Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-12-24T06:42:00+01:00

Le cauchemar du Père Noël

Publié par divagations-et-balades

          Ainsi donc, c'est arrivé, pensa le Père Noël.

          Dans la longue rivalité qui, depuis tant et tant de siècles, l'opposait au Père Fouettard, pour la première fois, celui-ci allait gagner.

          Il revit dans sa tête, celle, terrible, du Père Fouettard, tel qu'il l'avait aperçu pour la dernière fois il y avait si longtemps, et, malgré lui, un léger tremblement le saisit.

Wikipedia

Wikipedia

          Ainsi donc, c'est arrivé, dit-il cette fois à voix haute.

     * Ah ! Toi non plus tu ne dors pas, dit la Mère Noël allongée auprès de lui. Le sommeil ne s'accorde pas avec l'inquiétude et la tristesse.

         Le Père Noël jeta un coup d'oeil vers son horloge couleur de temps, et son coeur se glaça : elle était devenue grise.

         Il se leva et enfila sa plus chaude houppelande car le vent était glacial.

     * Mais où vas-tu à cette heure-ci ? dit la Mère Noël;

     * Juste faire un petit tour pour voir les lumières de la Terre, tu sais combien cela me rassérène.

          Et il sortit. 

          Son meilleur renne, son plus ancien compagnon de tournée, ne dormait pas non plus. Son doux regard se posa sur le Père Noël, et il ressentit son tourment.

          Le Père Noël l'attela à son petit traineau personnel, et le renne, avec l'instinct du vieux compagnon qui comprend sans avoir besoin des mots, les entraina vers le point du ciel d'où l'on voyait la Terre entière.

          Et là, le Père Noël, accablé, s'aperçut que la Terre était éteinte.

          Tout ce qui la faisait briller avant, avait-il donc disparu ? ............La joie, les sourires, les rires qui fusaient.........

          C'est arrivé, se dit-il une nouvelle fois.

          Mais pourquoi l'Humanité ne réagissait-elle pas ? Etait -elle donc fatiguée d'elle même ?

          Et pourtant, elle en avait connu au cours de son existence, des tentatives maléfiques du Père Fouettard, et de bien pires.

          Jamais elle n'avait baissé les bras, jamais les Humains n'avaient cessé de sourire, jamais ils n'avaient cessé de danser.

          Mais qu'avait donc fait le Père Fouettard cette fois 

          Pendant ce temps, dans sa sombre caverne, celui-ci jubilait. Enfin il avait vaincu cette Humanité qui lui résistait depuis si longtemps; il avait pris possession de l'âme des Hommes.

          Le Père Noël était désemparé. Que faire ?

Le cauchemar du Père Noël

          Pour la première fois depuis si longtemps, il pensa arrêter les préparatifs, fermer l'usine à jouets, mettre les Lutins au chômage et annuler sa tournée.

          C'est alors, que, dans ce noir opaque qui cernait la Terre, il remarqua, par-ci, par-là, quelques timides petites lumières qui clignotaient.

          Une bouffée de joie l'envahit, il y avait donc encore des âmes rebelles ! L'espoir se réveilla en lui, l'optimisme revint, tout n'était peut-être pas perdu !

          Revigoré, il revint auprès de la Mère Noël et lui raconta ce qu'il avait vu.

          Celle-ci, à son tour, retrouva son énergie et balaya sa tristesse.

   * Oui, dit-elle avec son intuition féminine, rien n'est perdu Père Noël, tant qu'une petite flamme, ou même une simple braise, existe, le feu n'est pas mort et peut à nouveau, illuminer et réchauffer le monde. Va te préparer !

          C'est presque en gambadant que le vieux Père Noël alla presser les Lutins qui avaient tendance à se montrer un peu nonchalants parfois 

Wikipedia

Wikipedia

          Dans sa caverne, le Père Fouettard perçut, tout à coup, l'ombre de la joie du Père Noël, et fut déstabilisé.

          Allait-il encore perdre la partie ?

          Pourtant, en instillant la peur et la soumission dans le coeur des Hommes, il avait bien cru les tenir, enfin, à sa merci.

          Il sortit pour aller regarder vers la Terre, et, atterré, vit les petites lumières clignoter ça et là.

    * Maudite engeance que l'on ne peut jamais dompter complètement, maugréa t-il, dépité et en colère.

Mais, un sourire mauvais éclairant son visage, je leur ai quand même gâché la fête, se dit-il, et il leur faudra du temps pour que toutes les lumières se rallument.

          Oui, il leur faudra du temps dit, pensif, comme en écho, le Père Noël, mais une seule bougie peut vaincre les ténèbres....alors !!!

          Ragaillardi, il alla se préparer, mais cette année, sa hotte serait un peu différente, car il y aurait des jouets pour les enfants sages, mais aussi, des sourires pour les grands qui les avaient perdus.

          Comme tous les cauchemars, celui-ci avait pris fin.

          Er dans la joie revenue, le Père Noël décida de passer par la route des étoiles.

 

Le cauchemar du Père Noël

Voir les commentaires

2021-12-19T09:42:22+01:00

La pensée du dimanche 19/12/2021 - Esprit de Vieux Sages

Publié par divagations-et-balades

          La Chine n'a pas que le coronavirus à nous offrir, elle a, dans son histoire, des Sages qui ont laissé à l'humanité, des pensées en héritage.

          Il y a eu Lao-Tseu, qui vécut, semble -il, au milieu du VIème siècle avant l'ère chrétienne. On pense qu'il fut à l'origine du taoïsme dont on lui attribue le livre majeur : le Tao To King, ou livre de la voie et de la vertu.

          Lao-Tseu est un personnage extraordinaire, peut-être un mythe, disent certains. Il aurait été conçu par le passage d'une comète, ou par l'ingestion par sa mère, d'une prune magique.

          De plus, il serait né avec des cheveux et une barbe blancs, et des oreilles aux lobes très longs, ce qui est un signe de grande sagesse.

          On le représente kle plus souvent se déplaçant monté sur un bufle.

Wikipedia

Wikipedia

          Un jour, fatigué de la politique de son pays, il partit vers l'ouest, et, c'est arrivé à la frontière, qu'à la demande du gardien, il écrivit son livre.

          La tradition populaire chinoise affirme que Lao-Tseu ne meurt jamais, mais qu'il va, de réincarnation en réincarnation, afin de transmettre la philosophie du Tao.

          De nombreuses citations de Lao-Tseu sont parvenues jusqu'à nous, et il est difficile de faire un tri, mais, il a bien fallu que je me décide, alors, aujourd'hui, c'est celle-ci que je livre à la méditation :

     " Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas "

Allez-y, il n'y a que le premier pas qui coûte !!!

A bientôt !

Voir les commentaires

2021-12-16T14:56:28+01:00

Les amants de Valldemosa

Publié par divagations-et-balades

          Il y a tellement de lunes que je ne les compte plus, J'étais allée aux Baléares avec une amie (devenue d'enfance), à Majorque plus exactement.

          Au cours de notre exploration de l'île, nous étions allées au village de Valldemosa,où nous avions visité la fameuse Chartreuse dans laquelle Chopin avait passé l'hiver mille huit cent trente huit/trente neuf accompagné de George Sand et de ses enfants.

          Celle-ci a d'ailleurs raconté cet épisode dans son livre : Un hiver à Majorque.

Les amants de Valldemosa

          Chopin y a écrit la plupart des " Préludes " et quand on voit la beauté et la sérénité des jardins qui jouxtaient sa " cellule ", on n'est pas étonné par la beauté de sa musique.

Les amants de Valldemosa

          C'est une gentille dame en costume local qui nous avait ouvert la porte de la Chartreuse.

Les amants de Valldemosa

          J'aime beaucoup les Préludes, et c'était un peu émouvant de s'imaginer Chopin, déambulant dans ce jardin, ordonnant dans sa tête les notes de ses oeuvres.

          Je me demandais ce qui l'avait inspiré le plus : ce jardin ? ou bien George Sand qui était sans doute à ce moment-là, la jolie dame de ce camée :

Les amants de Valldemosa

car elle n'avait alors que trente quatre ans.

          De son vrai nom Amandine Dupin de Francueil, baronne Dudevant par son mariage, elle était une suffragette avant l'heure. Elle prenait la défense des femmes, luttait contre les préjugés de la société de l'époque, fustigeait le mariage et vouait un culte à la passion.

          En fait elle faisait scandale de par sa vie amoureuse plutôt agitée, sa tenue vestimentaire masculine et le choix masculin de son pseudonyme.

          Elle en lança d'ailleurs la mode, et Marie d'Agoult, maitresse de Franz Lizst, prit elle aussi le pseudonyme masculin de Daniel Stern.

          La passion, elle la connut donc avec Frederic Chopin. 

 

Les amants de Valldemosa

          Polonais de naissance, Chopin était français par son père, ce qui fait que, d'après la législation du temps, il n'eut aucune peine à obtenir un passeport français, et pu s'installer à Paris en mille huit cent trente cinq et y passer l'essentiel du reste de sa vie.

          Puis.....arriva George Sand. Leur liaison dura de mille huit cent trente huit à mille huit cent quarante sept. Pourtant......la première impression que celle-ci lui fit, lors de leur rencontre au cours d'une réception chez Lizst et Marie d'Agoult, ne fut guère flatteuse pour elle. Chopin parait-il, s'exclama :

     " Qu' elle est antipathique cette Sand ! Est-ce bien une femme ? J'en doute ! "

          Mais l' amour comporte bien des mystères, on le sait; ils se revirent, un peu, puis de plus en plus, et.........c'est alors qu'ils décidèrent d'aller passer l'hiver à Majorque.

          Au début ce fut idyllique, mais Chopin était de santé fragile. Il ne s'adaptait pas au climat, à la nourriture et à la médecine locales. C'était George qui cuisinait et le soignait. La domestique les avait laissés tomber. Mais voilà que Chopin est déclarée tuberculeux. On lui conseille Valldemosa

       C'est là, dans l'isolement du monastère, où le temps et la population sont exécrables, qu'il compose les préludes sur un piano envoyé de Paris par Camille Pleyel lui-même.

          Pour mon plaisir, ayant oublié, enfin pas tout à fait, la grande sévérité de mon prof de piano quand je faisais par- ci par-là une fausse note. Il ne fallait pas qu'il s'étonne quand il retrouvait les roues de son vélo à plat !!!

Op 28 n° 10

Voir les commentaires

2021-12-13T14:58:18+01:00

LOGIQUE !

Publié par divagations-et-balades

          Si j'en crois le dictionnaire, (bien que.......à qui ou quoi se fier maintenant depuis que certain dico incorpore n'importe quoi), le concept de logique correspond à ce qui est conforme, cohérent; c'est aussi une science qui étudie les démarches du raisonnement.

          Nous avons en France l' énorme chance, et même dirai-je, le privilège, d'avoir un gouvernement dont les membres les plus éminents fondent leurs raisonnements et leurs décisions sur une logique rigoureuse.

          Une preuve vient d'arriver à ma connaissance : 

     * Monsieur Jean Castex, premier ministre, vient d'être contaminé par ce méchant virus qui nous empoisonne la vie depuis plus d'un an. Et qui le lui a transmis ? Sa fille de onze ans !!! Ou peut-être douze, mais peu importe.

          Alors une décision a été prise dont nous avons là l'imparable justification :

            On va vacciner les enfants de cinq à douze ans

          Qui pourrait contester une telle décision, à part les complotistes, cette plaie qui veut écorcher la bien-pensance. La logique est irréfutable. C'est presque mathématique.

          Mais....c'est compter sans les pervers, et que disent-ils, même si on se garde bien, et avec raison, de leur demander leur avis : 

     Oui mais, on les vaccine avec un vaccin qui n'empêche ni la transmission ni la contamination.

          Et comble de perversité, ils ajoutent :

                               Est-ce bien logique ?

 

LOGIQUE !

Voir les commentaires

2021-12-08T14:05:08+01:00

Valsons avec Sissi

Publié par divagations-et-balades

          Quand j'avais passé la deuxième partie du baccalauréat, mes parents m'avaient demandée ce qui me plairait comme récompense, et j'avais répondu : " Je voudrais aller à Vienne, en Autriche ".

          Vienne....le romantisme, Sissi, l' Archiduc Rodolphe et Marie Vetsera, le beau Danube bleu, l' Opéra.....enneigé sur cette carte postale, tel que je ne l'ai pas vu.

Valsons avec Sissi

          Vienne était libérée des Soviétiques qui l'occupaient depuis la fin de la guerre, Il en restait des traces, des cicatrices. Stalinplatz et les stèles de trois soldats russes tombés je ne sais plus comment. La place n'était pas encore débaptisée, le petit Père des Peuples était encore tout puissant.

Valsons avec Sissi

          Un char soviétique abandonné, laissé là, comme pour rappeler que la menace existait encore en ces temps de guerre froide. Le rideau de fer ne passait pas loin, à la frontière hongroise, que je franchirai quelques années plus tard.

Valsons avec Sissi

          Mais on rencontrait Strauss dans Staatpark, et de son violon de pierre semblait s'envoler des notes qui pétillaient dans l'air viennois.

Valsons avec Sissi

          J'étais bien dans la Vienne romantique où l'ombre de Sissi tournoyait au rythme de la valse.

wikipedia

wikipedia

          Sissi m'emmenait naturellement au château de Schönbrunn, (belle fontaine), peu éloigné de la ville, à Hietzing. Grand palais jaune et blanc, en demi-cercle très ouvert, mais mes photos ne sont pas en couleurs et mon appareil ne permettait pas le panoramique. Dommage !

Valsons avec Sissi

          Au XVIIème siècle, la famille impériale fit du château sa résidence d'été, mais les invasions turques signèrent la destruction du château originel.

          Après la défaite des Turcs, en mille six cent quatre vingt trois, l' Empereur, Léopold 1er, commanda la construction d' un nouveau château, dont il voulait faire le Versailles autrichien. Mais, un siècle plus tard, l' Impératrice Marie-Thérèse chargea un architecte de redessiner le château en style rococo.

          C'est dans ce lieu que fut signé le traité entre la France et l'Autriche, après la bataille de Wagram gagnée par Napoléon 1er et que mourut l'Aiglon.

          Malheureusement, la pluie s'était mise à tomber alors que nous allions voir la Gloriette face au château, sur une colline à l'autre bout du parc. Je ne l'ai pas photographiée, mais j'avais acheté une carte postale pour mes parents.

 

Valsons avec Sissi

          Il s'agit d'un édifice néo classique, d'où, de par sa situation, on a une vue panoramique sur le château et la ville de Vienne.

          Schönbrunn était la résidence d'été des Habsbourg, et le dernier occupant en fut l' Empereur François Joseph, qui y mourut en mille neuf cent seize.

          Les fastes qu'y imprimèrent les Habsbourg ne sont plus que du domaine du cinéma, mais, chaque été, l' Orchestre Philharmonique de Vienne réveille dans le parc les notes joyeuses d'autrefois.

          C'est à Vienne que je fis la connaissance de mon amie parisienne, qui avait demandé la même récompense à ses parents, et avec qui je fis toutes les excursions.

Grande valse brillante

Voir les commentaires

2021-12-05T06:21:00+01:00

Simples interrogations

Publié par divagations-et-balades

          Certaines choses curieuses qui se passent en ce moment dans notre pays, (mais pas que....), m'incitent à quelques réflexions étonnées.

          Par exemple, cette frénésie de vaccination : tout étudiant en médecine atteignant la 3ème année, à moins que cela ait changé, reçoit un enseignement d'immunologie et apprend, ainsi que dans ses stages hospitaliers, que l'on ne vaccine pas en période d'épidémie sous peine de titiller le virus et de susciter l'apparition de " variants " qui pourraient rendre l'épidémie incontrôlable.. Le Professeur Montagnier l'a dit, lui qui n'a pas oublié ses cours d'immunologie. 

          Alors, pourquoi s'obstine t'on à vouloir vacciner encore et encore, même les enfants, alors que ce virus court toujours ?

          Au début de ma carrière, j'ai travaillé dix ans dans l'industrie pharmaceutique en tant que médecin chargé de promouvoir et suivre dans les hôpitaux, les essais cliniques phase 3 de nouveaux produits. Avant cette phase 3 il y en avait donc deux autres; on étudiait la tératologie et la toxicité possibles, et on faisait l'étude sur les animaux. Chacune de ces phases durant en moyenne trois ans, il fallait donc une moyenne de douze ans pour qu'un produit issu d'un laboratoire obtienne l'autorisation de mise sur le marché.

          Dans le cas présent de la covid-19, on nous a sorti en un temps record, un vaccin bricolé en un condensé des différentes phases. 

          J'avais appris aussi qu'un vaccin se faisait à partir d'une souche virale atténuée bien précise. Dans le cas présent, on nous offre un vaccin new look, dit à ARN messager. Je ne suis pas contre le progrès, au contraire, mais.......

          Ne va t'on pas un peu trop vite dans son application à l'être humain en sautant les phases préliminaires ? Que sait-on de ses potentiels effets à moyen et long terme ?

          Je n'aime pas trop les questions sans réponse. Cela m'ennuie.

          Et pour terminer : celle que je considérais comme ma belle soeur, bien que son frère et moi n'étions pas mariés, et qui était aussi une amie, a été hospitalisée le 25 janvier dernier suite à un AVC. Le médecin que j'ai eu au téléphone m'a un peu rassurée sur son état, et m'a dit que le test covid pratiqué était négatif; de même le lendemain 26 janvier. Or, le 27 en fin de matinée, son mari m'appelle et m'annonce qu'elle est morte.........de la covid ! Avec un test négatif ? Tout a donc changé en une nuit ! Et quid de la période d'incubation, parait-il de cinq jours ? 

          J'ai interrogé le médecin, en lui posant des questions précises, et........

          J'ai suscité une telle gêne qu'il a coupé court en me disant qu'il avait une urgence !!!

          Décidément, je n'aime pas les questions sans réponse. 

Simples interrogations

Voir les commentaires

2021-12-01T10:36:19+01:00

Quand on a froid.....

Publié par divagations-et-balades

          Certains aiment le froid, la neige, la glace......pas moi. La neige....je trouve ça joli, mais au cinéma ou à la télé.

          Parlez-moi des déserts écrasés de soleil, des mers chaudes dans lesquelles on peut plonger avec délice.....

         Alors, pour essayer de me réchauffer un peu, je regarde mes photos du temps où je pouvais décider de partir vers des rivages et des eaux qui me faisaient oublier cette première semaine des mois de janvier d'avant, qui concentrait l' hiver en quelques jours.

         C'est justement au cours de cette semaine-là que j'étais partie à Eilat, sur les bords de cette mer Rouge dont le seul nom évoque la chaleur. Et je me prélassais sur la plage de l' hôtel Royal Beach.

Quand on a froid.....

          C'était mon activité principale, mais j'étais allée admirer les coraux, comme je l'ai déjà raconté, et faire un petit tour dans le Néguev pour voir les colonnes du roi Salomon.

Quand on a froid.....

          C'est d' Eilat, qui en ce temps-là s'appelait Ezion Geber, que partaient les bateaux du Roi Salomon, pour aller vers Ophir, la cité mythique de la Bible, qui regorgeait d'or et de richesses.

          On dit que Salomon recevait, tous les trois ans, une cargaison des richesses d' Ophir : or, argent, pierres précieuses.....Il lui fallait bien ça pour entretenir sept cents épouses et trois cents concubines. Sacré Salomon !!!

Quand on a froid.....

          Et bien sûr, j'avais fait la balade à bord de la Sea Princess, pour tourner autour de l'ile des Coraux.

carte postale

carte postale

          C'était chouette ce petit séjour en janvier, je ne sais plus en quelle année, mais.......vous savez quoi ?

                      J'ai toujours aussi froid !!!!

Voir les commentaires

2021-11-28T10:41:58+01:00

Mimiqui, reviens vite !

Publié par divagations-et-balades

          Il s'appelle Mimiqui, et les humains et lui étaient inséparables. Il avait pour habitude d'exprimer nos pensées, et pour cela, il mettait sur nos visages une petite grimace, dont il avait toute une collection.

     * tantôt gentille : 

Toutes les images viennent de Wikipedia

Toutes les images viennent de Wikipedia

     * tantôt apitoyée,

Mimiqui, reviens vite !

     * tantôt un peu fachée,

Mimiqui, reviens vite !

          Mais toujours exprimant des sentiments humains, comme un code permettant de les déchiffrer.

          Les enfants, avant que de savoir parler, savent d'instinct en faire grand usage :

     * pour nous séduire,

Mimiqui, reviens vite !

     * ou nous énerver et nous amener à une sorte de reddition :

Mimiqui, reviens vite !

          Quelquefois, les circonstances obligent à garder un visage impassible, et nous mettons un voile sur Mimiqui, mais cela est exceptionnel, car l' Être humain a besoin de chaleur et d'exprimer ses sentiments.

          Mais voilà que des esprits pervers veulent chasser Mimiqui et en attendant, tentent de le cacher sous un morceau de tissu.

          Alors, les Êtres humains commencent à se méfier les uns des autres, se meuvent dans les rues comme  des zombis, on ne se touche plus, on n'échange plus, les sentiments sont gommés en même temps que les mimiques qui, jusque là, les exprimaient. Le pire, on ne se sourie plus.

          Les codes vont se perdre, et nous ne serons plus que les ombres de ce que nous étions. 

          Allons-nous dire adieu à Mimiqui qui savait nous exprimer ce moteur de notre humanité : l' Amour ?

Mimiqui, reviens vite !

          A moins d'un coup de pied pour briser ce mortel sortilège et que les Ombres redeviennent des Hommes !

Voir les commentaires

2021-11-23T16:31:59+01:00

Froid et douceur

Publié par divagations-et-balades

          Le ciel est d'un bleu pur et le soleil.......de glace.

Froid et douceur

          Il fait anormalement froid pour la période dans laquelle nous sommes. Il paraît que l'hiver austral a été particulièrement froid, et qu'au Brésil, plusieurs épisodes de gelées ont mis à mal les plantations de café.

          Je déteste le froid, même ensoleillé, et j'ai besoin de quelques douceurs en compensation. C'est ainsi qu'en ce moment, je cuisine beaucoup au miel, et comme je suis sympa, (🤣) je vais vous donner ma recette de midi : le curry de pois chiches coco-miel.

          C'est tout simple et nous nous sommes régalées.

          Il vous faut :

     * des pois chiches évidemment; j'ai pris des pois chiches en boite;

     * du lait de coco

Froid et douceur

     * du miel; il vient d'un petit apiculteur près de chez moi, et peut-être les abeilles sont-elles celles qui viennent butiner mes fleurs !

Froid et douceur

     * du curry,

Froid et douceur

          et de l'huile d'olive, un oignon haché, deux gousses d'ail écrasées, une tasse de bouillon de légumes, du sel, du poivre, et j'y ajoute du piment d'Espelette ou du poivre de Cayenne.

            - je fais légèrement caraméliser l'oignon avec sel et poivre; environ 10mn

            - puis le curry et l'ail, et je remue pendant 20 à 30 secondes

            - j'ajoute le bouillon de légumes; bien mélanger.

            - puis les pois chiches, le miel, le lait de coco et le piment.

            - j'amène à ébullition, puis je baisse le feu et laisse mijoter pendant environ 15 mn

            - je sers les pois chiches sur un lit de riz

Froid et douceur

          Voilà, nous les avons mangés avec du dos de saumon au miel. Allez, je vous donne aussi la recette: 

     * on prépare une marinade avec trois cuillères à soupe d'huile d'olive, une cuillère à soupe de moutarde, trois cuillères à soupe de miel, une cuillère à café de baies roses.

     * il suffit d'en enduire le saumon, de le laisser mariner pendant une heure et de le passer à la poêle.

 

Froid et douceur

         Et voilà comment je me console, un peu, du froid !

Voir les commentaires

2021-11-21T17:28:28+01:00

La pensée du dimanche 21/11/21 - Les deux niveaux de l'étude

Publié par divagations-et-balades

          Comment ça deux niveaux !!!

          N'y a t-il pas trois niveaux dans le système français : primaire, secondaire et supérieur ?

     * Le premier permet d'acquérir des connaissances de base, essentielles pour se diriger dans la vie et assurer notre existence.

     * Le second permet l'ouverture au monde par l'apprentissage des langues étrangères et l'accès à d'autres cultures;

     * Le troisième est celui de la spécialisation et du choix.

          Alors.....que signifient ces deux niveaux ?

          Pour répondre, ou essayer, à cette question, peut-être faut-il se situer sur un autre plan. Le système ci-dessus en étant le premier niveau, le deuxième serait plus personnel et impliquerait la distinction entre des connaissances et La Connaissance.L'une est somme de savoirs, l'autre....peut-être simplement la conscience.

      Depuis la nuit des temps, l' Être humain a tenté de connaître et comprendre le monde qui l'entoure, d'accéder à La Connaissance, et pour cela, il a suivi le principe écrit au fronton du Temple de Delphes : Connais-toi toi-même et tu connaitras l'Univers et les dieux.

          Pour cela, il n'a pas ménagé ses efforts. Rappelons-nous ces étudiants du Moyen-Âge allant traquer le savoir à travers l'Europe et même jusqu'en Afrique du Nord ou en Orient, à pieds bien sûr, et cette quête, souvent dangereuse, les révélait à eux-mêmes.

          Ces efforts sont donc nécessaires, voire indispensables à qui veut atteindre la Connaissance. J'en ai retrouvé la notion à travers maints ouvrages, même écrits très loin dans le temps. Efforts dont la Connaissance est la récompense.

          C'est ainsi que la phrase qui sera la pensée de ce jour est extraite d'un livre ancien, que l'on pense originaire de l'Irak des Abassides, datant du IXème ou Xème siècle : Ikhwan Al Sala

Wikipedia

Wikipedia

          Ou " Epîtres des Frères en pureté ", somme de cinquante deux épîtres philosophiques allant des mathématiques à la magie, en passant par les sciences naturelles, psychologiques et théologiques, et dont le talisman est peut-être cet effort dont parle cet ouvrage dans cette phrase : 

          " Qui n'a pas supporté l'effort de l'étude ne pourra savourer la joie de la connaissance ".

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog