Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-08-18T05:52:00+02:00

Les étangs secrets du Médoc ; L'étang des bruyères

Publié par divagations-et-balades

          Une fois de plus, nous cheminons avec plaisir sur une piste forestière qui, je l'espère, va nous conduire vers un autre étang secret du Médoc.

          En fait nous suivons les chiens qui ont du flairer de quoi se désaltérer, car ils tirent une longue langue.

Les étangs secrets du Médoc ; L'étang des bruyères

          Et soudain, il est là, devant nous. Ces chiens quand même !!!

          Emblématiques de nos forêts d'été, les bruyères sont là aussi, prêtes à plonger dans le monde-miroir énigmatique du fond de l'étang.

Les étangs secrets du Médoc ; L'étang des bruyères

          Aussitôt, je le baptise l'Etang des bruyères.

          J'entreprends d'en faire le tour, en espérant ne pas tomber dedans, car, par endroit, cet étang s'amuse à créer des pièges.

          Un vide soudain dans le sentier , caché par quelques herbes folles.

          Oscar, pas trop content d'être séparé, ( momentanément, je ne suis pas si mauvaise), de ses copains quadrupèdes, tire sur la laisse pour me ramener dans le bon sens, mais je tiens bon, et, ma récompense est là, magique, mystérieuse, un réel étang de conte de fées, et bordé de bruyères, bien sûr.

Les étangs secrets du Médoc ; L'étang des bruyères

          Je me sens dans un autre monde, et je ne sais pas comment me vient à la mémoire, la note bleue de Chopin ! C'est la magie de cet endroit.

          Les Âmes mortes peuvent-elles choisir un lieu de résidence ? Dans ce cas, je crois que se promènent là, les âmes d'un peintre et d'un musicien, discourant sans fin de couleurs et d'harmonie.

          Et peut-être que certaines nuits de clair de lune.............Oh ! Attention, je divague !!!!

          Viens Oscar, on va rejoindre les autres !

Voir les commentaires

2021-08-15T09:55:58+02:00

La pensée du dimanche 15/08/21 : Asthénie

Publié par divagations-et-balades

          Dans la semaine qui vient de se terminer, j'ai relu un texte de Thierry Maulnier qui m'a incité à réfléchir sur ce monde dans lequel je vis, et qui ne ressemble plus à celui de ma jeunesse.

          Il y avait eu la guerre, et l'élan formidable que donne la victoire. L'air de la liberté circulait dans tout le pays. L'esprit d'entreprise animait le peuple. La curiosité motivait l'action.

          Nous avions une des premières médecines du monde. Il y avait les Mirages et le Charles de Gaulle. La puissance nucléaire......

          Je me souviens de l'air léger et joyeux qui dansait dans les rues au retour du Printemps; du dynamisme qui vibrait partout......La convivialité, l'empathie spontanée......

          Est-ce que j'idéalise parce que j'étais jeune en ce temps-là ? Non, c'était ainsi. Les forces de destruction qui, de tout temps ont existé et enseveli des civilisations glorieuses, n'avaient, semble t'il, aucune prise sur la nôtre.

          Mais voilà qu'aujourd'hui, et c'est là que je rejoins Th. Maulnier, j'en perçois les stigmates. Une certaine fatigue qui a conduit à la soumission, une sorte d'acceptation du déclin.

          Des êtres, esclavagisés parce que dépouillés de leur visage, circulent mécaniquement dans des rues mornes, évitant les contacts avec leurs semblables qu'ils ne reconnaissent plus qu'en tant qu'ennemi potentiel pouvant leur transférer un germe de mort.

          Soumis à une propagande effrénée, mais efficace, de la part des principaux médias, ils ne réfléchissent plus, sinon, ils sauraient que cette " pandémie " est très loin derrière, en gravité et victimes, les grandes grippes du XXème siècle, espagnole ou de Hong Kong par exemple, et même de la banale grippe saisonnière qui l'a précédée, et qui avait fait cent cinquante milles morts de plus qu'elle dans le monde. (650000 contre 500000).

          On a réussi à les persuader que rien ne peut arrêter l'hécatombe, que sous forme de décompte pluriquotidien de morts, puis de cas, on lui assène à la télévision. Rien sinon un vaccin, si efficace que même les gens vaccinés sont soumis aux mêmes aléas et interdits que ceux qui ne le sont pas. Cherchez l'erreur !

          Auparavant, on a interdit aux médecins de soigner les malades avec un traitement simple, efficace, peu onéreux, utilisé depuis plus de 70 ans sans que l'on relève le moindre effet secondaire fâcheux. Et les médecins, dépouillés de leur pouvoir de soigner, ne se sont pas rebellés, eux aussi, atteints par l'asthénie ambiante. Sans même se poser la question du " pourquoi ".

          Comment expliquer cela ? LA PEUR. Cette  peur savamment distillée et entretenue quotidiennement, et qui a entraîné l'oubli par les hommes qu'ils sont mortels. Et peut-être éteint la petite flamme d'espérance qui brillait au fond de l'âme humaine et qui faisait sa force.

          Et je pense à Soljenitsyne 

     " Le déclin du courage a toujours été considéré comme le signe avant-coureur de la fin "

                     Peuple gaulois, réveille-toi !

       

          

Voir les commentaires

2021-08-11T09:08:17+02:00

Les étangs secrets du Médoc : l'Etang des sables

Publié par divagations-et-balades

          La forêt médocaine cache jalousement des étangs secrets que l'on finit par dénicher presque par hasard, après avoir tournicoté sur des chemins où de l'eau de la dernière pluie de cet été qui n'en est pas un, est retenue en flaques pour piéger le ciel et les arbres...........et nous faire patauger !

Les étangs secrets du Médoc : l'Etang des sables

          C'est au cours de la deuxième randonnée canine, que nous avons découvert cet étang sans  nom, que j'ai décidé de nommer : étang des sables. En réalité cet étang a de multiples aspects, et le premier qui nous est apparu est celui d'un grand trou creusé dans le sable.

Les étangs secrets du Médoc : l'Etang des sables

          Nous nous sommes vite aperçus que ces multiples aspects étaient tous reliés entre eux, et ne présentaient pas tous le même visage. mais tous ont un charme sauvage et romantique, avec un brin de mystère, qui m'ont fait m'attarder auprès d'eux, malgré Oscar, cet insensible à la poésie, qui tirait sur sa laisse pour rejoindre les autres chiens, et en particulier une chienne noire dont il était manifestement tombé amoureux au point même de se mouiller les pattes, ce qu'il n'apprécie pas vraiment..

Les étangs secrets du Médoc : l'Etang des sables

          Cet étang des sables a des aspects changeants, tantôt bordé d'une plage où j'irais bien prendre un bain de soleil, écoutant le silence troublé parfois par le craquement d'un pin que la chaleur malmène un peu.....Mais ça, c'était avant, quand il faisait chaud l'été !

Les étangs secrets du Médoc : l'Etang des sables

          Il peut tout à coup prendre un aspect rébarbatif, presque maléfique, semblant cacher au fond de ses eaux, un monstre aquatique prêt à engloutir l'imprudent qui irait s'y baigner.

Les étangs secrets du Médoc : l'Etang des sables

          Mais voilà que nous prenons un chemin qui semble nous éloigner de l'étang !

Les étangs secrets du Médoc : l'Etang des sables

          Non, me rassure la cheffe de l'expédition, nous allons le retrouver sous un autre angle et sous un autre aspect, mais avant, nous allons faire une halte pour faire travailler les chiens.

          Bonne idée, allez Oscar, un peu d'exercice !

          Après cela, les maîtres et maîtresses ont, quant à eux, profité de la pause café. Sauf moi. Je n'aime pas le café, et si je me régale de son odeur, je ne l'aime pas en.....tisane. Tollé général !!!!

A plus tard !

Voir les commentaires

2021-08-08T09:24:49+02:00

La pensée du dimanche 08/08/2021 : Rigolothérapie

Publié par divagations-et-balades

          Dans ma famille, on riait beaucoup; ce qui fait que l'habitude vite prise, je riais toujours beaucoup, et bonjour les heures de colle, car il parait qu'on ne doit pas rire en classe.

          Et puis la vie passe, avec son cortège de bonheurs et de malheurs qui effacent le rire; mais, le temps apaise, et même s'il n'apporte jamais l'oubli, il permet au rire de revenir.

          J'ai toujours pensé que nous devions notre bonne santé à cette faculté de rire. Bien sûr, on meurt quand même, ( dommage !), mais au moins, pendant notre durée de vie on n'est pas enquiquiné par virus et bactéries.

          Pendant ma carrière de médecin, j'ai toujours ri avec mes patients. La consultation durait un peu plus longtemps mais je prenais toujours le temps d'une séance de rigolade. Je me souviens de la réflexion d'une patiente venant pour la première fois au cabinet d'un médecin que je remplaçais régulièrement: " C'est la première fois que je viens chez un médecin où l'on entend rigoler comme ça depuis la salle d'attente ".

          En tout cas, les patients qui arrivaient anxieux, parfois inquiets, avaient très vite l'impression que " ce n'était pas si grave ".

          Si ces souvenirs sont revenus, c'est parce que je viens de lire une phrase d' Alphonse Allais :

La pensée du dimanche 08/08/2021 : Rigolothérapie

          Journaliste, il était très connu pour sa plume souvent acerbe, et ses calembours, et cette phrase qui me plait bien :

     " Méfiez-vous des gens qui ne rient pas, ce ne sont pas des gens sérieux ".

Bon dimanche !

Voir les commentaires

2021-08-04T09:15:33+02:00

La Reine des Fées n'habite pas chez moi

Publié par divagations-et-balades

          Et pourtant j'ai bien cherché dans le jardin : il n'y a pas de sureau noir.

Par Willow — Travail personnel, CC BY 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2643905

Par Willow — Travail personnel, CC BY 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=2643905

          Quel rapport avec la reine des Fées direz-vous ? C'est simple, celle-ci habite dans les racines de sureau noir.

          C'est pour cela qu'il ne faut pas brûler le bois de cet arbre, sinon, on attire les mauvais esprits et la malchance.

          Mais est-il bien sûr que la Reine des Fées loge dans ses racines ?

          Au Moyen-Âge, le sureau noir était considéré comme une plante maléfique, en fait, très lié aux sorcières. Comme celle qui, sans demander notre avis, a décidé de squatter dans notre maison avec ses enfants.

La Reine des Fées n'habite pas chez moi
La Reine des Fées n'habite pas chez moi

          Je la soupçonnais de s'être accrochée à l'un de nous quand nous avions visité une maison hantée aux Etats-Unis.

La Reine des Fées n'habite pas chez moi

          Ou alors, peut-être avions - nous, en hiver, brûlé par inadvertance du bois de sureau dans la cheminée ! Chacun sait que les sorcières en profitent pour venir, quelquefois même accompagnées du Diable en personne.

(Oh ! mais j'y pense ! Peut-être lui devons-nous cette incroyable malchance qui nous poursuit depuis de nombreux mois. Il va nous falloir chercher un talisman ! Paradoxalement, on dit qu'un talisman en bois de sureau protègerait contre tout ensorcellement. Je vais aller faire le tour des voisins, il y en a bien un qui aura un sureau noir dans son jardin !!! On dit aussi que se passer de l'écorce de sureau sur les paupières fait fuir les sorcières !).

          Les rameaux de sureau peuvent facilement être vidés, et les bergers de Slovaquie le savent bien qui en font des flûtes. Et " sambucus " son nom grec ne veut-il pas dire " flûte " ?

          Oui mais, le sureau est quand même un arbre magique, et certains racontent que, par ces flûtes, on aurait accès au monde des morts.

          Bizarre cet arbre quand même !!! faut-il s'en méfier ? Je serais tentée de dire oui....... mais.......je n'oublie pas.....;Sambucus Nigra qui a rendu bien des services aux patients de l'homéopathe que je fus, pour ses actions sur les symptômes respiratoires tels que nez bouché, laryngite striduleuse, asthme suffocant...........et bien d'autres encore.

          Allons, le voilà réhabilité le sureau noir ? Néanmoins.........Jeunes dames qui venez d'avoir un bébé, ne le couchez pas dans un berceau en bois de sureau noir car, il attirerait les fées et les inciterait à enlever le bébé.

La Reine des Fées n'habite pas chez moi

Voir les commentaires

2021-08-01T06:52:00+02:00

BOUM !!!!

Publié par divagations-et-balades

          Quand j'étais ado, je lisais chaque semaine un " illustré " que mon père essayait toujours de me piquer pour le lire en premier, c'était : Météor ".

          Je rêvais de voyages vers les étoiles..........de Martiens tout verts.........de soucoupes volantes......

          Il y en a bien une qui s'était posée il y a quelques années aux bassins à flots de Bordeaux, mais, je ne sais pas pourquoi, elle ne m'inspire pas trop confiance.

BOUM !!!!

          Et puis un jour, je suis allée en Arizona, et entre Flagstaff et Phoenix, j'ai vu cet énorme cratère, cicatrice géante laissée par la chute d'une météorite il y a vingt milles à cinquante milles ans.

          Il s'appelle tout simplement : Meteor Crater.

BOUM !!!!

          Il mesure mille deux cents mètres de diamètre et cent soixante quinze mètres de profondeur.

          Mais est-on sûr que ce gros trou ait été formé par l'impact d'une météorite ? Ce pourrait être le cratère d'un ancien volcan ? Un " maar " comme disent les Allemands. Mais les cratères d'origine volcanique sont souvent remplis par un lac.

          Dans le cas de Meteor Crater, on est sûr, depuis mille neuf cent soixante, qu'il s'agit bien de la conséquence de la chute d'une météorite; en effet, on a découvert, dans les grès dits de Coconino, broyés et en partie fondus au fond du cratère, une forme de haute pression de la silice jusqu'alors inconnue dans la nature : la coésite.

          Deux ans plus tard, les mêmes scientifiques ont apportés une preuve décisive par la découverte d'une autre forme de haute pression de la silice : la stishovite.

          Ces deux formes sont l'indice d'un choc extrêmement violent. On a retrouvé des fragments sur deux cent soixante kilomètres carrés autour de Meteor Crater.

          D'où venait cette météorite ? De quel corps céleste s'était-elle détachée ? Une guerre intergalactique dans les profondeurs de l'espace, avait-elle détruit une planète dont elle était l'ultime morceau ?

          Et que nous avait-elle apporté dans ses bagages ? Une bonne vieille bactérie ? Un fragment d' ADN qui aurait contribué à notre apparition ? Un méchant virus interplanétaire .

BOUM !!!!

          Qui pourrait le dire aujourd'hui ? ET peut-être .............

          Meteor Crater est un lieu de mystère. Il a cependant des lettres de noblesse. Il a servi de lieu d'entraînement aux astronautes de la NASA avant de partir sur la Lune.  La chance !!!!!!

Voir les commentaires

2021-07-29T09:33:10+02:00

Coup de bambou

Publié par divagations-et-balades

          Il y a des endroits du monde où, quand vous mettez le nez dehors, vous avez l'impression de recevoir un coup de bambou sur la tête. Ce n'est qu'une intense chaleur qui, dans les premières secondes, vous fait un peu suffoquer.

          C'était le cas à Douz dans le grand sud tunisien.

 

Coup de bambou

          Des gens vivaient là en permanence, mais ils survivaient car, ainsi que les " savants " du GIEC nous l'expliquent : " la sueur, en s'évaporant, rafraîchit le corps ".

          C'est vrai. Mais, ajoutent-ils, il en est tout autrement dans les régions où la température dépasse 35°C avec un taux d'humidité de 90% et : " ce cocktail peut être mortel car le corps peine à se réguler et se trouve en surchauffe ".

          Et ces " savants " du GIEC nous font part de leur inquiétude : " Les canicules humides arrivent dans le monde avec trente ans d'avance, ce qui est très alarmant ".

          Et France Info, toujours à la pointe de l'information, nous rapporte que déjà, la vie humaine est rendue difficile dans deux régions du monde : Ras Al Khaima dans le Golfe Persique, et Jakobabad au Pakistan. Ces deux régions seraient désormais quasiment inhabitables.

          Effrayant non ? Canicules humides......thermomètres mouillés......Ces calamités sont déjà là !!!!

          Et pourtant.......Dans ma vie américaine, qui remonte déjà à plusieurs décades, j'aimais beaucoup aller dans les états du sud : Georgie...Floride....Mississipi......Louisiane. J'étais amoureuse de la Nouvelle Orléans.

 

 

 

Coup de bambou

          Et je me souviens des températures estivales qui flirtaient avec les 51/52°, et parfois plus, avec un taux d'humidité compris entre 95 et 98%.

          Et que faisions-nous ? Comme tous ces gens que nous côtoyions, vivant leur quotidien sans tomber comme des mouches, le corps en surchauffe et à demi étouffés.

          Mais d'où les " savants " du GIEC tiennent-ils leurs certitudes ?

          Ne serait-ce pas dans l'obsession perverse de terroriser les foules ?

          Alors........le virus qui résiste à la chaleur, ( heureusement pour eux mes profs de médecine sont morts qui m'avaient appris à respecter la fièvre car les virus meurent à la chaleur, sinon......procès pour enseignement mensonger), les vaccins......le climat.....

          Et  si on recommençait à vivre !!!

Voir les commentaires

2021-07-25T05:21:00+02:00

Et si La Boëtie............

Publié par divagations-et-balades

          Etienne de La Boëtie est  mort très jeune, à près de trente trois ans, dans la commune où je vis. Il était né à Sarlat en mille cinq cent trente.

           Nul doute que s'il revenait aujourd'hui, il ne reconnaîtrait pas le village où il vécut, et qui ressemblait peut-être à ce qu'il était encore vers la fin du XIXème siècle.

Et si La Boëtie............

          Ami de Montaigne, qu'il influença, La Boëtie, malgré son jeune âge, 18 ans, a conçu une oeuvre majeure :

Et si La Boëtie............

dans laquelle il remet en cause la légitimité des gouvernants, qu'il nomme " tyrans " ou " maîtres ", quelle que soit la manière dont ils ont accédé au pouvoir. Mais, il pense que, si ces mêmes maîtres  peuvent imposer, et souvent de façon durable, leur domination plus ou moins violente, cela tient avant tout au peuple qui prend l'habitude de la servitude, plutôt qu'à l'habileté du maître, ou la peur de la sanction.

          Ainsi dévoile t-il le secret de toute domination: Faire participer les dominés à leur domination. Au-delà du peuple contraint, il y a, pour La Boëtie, une caste de " courtisans " qui vont au-devant des désirs du maître et choisissent librement la servitude.

          Et si La Boëtie revenait aujourd'hui...............N'aurait-il pas devant les yeux, la vivante illustration de ses paroles, proférées au XVIème siècle, et si justes au XXIème ?

     " Il est incroyable de voir comme le peuple, dès qu'il est assujetti, tombe soudain dans un si profond oubli de sa liberté qu'il lui est impossible de se réveiller pour la reconquérir; il sert si bien, et si volontiers, qu'on dirait à le voir qu'il n'a pas seulement perdu sa liberté, mais gagné sa servitude ".

Et si La Boëtie............

          Mais il avait dit aussi, et j'aime mieux ça :

   " Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres "

Voir les commentaires

2021-07-21T09:03:21+02:00

Médoc romantique

Publié par divagations-et-balades

          Dimanche dernier, j'avais inscrit Oscar le chien, à une promenade de groupe dans la forêt, non loin de chez nous.

          Le lieu de rendez-vous était un petit parking, tout près d'un étang. Les autres chiens étaient déjà là, accompagnés de leurs maîtres ou maîtresses, et aussitôt, nous avons pris le chemin de la forêt.

Médoc romantique

          Il était onze heures, et nous partions pour deux heures de....bain de forêt. Il y avait des pins et des chênes, et des fougères géantes.

Médoc romantique

          Par-ci, par-là, un bouquet de bruyère mettait une note de gaieté.

Médoc romantique

          Je râlais de ne pas avoir mon appareil-photos, mais tenir en laisse un fox déchaîné n'est guère compatible avec une activité de photographe amateur.

          La promenade fut très agréable et tonique. Et, en ressortant de la forêt et revenant près de l'étang, ce fut l'éblouissante récompense.

          Cet étang est une perle rare enchâssée au milieu des pins.

Médoc romantique

          Vu ainsi, il est déjà plein de charme, mais........dans une autre partie, il est devenu magique : un grand tapis de nénuphars roses s'étalait sous le soleil.

 

Médoc romantique
Médoc romantique

          J'entrepris d'en faire le tour.

Médoc romantique

          Quel que soit l'angle sous lequel je le regardais, il me charmait toujours;

Médoc romantique

          Y compris l'endroit, désormais historique, où Oscar s'était arrêté, assis dans l'eau, pour une minute de méditation........

Médoc romantique

          Voilà pourquoi, séduite par cet étang, j'étais revenue quelques heures après, munie de mon appareil-photos.

Voir les commentaires

2021-07-17T17:34:57+02:00

Il est revenu le temps des monstres !

Publié par divagations-et-balades

          On est loin, très loin du temps du muguet  que chantait Yvan Rébrov de sa magnifique voix de basse.

          Qui, aujourd'hui, oserait chanter le temps de ces monstres de l'Eté, qui jalonnent la route des vacances de ces chiens, et maintenant aussi de ces chats, abandonnés parce que l'on ne sait quoi en faire pendant les vacances.

          Alors, on les fait descendre de la voiture, et vite on repart pour ne pas qu'ils nous rattrapent ! Certains s'arrêtent en bordure d'une forêt et vont attacher au pied d'un arbre, le compagnon à quatre pattes qui ne comprend pas ce qui lui arrive.

          A t-il fait quelque chose de mal pour que ses maîtres ne l'aiment plus et lui infligent cette terrible punition ?

          Mais non, il n'a rien fait de mal, il est seulement l'innocente victime de gens monstrueux, sans amour et sans âme, mais pourvus d' un égoïsme phénoménal.

          Un jour, ils ont eu envie d'un chien ou d'un chat, mais ce n'était qu'un caprice, et le jour venu de partir en vacances, on jette le pauvre animal comme un vieux jouet encombrant.

          Qui sont-ils vraiment pour rester insensibles et résister au regard plein de détresse d'un chien maltraité et malheureux ?

extrait photo " Amis des Animaux "

extrait photo " Amis des Animaux "

          N'ont-ils jamais été émus par ce regard de confiance candide avec lequel un chien les regarde ?

Il est revenu le temps des monstres !

          N'ont-ils jamais été émus par la capacité du chien à se faire comprendre, et à demander à jouer comme un ado malicieux et provocant ?

Il est revenu le temps des monstres !

          N'ont-ils jamais été émus par cet amour inconditionnel qui brille dans le regard d'un chien ?

          Il est vrai que pour cela, il faut un chien heureux et aimé !

          Il est vrai que pour cela, il faut savoir ce que cela veut dire !

          Mais non, jamais ils n'ont éprouvé la moindre émotion parce que ce sont des êtres insensibles, égoïstes et sans âme, des copies d'humains, des sortes de golem fait de matière brute et sans rien dedans .........

          Oui, voici revenu le temps des vacances, et les monstres sont de retour !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog