Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2011-11-06T09:56:00+01:00

Petit Bonus:une tradition viticole

Publié par divagations-et-balades

                    Le Pampaillet !!!!!  Il s'agit d'une ancienne tradition qui voulait, qu'à chaque fin de vendanges,et avant le départ des ouvriers agricoles ,qui venaient prêter main forte,ait lieu un repas festif et convivial qui mettait un terme joyeux au rude labeur qui durait parfois depuis plusieurs semaines.

                    En ce temps-là, c'est à dire jusqu'aux 3/4 du siècle précédent environ, et avant que les machines ne les chassent des petites et moyennes exploitations, ces ouvriers venaient souvent d'Andalousie,comme c'était le cas chez des amis propriétaires d'un vignoble de l'Entre-Deux-Mers.Revenant fidèlement tous les ans,ils étaient devenus des amis.De nos jours,seuls,les plus grands chateaux qui font toujours les vendanges à la main,font appel à une main-d'oeuvre supplémentaire,des étudiants souvent,les Espagnols ayant depuis vu leur situation s'améliorer dans leur pays,ne viennent plus en France............malgré l'attrait du pampaillet.

                    Les grands chateaux maintiennent malgré tout la tradition.

                    Je m'en souviens, la compagnie était joyeuse,bruyante, une heureuse cacophonie de chants et de rires faisait l'ambiance.Les langues se mélangeaient,français, espagnol............les accents s'entrechoquaient............ on était dans une bulle de gaîté éphémère,intense et généreuse.C'était un temps heureux !

 

Voir les commentaires

2011-11-05T09:06:00+01:00

Petit Bonus : la recette de l'estuaire

Publié par divagations-et-balades

                                                              ALOSE AU FOUR A L'OSEILLE

                                                                           (selon ma Mère)

                                                             INGREDIENTS 

          Sel & Poivre

          50 g de beurre

          3 feuilles de laurier

          1 botte d'échalotes nouvelles (de préférence)

          2 bottes d'oseille

          1 alose

                                                            PREPARATION

          Couper la tête de l'alose

          La farcir avec les échalotes entières ou coupées en 2 selon leur grosseur

          La mettre dans un plat à four sur un lit d'oseille

          Inciser la peau de l'alose et mettre des feuilles de laurier coupées en 2 dans les fentes

          Saler & poivrer

          Verser de l'huile sur l'alose et la parsemer de quelques noix de beurre

          La glisser dans le four chaud (Th7),et l'arroser 2 ou 3 fois avec le jus pendant la cuisson

CONSEILS : en absence d'échalotes,on peut utiliser des oignons nouveaux ou,à défaut,la farcir avec l'oseille.Et si vous n'avez pas d'oseille,on peut la farcir avec des oignons émincés.Mais............

BON APPETIT !

         

                                                            

Voir les commentaires

2011-11-05T08:20:00+01:00

Dernière escale : Fort Médoc

Publié par divagations-et-balades

                    Ainsi donc,nous voilà sur le bac qui va nous conduire de Blaye à Lamarque. Nous traçons notre sillage sur les eaux dorées du fleuve, et, nous approchant de la rive gauche, nous voyons au passage,quelques carrelets se devinant devant un écran de verdure.Top-copie-1.jpg

 

                    Fort Médoc : Louis XIV a fait construire ce fort,qui, ajouté aux trois autres que j'ai déjà mentionnés,devait défendre Bordeaux. On voit d'ailleurs au fronton de la monumentale entrée l'effigie du Roi Soleil.

 

P7292421

 

Une fois entrées,nous nous sommes trouvées sur une vaste esplanade carrée,et, l'arpentant jusqu'au bout, avons franchi une butte et,à nouveau, le fleuve s'est déployé devant nous.Je me suis alors rappelée que des années auparavant, j'étais venue là pour voir passer les grands voiliers de la Cutty Sark, qui,cette année-là, faisait escale à Bordeaux.La chaleur était écrasante, 40° à l'ombre pendant plusieurs jours, mais cela n'avait pas empêché les Bordelais,au prix de quelques insolations, d'aller admirer ces bateaux de légende qui s'accordaient si bien avec le décor XVIII° des quais.

 

Top-copie-2Top

 

 

Il y eut aussi,ici, un festival annuel de Jazz auquel je suis allée parfois, de grands noms y sont venus.Malheureusement ce festival n'existe plus.

 

Mais la balade touche à sa fin; un petit tour dans l'ancienne armurerie aux voûtes superbes

 

P7292423

 

et nous ressortons,

 

P7292422

 

La balade est terminée. Il y en aura bientôt une autre.

Voir les commentaires

2011-11-04T15:27:00+01:00

2ème escale:la Citadelle de Blaye

Publié par divagations-et-balades

                    Elle est la dernière escale sur la route des Capitaines, mais pas la dernière de notre escapade,car, tout à l'heure, nous traverserons le fleuve pour aller en voir une autre.

 

P7292404

 

Elle est là, devant nous, avec ses murailles massives,conçues pour soutenir les sièges des périodes troublées de notre histoire. Une fois passée la poterne,on rentre dans une vraie petite ville de garnison,qui au hasard de ses ruelles réserve de jolies surprises,telle cette vieille maison dont on imagine qu'elle était celle du commandant de la place et dont l'épouse comblait peut-être l'ennui de l'isolement en créant un jardin enchanté.

 

                                                                                                           P7292412

P7292410

 

Le rêve, toujours................Mais c'est un peu de poésie dans l'austérité des pierres !

 

En continuant à déambuler, une autre rencontre architecturale m'attire. L'amie parisienne que j'ai entrainée dans cette balade me morigène : " ce ne sont que des ruines,même pas belles ". Peut-être,mais là encore on peut imaginer des scènes du passé,quand les soldats du Roi occupaient les lieux.

 

P7292415

 

Et puis, il y a les remparts d'où la vue sur l'estuaire est parfaite et s'étend au loin, au-delà des îles, quand les vaisseaux de guerre de " l'Anglais " tentaient de revenir vers cette terre qu'il avait perdue quelques siècles plus tôt, peut-être en en gardant toujours la nostalgie.P7292418-copie-1

 

P7292413

 

Enfin, nous sommes reparties et nous sommes dirigées vers le port, car nous avons décidé de prendre le bac pour regagner la rive gauche médocaine et rejoindre notre dernière escale.

Voir les commentaires

2011-11-03T12:02:00+01:00

De Bourg s/ Gironde à Blaye : les mini-escales

Publié par divagations-et-balades

                    Des micro-villages jalonnent cette route. Ils ont nom : Le Rigalet, Le Pain de Sucre, Marmisson, la Roque de Thau.des maisons blanches, aux volets clos rafraichissants,semblent dormir dans la torpeur immobile de cette journée d'été; même les larges feuilles des bananiers ne bruissent pas; seul, l'air surchauffé tremblote un peu.Tout ici respire la paix et la douceur de vivre.Sur les rives herbeuses du grand fleuve impassible,on voit des "carrelets",ces cabanons de pêcheurs qui sont aussi des lieux de convivialité.on s'y réunit entre amis et sur la petite terrasse on y déguste la pêche du jour.                                                                                                               

 

P7292402                             P7292401

 

                    Ces endroits portent à la méditation et à la rêverie. Est-ce q,ue je rêve ou bien est-ce une voile blanche qui apparaît au loin,au détour d'une de ces îles qui parsèment l'estuaire?                                                                            

                    On a du voir,jadis, surgir ainsi une frégate de l'ennemi héréditaire,sujet de la "Perfide Albion"  ayant échappé aux canons de la Citadelle de Blaye,louvoyant entre les tirs croisés de ceux du Fort Paté et de Fort Médoc, et si par chance il leur échappait  encore, aller se frotter aux canons bordelais du Château Trompette.

P7292400

A bientôt pour la 2ème escale...........

Voir les commentaires

2011-11-01T10:54:00+01:00

LA ROUTE DES CAPITAINES

Publié par divagations-et-balades

                    Cette petite route,qui longe l'estuaire formé par la Garonne et la Dordogne,sur sa rive droite,s'étire de Bourg sur Gironde à la Citadelle de Blaye.Les capitaines de ces grands vaisseaux à voiles qui descendaient majestueusement vers le Port de la Lune, y faisaient bâtir leurs demeures afin de toujours, la retraite venue, garder un oeil sur ce fleuve dont ils avaient si souvent remonté le cours. Certaines de ces maisons sont troglodytes et sont parées de palmiers et lauriers roses comme de bijoux.

                    La 1ère escale est Bourg s/ Gironde, petite ville juchée sur un pic et dont les maisons dégringolent vers le fleuve comme pour aller s' y noyer.

P7292396                    Cette petite ville escarpée présente quelques curiosités telle cette maison,presque incongrue ici,avec son

orgueilleuse façade ornée de mosaïques exotiques P7292384

ou cette autre,frappée de l'Etoile et du Croissant de l' Islam,demeure d'un voyageur qui ainsi poursuit le rêve? Ou de quelque Mage d' Orient venu ici se mettre à l'abri du méchant Vizir qui voulait sa mort pour lui voler ses trésors ?P7292398

Est-ce qu'il guettait, du haut de cette tour carrée,la voile triangulaire d'une felouque apparaissant sur les eaux mordorées du fleuve, signifiant qu'il était retrouvé ? Allons, les "Mille et Une Nuit" qui enchantaient mon enfance ont laissé des traces apparemment !!!

                    Bourg recèle un autre trésor architectural, un lavoir médiéval, où, si on veut bien fermer les yeux, on entend l'écho des rires et des commérages des femmes d'un temps révolu, lavant leur linge dans cet endroit à la lumière hésitant entre le glauque et le cristallin.P7292395

                    Il faut se promener dans cette petite ville assoupie dans la chaleur de l'été, arpenter ces ruelles tranquilles, passer sous l'arche d'anciens rempartsP7292387

et descendre vers le fleuve au bord duquel monte la garde un arbre si vieux que l'on a du lui offrir des béquilles.P7292383

Si seulement il pouvait nous raconter tout ce qu'il a vu !

Et puis, le fleuve est là,aujourd'hui calme et serein, avec ces petits bateaux qui se bercent mollement au rythme d'une houle improbable.P7292388

Et nous quittons Bourg s/ Gironde, pour suivre cette route des Capitaines qui va encore dérouler pour nous ses aperçus sur l'Estuaire et titiller notre imagination.

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

2011-10-14T08:29:00+02:00

PREMICES

Publié par divagations-et-balades

          Toujours j'ai eu en moi un rêve "d'ailleurs".D'aucuns penseront que c'est un signe d'instabilité, mais ce n'est que celui de l'intense curiosité qui me dévorait depuis ma plus tendre enfance. Elle avait un avantage : j'adorais la géographie, ce qui m'en assurait la première place. Je laissais ainsi s'exprimer,mezzo voce,au fond de moi; les promesses que je me faisais d'aller parcourir et découvrir le monde.

          Très tôt, mes parents m'ont donné le goût de la lecture; les livres étaient le plus merveilleux de mes cadeaux. J'y puisais largement de quoi nourrir mon imagination et faire naître mes désirs d'exploration.De même,les traditionnels petits voyages de Pâques quand nous partions en famille,pour 4 ou 5 jours d'escapade.

          Le premier "vrai" voyage seule a eu lieu vers 15 ans,quand mes parents m'ont envoyée passer 1 mois en Angleterre. Sans doute y ai-je fait des progrès en anglais,mais j'étais déjà bonne élève dans cette langue car je savais que partout dans le monde, elle me permettrait de me débrouiller. J'y ai gagné un ami, un de ces amis rares et précieux que l'on appelle "ami d'enfance" et que l'on garde toute sa vie.J'y ai acquis aussi la conviction que je n'avais pas grand attrait pour ces pays du nord à la lumière si pâle, moi qui venait d'un pays où le soleil triomphait souvent dans un "vrai ciel bleu".

          J'ai envie de partager ces "balades" avec tous ceux qui,comme moi,trouvent que notre planète bleue est magnifique et qui ont envie de courir le monde et de humer un air différent. Alors je vais commencer par les balades "périphériques",celles qui sont autour de chez moi, et, comme le caillou dont les ricochets sur l'eau font des cercles de plus en plus éloignés,j'irai de plus en plus loin dans mes souvenirs.

A bientôt

Voir les commentaires

2011-10-13T08:26:00+02:00

Bienvenue sur OverBlog

Publié par OverBlog

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur OverBlog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'OverBlog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs OverBlog

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog