopard figure sur les armoiries de l' Angleterre et de Bordeaux, qui fut anglaise après le mariage de la Duchesse d' Aquitaine, Aliénor, avec Henri Plantagenêt.

armoiries_2.jpg

De nos jours, cette panthère, car le léopard est une panthère, mot qui signifie " animal sauvage ", est devenue une star de la publicité télévisée,( rappelez-vous une marque de peinture connue), et Hollywood l' a immortalisée en panthère rose.

Cruel et sanguinaire ou gros chat ronronnant, c' est un magnifique animal dont on dit que les taches de sa robe représentent les vertus de D.ieu.

Voir les commentaires

2012-07-14T07:09:00+02:00

Conte de la Rose Blanche : le temps de l' espérance

Publié par divagations-et-balades

Conte de la Rose Blanche : le temps des larmes

 

 

          ...........Mais un jour, alors que la belle Suzanne et son mari, erraient, tristement, sur leur terre d' exil, une libellule bleue vint les interpeler,

contes-et-autres-recits-1395.JPG

" Je suis envoyée par une association qui s' est formée pour défendre Rose Blanche et son amoureux, elle réunit beaucoup d' amis qui veulent que l' amour triomphe, car c' est toujours ainsi que cela doit se passer depuis que les méchants démons ont été bannis du monde des quatre jardins. Voulez-vous vous joindre à nous ? "

La belle Suzanne aurait dit oui, immédiatement, mais, en bon diplomate, Dipladenia demanda des précisions. " Qui sont les membres de cette association ? ".

Ayant anticipé cette question, le Président de l' association, un juge sévère mais juste, M. Duranta Electra,

contes-et-autres-recits-1194.JPG

avait donné des photos des principaux membres, tous de haut lignage et de bonne famille, pour convaincre Dipladenia; il y avait là les deux frères que l' on ne savait jamais différencier, des jumeaux, avocats de grands renom, très connus dans le Jardin de l' Ouest, et même internationalement,

contes-et-autres-recits-1179.JPG

le Docteur Escholtzia et son jeune assistant, venu de Californie, spécialiste du sommeil connu dans le monde entier;

P6183997.JPG

Dame Nigelle, originaire de Damas. On la disait un peu sorcière, mais elle avait le coeur sur la main;

contes-et-autres-recits-1182.JPG

et depuis la disparition de leurs parents, s' occupait avec un grand dévouement, de sa jeune soeur, un peu fofolle;

contes-et-autres-recits-1190.JPG

et toute une classe du Cours Privé de Madame Surfinia, qui avait envoyé un gentil message de soutien.

P7024066.JPG

Convaincu, à la grande joie de la Belle Suzanne, Dipladenia donna son accord. Libellule Bleue s' en alla porter la bonne nouvelle dans le Jardin de l' Ouest, tout en promettant de revenir bien vite, soumettre le plan ourdi par les Amis de l' Association.

Que vont' ils donc faire ?

Voir les commentaires

2012-07-13T05:41:00+02:00

La famille de Babar

Publié par divagations-et-balades

link  link

 

 

           Babar, enfant, n' obéissait jamais à personne; un jour, s' étant éloigné de sa tribu, il avait été enlevé et embarqué en Amérique pour travailler dans un cirque. Plus tard, comme il était intelligent, il avait été remarqué par un producteur et emmené à Hollywood où commença pour lui une belle carrière.Il était comme un roi.Top

Mais il rêvait souvent de sa savane natale et de sa famille qui coulait des jours heureux dans les grands espaces de liberté.

Top-001.jpg

Parfois, il avait des nouvelles de sa mère et de son petit frère, qui n' était qu' un bébé quand il était parti.

Top-002.jpg

Fou de douleur, un jour, son père était parti à sa recherche. Il n' était jamais revenu. Que lui était' il arrivé ? Nul ne le sait.

Top-003.jpg

Sa mère s' inquiétait un peu, car son fils cadet semblait aussi désobéissant que son frère aîné, il gambadait loin d' elle, et elle avait peur de le perdre comme elle avait perdu Babar.

Top-004-copie-1.jpg

Il avait aussi des nouvelles de son ami, Jocko le Singe, qui, depuis son départ était bien malheureux, campait en permanence sur le bord de la piste, attendant son retour, et ne se nourrissant que des bananes qu' il mendiait auprès des touristes de passage.

Top-005.jpg

Mais Babar reviendrait' il ? Jocko le Singe le croyait, car sa sagesse ancestrale lui soufflait que l' on revient toujours vers ses racines.

Voir les commentaires

2012-07-12T06:31:00+02:00

Conte de la Rose Blanche : le temps des larmes

Publié par divagations-et-balades

Conte de la Rose Blanche

 

 

          La famille Pierre de Ronsard se remet mal de la honte infligée par la jeune Rose Blanche quand on apprit qu' elle s' était amourachée de ce vaurien du Jardin de l' Ouest. Ce fut également un camouflet terrible pour la superbe rose, chef d' une prestigieuse tribu, dont elle avait ignoré la demande en mariage. Elle ne put supporter l' affront et se suicida.

contes-et-autres-recits-0236.JPG

Si la famille avait honte, Rose Blanche, elle, dépérissait à vue d' oeil. Même les soldats de la Garde de Géraniums engagés pour la surveiller, avaient le coeur serré en la voyant si triste.

contes-et-autres-recits-0414.JPG

Ils étaient pourtant de rudes guerriers. Et le vaurien, que devenait' il ? La Grand' Mère, qui pleurait encore beaucoup, gageait qu' il avait oublié Rose Blanche, et devait batifoler avec quelque gourgandine du Jardin de l' Ouest.

Elle se trompait lourdement. Cet enfant des Budleyas, lui aussi, dépérissait à vue d' oeil, au grand émoi de sa tribu dont il était le Prince héritier. Si cela continuait, sûr qu' il allait mourir. Il fallait faire quelque chose.

P7094080.JPG

La belle Suzanne aux yeux noirs était une amie d' enfance de Rose Blanche;

P7094081.JPG

Elle vivait dans le Jardin de l' Ouest après son mariage avec un diplomate Dipladénia.

P7024065.JPG

Elle décida de faire quelque chose pour son amie et questionna son diplomate de mari, l' imaginant tout puissant pour trouver une solution. Dipladenia accepta, pour l' amour de son épouse, de sortir un peu de ses attributions, et alla plaider la cause de Rose Blanche. Non seulement les Pierre de Ronsard se montrèrent inflexibles, mais ils portèrent plainte contre Dipladenia, qui fut envoyé en exil, avec son épouse, dans le lointain Jardin du Nord, où ils se morfondent depuis.

Mais un jour............

A demain !!!

Voir les commentaires

2012-07-11T07:52:00+02:00

Kilimandjaro

Publié par divagations-et-balades

link   link

 

 

          Une année, lassés de l' Afrique du Nord et de l' Afrique occidentale, et ayant très envie de voir " les animaux sauvages ", nous avons décidé de passer à l' est et avons mis le cap sur le Kenya.

Top-001.jpg

Installés un peu au nord de Mombasa, sur les bords d' une plage paradisiaque,

Top-003-copie-2.jpg

nous décidons d' échanger les eaux claires et chaudes de l' océan Indien, pour l' ocre doré de la savane.

Top-004-copie-2.jpg

Nous allons à Mombasa, vers l' agence " Safari " d' une dame indienne charmante, dont le mari nous sera plus tard d' un grand secours, mais nous ne le savons pas encore.

Nous y louons les services d' un guide qui, très vite, nous emmène loin du monde des hommes. Nous partons vers le Tsavo et l' Amboseli, deux réserves fameuses d' animaux. Nous roulons vers l' Amboseli, par laquelle nous commençons notre " safari " et le lodge qui doit nous accueillir pour la nuit.

Le jour semble s' estomper dans un halo rose, et soudain, nous la voyons, la montagne mythique du Kenya : le Kilimandjaro. En reprenant la photo, j' ai pensé à cette chanson de Pascal Danel dont je n' ai pu m' empêcher d' inscrire quelques vers sur elle.

Top-002-copie-2.jpg

Elle est là, devant nous, régnant sur Kenya et Tanzanie du haut de ses cinq mille huit cent quatre vingt treize mètres, le toit de l' Afrique, avec ses neiges éternelles qui peuvent parfois descendre jusqu' à mille cents ou mille deux cents mètres. Elle est la providence des Masaï qui ont besoin de ses flancs pour faire paître leurs troupeaux.

Il y a, parait' il, un lac glaciaire au sommet, occupant sans doute le cratère de l' ancien volcan qu' elle fut, aux eaux très limpides et où subsiste un petit monde animal, survivant de cette époque géologique révolue.

La littérature s' est emparée de cette montagne mythique, dont l' Antiquité parlait comme d' un rêve improbable, que la Renaissance avait fantasmé, l' assimilant à l' Eldorado, et qui se situe dans cette région du Grand Rift où naquit l' Humanité.

Hemingway l' a magnifiée: "......vaste comme le monde, immense, haut, et incroyablement blanc dans le soleil......." ( Les Neiges du Kilimandjaro - 1936 ). On retrouve à peu près la même image dans " Le Lion " de Kessel. En musique, Michel Sardou fait rimer Kilimandjaro et Eldorado et Carlos Santana a écrit un morceau instrumental : Tales of Kilimandjaro.

C' est une montagne-mystère, là, entre ciel et savane torride, toujours environnée de nuages qui la rendent plus mystérieuse encore.

(la carte du Kenya est extraite du livre Afrique Noire, édition Odé 1952).

Voir les commentaires

2012-07-10T05:36:00+02:00

Balade sous la mer

Publié par divagations-et-balades

link  link

 

 

 

          Une année, en vacances aux Îles Vierges américaines, nous avons décidé de louer une caméra étanche et de visiter les habitants de ces eaux couleur d' aigue marine.

Je vous laisse faire connaissance de ces êtres des (petites) profondeurs.

Top-001-copie-5.jpg

D' abord, une armada de petits poissons; sont-ce les veilleurs, ceux qui avertissent les requins-policiers si les visiteurs ont l' air trop patibulaires ? Nous devions avoir l' air sympa, car ils nous ont laissé passer.

Au détour d' un rocher, des petites flèches acérées filent vers les profondeurs d' un incroyable bleu sombre. Leur avons-nous fait peur ? Il faut dire que nos masques ne nous embellissent guère, ils doivent même nous donner un aspect un peu inquiétant.

Top-001-copie-6.jpg

Mais voici un petit curieux qui se plante devant nous et nous examine d' un oeil tout rond d' étonnement; ses parents ne lui ont' ils pas dit que de temps en temps d' étranges créatures venues du monde aérien, venaient leur rendre visite ? Il faut vraiment être étrange pour vivre dans l' air, semble t' il se dire.Top-002-copie-7.jpg

Nous nous sommes dévisagés quelques instants, puis il a filé à toute allure, sans doute pour aller faire part de cette rencontre insolite à ses copains.

Oh ! Mais voilà quelqu' un qui n' a vraiment pas l' air aimable. Son oeil est soupçonneux, et il semble nous dire des choses peu amènes. Apparemment, il n' aime pas les étrangers.

Top-003-copie-5.jpg

N' est-ce pas du sang que nous voyons sur le rocher, devant lui ? La situation se complique. Que nous dit' il ? Est' il en train de nous ordonner de partir ? Violons-nous un territoire sacré sans le savoir ?

Un bouillonnement se fait derrière lui, a t' il appelé la Garde à la rescousse ? Quel horrible monstre allons-nous voir apparaître ? Nous sommes partagés entre la curiosité et l' envie de regagner notre monde dare dare. Trop tard ! Il a vraiment appelé la Garde, car nous voyons arriver une créature casquée, vêtue d' une solide armure et porteuse d' un armement qui nous paraît redoutable.

A le voir, nous comprenons les taches de sang. Courage............fuyons !

Top-004-copie-5.jpg

Nous remontons à la surface d' une façon peu glorieuse, je l' admets, et avec surprise, nous réalisons qu' une pensée mesquine de revanche nous arrive sournoisement : un de ces jours, dans un restaurant de l' île, c' est peut-être lui qui sera dans notre assiette !!!

Une petite trace ???

Voir les commentaires

2012-07-09T07:25:00+02:00

Une reine éternelle

Publié par divagations-et-balades

link  link

 

 

          La rencontre de cette femme targuia revenant de la corvée du bois, mais juchée sur un âne,

Top-024-copie-2.jpg

me ramène aussitôt vers le pays des légendes, vers ce grand vide du pays de la Soif, par lequel, ses frères et elle, sont venus habiter ce nord du Niger, entre Arlit et Agadès

Top-027.jpg

Connait' elle le pays Abalessa où cirtcuelnt peut-être encore des caravanes fantomatiques ?

Top-026-copie-1.jpg

Connait' elle Tin-Hinan, venue du pays des Berabers ? Elle montait une superbe chamelle blanche, suivie de sa fidèle servante et de quelques esclaves.

Top-8

Il me semble voir sa caravane, avancer comme dans un rêve sur les pistes du Grand Reg.

300px-Caravane de Méharis dans le Hoggar-copie-1

Elle allait vers le Hoggar.

Mais, la route est longue, les provisions diminuaient, et un jour, furent taries. La vie de la caravane était menacée. Mais un soir, alors que son méhari baraquait, la servante vit bouger le sable. Elle fouilla, et découvrit une termitière dans laquelle les insectes avaient stocké des grains. C' est ainsi que la caravane put continuer sa route. Tin-Hinan, en reconnaissance, décida que cet endroit serait la base de son nouveau royaume. c' est de sa lignée que naquirent les Touareg. Après sa mort, chaque Targui qui passait à côté de son tombeau, y déposait une pierre. Ce tas de cailloux finit par atteindre trente mètres de haut, et dissimula le tumulus qui s' élevait à quatre mètres de hauteur, pour un diamètre d' environ vingt cinq mètres.

Dans son ouvrage : " le mystère du Sahara et des hommes bleus ", Elizabeth Kalta raconte qu' en mil neuf cent vingt cinq, Maurice Reygasse, directeur du Musée de la Préhistoire du Bardo à Alger, sut convaincre les Touareg de fouiller le tumulus funéraire de Tin-Hinan. Après avoir traversé plusieurs salles sans intérêt, il eut, avec son équipe, la surprise de trouver, dans une petite salle, un squelette entouré d' unje multitude d' objets. La tête était ornée de plumes d' autruche, le corps vêtu d' une robe de cuir et ses bras garnis de magnifiques bracelets d' or et d' argent. Pour M. Reygasse, il n' y avait aucun doute : il était en présence du corps de la reine Tin-Hinan. Pour les historiens, une statuette trouvée auprès du corps, est de type aurignacien, ce qui fait remonter à peu près à l' époque où un cataclysme mit fin à la civilisation atlante. Pierre Benoît s' est emparée de Tin-Hinan pour en faire Antinéa, héroïne de son livre : l' Atlantide.,

Les Touareg se nomment " Imajaghan " qui signifie " noble et libre ". Si vous croisez une de leurs tentes, ils vous inviteront à boire les trois veres de thé traditionnels qu' il est impoli de refuser. Ils vous diront que le premier verre de thé est amer comme la mort, le second, doux comme la vie, et le troisième, sucré comme l' amour.

Et pendant ce temps, leurs femmes continueront à faire la corvée du bois, juchées sur un âne.

Top-025-copie-1

Ces petits ânes d' Afrique, pour lesquels j' ai toujours éprouvé tendresse et compassion.

A plus tard............

(dessin extrait du livre "Afrique Noire", édition Odé 1952)

Voir les commentaires

2012-07-08T07:46:00+02:00

L' eau, le mil, le bois

Publié par divagations-et-balades

Un village africain

 

 

          La vie, dans un village coincé entre fleuve et désert, dépend de trois impératifs : l' eau, l' aliment et le bois pour faire le feu pour le cuire. tous les trois sont assurés par les femmes du village.

L' eau : il faut, parfois, aller la chercher très loin, et il n' est pas rare de rencontrer, marchant au bord de la piste, une femme portant une calebasse sur la tête, revenant d' un invisible puits.

Top-018.jpg

Top-019.jpg

L' eau est plus précieuse que l' or dans cette Afrique saharienne et subsaharienne. Bien sûr, il y a Sa Majesté le Fleuve, mais la pureté de son eau n' est pas garantie, alors.........mieux vaut ne pas en boire.

L' aliment : il y a le produit de la pêche, et celui de la chasse, mais ce sont là travaux d' homme. Les femmes s' occupent de l' aliment traditionnel de base : le mil. Il s' agit d' une espèce de millet, céréale cultivée dans toute l' Afrique subsaharienne, appelée parfois sorgho, quand elle est à gros grains, mais qui, en réalité est une autre céréale.

250px-Sorghum_bicolor03.jpg

dans le village, généralement au milieu de la place centrale, des femmes se réunissent autour d' une énorme calebasse, et, munies de gros bâtons, pilent le mil selon un rituel entrecoupé de rires et de bavardages.

Top-020.jpg

Parfois, c' est seule devant sa case qu' elle pile le mil familial.

Top-021-copie-2.jpg

Le bois: quand on a un peu de chance, il y en a tout près du village;

Top-022.jpg

mais le plus souvent, comme pour l' eau, il faut marcher le long de la piste pour aller le quérir quelquefois très loin, et le ramener en gros fagots sur la tête.

Top-023-copie-2.jpg

Il n' est pas étonnant que ces femmes aient un port de reine.

Parfois, il faut même traverser le fleuve.

Ainsi va, ( allait ? ) la vie ordinaire de ces femmes de ce coin du Niger.

A plus tard ............

 

( la photo du sorgho vient de Wikipedia, le dessin du livre " l' Afrique Noire " éditions Odé 1952 )

Voir les commentaires

2012-07-07T13:40:00+02:00

Un village africain

Publié par divagations-et-balades

Le Dieu-Fleuve

 

 

          Nous nous étions rendus dans un village nigérien, au bord du grand fleuve; c' était un village fait de cases rondes, pour la plupart, ou carrées.

Top-014.jpg

Je me demandais qui, encore, dans ce Niger qui se modernisait, connaissait l' histoire de Daura, la grande cité florissante du XIème siècle. Neuf reines avaient précédé Daourma, la reine mythique, qui régnait au temps où un monstre affreux menaçait la ville. Celui-ci fut tué par un Blanc venu du nord. Il épousa la reine et ils eurent sept filles, qui devinrent les reines des sept états Haoussa. Au XVème siècle, une autre reine mythique, Amina, soumit les royaumes du sud, mais son empire finit par tomber aux mains des nouveaux maîtres : les Toucouleurs, qui islamisèrent le pays.

Ce village était très animé; on palabrait un peu partout, et on rencontrait même des Touaregs, venus commercer aux pas lents de leurs dromadaires.

Top-015.jpg

On pouvait aussi apprécier la beauté de ces femmes africaines,

Top-016-copie-1.jpg

en tenue simple dans le village, ou parées pour quelque fête;

Top-017-copie-1.jpg

Ces femmes n' avaient pas la vie très facile dans ces villages, les hommes non plus d' ailleurs; mais il y régnait une sorte de joie de vivre, d' insouciance et de gaîté communicative, que l' on captait très aisément. Le temps n' était pas haché en minutes et secondes comme notre temps occidental, qui fuit de plus en plus vite.

Qu' en est' il aujourd' hui ?

Si parmi vous, certains sont allés au Niger récemment, j' aimerais connaitre leur perception de ce pays. La mienne s' est peut-être " romantisée " avec le temps !

Top-013-copie-2.jpg

A bientôt............pour une suite africaine.

(dessin et histoire de Daura sont extraits du livre " Afrique Noire ", édition Odé, 1952).

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog