Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-05-01T18:44:50+02:00

Il est revenu..............

Publié par divagations-et-balades

          ...........le temps du muguet, mais vous n' imaginez pas le tour que nous a joué le muguet du jardin, ........ il a migré dans le jardin du voisin !

          Est-ce que c' est permis ça ?

          Alors voilà, j' ai investi une corette ensoleillée flirtant effrontément avec un oranger du Mexique, de la mission de porter chez vous le même bonheur qu' un brin de muguet, (honte à lui !).

Il est revenu..............

          Bonne soirée de 1er mai et tout plein de bonheur;

Voir les commentaires

2018-05-01T04:44:00+02:00

Au plaisir des yeux - 2

Publié par divagations-et-balades

          Les miels étaient délicieux, je n' ai pas tout goûté, il y avait foule, mais j' y reviendrai. En attendant, reprenons la visite.

Au plaisir des yeux - 2

          Elles sont belles et colorées ces fleurs, oui mais.....ne vous y fiez pas, ce sont des fleurs carnivores. N' approchez pas vos doigts, on ne sait jamais jusqu' où va la voracité !

Au plaisir des yeux - 2

          Mais voyez ces flamants roses se monter le cou. Pour quoi se prennent' ils ? Après tout ils ne sont que des parapluies.......

Au plaisir des yeux - 2

          Et ce petit, là, devant, il a l' air ahuri de celui qui n' en revient pas d' être là.

Au plaisir des yeux - 2

          C' est vraiment le plaisir des yeux ce chatoiement de couleurs qui, de stand en stand, rivalisent pour mieux nous enivrer.

Au plaisir des yeux - 2

          Et soudain, je tombe en arrêt devant une banderole :

Au plaisir des yeux - 2

          Comment ? Le mal existe, on le sait, mais il a donc colonisé les plantes !!!

          Je m' approche, cela peut être intéressant; il y a une brochure, je l' achète, évidemment, des fois que je voudrais empoisonner quelqu'un ...........je plaisante !

Au plaisir des yeux - 2

          Cela mérite une petite pause, car j' ai hâte de voir quelles sont ces vilaines plantes, mais........qui ont peut-être rendu bien des services !!!!! Alors, je m' installe sur un banc et vais jeter un coup d' oeil.

A plus tard !!!

Voir les commentaires

2018-04-29T05:37:00+02:00

La pensée du dimanche - 29/04/18

Publié par divagations-et-balades

          Il était maréchal de France et c' était un grand soldat, comme notre pays en a généré de temps en temps au cours de sa longue histoire.

          Il fut aussi, et c' est plus original, maréchal de Grande Bretagne et de Pologne.
          Pendant la Première Guerre Mondiale, il a été le commandant en chef des forces alliées sur le front de l' Ouest. C' est lui qui forcera l' Allemagne à demander l' armistice le 11 novembre 1918.

          Quand il a été nommé commandant en chef des forces de l' Ouest, Georges Clémenceau, qui le tenait pour un fou, déclara : " Au moins, nolus mourrons le fusil à la main ! J' ai laissé cet homme sensé, plein de raison qu' était Pétain; j' ai adopté ce fou qu' était Foch.C' est le fou qui nous a tiré de là ".

          Car vous l' avez compris, ce fou était le maréchal Ferdinand Foch. 

Wikipedia

Wikipedia

          Parmi toutes les phrases et remarques pertinentes qu' il a proférées, il en est une qui me plait particulièrement et que je livre à la méditation : 

          " Seuls, les poissons morts suivent scrupuleusement le sens du courant ".

Eloge de l' indiscipline ?????

Voir les commentaires

2018-04-27T16:42:19+02:00

Interlude : Enfin on sait.....

Publié par divagations-et-balades

          Il vivait, heureux comme un coq en pâte, bien à l' abri dans l' imaginaire d' un tas d' hommes, de femmes et d' enfants, dans un lointain pays qui s' appelait " l' Etat ensoleillé ".

          Ce  pays se trouvait au bord d' une vaste mer, et déroulait des plages mythiques et des rochers escarpés.

          La vie était belle et tranquille pour lui, car chacun des habitants de ce pays lui vouait une grande affection. Rien de mauvais ne pouvait lui arriver.

          Et pourtant, un jour, des hommes l' attrapèrent, le mirent dans une grande caisse en bois, et il sentit que cette caisse se déplaçait. Malgré la peur qui l' étreignait, il finit par s' endormir, bercé par le léger mouvement de tangage de la caisse en bois.

          Quand il se réveilla, celle-ci était immobile. Il entendait un bruit d' eau fraîche et sentait même les rayons familiers du soleil. Ceci le rasséréna, il était toujours dans son pays. Mais, il déchanta rapidement. Les voix qu' il entendait à travers le bois de sa caisse, parlaient dans une langue étrangère.

          La peur le saisit à nouveau. Où était' il ? Pourquoi n' ouvrait' on pas cette maudite caisse ? il en avait assez d' être enfermé, car cela faisait plusieurs jours qu' il ne voyait plus la lumière de l' astre rassurant.

          Autour de sa prison, des gens passaient et s' arrêtaient, curieux.

          " Cette caisse vient de ce lointain Etat ensoleillé " disaient' ils, et chacun s' interrogeait pour savoir ce qu' elle renfermait. Certains savaient, et prenant un air mystérieux, restaient bouche cousue. 

photo Sud-Ouest

photo Sud-Ouest

          Et puis le grand jour de l' ouverture de la caisse se leva. Il ressentit une sorte de surexcitation dans l' attitude des gens qui gravitaient autour; et celle-ci l' envahit à son tour. On allait le libérer. C' était sûr.

          Des coups furent donnés, la caisse se mit à vibrer, et soudain, elle s' ouvrit dans le grand fracas de panneaux de bois tombant sur le sol.

          La lumière l' éblouit; il vit de belles façades comme il n' en avait jamais vues dans son pays. Un large fleuve passait à proximité, il faisait chaud, et le soleil dardait ses rayons bienfaisants. Il était stupéfié, et les gens alentour étaient abasourdis et se demandaient ce qu' il faisait là.

          Alors, comme il était civilisé et bien éduqué, il leur expliqua qu' il était l' emblème de l' Etat ensoleillé. Et ceux qui savaient, leur dire que cet état l' avait envoyé ici pour le représenter, car lors de la prochaine foire internationale de Bordeaux, il en serait l' invité d' honneur.

          Et c' est ainsi que l' Ours rose de Californie prit pattes sur le sol bordelais.

photo Sud-Ouest

photo Sud-Ouest

Voir les commentaires

2018-04-25T13:35:12+02:00

Au plaisir des yeux - 1

Publié par divagations-et-balades

          L' habitude est maintenant, et heureusement, prise : au printemps et à l' automne, le château de Tauzia fête les jardins.

          Ce château, construit au XVIIIème siècle est en fait une ravissante chartreuse, comme il y en a beaucoup ici, entouré d' un beau parc à l' anglaise, ce que je préfère. Il a été classé aux Monuments historiques en mille neuf cent soixante cinq.

Au plaisir des yeux - 1

          Après avoir garé la voiture, je marchais vers le château et la tente verte dans laquelle je pris sagement mon ticket d' entrée,

Au plaisir des yeux - 1

          Sous la surveillance silencieuse d' un cerf en bois, fièrement campé sur ses pattes grêles.

Au plaisir des yeux - 1

          Et le premier parterre fleuri s' offrit à moi;

Au plaisir des yeux - 1

          Il se compose de trois massifs triangulaires,

Au plaisir des yeux - 1

          Pour ajouter au romantisme, une calèche peut emmener les visiteurs,

Au plaisir des yeux - 1

          Mais je préfère marcher et partir un peu à l' aventure. Voyons, à droite ou à gauche ? Allez, je vais en face; ni droite ni gauche Tiens ! En même temps ça me rappelle quelque chose.......... Restons dans la beauté des choses !

Au plaisir des yeux - 1

          Oh ! Un arbre-camélia ! En général je n' aime pas beaucoup les arbres taillés en boule comme cela, mais je reconnais que celui-ci a un certain charme.

Au plaisir des yeux - 1

          Mais j' aime mieux ce mélange coloré où dominent ces boules de neige.

Au plaisir des yeux - 1

          Mais que vois-je ? Dégustation de miel !!!! Excusez-moi, mais cela mérite une petite pause.

A bientôt !

Voir les commentaires

2018-04-23T12:54:05+02:00

Si c' est vrai .............

Publié par divagations-et-balades

          Il ne manquait plus que ça !!!

 

Image web

Image web

          Qu'est-ce que c'est ? Regardez bien..............Non, ce n'est pas un igloo écolo, vous voyez le petit minaret à droite ?

                    C' est une.....MOSQUEE DE PLAGE.......

          Non, vous n' avez pas la berlue, même si vous êtes éberlués. Celle-ci est apparue au cours des vacances 2017, au mois d' août sur la plage de Cannes.

    ET PERSONNE POUR ALLER Y FLANQUER UN COUP D' AIGUILLE !!!!!

      Si ce n'est pas une " fake new " que fait notre fringant président : RIEN 

         Et ne parlons pas du falot ministre de l' Intérieur.

           Je laisse imaginer ce qu' aurait été la réaction des Autorités de n' importe quel pays musulman si des Chrétiens en vacances avaient installé une chapelle gonflable sur une de leur plages.....Et, en plus, elles auraient ameuté le monde entier pour cette provocation blasphématoire dont leur peuple serait évidemment la victime, comme d' habitude.

           Bon, la prochaine fois que je vais à la plage, j' emporte une synagogue gonflable. Et vous savez quoi ??? Je suis sûre que dans les minutes suivantes la cavalerie viendra me prier d' aller faire la mienne ailleurs !

Voir les commentaires

2018-04-21T05:36:19+02:00

Grain de folie

Publié par divagations-et-balades

          Ce printemps tant attendu rendrait' il un peu fou ?J'aime plutôt croire qu' il fait germer en nous un petit grain de fantaisie. Quoique le grain de folie............. j'aime aussi.

          Sur les quais de Bordeaux, on y danse, on y danse.......Il suffit que deux jeunes hommes se lancent et bientôt ils seront rejoints.

Photo A.B. pour Sud-Ouest

Photo A.B. pour Sud-Ouest

          Deux jeunes filles, dont une touriste australienne qui s' est faite gentiment " chambrer ", sont venues leur tenir compagnie. J' ai vu, dans certains endroits de Bordeaux, tel l' Esplanade Ste Catherine, des gens se mettre spontanément à danser et vite, en entraîner d'autres. J'avais vu la même chose à Tel Aviv sur le front de mer.

          Mais là où la fantaisie rejoint le grain de folie est peut-être illustré par cet homme, émule du baron perché, qui est soudain grimpé dans un arbre d' une petite place bordelaise; s' y est installé confortablement, se reposant d'une grimpette difficile, pour observer pendant un moment des gens abasourdis, puis est parti sans ajouter un mot. 

Photo L.L. pour Sud-Ouest

Photo L.L. pour Sud-Ouest

          Moins chanceux que le héros du livre d'Italo Calvino, il ne pourra pas pérenniser son nouveau lieu d' observation, mais comme il a du se faire plaisir cet original !!! Peut-être était-ce un pari fait avec quelques copains facétieux ?

          Je n' y avais jamais pensé. Je regrette !!!!

Voir les commentaires

2018-04-17T06:00:45+02:00

Mais, que fait' il là ?

Publié par divagations-et-balades

          Dès l' arrivée à Damazan, on se rend compte que cette cité n' est pas une bastide comme les autres. C' est une forteresse, et cette tour d' angle, vestige des anciens remparts, atteste de cette origine militaire.

Mais, que fait' il là ?

          Construite sur ordre de son suzerain, le Comte de Poitiers, frère du Roi de France St Louis, elle s' appela, tout naturellement, Castrum Comitale ou Château Comtal.Cette fondation date de mille deux cent cinquante neuf.

          La cité eut beaucoup à souffrir au cours de son histoire; d' abord de la guerre de Cent Ans où elle fut prise et reprise maintes fois, puis des guerres de Religion.

          Comme dans toute bastide, il y a la place centrale bordée d' arcades,

Mais, que fait' il là ?

          et de vieilles maisons à colombages et à cornières. Celles-ci étaient bâties en gros moellons ou en brique dans les parties inférieures, avec des charpentes en chêne ou en châtaignier du pays.

Mais, que fait' il là ?
Mais, que fait' il là ?

          A l' angle nord-ouest de la place se trouve le Château Comtal. Il a connu plusieurs vies : à l' origine, résidence du gouverneur militaire nommé par le roi, magasin des tabacs au XIXème siècle,détruit par le feu dans la seconde moitié du XXème, et aujourd'hui, en cours de restauration.

Mais, que fait' il là ?
Mais, que fait' il là ?

          Je m' en approchais pour le voir de plus près et..........restais un peu pantoise,

                              Mais, que fait' il là ?

Mais, que fait' il là ?

          Personne pour me renseigner sur ce chevalier semblant surgir des profondeurs de son tombeau moyenâgeux. Qui est'il ? On dirait un templier !

          Je vais me renseigner. A bientôt

Voir les commentaires

2018-04-14T19:13:28+02:00

La pensée du dimanche : Perplexité

Publié par divagations-et-balades

          Plus j' écoute les mots politiques et les paroles des politiciens, plus je suis perplexe. Il y a tout et le contraire de tout, et si je comprends que cela soit commode pour nos dirigeants, ça ressemble de plus en plus à de la ........ carabistouille comme disent nos amis belges. En traduction gauloise, je dirais ; " bêtise et mensonges ".

          Pourtant, la politique est une noble chose. Elle nous vient des Grecs, bien sûr. Pour eux, deux mots la définissent : Politikos qui indique comment un peuple est géré par ses dirigeants, et Politeia qui obéit à une constitution définissant sa structure et son fonctionnement méthodique, théorique et pratique.

          Pour faire court, je dirais que la politique doit prendre en compte les problèmes et leur apporter une solution.

          Mais voilà, à entendre ce qui se passe en réalité dans notre pays, j' ai une drôle d' impression. Il semble qu' au lieu d' essayer de résoudre les problèmes, on les esquive plutôt, et même on botte le plus souvent à côté. Ce qui pose, évidemment, la question de la véritable compétence de nos dirigeants, et du premier d' entre eux.

          Je  crois qu' il est un adepte, conscient ou pas, de ce que disait Henri Queuille, homme politique du temps des 3ème et 4ème républiques :

               " Quand vous êtes embêtés, embrouillez tout "

et notre Jupiter national, mine de rien, à coup de " et en même temps " se livre à un sport original : l' enfumage et la chasse aux fausses nouvelles. C' est très intéressant car cela lui permettra de séparer lui-même le vrai du faux. 

          Alors, si méchamment, vous enquiquinez le Président, en posant les vraies questions, ou en donnant de vraies réponses, il appliquera ce second principe donné par ce Monsieur Queuille : 

               " La politique n' est pas l' art de résoudre les problèmes, mais de faire taire ceux qui les posent ".

          Alors attention Bonnes Gens, toute vérité n' est donc pas bonne à dire et il faudrait mettre un pavé sur sa langue ou tourner sept fois celle-ci dans sa bouche.

                                  Eh bien non !

  Parce qu' il existe un principe intangible : la liberté

Ciel de France

Ciel de France

Voir les commentaires

2018-04-12T15:02:55+02:00

Eh bien, pas nous !

Publié par divagations-et-balades

          Non, nous les manants, gueux et gens de rien : les retraités, nous ne vous remercions pas Monsieur le Président, et même nous allons vous donner une petite leçon de sémantique : vous nous remerciez de notre effort !  Ah, que voilà une noble intention, mais voyez-vous, un effort est une concentration des forces physiques et mentales en vue d' atteindre un but, il a pour synonyme volonté.

          Alors, à moins que dans le dictionnaire aussi vous mettiez votre nez, (un peu long, mais là n'est pas la question), et appliquiez une de vos réformettes, votre remerciement tombe à plat, parce que cet effort vous nous l' avez imposé, alors ce n'est plus un effort.

          Et vous savez, les vieux, ils ont mauvais esprit. Normal, leurs fonctions cognitives supportent mal le poids des ans et toutes ces séquelles de l' ancien monde qu'ils traînent avec eux, parfois, ils deviennent méfiants, alors ils se demandent si, par hasard, vous ne vous payez pas leurs têtes.

          Ils peuvent même devenir méchants, comme ça, tout d' un coup; sortir les fauteuils roulants et aller vers Paris en horde vociférante, brandissant leurs cannes.

          Et qui les arrêterait ? Vous n' oseriez tout de même pas envoyer contre eux la troupe de Notre Dame des Landes ! Cela ne se fait pas de molester des vieillards.

          Mais les vieux sont aussi indulgents. Ils ont appris ça au long de leur vie, alors cette fois encore ils vont passer sur cet écart de langage et le ranger au rayon des lapsus. Mais attention, point trop n' en faut, car rappelez-vous, qui vous a fait roi ? Une toute petite partie du peuple de France, et même elle se met à gronder et à rejoindre la meute.

          A bon entendeur Salut ! disait-on dans l' ancien monde.

Eh bien, pas nous !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog