Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2016-02-16T07:27:40+01:00

La cité du sel

Publié par divagations-et-balades

         Il ne faut pas me demander ce que je voudrais faire, car, forcément, je réponds; et tant que j' étais du côté de Nantes, avec mon ami retrouvé, j' ai eu envie de revoir Guérande et la Brière.

         Et hop ! Nous voilà partis.

         Guérande et ses remparts.

La cité du sel

         Elle est une des rares villes françaises les ayant gardés dans leur intégralité. Ils ne font pas moins de mille quatre cent trente quatre mètres de circonférence. Plus que Carcassonne. Il y a dix tours, quatre portes et une poterne.

         Nous entrons par la première porte qui se trouve devant nous.

La cité du sel

         Elle s' ouvre sur une rue qui nous amène très vite devant la collégiale St Aubin. Nous y reviendrons.

La cité du sel

         Puis, la rue devient plus animée et plus étroite. Une maison à colombages nous invite au Moyen-Âge.

La cité du sel

         Une vitrine m' attire, (évidemment !), pas de doute je suis en Bretagne. Kouign Bihen et caramels au beurre salé. Miam !

         Bien sûr, nous entrons car je suis accompagnée d' un gourmand qui tente de donner le change aujourd'hui, mais qui s' était trahi dans un courriel. Moi, j' assume !

(Le kouign bihen n' est autre qu' un kouign aman, mais petit modèle. Bihen = petit en breton).

La cité du sel

         Nous continuons la balade sous le ciel bleu pâle d' une éclaircie qui sera brève......

La cité du sel

         Au bout de la rue, une belle et austère demeure au-dessus d' une porte de la ville. Nous allons rebrousser chemin, car nous ne voulons pas sortir de Guérande, nous avons encore des choses à voir.

La cité du sel

         Nous prenons une rue à gauche, et là, une plaque commémorative me saute aux yeux et au coeur :

La cité du sel

         C' est plutôt rare ! Merci Guérande et merci M. Priou.

         Une sympathique souris orne la façade d' une belle maison aux plaques d' ardoise grise impeccablement ajustées.

La cité du sel

         Plus loin, une autre maison typique. Une pancarte annonce une exposition; nous nous approchons; dommage, c' est fermé, et nous ne savons même pas ce qui est exposé là.

La cité du sel

         Il se met à pleuvoir dru. Nous allons nous mettre à l' abri.

         A plus tard. 

Voir les commentaires

2016-02-14T08:31:51+01:00

La pensée du dimanche

Publié par divagations-et-balades

          " Si toutes les cultures se valent, alors le cannibalisme est juste une question de goût culinaire ".

                                                                Leo Strauss ( Philosophe )

 

          Je dédie cette phrase à nos vénérés gouvernants, eux qui confondent égalité et égalitarisme, qui rêvent d' un monde bien lisse, où les Hommes, sous prétexte qu' ils appartiennent tous à la race humaine, ( pardon, j' ai dit race, mot affreux en voie de bannissement ), seront tous de même couleur, c' est-à-dire gris. Un monde où l' uniformité règnera.

         Laissons-les faire, et ils éteindront la lumière, peindront le ciel en noir, terniront l' éclat du soleil et tueront le romantisme du clair de lune.

         Et pour finir, nous vivrons dans un monde glacé et sinistre, au-dessus duquel une lune sanguinolente diffusera une obscure clarté.

La pensée du dimanche

         Jusqu' au jour où le ciel deviendra rouge de la colère des Hommes, car on ne tue jamais l' âme d' un peuple.

La pensée du dimanche

         Alors, ils chasseront les démons, et, ensemble, rallumeront l' arc de lumière qui ramènera la couleur, la joie et la vie dans le monde.

La pensée du dimanche

Voir les commentaires

2016-02-13T07:23:53+01:00

Un joyau nantais

Publié par divagations-et-balades

          Je vous en avais touché un mot, le voici ! Et, c'est réellement un vrai bijou. Il s' agit de la plus belle brasserie Belle Epoque de France, et mon ami retrouvé m' y a invitée. Le décor en est unique et délirant.

         Elle se nomme " La Cigale " , et se situe exactement en face du théâtre, sur la place Graslin.

Un joyau nantais

         Dès l' entrée, on est ébloui par l' exubérance du décor;

Un joyau nantais

         Mais pourtant, on n' a encore rien vu, ou presque; On n' est pas étonné d' apprendre que son concepteur a été un architecte-céramiste : Emile Libaudière,

Un joyau nantais

         Qu' elle a été ornée par un peintre : Georges Levreau,

Un joyau nantais

         Et par un sculpteur : Emile Gaucher.

Un joyau nantais

         La Cigale fut inaugurée le Premier Avril mille huit cent quatre vingt quinze.

         Très vite, elle fut le rendez-vous des notables nantais, et même de certains personnages célèbres tels André Breton et Jacques Prévert qui s' y retrouvaient régulièrement.

Un joyau nantais

         Cette brasserie a aussi attiré les gens de cinéma. Jacques Demy a tourné ici des scènes de son film : " Lola ", en mille neuf cent soixante et un, et Agnès Varda, " Jacquot de Nantes " en mille neuf cent quatre vingt onze.

         Comment peut-on imaginer qu' en mille neuf cent soixante quatre, un nouveau propriétaire la transforma en.........self-service. Quel gachis !

Un joyau nantais

         Juste avant cela, la même année, paradoxalement, elle avait été classée monument historique.

         Cette funeste transformation la fit tomber dans l' oubli. mais, fort heureusement, en mille neuf cent quatre vingt deux, un nouveau propriétaire la fit entièrement rénover.

         Elle retrouva son splendide décor, son esprit de brasserie 1900, et..........la Cigale se remit à chanter.

Un joyau nantais

Voir les commentaires

2016-02-11T11:21:21+01:00

Nantes XVIIIème

Publié par divagations-et-balades

         Continuant notre promenade de plus en plus nocturne, nous nous retrouvons dans les quartiers formant le coeur XVIIIème de la ville.

         A tout seigneur, tout honneur, la première place que nous " rencontrons " est la place Royale, avec sa belle fontaine représentant la Loire et ses affluents.

Nantes XVIIIème

          C' est à un architecte nantais : Mathurin Crucy, que l' on doit l' élaboration de cette place en mille sept cent cent quatre vingt six. Elle a été aménagée quatre ans plus tard, après la destruction des remparts médiévaux.

          Malgré son nom, et, contrairement aux autres places Royale de notre pays, elle n' a jamais comporté de statue d' un roi de France.

          La fontaine, quant à elle, a été inaugurée en mille huit cent soixante cinq. 

Nantes XVIIIème

          La statue qui la couronne représente la ville de Nantes. La statue centrale est la Loire déversant son eau bienfaitrice; (J' ai pris la photo du mauvais côté, alors merci Wikipedia).

 

Wikipedia

Wikipedia

          Autour, les quatre rivières qui l' alimentent : l' Erdre, le Cher, la Sèvre et le Loiret.

         Continuant notre balade, nous débouchons place Graslin;

Nantes XVIIIème

         Nous retrouvons l' architecte Mathurin Crucy qui, sur des terrains dus, en mille sept cent soixante dix sept, au fermier général Graslin, bâtit cette place en hémicycle, face au Grand Théâtre de Nantes.

Nantes XVIIIème

         Celui-ci fut inauguré le vingt trois mars mille sept cent quatre vingt huit. Il fut ravagé par un incendie le vingt quatre août mille sept cent quatre vingt seize, (7 fructidor An IV), pendant la représentation de Zémire et Azor, un opéra d' André Grétry. Cet incendie fit sept morts, dont une fillette de cinq ans.

         A la suite de la visite à Nantes, de l' Empereur Napoléon III en mille huit cent huit, et de l' octroi de la permission d' avoir une troupe, ce théâtre fut reconstruit en mille huit cent treize, par ce même Mathurin Crucy.

         De l' autre côté de la place, se situe un véritable bijou dont je parlerai plus tard.

         Et nous voilà place Aristide Briand où se trouve l' ancien Palais de Justice de Nantes. Construit au XIXème siècle, il s' avéra vite mal adapté au XXème. Vers les années mille neuf cent quatre vingt, on décida de l' abandonner et de lui construire un remplaçant. Le célèbre Jean Nouvel en fut chargé.

         L' ancien Palais fut reconverti en hôtel de luxe, et devint, en deux mille douze, Hôtel Radisson, chaîne internationale bien connue.

Nantes XVIIIème

         Il arbore toujours les statues symboliques d' un bâtiment dévolu à la Justice.

Nantes XVIIIème

          A plus tard pour la suite de la balade nantaise !

Voir les commentaires

2016-02-08T20:06:47+01:00

Escapade

Publié par divagations-et-balades

         Grâce à internet, j' ain retrouvé un ami d' enfance, ou plutôt, c' est lui qui m'a retrouvée. La dernière fois que nous nous étions vus, c' etait en........... mille neuf cent cinquante trois !!!

         Waou ! Ce coup de vieux !!! mais en réalité, non, ce fut un coup de jeune. Il habite près de Nantes, et j' y suis allée ce week-end.

         Nous retrouver face à face a entraîné un grand rire chargé d' émotion. Je ne vais pas en dire plus, mais vous montrer les images prises pendant ce week-end pas comme les autres, à Nantes et ailleurs.

         Quoi de mieux pour se replonger dans l' atmosphère bretonne qu' une bonne galette ! Nous voilà donc partis à la recherche de la crêperie ad hoc dans Nantes de plus en plus by night. 

Escapade

         Nous étions dans le vieux Nantes, et, au passage j' ai pu admirer quelques belles demeures.

Escapade
Escapade
Escapade

         Puis sans crier gare, la pluie s' est mise à tomber drue, et je n' avais plus aucun doute, j' étais bien revenue en Bretagne; ( Pardon les Bretons........mais vous avez de si bons caramels au beurre salé.....). Oui, oui, je sais, depuis trois cents ans, Nantes est rentrée dans le giron du roi de France; mais c' est une vieille querelle !

Escapade

         Ces maisons du quartier de Bouffay, datent pour l' essentiel du XVème siècle. Certaines constructions, remontant au Haut Empire Romain, ont été recouvertes par des aménagements postérieurs.

         Juste avant la pluie, nous avions vu la cathédrale Saint Pierre dont la construction a duré quatre cent cinquante sept ans. Elle avait commencé sous l' impulsion du duc de Bretagne Jean V et de l' évêque Jean de Malestroit en mille quatre cent trente quatre, pour se terminer en mille huit cent quatre vingt onze.

Escapade

         Elle était malheureusement fermée, et je n' ai pas pu admirer l' intérieur. Les trois porche sont beaux et bien mis en valeur.

Escapade
Escapade
Escapade

         Cette cathédrale a été classée monument historique dès mille huit cent soixante deux.

         Mais Nantes, comme Bordeaux, c' est aussi un patrimoine du XVIIIème siècle, en grande partie du à l' enrichissement par le commerce triangulaire dont Nantes fut le dernier bastion en France.

         Nous le découvrirons plus tard.

A bientôt !

Voir les commentaires

2016-02-05T20:16:43+01:00

La peste soit de la comète 2

Publié par divagations-et-balades

         Oui, alors, peur ou pas ? Pourquoi cette peur immémoriale des comètes ? Pourquoi les rendre responsables des séismes, tsunamis et autres catastrophes qui ont jalonné l'histoire de la Terre ? Et, s' il y avait pire encore ?

          Il y a environ deux ans, en fouinant dans ma librairie habituelle, je suis tombée sur un curieux petit livre dont le titre et l' image de couverture m' ont donné envie de le lire.

     " Nouvelle lumière sur la Peste Noire - La connexion cosmique " 

La peste soit de la comète 2

         On reconnait bien sûr, le très seyant costume que portaient les médecins du Moyen-Âge allant soigner les pestiférés.

Wikipédia

Wikipédia

         Ce curieux bec leur permettait d' avoir toujours sous le nez, une éponge imbibée de vinaigre.

         Mais, revenons à ce bizarre petit livre et à cette étrange association entre la Peste Noire et le cosmique.

         Quoi ??? Suggèrerait-il que la grande peste bubonique du XIVème siècle aurait quelque chose à voir avec une comète !!!!!

         Allons, soyons sérieux, et renvoyons cet illuminé au rayon des loufoques !

         Mais.........il y a un petit problème : cet illuminé se nomme Mike Baillie, et il est professeur émérite de paléoécologie à la Queen's University de Belfast, en Irlande du Nord, et expert en dendrochronologie.

         Et le Pr Baillie n' y va pas par quatre chemins : " la Peste Noire, supposée avoir tué plus des deux tiers de la population européenne, et peut-être des millions sur toute la planète, faisant d' elle une des pandémies les plus terriblement mortelles de l' histoire de l' humanité, n' était pas une peste bubonique mais plutôt une mort due à une comète ".

         Elucubrations d' un savant fou ????

          

Wikipedia

Wikipedia

          Eh bien, non, ce savant n' est pas fou; il apporte des preuves scientifiques pour étayer sa théorie, à laquelle d' ailleurs, d' autres scientifiques se sont ralliés, tel Samuel K Cohn ou les épidémiologistes Susan Scott et Christopher Duncan de l' Université de Liverpool.

         En mille neuf cent quatre vingt quatre, Graham Twigg a publié une nouvelle approche biologique de la Peste Noire. Il dit que le climat et l' écologie de l' Europe au XIVème siècle, et surtout en Angleterre, rendaient impossible le fait pour les rats et les puces d' avoir transmis la peste bubonique, et qu' il aurait été aussi impossible à Yersinia pestis d' en avoir été l' agent causal.

Wikipedia - D' ailleurs ce rat proteste.

Wikipedia - D' ailleurs ce rat proteste.

         Voilà donc rats et puces dédouanés de cette responsabilité meurtrière, et presque réhabilités. Presque, car, ils étaient quand même à l' origine de deux grandes explosions de peste bubonique, à Athènes en quatre cent trente avant J.C. et à Constantinople en cinq cent quarante deux de notre ère.

          Et la comète ? Me direz-vous !

          Je la laisse faire un petit tour cosmique, pendant que je vais faire un petit tour terrestre en Bretagne. Mais dès lundi, je sors mon lasso, la rattrape et.........à suivre ! 

Voir les commentaires

2016-02-03T10:06:36+01:00

La peste soit de la comète

Publié par divagations-et-balades

         Les comètes ont souvent mauvaise réputation. Depuis la nuit des temps, elles déclenchent la peur chez ces pauvres humains, qui doivent encore avoir, cachée au fond de leurs gènes, la grande crainte que le ciel leur tombe sur la tête.

         Il faut dire, qu' avec leur manie de surgir soudain du tréfonds de l' espace, échevelées et diffusant une lumière inconnue et menaçante, elles ont alimenté la croyance qu' elles portaient en elles des influences maléfiques.

         Et, si par malheur, elles s' habillent de rouge, elles n' en sont que plus inquiétantes.

Wikipedia

Wikipedia

         Pendant des siècles, et sans doute des millénaires, l' homme a tremblé à leur seule évocation.

         A la Renaissance, l' invention de l' imprimerie a amplifié crainte et défiance, en colportant les informations les plus fantaisistes à leur sujet.

          Le grand Ambroise Paré, éminent chirurgien du XVIème siècle, parla d' une épouvantable comète, tellement horrible, que des tas de gens moururent de peur, tandis que d' autres tombaient gravement malades.

         Non contente d' être rouge-sang, ce qui, déjà, était terrifiant, elle comportait épées, couteaux, haches, et d' horribles visages humains.

Wikipedia

Wikipedia

         Il semble cependant, que cette comète n' ait été qu' une publication destinée à effrayer le peuple.

         Puis, arriva le siècle des Lumières et Edmond Halley, père de la comète à laquelle on donna plus tard son nom, et dont il codifia l' origine et la périodicité. Cette comète, en effet, revient nous visiter tous les soixante quinze ans.

          Ainsi, nous l' avons observée en mille neuf cent quatre vingt six, et la reverrons-nous en deux mille soixante et un.

       

Comète de Halley - Wikipedia

Comète de Halley - Wikipedia

         Enfin......Façon de parler, car, si cette année-là je suis encore ici pour la regarder, j' aurais sûrement mon nom dans les journeaux en tant que doyenne de l' humanité.

         Compte tenu de sa périodicité, on peut reculer dans le temps et présumer de la première fois où elle aurait pu, théoriquement, être observée par des yeux humains.

         Difficile à dire avec exactitude, mais cependant, une première mention en a été faite en Chine en moins six cent onze dans le " Commentaire de Zuo ". Celui-ci a été découvert dans un mur de la maison de Confucius, ce qui l' avait protégé d' un autodafé.

Wikipedia.

Wikipedia.

         On la trouve sur la célèbre tapisserie de Bayeux, relatant la conquête de l' Angleterre par Guillaume le Conquérant.

Wikipedia

Wikipedia

         A son passage, en mille neuf cent dix, on crut que la fin du Monde était arrivée, car, on pensait que la Terre allait traverser sa queue, particulièrement longue cette année-là.

         Malgré Halley et son explication scientifique, l' évolution du savoir, les comètes ont gardé leur charge maléfiques.........ou bénéfiques.

         Il semble que les humains attendent, et redoutent, toujours la comète fatale qui va pulvériser la planète. Comme disait Victor Hugo dans la " Légende des Siècles " :

   * L' homme ne veut point qu' on touche à sa terreur;

      Il y tient; le calcul l' irrite; sa fureur

      Contre quiconque cherche à l' éclairer, commence

     Au point où la raison ressemble à la démence.

         Mais.........Si l' homme avait raison de craindre les comètes ????

A suivre.....

Voir les commentaires

2016-02-01T07:22:17+01:00

L' Arbre de Vie

Publié par divagations-et-balades

         Il est la véritable énigme de Bahreïn, et c' est un vrai phénomène.

Wikipedia

Wikipedia

         Il est seul, au milieu du désert, à deux kilomètres du Djebel Dukhan, appelé aussi " la Montagne de la Fumée ", car, par temps chaud et humide, elle est entourée de brume. Culminant à cent trente sept mètres de haut, c' est le point le plus élevé du Royaume.

Wikipedia

Wikipedia

         Pour les habitants de Bahreïn, le nom de cet arbre est "Sharajat-al-Hayat" ce qui signifie, si je n' ai pas perdu tout mon arabe, l'Arbre de la Vie, et, il n' est pas seulement un arbre; pour eux, il serait l' unique vestige du jardin d' Eden de Dilmun.

         Les Bédouins qui nomadisent dans ces déserts, sont persuadés que cet arbre a été béni par notre vieux copain, Enki, qui, rappelons-le, était dieu de l' eau.

Photo prise dans le grand sud algérien

Photo prise dans le grand sud algérien

         Toujours est-il que la source d' eau qui alimente et fait vivre cet arbre légendaire, est véritablement un mystère.

         Evidemment, notre époque, peu encline à se contenter d' une explication ésotérique ou merveilleuse, a délégué ses scientifiques auprès de Sharajat-al-Hayat, pour essayer de percer son mystère.

         Ils sont restés perplexes; mais, un scientifique digne de ce nom ne doit pas en rester là. Alors, ces messieurs ont émis diverses théories :

    * les racines de l' arbre s' étendent très loin dans les profondeurs abyssales de la Terre, 

Ou bien :

    * Des sources d' eau inconnues viendraient l' alimenter régulièrement;

Et pourquoi pas Enki, venant lui donner le biberon ?

          Mais, malgrè toutes ces théories, l' énigme reste entière, et, l' Arbre de Vie, du haut de ses dix mètres, reste imperturbable.

          Il existe une autre bizarrerie s' attachant à cet arbre : il a été identifié, per consensus chez les botanistes, comme un Prosopis Juliflora; 

Wikipedia

Wikipedia

         Mais........il s' agit d' une espèce étrangère au Royaume de Bahreïn !  Alors, que fait-il là ? La petitesse des feuilles limite l' évaporation de l' eau dans l' atmosphère. Tout à fait récemment, il a été suggéré qu' il pourrait exister, au niveau des racines, une mycorhyze, c' est-à-dire une symbiose particulière avec des champignons qui augmenterait la capacité à absorber l' eau.

         Oui.........mais............quelle eau ? Enki, je vous dis............

         L' Arbre de Vie est l' ATTRACTION touristique de Bahreïn et je pense que les autorités de ce pays devraient mieux protéger cet arbre vénérable, car, les touristes ne le respectent guère, taguant ses trois mètres soixante seize de tronc, grimpant sur ses basses branches, en cassant beaucoup.

         Sharajat-al-Hayat a plusieurs siècles d' existence, ou plutôt, dirai-je, de survie dans cet environnement hostile, alors, il serait bien dommage que des béotiens mettent un terme à cette vie miraculeuse.

Voir les commentaires

2016-01-31T08:59:24+01:00

La pensée du dimanche

Publié par divagations-et-balades

         " Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles ".

 

         C' est le grand William Shakespeare qui a dit cette phrase. Je crois que son bien-fondé n' a pas fini de se vérifier.

          On ignore la date de naissance de Shakespeare, mais on a quand même une bonne indication : sa date de baptême, le vingt six avril mille cinq cent soixante quatre. Si la logique est respectée...... il serait donc né quelques temps avant.

          Il serait mort le trois mai mille six cent seize. 

       

Wikipedia

Wikipedia

Voir les commentaires

2016-01-29T08:06:54+01:00

Le Paradis perdu

Publié par divagations-et-balades

         Pardon à John Milton de lui voler son titre, mais je ne vais pas parler du même éden, et, encore moins, écrire en vers.

         Or donc, l' assemblée de ces dieux insouciants, rassurés par la guérison d' Enki, coulaient des jours heureux dans le luxuriant jardin de Dilmun.

         Un jour, où ils s' ennuyaient peut-être un peu, car, nager dans le bonheur et l' insouciance doit fatiguer, à la longue, ils avaient créé l' Humanité, les Animaux et les Plantes.

         Cinq cités antédiluviennes avaient été fondées, dont la principale, Eridu, avait été donnée au chef Nudimmud. Quatre autres dieux se partageaient les quatre autres.

          Mais, on le sait bien, les dieux sont inconstants, et, en fait, n' ont peut-être pas un comportement très moral. En tout cas, ils décidèrent de détruire ce qu' ils avaient créé; et peut-être bien qu' ils trouvèrent leur idée très amusante : ils allaient provoquer un déluge qui détruirait la semence du genre humain.

         Le récit de cet évènement est parvenu jusqu' à nous sous forme d' un poème écrit sur des tablettes d' argile.

Mon livre

Mon livre

         En fait, les Humains, qui s' étaient multipliés, faisaient un vacarme de tous les diables, qui gênait la sieste de ces pauvres dieux fatigués par la Création. On peut comprendre ça !

         Mais, il s' agissait d' une décision cruelle, et, tous les dieux n' étaient pas d' accord. Parmi eux, nous retrouvons nos vieilles connaissances : An, Enlil, Inana, Enki le miraculé, et Ninhursag.

         Il y avait un roi humain, Ziusudra, qui était très pieux et craignait les dieux, ce qui ne pouvait que leur plaire, mégalos comme ils étaient. Alors, nos quatre compatissants décidèrent de préserver une chance pour l' Humanité, et choisirent ce lécheur de Ziusudra pour l' incarner.

         Sur leur instruction, ce dernier construisit un gigantesque navire qui lui permit de sauver sa vie, celle de sa famille, peut-être, mais ce n' est pas sûr, celle de quelques amis, et des échantillons d' espèces d' animaux et de plantes nécessaires à leur survie.

         Pendant ce temps, d' épaisses nuées noires s' amassaient au-dessus de leurs têtes.

Wikipedia

Wikipedia

         Et que faisaient donc ces dieux cruels qui avaient envoyé ces sombres nuées ? Ils se prélassaient dans leur jardin d' Eden, bien protégé par un talus-frontière. Du moins, se croyaient-ils bien à l' abri.

         Et, le déluge survint. Pendant sept jours et sept nuits, des trombes d' eau inondèrent la Terre. Puis, comme si rien n' était, Utu, le dieu du soleil, arriva pour assécher tout ça.

         Le brave Ziusudra se prosterna devant lui, et, pour le remercier, immola en son honneur, un boeuf et un mouton. Et, comme il se prosternait facilement, il fit de même devant An et Enlil. Alors.......

* An et Enlil choyèrent Ziusudra,

   Il lui donnèrent une vie comme celle d' un dieu,

   Un souffle éternel comme celui d' un dieu....

Et, l' installèrent à Dilmun.

         Les choses durèrent ainsi un certain temps, puis, se gâtèrent.

         Les Hommes, devenus à nouveau très nombreux, reprirent leur distraction favorite : la guerre. Il y en eu de nombreuses, destructrices, et bien sûr, les dieux furent encore dérangés et très en colère. Enki et Ninhursag devaient regretter leur clémence passée.

         Comble d' outrecuidance, les Hommes incendièrent le talus-frontière de Dilmun. S' en était trop !

         Que faire ? Un nouveau déluge ? Bof ! Trop fatigant ! Alors, ils partirent. Ceux, comme Inana, dont la colère était la plus noire se réfugièrent en Enfer. Les autres repartirent au Ciel, ou.....qui sait où ?

          En tout cas, ils abandonnèrent cet éden où ils avaient été heureux,pestant contre l' idée funeste qu' ils avaient eu de créer les Humains. 

         De jardin luxuriant, l' Eden devint aride, sec et désertique.

 

Le Paradis perdu

         Les Humains ne surent pas lui redonner vie, ils n' étaient pas des dieux. Plus rien ne devait plus jamais pousser dans ce sable brûlé par le soleil d' Utu.

         Cependant ...............

A suivre !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog