Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2016-01-01T09:01:01+01:00

Publié depuis Overblog

Publié par divagations-et-balades

         Je vous souhaite toute la beauté du monde

       La chaleur du Soleil, le romantisme de la Lune

                       La douceur du foyer

              L' amour de ceux que vous aimez

                              L' amitié

                   Et la Vie, tout simplement

Voir les commentaires

2015-12-29T09:38:08+01:00

Servitude

Publié par divagations-et-balades

         Il y a des jours où l' on se sent en parfaite communion avec les serfs du Moyen-Âge. Non, non, je n' exagère pas, ou si peu. Vous avez ramassé les feuilles mortes dans votre jardin ? Oui ! Alors, vous comprenez.

         D' abord, il faut des outils. Nous avons deux sortes de rateaux que nous nous partageons ma soeur et moi, parce que...........si nous devons compter sur notre frère..........!!!!!

         Le premier a de grandes dents. Je l' ai choisi car je l' imaginais plus vorace que l' autre. Pfffuittt ! En réalité, c' est un balai à gazon, mais spécialisé quand même en ramassage de feuilles mortes.

 

Servitude

         Le second, l' air plus classique est tout aussi performant.

Servitude

         Nous voilà donc parties à ratisser avec énergie, sous l' oeil intéressé, et j' ose espérer compatissant, d' un petit rouge-gorge qui va nous tenir compagnie tout le temps de notre servitude.

Servitude

         Tout l' art consiste à faire des tas, en priant pour qu' un coup de vent ne vienne pas, comme c' est déjà arrivé, disperser à nouveau ce que nous avions amassé.

Servitude

         Enfin, dernière étape, mais celle qui m' ennuie le plus : entasser les feuilles mortes dans les sacs spéciaux donnés par la mairie, pour le ramassage qui aura lieu le lendemain matin.

Servitude

         Nous avons bien mérité une petite collation. Justement, j' ai fait des biscuits aux noix de cajou. Allez, c' est l' heure du thé. Tu viens ....Victor ?

Servitude

Voir les commentaires

2015-12-25T14:31:47+01:00

Derrière le ciel

Publié par divagations-et-balades

         Il était une fois....un jeune garçon qui désespérait ses parents. il était gentil, souriant et aimable avec tout le monde, mais......il était une vraie catastrophe à l' école.

         D' aucun le disait sot; les maîtres l' avaient abandonné au fond de la classe, près du poêle. Les autres élèves se moquaient de lui; dans la cour de récréation il était tout seul.

         Il semblait ne pas s' en apercevoir. Il avait toujours le nez vers la fenêtre, et le regard perdu dans le ciel.

Derrière le ciel

         En réalité, il se posait sans cesse des questions : pourquoi le ciel était bleu ?Qu'y avait-il derrière ce plafond changeant ? Où dormaient les étoiles ? Qui les allumait le soir ? 

         Il ne posait ces questions à personne, car, on lui avait dit un jour qu' elles étaient stupides. Alors, il avait formé un grand projet : aller derrière le ciel pour voir ce qu' il y avait. C' était son grand secret.

         Pour cela, il avait eu une idée qu' il estimait lumineuse : demander au Père Noël de le prendre comme passager et de l' emmener dans un lointain pays dont un roi fabuleux avait fait construire une tour immense qui permettait d' accéder au ciel.

         Il écrivit donc au Père Noël pour solliciter une petite place dans son chariot. Celui-ci demanda alors à ses lutins d' installer un deuxième siège confortable.

image télé

image télé

         La nuit de Noël venue, alors qu' il avait fini la distribution des cadeaux dans son quartier, le Père Noël embarqua le jeune garçon avec lui, et ils partirent pour ce lointain pays.

         

Image Télé

Image Télé

         Rapides comme le vent, ils furent vite arrivés, et notre jeune téméraire se trouva au pied d' une tour majestueuse et gigantesque.

Image télé

Image télé

         C' était la ziggourat Etéménanki, plus connue sous le nom de tour de Bab'El, la Porte de D.ieu, ou Babel.

         Son sommet griffait le ciel; le garçon, tout à son rêve, en entreprit l' ascension avec courage et détermination.

         Il lui fallut plusieurs jours. A mesure qu' il montait, il avait l' impression que le sommet, par une malice sournoise, reculait de plus en plus.

         Il fut bientôt si haut, qu' il lui sembla pouvoir toucher la Lune du bout du doigt.

Image télé

Image télé

         Mais, déçu, il réalisa que le ciel était encore très haut et inaccessible.

         C' est alors que, dans un coin, il aperçut un étrange personnage. C' était un mage oriental.

 

Wikipedia

Wikipedia

         Voyant le gamin tout marri, le mage lui proposa de réaliser un voeu. Fou de joie, le jeune garçon déclara qu' il voulait aller visiter l' autre côté du ciel.

         Rien de plus facile, dit le mage, et, soufflant dans une trompe en or, il fit venir un superbe cheval blanc pourvu d' ailes immenses. Pégase ! se dit le gamin sidéré. Eperdu de bonheur, il enfourcha le cheval qui, aussitôt, bondit vers les étoiles.

Wikipedia

Wikipedia

         Pégase, qui connaissait bien le ciel, se dirigea directement vers un passage nommé " Trou de Ver ".

Image Télé

Image Télé

         Ce passage permet d' aller derrière le ciel dit Pégase qui, décidément savait tout.

         Ils le franchirent sans encombre, et, derrière...........ce fut pour le jeune garçon un éblouissement. Des couleurs folles partaient dans toutes les directions.

Image télé

Image télé

         Parfois, elles éclataient en multiples fleurs cosmiques.

Image télé

Image télé

         Soudain, il pria Pégase de s' arrêter; il lui avait semblé entendre une voix l' appelant. Cela paraissait venir d' un trou de lumière intense.

Image télé

Image télé

         Allons voir, dit-il à son cheval magique. Celui-ci le mit en garde, lui disant que ce pouvait être dangereux, l' espace galactique étant plein de mystères.

         Mais, le jeune téméraire ne voulut rien savoir. Il franchirent donc la porte de lumière, et, virent une toute petite planète, et un garçonnet qui leur faisait signe.

Mon livre

Mon livre

         Bonjour lui dit notre jeune héros, je suis le voyageur des étoiles, et toi, quel est ton nom ?

          On m' appelle le Petit Prince, et je suis tout seul sur cette planète. Dis, tu veux me dessiner un mouton ?

         Notre jeune voyageur était un gentil garçon; il dessina un mouton et, proposa au Petit Prince de le prendre en croupe et de l' emmener avec lui dans son exploration stellaire.

         Mais, le Petit Prince, serrant son mouton contre lui, refusa, et lui dit qu' il attendait quelqu'un.

         Notre jeune terrien reprit sa chevauchée au milieu des étoiles, qui s' entrechoquaient au cours d' une effrénée partie de football.

Image télé

Image télé

          Pégase évoluait à l' aise au milieu de cette débauche de couleurs. Le jeune garçon avait de la chance, au royaume du Roi de l' Univers, on célébrait la fête de la lumière.

image télé

image télé

         Mais, voici qu' un tunnel multicolore se forma. C' est le signe, dit Pégase.

         -- Quel signe ? s' étonna notre voyageur.

         -- Celui qui indique que tu dois rentrer chez toi. Tu ne peux rester ici plus longtemps, sinon, tu mourras.

 

Image télé

Image télé

         Le jeune garçon allait dire qu' il s' en moquait, pourvu qu' il continue à voyager parmi les étoiles, mais en un éclair, il vit une telle désolation sur le visage de ses parents, qu' il décida de revenir.

         Pégase, alors, s' engagea au triple galop dans ce tunnel, ( où je crois voir un visage; ça y est, je suis atteinte de paréidélie, il semble que ce soit grave !).

         Et voilà que le tunnel se fit tout bleu.

image télé

image télé

         Et voici qu' apparut devant lui, une belle planète, bleue elle aussi. C' est la Terre se dit le gamin, étreint d' une légère émotion.

Image télé

Image télé

         Mais.....Que se passait-il ? Il était en train de tomber. Tout devenait de plus en plus noir. Une angoisse le saisit et...........Il se réveilla dans son lit.

Voir les commentaires

2015-12-23T09:35:40+01:00

Bonbons, macarons.....savons !

Publié par divagations-et-balades

         Le soir de l' allumage public des bougies de Hanouccah, a été pour moi, l' occasion d' aller dans le centre de Bordeaux, où je n' avais pas mis les pieds depuis plusieurs mois.

Bonbons, macarons.....savons !

         Et, comme à chaque fois que je reviens dans ma ville........je découvre. Cette fois, j' avais de quoi exciter ma curiosité en allant voir un nouveau quartier : la Promenade Ste Catherine.

         Ma première découverte est un magasin aussi étrange que sympathique.

Bonbons, macarons.....savons !

         Une sorte de bric-à-brac dans lequel on se demande dans quel genre de boutique on est.

         Une fromagerie ?

Bonbons, macarons.....savons !

         Oui, sans doute; ne sont-ce pas mimolette, comté, cantal...que je vois ? Mais en tournant la tête, ce sont macarons multicolores, sucettes roses et marshmellows....

         Alors, une confiserie ?

Bonbons, macarons.....savons !

         Mais non, je n' y suis pas, c' est un glacier, et ses crèmes ont l' air succulentes......Miam !

Bonbons, macarons.....savons !

         Cette boutique est un casse-tête; je ne sais pas où je suis, c' est clair. Il y a de la magie là-dessous; elle se transforme à chaque changement de direction de mon regard.

         Qu' est-ce donc ici ? Miel ? Confitures ? Ou caviar ?

Bonbons, macarons.....savons !

         J' y suis, c' est un magasin de cocagne. Voici les sirops de toutes les couleurs, les pâtes d' amandes, les boites de fruits confits.....

Bonbons, macarons.....savons !

         Et il y a même les boites à merveilles pour offrir de jolis cadeaux.

Bonbons, macarons.....savons !

         Allez....Choisissez......C' est Noël aprés tout !

         Mais......ce sont des savons !..........Des savons !!!!!!!!!!! Solides, liquides, pour le corps et les cheveux.

         Tant pis......Servez-vous, si vous faites partie de ces gens qui se lavent tous les jours. ( Les dermatos disent maintenant que ce n' est pas bon pour la santé, et qu' il vaut mieux être " un peu " sale ). Pas trop quand même !!! Et pourtant, une bonne douche.......

 

      BONNES FÊTES A TOUS

Bonbons, macarons.....savons !

Voir les commentaires

2015-12-21T15:49:09+01:00

Destin de Noël

Publié par divagations-et-balades

          Quand j' allais à Soulac prendre mon service à la maison de retraite, je les voyais courir chaque matin et, chaque soir quand je revenais.

         Je m' étais promise d' aller voir ça de plus près, et depuis, je mange des oeufs d' une saveur inégalée.

Destin de Noël

         Il n' y a pas que des poules, des canards gras colonisent une autre partie du vaste terrain où tous s' ébattent librement.

Destin de Noël

         Les canards semblent très tranquilles, mais les poules !!!!! D' abord elles font des clans, ce qui, déjà, peut être générateur de disputes.

Destin de Noël

         Je me demande d' ailleurs, si il n' y a pas de l' affrontement dans l' air ! J' en vois deux ou trois qui se regardent un peu de travers.

Destin de Noël

         Certaines, moins belliqueuses, s'éloignent prudemment.

Destin de Noël

         Et vont se réfugier dans un clan ami.

Destin de Noël

         Les commères des deux camps, chacune dans leur coin, se mettent à caqueter bon train, et les regards échangés sont peu amènes.

Destin de Noël
Destin de Noël

         Les placides palmipèdes voient cependant monter l' orage et commencent à s' interroger.

Destin de Noël

         Certains activent leurs ailes pour être prêts à toute éventualité.

Destin de Noël

         Allons-nous vers une guerre gallinacée ? Je vois sortir des réservistes de leurs casernes. La température monte.....

Destin de Noël

         Et soudain, je réalise la date à laquelle nous sommes. Danqs quelques jours : Noël. L' énervement gagne ces Messieurs et Dames le Volailles. Je ne les regarde plus du tout de la même façon, car tout le tragique de leur situation m' apparaît.

         Quel sort funeste les attend !!!

Destin de NoëlDestin de NoëlDestin de Noël

Voir les commentaires

2015-12-19T15:05:12+01:00

Collonges encore et encore !!!

Publié par divagations-et-balades

          Il faut que je me rende à l' évidence, je ne vois pas la sirène. Par un incompréhensible tour de malice, elle se dérobe à mon regard.

         Tant pis, Collonges la Rouge a d' autres trésors à mes yeux, par exemple cette très vieille maison avec son éblouissante glycine blanche.

Collonges encore et encore !!!

          ou bien celle-ci, qui cache le " Jardin des thés ".

Collonges encore et encore !!!

         J' aime beaucoup ces anciennes demeures avec leurs gros moellons rouges, enfouis sous une verdure luxuriante.

         Plus loin, une invitation à déguster, sous une fraîche tonnelle.

Collonges encore et encore !!!

          Je ne me laisse pas tenter car, hélas, le temps commence à m' être compté. Et, j' ai encore, trainant sur mes papilles, les saveurs mélangées de ma glace.

         Sur ma droite, venant de je ne sais où, monte une ruelle s' ouvrant par une belle arcade végétale.

Collonges encore et encore !!!

         Quelques ex affamés, repus, s' attardent à la terrasse d' un sympathique restaurant.

Collonges encore et encore !!!

         Il me plait beaucoup avec son balcon fleuri et ses arcades de bois.

         Et, je débouche sur un merveilleux endroit, une place carrée qui semble avoir concentré une grande partie du charme de Collonges pour elle seule. Je la trouve si belle, que je l' ai mise en fond d' écran sur mon ordinateur......pour l' instant.

Collonges encore et encore !!!

          Mes pas m' ont presque amenée à l' extrémité du village. Ici, une petite chapelle qui ne paie pas de mine mais si jolie dans sa simplicité : la chapelle des Pénitents Noirs.

Collonges encore et encore !!!

         Elle nous a été léguée par le XVème siècle.

         L' intérieur est dépouillé et magnifique.

Collonges encore et encore !!!

         La clé de voûte, très simple, enjolive ces arcs parfaits.

Collonges encore et encore !!!

         Une statue de bois, sur lequel on peut voir des restes de polychromie du XVIème siècle, représente le patron de cette chapelle : St Maximin.

Collonges encore et encore !!!
Collonges encore et encore !!!

         Je vais devoir retourner sur mes pas et rejoindre l' entrée du village. Je vois pointer le clocher de l' église St Pierre; nous la visiterons plus tard, au cours d' une ultime balade.

Alors je vous donne rendez-vous.

Voir les commentaires

2015-12-17T10:04:44+01:00

Collonges encore

Publié par divagations-et-balades

          La glace était bonne, merci; je continue ma balade dans la cité de grès rouge.

          Mais, au fait, je n' ai pas dit pourquoi ce grès-là est si rouge.  C' est parce qu' il contient 2,4% d' oxyde de fer.

         Cette fois, depuis le marchand de glace, je pars vers la gauche....et, je tombe nez à nez avec une guerrière, se reposant sur un très bel écu.

Collonges encore

          Elle garde les boutiques, et, dans l' une d' elle, les machines complexes d' un moulin à noix. J' aurais bien voulu avoir quelques explications, mais, personne n' était disponible pour cela. Tout le monde était trop occupé à vendre les produits locaux aux nombreux touristes.

Collonges encore
Collonges encore

         Je me laisse tenter par quelques spécialités locales, bien que trouvant les mêmes chez moi. D' ailleurs, entre nous, c' est à cette occasion que j' ai décidé de ne plus jamais acheter quoi que ce soit dans un lieu trop touristique....

          Un coup d' oeil en arrière, et, j' aperçois en contrebas le château des Benges et l' auberge éponyme.

Collonges encore

         Bon, reprenons nos pérégrinations. Cette petite rue me parait fort sympathique, mais à moins de m' introduire de force dans cette maison-tour, je n' irai pas plus loin.....

Collonges encore

         Allez, je passe mon chemin, et me voilà dans ce que je pense être la rue principale de Collonges.

Collonges encore

          A ma gauche, une belle demeure flanquée de deux tours rondes;     

Collonges encore
Collonges encore

         En face d' elle, non moins belle, une maison dont la teinte rouge sombre des murs est magnifique.....à mon goût bien sûr.

Collonges encore

         Un peu plus loin, à droite, la fameuse maison de la Sirène, avec sa fenêtre à meneaux et sa grande bouche vorace qui a avalé une ruelle.

Collonges encore

         Je tournicote devant elle, cherchant la sirène qui, parait-il se voit bien. Mais, je ne la voit pas. C' est bien connu, je ne vois jamais rien.......(on exagère !).....La peste soit de la myopie, pourtant que d' un oeil !

         Je ne partirai pas sans l' avoir vue. Attendez-moi SVP !!! 

Voir les commentaires

2015-12-15T19:15:22+01:00

Requiem pour des minus !

Publié par divagations-et-balades

          Quel spectacle lamentable ces élections régionales !!! Quelle pantomime ! Quel cirque et quels bouffons !!!

          D' abord, le Grand Chef de guerre, Sauveur du Monde, resté prudemment chez lui; 

Wikipedia

Wikipedia

         Puis, les frères ennemis, les deux hystériques;

Requiem pour des minus !Requiem pour des minus !

          Et la Blonde, qui chantait à tue-tête que les deux précédents étaient des clones l' un de l' autre;

Wikipedia

Wikipedia

          Sans compter les sous-fifres non moins actifs, surtout ceux des frères ennemis.

WikipediaWikipedia

Wikipedia

         Et ceux de la Blonde, qui mentent moins........pour l' instant ..........

Wikipedia

Wikipedia

         Et que faisait tout ce beau monde ? Une fois de plus leurs sports favoris :

     * Nous prendre pour des idiots,

     * Nous faire peur, ( mais ça ne prend pas avec tout le monde ).

     * Magouiller pour garder leurs places, quitte à faire des alliances contre-nature.( Elle avait donc raison ???? Qui ???? Mais la Blonde, celle qui chantait le refrain de l' UMPS puis du LRPS ).

     * Piétiner la démocratie.

         Et ce dernier point, je ne l' admets pas. Je ne dirais pas, comme Woody Allen écoutant la Walkyrie que " ça me donne envie d' envahir la Pologne ", mais, je sens la rabia qui monte, et en plus je ne supporte pas l' injustice,  à tel point, que je me sens capable de voler au secours de n' importe qui, même de ceux que je n' aime pas particulièrement. Et j' ai quatre motifs de colère :

     * Je ne comprends pas comment on peut voter à l' encontre de ses propres convictions, sur " ordre " d' un minable chef de parti. Bel exemple de soumission !

     * Je ne comprends pas que nos droits civiques s' arrêtent là où les politiciens le décident.

     * Je ne comprends pas qu' on interdise de voter pour un parti légal, mais soi-disant nazi. Dans ce cas, assez d' hypocrisie, qu' on le supprime. Ne pas le faire, c' est se rendre complice. Où est la cohérence ?

     * Je ne comprends pas que l' on essaie d' effacer d' un trait de plumes ou de flèches verbales, six millions huit cent milles citoyens qui ont voté pour le parti honni, mais dont on se sert sans état d' âme pour conserver ses prébendes. Je me rappelle d' ailleurs que c' était François Mitterrand, autre vrai grand manipulateur, qui avait fait monter le FN pour piéger ces idiots de Droite.

         Il fut un temps où l' on disait que nous avions en France, la Droite la plus bête du Monde. Ladies and Gentlemen, I agree !

        La voilà maintenant élue avec des voix des godillots adverses. Quel va en être l' inévitable prix à payer ? La perspective d' une continuation mollassonne. Et pour la Gauche, le plaisir d' avoir sauvé les meubles en faisant croire à sa grandeur morale pour avoir sabordé ses listes dans deux ou trois régions.

        Quand au Président........Tout baigne ! Sa stratégie 2017 est confortée.

        Bravo les gars !!! Puis-je dire que tous ces petits arrangements entre amis me dégoûtent ? Je crois que je ne voterai plus jamais de ma vie. Etre considérée comme un pion, se faire flouer depuis des années par des minables qui se fichent du pays et ne songent qu' à leurs carrières ! C' est assez.

      

      

 

Requiem pour des minus !

          Quoi !!!! Qu' est-ce que j' apprends ??? 70% des Français souhaiteraient un gouvernement commun Droite/Gauche ???? Un parti unique !!! C' est ça qu' ils ont trouvé pour se sauver ? C' est ça le prix à payer par ces idiots utiles de Droite élus avec des voix de Gauche ?

         Alors.......... Dormez braves gens.........et Vive l' UESS !

         Je crois que Soljenytsine avait tort; nous ne sommes pas en déclin intellectuel mais en état de dégénérescence avancée.

 

Allez, assez d' Humeurs. Demain je vous ramènerai à Collonges la Rouge !

Voir les commentaires

2015-12-14T06:15:35+01:00

Errance dans la ville rouge

Publié par divagations-et-balades

          Aprés avoir presque tout mangé et copieusement " tchatché " avec de sympathiques inconnus, je reprends mon errance dans la ville rouge.

         Une petite ruelle m' attire. Où va-t-elle me conduire ?

Errance dans la ville rouge

          Peut-être chez quelqu' un, dans une cour privée ! mais non, aprés un léger virage un peu biscornu, me voilà dans une autre ruelle, un peu plus grande, donnant sur une placette que l' on atteint aprés passage sous une vieille arche de pierre grise, entre un mur de grès rouge et un autre de grès rose.

Errance dans la ville rouge

          Je crois que cette ville est magique. Je poursuis mon chemin de manière totalement anarchique, tournant ici ou là, au gré de ma fantaisie.

         Et si j' allais par là ! C' est une petite rue au tracé indécis entre de vieilles maisons, dont les murs hésitent entre un grès rouge, un rose assourdi et de vieux moellons alternant trois ou quatre teintes de brun rougeâtre.

Errance dans la ville rouge

          Il y a des années que le nom de Collonges la Rouge dansait dans ma tête, et que je m' étais promise d' y venir. Alors je me délecte de ma promenade.

         Cette vieille maison, toute de guingois avec ses volets bleus qui semblent prés de tomber, présente une plaque très usée sur sa façade. Je ne peux pas lire, malgré le zoom; la plupart des lettres ont été mangées par le temps. Je distingue encore une date : 1922, et deux mots : ce qui parait être " Georges " et le mot " souvenir ".

          

Errance dans la ville rouge

          Une maitresse des lieux a oublié son chaudron sous la fenêtre !!! Peut-être y faisait-elle refroidir des confitures ?

         Puis, devant moi, s' élève une magnifique tour ronde, accrochée à une maison, les deux recouvertes d' une superbe glycine dont le vert fait ressortir le rouge des murs.......A moins que ce ne soit le contraire !

     

Errance dans la ville rouge

          Les abandonnant derrière moi, j' arrive, aprés quelques tortuosités, devant une maison tout à fait incongrue. Que fait-elle ici, avec ce mur lisse rose pâle ? Elle a du se perdre dans ces ruelles, et a décidé de s' installer, fatiguée de chercher sa route.

Errance dans la ville rouge

          Et moi, je mangerais bien une glace !!!! je pars à la recherche de la boutique où j' avais acheté mon repas. Il y avait une section " glaces " que j' avais bien sûr repérée.

         La voilà ! mon sens de l' orientation était là, au service de ma gourmandise. Mais quoi !!! Il y a une éternité que je n' ai pas mangé une bonne glace dans un cornet en gaufrette.

Errance dans la ville rouge

          Allez hop !!! .........Trois boules......caramel, réglisse, noix..............Miam !!!!

         A plus tard ! Je vais déguster dans un coin.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog