Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2016-05-31T14:42:58+02:00

Vous me reconnaissez ?

Publié par divagations-et-balades

         Coucou ! C' est moi; You le phoque...........je suis revenu. Oui, j' ai fait une fugue; vous me manquiez trop.

         Rappelez-vous ! On jouait ensemble sur vos plages. Elles me manquaient tant ces longues plages dorées, où la marée montante dessine des ilots.

Vous me reconnaissez ?

          Avec ce sable si doux et si fin sous mon corps,

photo Sud-Ouest

photo Sud-Ouest

         Et cette eau tiède qui clapotait autour de moi.

Photo Sud-Ouest

Photo Sud-Ouest

         Comment ? Ah ! Vous me trouvez grandi et grossi ! mais c' est normal, je suis un ado maintenant........J' ai trois ans.

         Mais si, je vous assure, c' est bien moi ! D' ailleurs, regardez ma bague, oui, celle que vous m' aviez offerte, numéro 149. Et puis regardez mon pelage, vous savez bien qu' il est aux phoques ce que l' empreinte digitale est à l' homme !

         Ah ! Enfin ! Vous me reconnaissez !

         Bref ! je m' ennuyais. Bien sûr il y avait d' autres phoques là où vous m' aviez envoyé, mais, décidément, je préfère les humains. Ils savent davantage de choses. Et puis ces phoques vivent dans des eaux grises et froides, et j' avais la nostalgie de l' eau verte bordée d' écume blanche; alors, je me suis échappé, et me revoilà dans le monde de couleurs.

Vous me reconnaissez ?

         Je leur disais, là-haut, dans le nord, comme c' était beau quand l' eau scintillait dans le soleil.

Vous me reconnaissez ?

         Ils ne me croyaient pas trop, alors, je leur ai proposé de venir avec moi, mais ils n' ont pas osé affronter le voyage. Des poules mouillées !

         Enfin, me voilà ! Je suis revenu et je compte bien rester ici, me prélasser au soleil, jouer avec les baigneurs.........Il ne faudra pas avoir peur, vous savez bien que je vous aime et ne suis pas méchant.

         Bon, d' accord, je pèse maintenant cent trente kilos et mesure plus d' un mètre cinquante, alors il faudra faire attention, et si je vous mords, je ne le ferai pas exprès, ce sera uniquement à cause de la joie d' être avec vous, et de l' ardeur au jeu.

         Ah ! Je voudrais tant que vous m' aimiez comme je vous aime !!!

 

(Pour revoir mon enfance : tapez " You le Phoque " dans recherche) 

Voir les commentaires

2016-05-28T21:43:45+02:00

La pensée du dimanche

Publié par divagations-et-balades

         Aujourd'hui, c' est un proverbe juif que je vais prendre comme pensée du dimanche.

         Il illustre ce que ma Mère et mon Père ont su me donner.

         Ils ont toujours été indissociables dans mon coeur; c' est à eux, désormais réunis dans l' Eternité, que je dis toujours : merci, et, je vous aime.

         " On ne peut donner que deux choses à ses enfants : des racines et des ailes ".

       Vous m' avez donné ces deux choses, dans un emballage d' amour.

           Et en ce jour de fète des Mères, je pense à toi, Papa, qui a cherché la tienne pendant plus de 20 ans après sa déportation à Auschwitz, et qui est mort avant d' avoir su qu' elle, et tous ceux du même convoi n° 12, avaient été gazés dès leur descente du train.

La pensée du dimanche

         Un récent orage les a abimés, mais, souviens-toi Maman, c' est toi qui les avais plantés.

Voir les commentaires

2016-05-26T14:05:10+02:00

Alleluïa François !!!!

Publié par divagations-et-balades

         Me voilà emplie d' une juste fierté. François, notre François, est entré dans l' Histoire.

image télé

image télé

         Quoi ! Vous ne me croyez pas ??? C' est vrai, je vous assure, c' est même lui qui l' a dit, et vous savez bien qu' il ne ment jamais !

image web

image web

         Cette gloire éclabousse le pays tout entier. Et LUI ? Toujours modeste et affable, il se promène de par le monde, rencontre à égalité les Grands dont désormais il fait officiellement partie.

image web

image web

         Et un bisou à la Grosse Bertha par-ci, une blagounette à l' échalas Obama par-là.........Imaginez la légitime fierté de cet homme que le monde entier nous envie !

         Mais.......qu'est-ce que je dis ? Voyons ma fille, reprends tes esprits ! C' est bien du Président de la République dont tu parles ? Ce président normal qui a conduit le pays vers un mur où il risque de se fracasser durablement ? Ce président normal, qui a détruit, (entre autres), l' excellence de notre système éducatif ? Ce président normal qui nous a traité de.........d' imbéciles et de sans dents, avec un mépris total de ce que nous sommes ! Ce président normal, qui ne pense qu' à magouiller pour assurer sa réélection en se moquant bien de ce qui pourrait arriver au pays !

         Redescends sur terre François ! Et sache qu' entrer dans l' Histoire n' est rien. Ce qui compte, c' est la trace que l' on va y laisser. Et alors là !!!!!!

image web

image web

         Eh oui ! Tu fais bien de réaliser. Mais que tu y sois, toi, peu me chaut ! Le problème, c' est que tu nous y a mis, nous, le peuple.

         Alors, avec la chienlit que tu as laissée s' installer pendant que tu te baguenaudes du Nigeria au Japon,( et ailleurs, parce que tu en profites bien, et tu as raison, les voyages c' est pas cher, c' est l' état qui paie), pendant ce temps donc, la colère monte et la cocotte minute ne va pas tarder à exploser.

         Tu vois pas si on allait te chercher à l' Elysée, t' attraper par la peau du cou et te virer à coups de pieds dans les fesses !!! Je suis sûre qu' un tas de sans dents aimeraient ça !

         Mais quand même, qui es-tu François ? Je n' en sais rien, mais on va demander à ton énergique toréador, Manuel.

         Zut ! Il dort !

image web

image web

         Mais il y a sa petite camarade Emmanuelle, vous savez, celle qui ne nous aime pas et veut nous remplacer !

image web

image web

         Elle doit savoir ce qu' elle dit, la gamine. Bon, d' accord, elle a dernièrement changé d' avis, (ou pas.......) mais de toute façon, il n' y a que les imbéciles qui ne changent jamais d' avis, et nous avons des politiciens très intelligents, Et puis, il faut toujours se fier à ses impressions premières, alors on va lui donner crédit de ce tweet, moyen tant apprécié dans la communication moderne :

image web

image web

         Ah ! L' Homo Politicus !!!!!!!!

Voir les commentaires

2016-05-25T05:24:01+02:00

26 mai 1637

Publié par divagations-et-balades

         J' ai toujours aimé les Indiens d' Amérique, j' ai beaucoup aimé les Etats-Unis où j' ai eu la chance de séjourner, et je suis allée plusieurs fois dans l' Ouest, dans les terres indiennes.

         Celles que l' on connait, grâce au cinéma,

26 mai 1637

         Et d' autres, moins connues.

26 mai 1637

         Et, je me suis intéressée à l' Histoire. Pour cela j' étais bien placée, il fallait en profiter.

         Evidemment, l' essentiel de cette Histoire est constitué par les guerres indiennes. Les westerns nous les ont faites connaitre, du moins les épisodes les plus marquants, tels la bataille de Little Big Horn où fut tué le fameux général George Armstrong Custer, dont on a mythifié le personnage que, pour ma part, je ne trouve pas très sympathique,

Wikipedia

Wikipedia

         Ou les affrontements avec les Apaches de Jeronimo, et qui n' a pas encore devant les yeux, les attaques du " Cheval de fer " par de farouches guerriers emplumés.

Show à Stone Mountain ( Georgia )

Show à Stone Mountain ( Georgia )

         Mais, quand et comment tout cela a t-il commencé ?

         Quand les Européens sont arrivés dans le Nouveau Monde, les Indiens étaient partout et non seulement dans l' Ouest.

         Diverses tribus occupaient les territoires des treize colonies : Micmacs, (au nom qui fait rire), Hurons, Algonquins..........et les Pequots, dans ce qui était la Nouvelle Angleterre, et spécialement dans l' est de la colonie du Connecticut.

         Dès mille six cent quatorze, les Hollandais faisaient le commerce des fourrures avec les tribus amérindiennes, sauf avec les Pequots qui menaient contre eux de multiples guerres mineures.

         Puis, arrivèrent les colons puritains anglais, et très vite, en mille six cent trente sept, le drame se noua.

         Les Pequots, dont le nom signifie " destructeurs ", toujours lancés dans leurs escarmouches, massacrèrent cinq ou six fermiers anglais.

         On cria vengeance, et une troupe bien armée se forma. Un peu vicieusement, elle fondit sur le village pequot installé près de la Mystic River; et ce fut un effroyable massacre. Les quelques six cents à sept cents habitants du village furent exterminés. Hommes, femmes, enfants, nul n' en réchappa.

         On était le 26 mai 1637, et ce qui resta dans l' Histoire sous le nom de " Mystic Massacre ", représenta l' inauguration des guerres indiennes qui allaient incendier les futurs Etats-Unis pendant plus de deux cents ans.

Voir les commentaires

2016-05-23T05:00:43+02:00

Maudit orage.......

Publié par divagations-et-balades

         ........Qui a fait pleurer les roses.

          Samedi, enfin, l' été était presque là; le thermomètre affichait 30°, un délice !!!!

          Dans le jardin, tout devenait magique, et Sa Majesté la Rose de Mai rayonnait dans ses différentes robes. De la plus modeste,

Maudit orage.......

         Aux plus somptueuses;

Maudit orage.......
Maudit orage.......

         Epanouies,

Maudit orage.......

         Ou venant de naître.

Maudit orage.......

         Jeune rose de porcelaine,

Maudit orage.......

         Ou vieille rose fatiguée qui, depuis douze années, veille sur l' endroit où reposent les cendres de Freddy, le chien qui avait précédé Victor.

Maudit orage.......

         Fraternisant,

Maudit orage.......

         Ou dans un orgueilleux isolement.

Maudit orage.......

         Elles étaient les reines du jardin, et toutes les autres fleurs s' inclinaient devant elles.

         Et puis vint le soir. Le ciel avait pris une teinte livide de mauvais aloi.

Maudit orage.......

         Les branches des arbres s' agitaient follement, prises d' une sorte de frénésie mauvaise.

         Et, soudain, le déchainement ! Le tonnerre grondait avec violence, les éclairs zébraient le ciel et illuminaient la nuit d' une lueur blême.

         La pluie tombait drue, en grosses gouttes hargneuses.

         La télé s' éteignit, la lumière électrique vacilla. Le monde, alentour, semblait pris d' une folie belliqueuse.

         Dimanche matin avait ramené le calme.......et le désastre. Nos belles roses, si fières, baissaient le nez piteusement.

Maudit orage.......

         Les branches des rosiers allant jusqu'à toucher le sol.

Maudit orage.......

         Certaines roses rouges étaient déchiquetées.

Maudit orage.......

         Mais les roses sont fières et courageuses; le soleil qui revient va les aider et elles vont vite relever la tête. A nouveau, elles vont regarder vers le ciel pour le plaisir de nos yeux et de nos âmes.

Voir les commentaires

2016-05-21T09:32:03+02:00

Surprise ! Ils étaient quatre !!!!!

Publié par divagations-et-balades

           " S'il pleut à la saint Urbain, c' est quarante jours de pluie en chemin ". 

          Eh oui ! Il y a donc un quatrième saint qui s' est mêlé de la météo. On aurait du s'y attendre, les trois mousquetaires d' Alexandre Dumas n' étaient-ils pas quatre en réalité ?

           Stoooop please ! Je ne dis pas que notre illustre auteur se soit inspiré des mousquetaires de glace !

         Mais, qui était donc cet Urbain ? Tout simplement le dix septième pape, de deux cent vingt deux à deux cent trente.

Wikipedia

Wikipedia

         De par sa haute fonction, il " coiffe " nos trois mousquetaires.

         Son pontificat fut très mouvementé. Il se situe en effet, entre deux persécutions, et, il dut panser les plaies de l' Eglise.

         En fait, on ne sait rien de précis sur son action. Il faut dire que beaucoup de temps a passé et que les chroniqueurs de l' époque, si chroniqueurs il y avait, ne se sont guère intéressés à lui.

         Et pourtant, il a laissé une trace profonde et inattendue. Les habitants de la ville de Busigny, (en ce temps-là en Gaule Belgique, de nos jours dans le département du Nord), ont porté à ce pape une grande et ancienne dévotion.

         Qu' a t-il donc fait pour susciter un tel engouement ? On se le demande, (enfin ce n' est pas quand même existentiel !), et on n' en est réduit qu' à des suppositions.

         Avant d' être élu pape, était-il passé en Gaule ? Y avait-il accompli de grands miracles ? Avait-il, par ses prières, interrompu des calamités météorologiques ? Guéri des personnages importants ?

         Nul ne le sait, mais, toujours est-il que pendant de très nombreuses années, il suscita de grands rassemblements de prières pour de grandes foules

         Bien entendu, lui aussi fut un martyr, mais " par la seule effusion de son sang " dit-on ! Hum ! Certains furent mangés par des lions quand même !

         Mais, n' est-ce pas un tantinet morbide tout ça !!!!

Wikipedia

Wikipedia

         Allez, on en termine avec ces saints un peu bizarres, et trop enclins, à mon goût, à la mortification.

( J'espère quand même ne pas avoir été trop.... irrévérencieuse !!! )

Voir les commentaires

2016-05-19T06:36:50+02:00

Les mousquetaires de glace - III

Publié par divagations-et-balades

         Le troisième mousquetaire a pour nom : St Servais. Il n' est pas un personnage ordinaire si l' on en croit la légende qui s' attache à lui.

Wikipedia

Wikipedia

         Il serait un cousin du Christ, descendant de Sainte Anne. Il serait né en Arménie, à Penestria, et aurait été ordonné prêtre à Jérusalem.

         La cérémonie, dit-on, fut extraordinaire. Un ange apparut et lui ordonna d' aller exercer son ministère à Tongres, ville de la Gaule Belgique, connue sous le nom de Tungri dans les écrits d' Ammien Marcellin au IVème siècle, et d' Atuatuca dans l' Itinéraire d' Antonin.

         Au temps de St Servais, les Tongres étaient un ancien peuple dont l' existence a été attestée par Ptolémée. Ils étaient une tribu importante qui battait sa propre monnaie.

Wikipedia

Wikipedia

         L' histoire, ou plutôt la légende de St Servais, est sans doute la confusion entre plusieurs personnages ayant porté des noms proches tels Servatius ou Aravatius. C' est sous ce dernier nom qu' il devint évêque de Tongres et acquit une réputation de grande sainteté.

       C' était le temps où Attila, tout à sa soif de conquêtes, décida d' envahir la Gaule à la tête de sa horde barbare : les Huns.

Par Eugène Delacroix - Web gallery of art

Par Eugène Delacroix - Web gallery of art

          Ceux-ci épouvantaient les peuples. Tout naturellement, on s' en alla chercher la protection de l' évêque. Une si grande piété ne pouvait que complaire au Seigneur, qui, c' était certain, écouterait ses prières.

         Alors, St Servais veilla, jeûna, implora la miséricorde divine. En vain, les Huns approchaient semant dévastation et terreur sur leur passage.

         Par inspiration, St Servais comprit que D. n' interviendrait pas pour sauver ces Gaulois, coupables de beaucoup trop de fautes.

         Alors, jouant le tout pour le tout, il partit pour Rome. Là, il se rendit au tombeau de St Pierre et sollicita le concours de sa bienveillance. Il se consumma dans une grande abstinence, jeûna plusieurs jours de suite sans manger ni boire, récitant ses prières sans aucune pause.

         A la fin, St Pierre qui n' était pas rancunier mais un peu irrité quand même d' être ainsi harcelé jusque dans son dernier sommeil, interpella le brave St Servais Aravatius.

         " Mais enfin, qu' as-tu à me tourmenter ainsi saint homme ? Ne te fatigue plus. D. a décidé de manière irrévovable que les Huns envahiraient la Gaule et ravageraient le pays. Maintenant, il est temps pour toi de préparer ta sépulture avec diligence. procure-toi un linceul blanc car tu vas bientôt quitter ton enveloppe corporelle, ainsi tu ne verras point les terribles maux dont les Huns vont accabler la Gaule. Ainsi l' a décidé le Seigneur notre D. "

         Il en avait de bonnes D. ! Quelle façon radicale de le soustraire aux méfaits et exactions des Huns ! Je ne crois pas que j' aurais apprécié ! mais, bon, je ne suis pas sainte !

         Mais St Servais, lui, était soumis à la volonté de D. Il repartit donc dare -dare dans sa bonne ville de Tongres, ce qui a du lui prendre quand même un certain temps. Sitôt arrivé, il s' occupa de sa sépulture, puis, fit sa tournée d' adieu auprès de ses copains ecclésiastiques.

         Au milieu de force pleurs, gémissements et lamentations, il leur annonça, en larmes lui aussi, que sa fin était prochaine.

         On le suppliait : " Ne nous abandonnez pas saint père, ne nous oubliez pas bon pasteur ". Mais c' est D. qui avait décidé, alors, il les bénit tous et s' en alla vers Maastricht où son destin devait s' accomplir.

         En effet, il y contracta une légère, mais suffisante, fièvre, à laquelle il  abandonna son corps. Il mourut.

         Il avait quatre vingt quatre ans, ce qui, pour l' époque, n' était pas si mal. On dit même qu' il avait été longtemps épargné par la mort pour avoir prêché la vérité de l' évangile.

          Il est le troisième saint de glace, et, en théorie, marque la fin de l' hiver ainsi que le souligne le dicton :

          Avant St Servais point d' été, après St Servais, plus de gelée.

Voir les commentaires

2016-05-16T14:00:21+02:00

Les mousquetaires de glace. II

Publié par divagations-et-balades

         Il est le plus jeune des trois saints de glace, et porte le nom de Pancrace. Il est assez amusant de voir qu' un futur saint,(mais on ne le savait pas à sa naissance), porte le nom d' un sport antique extrêmement violent et même sauvage, car tous les coups étaient permis sauf.........l' arrachage des yeux et les morsures.

Wikipedia

Wikipedia

         Originaire de Phrygie, ancien royaume d' Asie Mineure situé dans la partie ouest de l' Anatolie turque actuelle, le nom de Pancrace, issu du grec ancien, signifie "le tout-puissant".

Wikipedia

Wikipedia

         Le jeune Pancrace perdit très tôt ses parents. Il fut alors confié à son oncle paternel : Denis. La famille de Pancrace possédait une énorme fortune. Très vite, l' oncle et le neveu se rendirent à Rome.

         Les temps y étaient alors très troublés. Le tout jeune christianisme venait se confronter aux antiques dieux romains. Ceci entraînait conflits, délations, vengeance, exécutions........Les Chrétiens vivaient cachés et dans la crainte.

         Malgré les risques, le jeune Pancrace fut converti par le pape lui-même. Celui-ci est une vieille connaissance; il s' agit de celui que, devenu saint, nous avons rencontré dans l' église du village breton de St Lyphard;(cf : l' église rouge). Une légende de la Brière l' identifie à St Cornaly, il existe d' ailleurs un cantique de cette région qui dit :

                    Dès qu' un fléau nous menace, Ô Corneille,

                    Nous accourons vous parler de nos maux,

                        Du haut des cieux, sur nous, votre coeur veille,

                    Vous protégez et nous, et nos troupeaux.

image Web

image Web

         Or donc, Corneille convertit Pancrace. Celui-ci était encore un enfant. Peut-être manqua t-il de prudence, cette époque était dangereuse et impitoyable; il fut dénoncé comme chrétien. Il risquait la mort.

         On le fit comparaître devant l' empereur Dioclétien. La légende raconte cette entrevue. L' empereur lui dit :

         " Jeune enfant, je te conseille de ne pas te laisser mourir de male mort, car, jeune comme tu es, tu peux facilement te laisser induire en erreur, et, puisque ta noblesse est constatée et que tu es le fils d' un de mes plus chers amis, je t' en prie, renonce à cette folie, afin que je te puisse traiter comme mon enfant.".

         Mais, Pancrace lui répondit :

         " Bien que je sois enfant par le corps, je porte cependant en moi le coeur d' un vieillard, et, grâce à la puissance de mon Seigneur Jésus-Christ, la terreur que tu nous inspires ne nous épouvante pas plus que ce tableau placé devant nous. Quant à tes dieux, que tu m' exhortes à honorer, ce furent des trompeurs, des corrupteurs de leurs belles-soeurs; ils n' ont pas eu même le respect pour leurs père et mère, que si aujourd'hui tu avais des esclaves qui leur ressemblassent, tu les ferais tuer incontinent. Je m' étonne que tu ne rougisses pas d' honorer de tels dieux.".

         Alors, arriva ce qui devait arriver quand on a la langue bien pendue : Pancrace fut décapité. Il avait quatorze ans, et, bien sûr, devint un martyr.

Wikipedia

Wikipedia

         Son corps fut recueilli et inhumé par une pieuse matrone nommée Ottavilla.

         En six cent quatre, tricentenaire de son martyre, une basilique fut érigée à Rome par le pape saint Symmaque. Ses reliques y furent transportées et vénérées. La basilique, évidemment, s' appelle San Pancrazio.

         En France, dès le temps de Grégoire de Tours, on vénéra saint Pancrace.

         En mille sept cent quatre vingt dix huit, le Directoire ordonna l' invasion de l' Italie. L' armée française profana les reliques de saint Pancrace. En partie sauvées, celles-ci furent conservées au palais du Latran, et solennellement ramenées à la basilique en mille huit cent quatorze.

         Et qu' advint-il du pape Corneille qui l' avait converti ? En deux cent cinquante deux, sur ordre de l' empereur Trébonien Galle, il fut déporté à Centumcellae, la future Civitavecchia. Il y mourut un an plus tard, de façon apparemment naturelle.

Voir les commentaires

2016-05-13T19:20:18+02:00

Allez, venez, on va bien s' amuser !

Publié par divagations-et-balades

         Ce jeune homme à l' air si sympathique, et qui aime bien les " kouffars " nous a invité à un super concert. 

image web

image web

         " Venez, a t-il dit, on va bien s' amuser ". Il est parait-il, lui-même invité par notre cher Président de la République, à venir donner un concert, (à cent cinquante mille €, - mais, c' est pas cher, c' est l' Etat qui paie -), et à quelle occasion ? une fête à l' Elysée ? le mariage du Président ? la troisième dent de Macron ? Non, à la commémoration du centenaire de la Bataille de Verdun !

         " Alors là, Monsieur le Président, vous frappez fort ! ". ( Je ne sais pas ce que j' ai aujourd'hui, je suis très respectueuse; pourtant, je suis en bonne santé ! ça m' inquiète un peu quand même ). C' est pour que la " diversité " soit représentée, parait-il. Vous auriez invité quelqu'un comme......Mimoun par exemple, s'il était encore parmi nous, j' aurais applaudi des deux mains. Mais......Black M !!!!!!!!

         Le dix neuf mars n' a pas suffi. Vous y insultiez tous ceux qui sont morts en Algérie, soldats français et harkis, les civils, odieusement mis à morts par ceux auprès de qui vous faites repentance. Et maintenant, ceux qui sont morts à Verdun pour défendre notre pays, et grâce à qui vous vivez peut-être aujourd'hui. (Pour notre malheur).

Wikipedia

Wikipedia

          Et que dire aussi de ceux qui ont échoué dans un hôpital, et qui en sont sortis mutilés, handicapés à vie, ployant sous la douleur physique et morale.

Allez, venez, on va bien s' amuser !

          Aujourd'hui, il n' y a plus, bien sûr, de survivants qui pourraient venir vous reprocher ce manque de respect, et peut-être, mais ce n' est pas sûr, vous inspirer un sentiment de honte. mais ces Poilus ont des descendants qui se sont sentis outragés. L' un d' eux a porté plainte et a demandé le retrait du concert. La polémique bat son plein, et on nie maintenant le rôle du Président :

         Face aux critiques, le secrétaire d' Etat aux anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, affirme mercredi que " ce n' est ni l' Etat, ni le gouvernement, ni le Président de la République, qui ont choisi tel ou tel chanteur ".

         Mais le maire de Verdun ne l' entend pas de cette oreille, et ne veut pas assumer ce qui ne dépend pas de lui :

         Faux, rétorque le maire de Verdun, Samuel Hazard (PS) qui assure que le nom " a été proposé par l' Etat " et que le choix de Black M a été collégial : En savoir plus sur : http://www.lemonde.fr/musique/article/2016/05/13/le-rappeur-black-m-et-la-bataille-de-verdun-retour-sur-une-polemique 4919120 1654986.html#Ds4vvkS2uhuk7kom.99

         Hou ! C' est pas beau Messieurs du Gouvernement de ne pas assumer les bêtises. Oui, je sais, il y en a tant que ça devient fatigant. Mais quand même !!!!

         Heureusement, certains, encore courageux, ont fait tant de vagues que......Bingo ! Le concert est annulé, je viens de l' apprendre.

         Mais cela n' enlève pas la tâche; l' idée en elle-même était une profanation et un déhonneur de plus.

Voir les commentaires

2016-05-12T06:38:48+02:00

Les Mousquetaires de glace

Publié par divagations-et-balades

         Des Mousquetaires, ils avaient le nombre, mais ils n' étaient ni Athos, ni Porthos, ni Aramis.

         Ils avaient nom : Mamert, Pancrace et Servais, et ils étaient saints dits de glace.

Wikipedia

Wikipedia

          Alors de quoi se mêlaient-ils en intervenant dans le climat ? Les Saints, doivent-ils se mêler de tout ? La climatologie existait-elle au Moyen Âge ? Et d' ailleurs, St Pancrace n' était qu' un enfant mort à quatorze ans au début du IVème siècle.

         Pourtant, même en ces temps de, si contesté et contestable, réchauffement climatique, voilà que, parce que nous sommes le 11 mai, jour de la Saint Mamert, la température a baissé

         Mais, qui étaient donc ces trois Saints en réalité ? Des magiciens ? des alchimistes ? Les temps médiévaux étaient bien mystérieux, et des choses surnaturelles se sont passées auxquelles notre temps raisonneur et matérialiste ne comprend plus grand chose.

         Voyons un peu, par ordre d' apparition dans le calendrier, qui étaient ces empêcheurs de danser en rond.

         D' abord, le très sérieux Saint Mamert.

Les Mousquetaires de glace

          Il était frère du théologien et poète Claudien Mamert. Comme lui, il se distinguait par son érudition littéraire et sa science théologique.

         Ce sont ces qualités qui, peut-être, l' amenèrent à devenir évêque de Vienne,(Isère), en quatre cent cinquante deux.

         Mais, et ceci nous prouve que même un saint n' est pas parfait, sa tête enfla un peu, et il devint jaloux de l'archevêque d' Arles, dont il contesta pendant onze ans, la suprématie. Evidemment, ce dernier ne se laissa pas faire, et ce pauvre Mamert dut se soumettre en quatre cent soixante trois.

         La Gaule, quelques années plus tard, subit une série de catastrophes naturelles. Les manants, en ces temps "un peu" troublés qui allaient aboutir à la chute de l' Empire Romain à la fin de ce Vème siècle, et qui connurent de grandes invasions, n' avaient, en prime, pas besoin des intempéries.

Wikipedia

Wikipedia

         Ne pouvant rien contre les Vandales, Burgondes, Wisigoths, Francs et autres Alamans, qui, fuyant un certain Attila, traversèrent ou s' installèrent dans ce pays que les Romains n' étaient plus assez forts pour défendre, St Mamert institua dès quatre cent soixante dix, la procession des Rogations pour mettre fin à ces calamités naturelles.

       A cette occasion, les paysans défilaient pendant trois jours, en récitant des prières pour protéger leurs cultures; mais, il s' avéra que se ne fut pas très efficace, alors, n' étant pas très patients, ils décidèrent que St Mamert était le premier saint à annoncer le retour du froid.

         Entretemps avait surgi Attila, le fléau de Dieu, grand ennemi des Romains.

Wikipedia - Peinture par Delacroix

Wikipedia - Peinture par Delacroix

          " Là où Attila passait, l' herbe ne repoussait jamais " disait-on. Je parlerai plus tard de ce personnage qui n' a pas été vu partout en Europe, aussi noir que les Gaulois nous en ont transmis l' image.

         Revenons à ce brave St Mamert; il était donc évêque de Vienne en Dauphiné. Cet évêché fut le premier créé en cent soixante. En mille sept cent quatre vingt dix, l' Assemblée Constituante le supprima pour le rattacher partiellement à l' évêché de Grenoble.

         St Mamert participa en quatre cent soixante treize, au synode d' Arles, où se jugeait la doctrine de la prédestination prêchée par un gaulois nommé Lucidus. L' Histoire n' a gardé aucune trace de ce Lucidus, mais il est vraisemblable qu' il prêchait la doctrine élaborée par Saint Augustin, selon laquelle Dieu aurait choisi, secrètement et de toute éternité, ceux qui seraient graciés et auraient doit à la vie éternelle. St Augustin était en conflit philosophique avec le moine Pélage qui soutenait que l' Homme pouvait être sauvé par sa seule volonté.

         Celui-ci, moine ascète breton, fut jugé hérétique par l' Eglise;

Wikipedia

Wikipedia

         Saint Mamert, on l' a dit, avait reçu une véritable éducation littéraire. Il écrivit lui-même un traité en trois livres : " Sur l' âme ", qui fut imprimé par Pétrus Mosellanus, à Bâle, en mille cinq cent vingt, lui conférant une aura tardive.

         Puis, après une vie si riche, Saint Mamert mourut en quatre cent soixante quinze.

         Son sarcophage ne fut retrouvé qu' en mille huit cent soixante; il est conservé dans l' ancienne église St Pierre de Vienne, aujourd'hui musée archéologique.

Wikipedia

Wikipedia

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog