Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2011-12-16T10:03:00+01:00

Splendeurs océanes

Publié par divagations-et-balades

                    Les balades sur la plage, après le départ des touristes, sont pour moi, un vrai délice.

PA292584

.

Bien sûr, il y a encore quelques silhouettes, mais je ne peux pas prétendre être la seule à aimer la mer et le soleil, et les plages sont si vastes chez nous que l' on peut quand même y combler ses " rêveries de promeneuse solitaire ". Chez nous, l' accès aux plages n' est pas toujours facile. La plage se mérite.

 

PA302606.JPG

PA302605-copie-1.JPG

D' autres, ont l' accès facilité par des rampes ou des escaliers de béton ou de bois, qui nous permettent de moins nous essouffler;

 

PA302610

 

Chaque fois que je vais vers l' une ou l' autre de ces plages, je pense à un livre déjà ancien : " les plages de l' hiver " dans lequel l' auteur, Gilbert Ganne, décrivait exactement ce que l' on peut ressentir en montant à l' assaut de ces dunes :

                    ".........une fois franchie la lisière des pins, on monte péniblement, buste contre ciel, vers la crête des sables.........au delà, c' est l' inconnu grondant et bientôt le désir sans limites ! Car, tout à coup, à force de marcher droit sur elle, la bête infatigable est là, étendue à vos pieds. Son haleine salée se plaque sur votre poitrine et l' oppresse......"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

2011-12-12T22:54:00+01:00

La Nécropole du Natus

Publié par divagations-et-balades

                    Alors que je reprenais la route pour rentrer chez moi, après mon escapade à Cazaux, une pancarte a attiré mon attention : "Nécropole du Natus". Aussitôt, je me suis engagée sur une petite route creusant sa piste parmi les pins. Je suis arrivée dans un endroit que de grands pins alignés comme des soldats, semblaient garder.

 

PC112719.JPG

 

La forêt parait sympathique et avenante

 

  PC112718

 

mais, très vite, elle devient farouche et impénétrable avec sa barrière de fougères rousses.

 

PC112720.JPG

 

En face, la nécropole qui m' intrigue; pourquoi ici, en pleine forêt ? Je m' approche et je lis : Il y avait tout près d' ici, de 1916 à 1917 un camp de Tirailleurs Sénégalais et de Russes. On l' appelait "Camp du Courneau".

 

PC112724.JPG

 

C' était un camp d' hivernage pour les soldats fatigués et malades.Malheureusement, l' endroit était mal choisi, car la forêt était humide et beaucoup, qui ne moururent pas de séquelles de blessures, furent abattus par la tuberculose. De 1916 à 1917, on dénombra plus de 900 décès.Ils furent inhumés sur les flans d' une colline boisée,qui fut connue sous le nom de : "Cimetière des Noirs". En 1918, des Américains du Corps Expéditionnaire prirent la place des rescapés, et, avec leur efficacité coutumière, nettoyèrent le camp et remplacèrent le dispensaire vétuste par un véritable hôpital chirurgical.. Mais, décimés par la grippe espagnole et les exercices aériens qu' ils faisaient sur la base de Cazaux,ils furent, eux aussi, inhumés sur place. En 1967 fut érigé le monument que nous voyons aujourd'hui, et qui est bien entretenu, en hommage à tous ces soldats étrangers qui sont venus mourir chez nous.

 

PC112725

 

 

Petit détail historique : Cet endroit connut la révolution russe. Délaissant leurs aventures galantes et alcoolisées à Arcachon ou à Bordeaux, les Russes, partagés entre " Blancs " et " Rouges " s' y battirent avec ardeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mais, très vite, elle devient farouche et impénétrable avec sa barrière de fougères

Voir les commentaires

2011-12-12T21:43:00+01:00

Les lacs de Gironde : Le lac de Cazaux

Publié par divagations-et-balades

                   Eh! Bien ! oui, j'ai retrouvé la lumière.En repartant, j'ai vu, par hasard,( si le hasard existe!!! ), le petit estey qui permet aux bateaux de rejoindre le lac.C 'est le " canal des Landes " qui relie le lac de Cazaux au Bassin d' Arcachon girondin et au lac de Biscarosse landais.Il relie le Pays de Buch au nord, au Pays de Born au sud.

                   En regardant vers l' amont, je ne sais plus où est le monde à l' endroit et le monde à l' envers. Des esprits malins doivent entretenir la confusion dans cet embrouillamini de branches.

 

PC112721.JPG

 

En regardant vers l' aval, le monde parait s' être remis à l' endroit. Sortilège ???

 

PC112722.JPG

 

Mais, un peu plus loin, la noirceur étouffe à nouveau les couleurs;

 

PC112723.JPG

 

Le canal se pare des teintes du lac, pour mieux se fondre en lui. Allez, je pars.

Ici se termine la série des grands lacs de Gironde.

A bientôt pour de nouvelles balades.

Voir les commentaires

2011-12-12T09:08:00+01:00

Les lacs de Gironde : Le lac de Cazaux

Publié par divagations-et-balades

                    Aujourd'hui, je ne vais pas trouver la féérie d' un lac bleu, mais, sous un ciel chargé, une étendue d' eau qui semble lourde de plomb fondu, d' étain ou d' argent.

 

PC112704.JPG

 

Sur la p)lage, de larges flaques d' eau où se reflètent les nuages, comme pour s' assurer une double vie.

 

PC112705.JPGPC112706.JPG

 

Un petit port abrite bateaux à moteur et voiliers;

 

PC112712.JPGPC112713.JPG

 

Les nuages semblent se diluer dans l' eau où tremblent les reflets des mats.Et soudain le ciel s' éclaircit, un coin de toile azurée se dévoile, un rayon de soleil vient me rappeler le dicton :

                                          " Il n' est pas de jour en Gironde où le soleil ne fasse sa ronde "

PC112709.JPG

 

Sur la plage, un filet de volley-ball entretient le souvenir des vacances.

 

PC112717

 

Mais soudain tout s' obscurcit. Je comprends, à force d' être bas, le ciel a fait tomber le soleil dans l' eau !

 

PC112710.JPG

 

Le lac prend subitement une dimension tragique. Je quitte ce monde noir.Vais-je retrouver la lumière ?

Voir les commentaires

2011-12-11T09:07:00+01:00

De Mauriac à Toulouse-Lautrec

Publié par divagations-et-balades

                    .Hier, je suis allée rendre visite à de vieux amis, des amis de longue date me disait le frère de cette amie, qui  avait accompagné ma vie durant de longues années, avant de mourir, il y a maintenant presque six ans en laissant un vide dont je n' avais pas prévu la profondeur.

J' ai l' habitude de passer par une petite route qui va de Mauriac à Toulouse-Lautrec, de Malagar à Malromé.Mauriac aimait ce chateau de Malagar d' où, disait' il, il voyait arriver d' Espagne, les orages qui venaient délivrer de l' étouffante chaleur des journées d' été.

 

PC102690.JPG

 

De cet endroit, il voyait, au-delà de la Garonne et des vignes, la forêt immense qui cachait dans ses profondeurs, Argelouse et les tourments de Thérèse Desqueyroux.

Une autre petite route, à gauche, (tiens ! elle a été goudronnée de frais), des vignes, escaladant les collines, grimpant à l' assaut du ciel car elles se savent donner un nectar aux dieux,

 

PC102693-copie-1.JPG

 

et, voilà Malromé, où Toulouse-Lautrec mourut le 9 septembre 1901, à 36 ans.

 

PC102691.JPG

 

Il est enterré non loin de Malromé, à Verdelais.D' Albi à Malromé, en passant par le Moulin de la Galette et le Moulin Rouge.........une vie !

J'arrive chez mes amis, la maison domine les molles ondulations sur lesquelles rougissent leurs vignes, le liquidambar a perdu les feuilles écarlates qu' il avait lors de ma précédente visite

 

PC102696

 

Maintenant, nous allons passer aux choses sérieuses : elle fait la meilleure omelette du monde, un vrai gâteau. Alors à bientôt car je vais déguster !!!

Voir les commentaires

2011-12-09T15:39:00+01:00

MELANCHOLIA : UNE BALADE EN FORËT

Publié par divagations-et-balades

                    Je trouve les forêts d' hiver belles et mélancoliques.Les grands pins paraissent noirs sur un fond de ciel dont le bleu se teinte de lividité et de gris porteur d' eau.

 

DSC00193.JPG

 

J'aime aller me promener et arpenter ces coulées de sable qui entaillent la forêt, que bordent les fougères roussies par l' été défunt et les houx qui se parent de petites perles rouges.

 

DSC00185.JPG

 

A première vue, la forêt a l' air assoupie, mais il ne faut pas se fier à ses airs de Belle au Bois Dormant, toute une vie secrète vibre, cachée dans ce fouillis de branches mortes,d' arbres naissants, et de feuilles finissant leur vie en tapis de sol.

 

DSC00191.JPG

 

Je sais qu' il y a des sangliers et des renards dans ces bois.J' y ai vu un renard roux, une fois, il y a longtemps, quand j' avais encore la chance de me promener avec mon Père, et des faisans, il y a moins longtemps, quand j' avais encore la chance de me promener avec ma Mère.

Et il y a des champignons.Ils font croire qu' ils sont la seule forme de vie qui subsiste dans cette forêt de l' hiver.Le temps est toujours doux, il a plu, ( enfin ! disent les paysans qui désespéraient de la voir revenir après ces longs mois pendant lesquels elle les avait abandonnés), alors, ils sortent le bout de leur chapeau et mettent de la couleur sur la mousse verte et les feuilles mortes.

 

DSC00197.JPGDSC00189.JPG.                                              

Certains perdent même la tête et se retrouvent "patte en l' air". Est-ce une rupture amoureuse avec le champignon d' à-côté qui l' a mis dans cet état ?

 

DSC00192.JPGAlors je vais être discrète et m' éloigner doucement; mes pas vont s' ajouter aux traces des sabots des chevaux dont les cavaliers aiment chevaucher dans ces bois. Je hume encore ces senteurs d' herbe mouillée, de sable humide, toutes ces fragrances mélangées dans le jour finissant.

 

DSC00188.JPG

Voir les commentaires

2011-12-05T08:30:00+01:00

Petit bonus : La légende des cygnes

Publié par divagations-et-balades

                    Dans bien des cultures du monde, les cygnes sont symbole de lumière. Chez les Shamans, le totem du cygne est associé à l' amour, la beauté et la grâce.

                    L'eau, sur laquelle il vit et vogue, est associée au monde de l' émotion et de la spiritualité. Les cygnes en sont les représentants.

                    Ils symbolisent aussi l' amour éternel.

                    Selon la tradition, les cygnes chantent avant de mourir; Shakespeare y a fait allusion, et le chant du cygne est même passé dans le langage populaire.Mais ceci n' est  qu' une légende inventée par les poêtes et les philosophes antiques. C' est Socrate qui en serait l' auteur, disant que les cygnes chantaient " non par chagrin ou détresse, mais parce qu' Apollon les inspire ".

                     Le cygne noir, natif d' Australie, vient habiter certains lacs européens dont les eaux sont généralement peu profondes.

                     La légende raconte, qu' en un temps de grande famine en Irlande,vivaient près d' un lac, deux jeunes amoureux. Ils se cachaient dans une cabane, essayant d' échapper aux gens cruels qui les poursuivaient.Mais par une nuit maudite, ils les trouvèrent, s' emparèrent d' eux et les précipitèrent dans le lac.Ils n' eurent que le temps d' échanger un dernier baiser.

                     Mais depuis, chaque nuit de pleine lune, on peut voir nager côte à côte, dans un bonheur manifeste, un couple de cygnes noirs sous le ciel étoilé.  

Voir les commentaires

2011-12-05T08:18:00+01:00

Les lacs de Gironde : Le lac du Moutchic

Publié par divagations-et-balades

              Je ne peux m^empêcher de jeter un dernier regard. Le lac se pare d' ombres marines.

 

DSC00138.JPG

 

Bientôt, les cygnes vont s' endormir et je pense à ce beau poême de Sully Prudhomme dont je ne me souviens que des quatre derniers vers :

                             " L' oiseau, dans le lac sombre où sous lui se reflète

                               La splendeur d' une nuit lactée et violette,

                               Comme un vase d' argent parmi des diamants,

                               Dort, la tête sous l' aile, entre deux firmaments. "

 

DSC00158.JPG

 

Je pars, et bientôt je mettrai le cap vers le sud du département où se trouve un autre lac : le lac de Cazaux. Mais avant je vais vous donner un petit bonus et vous raconter ..............     

Voir les commentaires

2011-12-05T07:50:00+01:00

Les lacs de Gironde : Le lac du Moutchic

Publié par divagations-et-balades

                    Tout à l' heure, a surgi au détour de ces amas de roseaux, un canot pneumatique, transportant deux pêcheurs. Ils sont venus troubler le caractère romantique du lac.DSC00131.JPG

 

Que peuvent ' ils donc pêcher ici ? C' est de l' eau douce, alors ? Carpes, calicobars ? ( un nom qui m' a toujours donné envie de rigoler car il me fait penser à Laurel & Hardy, allez savoir pourquoi?), en tout cas, ces deux " fâcheux " , pour parler comme un personnage de Molière, ont disparu; sans doute ont ' ils accosté sur la plage un peu plus loin, derrière les roseaux et autres plantes du bord de l' eau.

Cet endroit est vraiment féérique, et l' heure est magique. On dirait que tout se noie dans un monde bleu dont l'unité est rompu par quelques nuages qui se reflètent en flaques rose doré pâle.

 

DSC00160.JPG

 

Tout celà me porte au lyrisme on dirait ! Je m' aventure sur l' extrème bord glissant du lac.Fouillis végétal ! On sent une vie secrète, suspendue à ce que va faire cette intruse.

 

DSC00133.JPG

 

A  mesure que le soleil plonge, là-bas, dans l' océan, je sens que ma présence devient incongrue, peut-être même gênante.

Alors, je décide que l' heure est venue de revenir dans mon monde.

Voir les commentaires

2011-12-03T10:48:00+01:00

Les lacs de Gironde : Le lac du Moutchic

Publié par divagations-et-balades

                    Comment rester insensible à une telle beauté ! Les cygnes, et même le vilain petit canard, ajoutent au romantisme du lac.

 

DSC00153 

De plus près, j' observe le canard, son bec n' est'il pas plutôt celui d' un cygne ? Ne serait' il pas le cygne noir de la légende ? Décidément, si les sorcières peuplaient le lac de Carcans, les fées n' habitent' elles pas ici, sous ces eaux à la couleur indécise en cette fin de journée ? Mais voilà que les cygnes me tournent le dos et repartent vers le large. Sans doute sont' ils déçus de voir que je n' ai rien donné !DSC00154

 

Le canard, (ou cygne noir), les suit fidèlement.

Seul reste un cygne à l' air sévère, qui me regarde de côté, d'un oeil, me semble-t' il, de reproche.

 

DSC00155

 

Puis, après quelques iinstants, il se détourne et s' en va, plein de dédain. Très bien, puisque ces créatures orgueilleuses le prennent ainsi, je cesse de m' occuper d 'elles et vais m' intéresser aux berges du lac.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog