Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2017-02-08T09:14:04+01:00

Dansons la diablada

Publié par divagations-et-balades

          Il y a, à Sarlat, un manoir qui est un des plus anciens monuments de la ville. Ce manoir de Gisson a été bâti au XIème siècle, et, malgré de nombreuses transformations au fil du temps, a toujours été habité. 

Dansons la diablada

          Dans la première pièce de visite, on se trouve soudain devant une figure inquiétante et grimaçante, qui nous transporte aussitôt dans un autre lieu, dans un autre temps.

Dansons la diablada

          Nous voilà tout à coup bien loin dans le temps, quand les Incas régnaient sur un empire qui allait de la Colombie à l' Argentine et au Chili, du Pérou à la Bolivie.

          La civilisation inca prit naissance au début du XIIème siècle, dans la région de Cuzco, actuel Pérou. Selon la légende, les Incas descendent de Manco Capac. Celui-ci, création de Viracocha et de Inti, dieu du soleil, fut envoyé pour apporter la civilisation aux Hommes après que le grand déluge eut tout dévasté.

          D' après une autre légende, il sortit du lac Titicaca avec sa soeur-épouse Mama Ocilo. Ils voyagèrent jusqu'à ce que le bâton magique en or de Manco s'enfonça entièrement dans la terre, indiquant ainsi le lieu où ils allaient s' établir. Ils fondèrent alors la première ville inca : Cuzco. 

          L' empire inca fut l' un des trois grands royaumes de l' Amérique précolombienne. Il perdura jusqu'à sa conquête par les Conquistadors espagnols emmenés par Francisco Pizarro en mille cinq cent trente deux

Wikipedia

Wikipedia

          Les Incas nous ont laissé Machu Pichu,

Wikipedia

Wikipedia

          Mais aussi des traditions qui sont encore vivantes de nos jours. Et c' est là que nous retrouvons ce masque inquiétant du Manoir de Gisson.

          Il représente Supay, dieu de la mort et maître des Uku Pachas, race de démons du monde d' en-bas, sous la surface de la Terre.

          Pour les Incas, le monde était divisé en trois parties, et outre ce monde des démons, on trouvait le Kay Pacha, celui où vivent les Hommes, et le Hanan Pacha, monde d' en-haut où vivent le Soleil et la Lune.

          Les Incas invoquaient Supay, lui demandant de ne pas leur faire de mal.

          Mais Supay était un dieu exigeant. Quand un Inca mourait, deux de ses femmes, un guerrier et un serviteur, soi-disant volontaires, mais choisis depuis leur plus jeune âge, étaient sacrifiés pour l' accompagner dans son voyage vers l' autre monde; ils étaient enterrés vivants. Le corps de l' Inca décédé était embaumé et placé face au temple du Soleil à Cuzco, où il attendait que les vents le dessèchent.

          Ce Supay était le personnage principal des diabladas du Pérou. Il s' agit d' une danse traditionnelle répandue dans tout le plateau andin. Elle divise les danseurs en deux camps : d' un côté les démons, joués par les hommes, portant des costumes impressionnants,

Wikipedia

Wikipedia

          De l' autre les anges, joués par les femmes, ( évidemment !) en mini-jupes argentées, portant des épées et des boucliers. Chaque démon avait un ange à combattre.

          L' affrontement durait jusqu'à ce qu' apparaisse un archange qui allait vaincre les démons.

          En fait, la diablada est apparue après la conquête espagnole, initiée par les prêtres chrétiens qui avaient fait de Supay le diable, et ceci, dans un but d' évangélisation.

          De nos jours, alors que la civilisation inca a disparu depuis longtemps, les Quechuas du Pérou continuent la tradition de la danse supay à Mamacha Candicha, festival de danse qui peut durer deux semaines, et au cours duquel les touristes n' ont pas le droit de danser

          

Voir les commentaires

2017-02-06T05:08:00+01:00

La méditation du lundi. 06/02/17

Publié par divagations-et-balades

          C' est à un philosophe un peu particulier, adepte lui-même de la méditation, que je vais aujourd'hui emprunter la pensée à méditer. Peut-être même est-il une sorte de phénomène.

          Il se nomme Gustave Thibon, décédé en janvier deux mille un et qui aurait pu être centenaire en faisant un petit effort. Il ne lui manquait plus que trois ans !!!

Wikipedia

Wikipedia

          Métaphysicien, poète, philosophe reconnu par ses pairs, Thibon n' a pourtant jamais fait d' études universitaires. En fait, à l' âge de treize ans, pendant la Première Guerre Mondiale, il quitte l' école, certificat d' études en poche, pour aider son grand-père à la vigne familiale, son père étant mobilisé.

          Il va acquérir, seul, une culture de type encyclopédique de grande ampleur. Grâce à une bibliothèque bien fournie à laquelle il a eu accès, il va étudier les langues vivantes, la biologie, les mathématiques, la politique, la littérature, l' histoire, l' économie,  la philosophie, la théologie....

          En mille neuf cent quarante, il publie ses réflexions sur les causes de l'effondrement de la France. Le gouvernement de Vichy tente, en vain, de le récupérer. Son souci premier est l' éternel en l' homme dont il pense qu' il se condamne lui-même s' il se coupe de ses racines naturelles et surnaturelles.

          La même année, il fait la rencontre de sa vie : Simone Weil. Celle-ci, avant de partir pour les USA deux ans plus tard, lui laisse tous ses cahiers en pleine et complète propriété. Il en tirera, en mille neuf cent quarante sept, une anthologie de Simone Weil qu' il contribua à faire connaître : la pesanteur et la grâce.

          Par les livres qu' il publia pendant l' occupation allemande, il tenta, de façon voilée, de secouer le défaitisme et l' apathie de bon nombre de Français. (Faudrait-il relire Thibon ?)

          Jusqu'à un âge très avancé, il fit des conférences à travers le monde : Europe, Etats-Unis....

          Témoin de son temps, il prôna la vigilance spirituelle pour ne pas oublier, sous peine de se perdre, la dimension cosmique et la profondeur divine de toute existence.

          J' ai trouvé cette phrase que je livre à la méditation du lundi :

      " Dans le passé, il y avait un foisonnement désordonné, mais, sous cette anarchie de surface se cachait une unité plus profonde que celle de la morale abstraite des Droits de l' Homme : l' unité du vivant ".

          Gustave Thibon a reçu deux des plus grands prix de l' Académie Française : le grand prix de littérature en mille neuf cent soixante quatre, et le grand prix de philosophie en deux mille.

Voir les commentaires

2017-02-04T18:49:24+01:00

La lanterne des morts

Publié par divagations-et-balades

          Toujours le nez en l' air, je décidais de suivre la petite rue qui montait en longeant la cathédrale.

La lanterne des morts

          J' apercevais une tour pointue qui m' intriguait. Massive, avec très peu d' ouvertures, elle ressemblait à un énorme obus.

La lanterne des morts

          Je m' approchais et vis qu' il y avait une large porte en arc légèrement brisé.

La lanterne des morts

          Evidemment, j' entrais. Je me trouvais dans une salle circulaire éclairée par trois baies. Le plafond comporte six ogives qui vont se rejoindre à la clef de voûte

La lanterne des morts

          Cette tour est une lanterne des morts dont on trouvait quelques exemplaires en France, surtout dans le Duché d' Aquitaine, et en Europe. Celle-ci est unique de par sa taille et le fait qu' elle inclue une chapelle.

          Pourquoi lanterne des morts ? Parce qu' au sommet de la tour était allumée au crépuscule, une flamme servant à guider l' âme des défunts.

          Ces lanternes étaient construites prés des cimetières. Celle de Sarlat domine le cimetière des moines de l' ancienne Abbaye bénédictine, actuellement cathédrale de la ville.

La lanterne des morts

          Elle date du XIIème siècle, et sa fonction s' était un peu perdue au fil du temps.

          Certains disent que sa construction fut consécutive au passage à Sarlat, à son retour de croisade, de Saint Bernard vers l' an mille cent soixante dix, et, c' est sous le nom de Tour St Bernard qu' elle a été inscrite aux monuments historiques en mille huit cent soixante deux.

NOTES :

      * Dans l' Antiquité, la tradition était d' allumer une flamme prés des tombes. Les premiers chrétiens la continuèrent pour signifier que la mort n' est que le passage de la lumière terrestre à la lumière céleste. mais les bougies étaient fragiles, le moindre souffle de vent les éteignait. Alors, on construisit ces lanternes semblables à des bougies de pierre.

         Dans notre Histoire récente, on éleva des lanternes des morts dans certains cimetières militaires, tel Douaumont, après la Première Guerre Mondiale.

Voir les commentaires

2017-02-01T15:38:27+01:00

Parce que c' était lui....

Publié par divagations-et-balades

          Le temps de l' amour ne dure pas toujours, dit la chanson. Un jour, il s' en va, discret, sur la pointe des pieds, ou fracassant, emporté par un vent léthal, parce que le Destin veut que les êtres, tôt ou tard, soient arrachés les uns aux autres.

Parce que c' était lui....

          Le temps de l' amour est fini. On s' en souvient.

          Et il y a l' amitié, le deuxième pôle de l' affectivité humaine.

         En continuant ma promenade dans Sarlat, une statue m' est apparue : Etienne de La Boétie.

Parce que c' était lui....

          C' est vrai qu' il est né ici, à Sarlat, le 1er novembre mille cinq cent trente, tout le monde le sait, mais sait-on qu' il est mort, à trente deux ans, à moins de deux kilomètres de chez moi, au Taillan-Médoc ?

          Comment parler de La Boétie sans évoquer Montaigne ?

Parce que c' était lui....

          Né le vingt huit février mille cinq cent trente trois, il est de trois ans plus jeune que La Boétie. Alors qu' ils sont tout deux conseillers au Parlement de Bordeaux, ils se lient d' une indéfectible amitié virile, quand Montaigne demande à connaître l' auteur d' un ouvrage : " le Discours de la servitude volontaire ou le contr'un ".

Parce que c' était lui....

          Véritable réquisitoire contre la tyrannie, cet ouvrage surprend Montaigne par son érudition et sa profondeur. La Boétie y pose la question de la légitimité de toute autorité sur une population, et essaie d' en analyser les raisons de sa soumission.

          Cet ouvrage peut paraître aujourd'hui terriblement moderne, car, en ces temps de grande manipulation, il est étrange de voir à quel point le peuple a perdu toute capacité d' analyse, et se soumet avec tant de complaisance inconsciente, et même pour certains, jouissive, à certains diktats d' où qu' ils viennent.

          Quand je suis tombée en arrêt devant la belle demeure de La Boétie à Sarlat, je ne me doutais pas des enchaînements de pensées que ce simple arrêt allait occasionner.

Parce que c' était lui....
Parce que c' était lui....

          Montaigne et La Boétie sont devenus les symboles de l' amitié, ce sentiment qui nait entre deux êtres et qui ne s' explique pas ainsi que le disait Montaigne : 

      " Au demeurant, ce que nous appelons ordinairement amis et amitié, ce ne sont qu' accointances et familiarités nouées par quelque occasion ou commodité, par le moyen de laquelle nos âmes s' entretiennent. En l' amitié dont je parle, elles se mêlent et se confondent l' une en l' autre, d' un mélange si universel, qu' elles effacent et ne retrouvent plus la couture qui les a jointes. Si on me presse de dire pourquoi je l' aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu' en répondant : parce que c' était lui, parce que c' était moi ". 

Voir les commentaires

2017-01-29T14:44:26+01:00

La pensée du dimanche 29/01/17

Publié par divagations-et-balades

          Quand je discute avec la plupart de mes amis, nous sommes d' accord sur ce point : le monde occidental est tombé sur la tête. Et il a des séquelles. Et parmi elles, il en est une plus importante et plus néfaste que les autres : une sorte de sommeil apathique, de celui dont on ne sort que par un sursaut.

          Et bien sûr, pendant ce sommeil quasi comateux, la raison elle-même se trouve comme anesthésiée et je pense à Goya.

          Quel rapport ? allez-vous me dire et peut-être me trouver un peu bizarre ces temps-ci. Il y en a un. Ce sont ces paroles de Goya lui-même :

          " le sommeil de la raison engendre des monstres ".

La pensée du dimanche 29/01/17

          Les monstres sont endormis quand la lumière brille dans l' esprit des peuples et que la raison est vigilante, mais qu' elle s' endorme, soit par apathie, indifférence et ignorance, soit par anesthésie, et les monstres se réveillent aussitôt.

          Les peuples d' Europe occidentale s' endorment facilement. Il y a un peu plus de soixante dix ans, ils baignaient déjà dans un sommeil crépusculaire où les rêves se teintaient de rose et bleu. Pendant ce temps, un monstre s' était levé et affûtait ses griffes, et Primo Levi pouvait dire que : le "camp" était le plus menaçant des monstres engendrés par le sommeil de la raison.

La pensée du dimanche 29/01/17

          Et comme on ne tire jamais les leçons de l' Histoire, aujourd'hui, gavés, repus ou, ce qui serait dramatique, épuisés, les peuples européens se sont encore endormis dans des ténèbres qui s' étendent pourtant avec fracas.

image web

image web

          Dans ce sommeil somnambulique, on offre des fleurs, des bougies, des petits coeurs censés attendrir les méchants, ce qui les fait beaucoup rire car, eux, ne respectent que la force et méprisent les faibles.

          Dans ce monde devenu flou et fou, certaines voix essaient de se faire entendre et crient " Au loup ! ". Mais vite on fait taire ces fâcheux qui veulent troubler le sommeil. Les peuples dorment, et ceux qui devraient les protéger gesticulent en ronflant, et rêvent en s' imaginant qu' ils seront les derniers avalés par les monstres.

          Bientôt, ce sera le réveil en sursaut, en un plongeon vers l' horreur. Les peuples, épouvantés, comprendront alors que c' est trop tard.

La pensée du dimanche 29/01/17

          Et pourtant, il n' est que minuit moins cinq, alors, il est temps encore.

                      PEUPLES, REVEILLEZ-VOUS !!!

Voir les commentaires

2017-01-27T10:16:22+01:00

Le chat-brochet

Publié par divagations-et-balades

          Il me semble entendre certaines voix : " il y a quelques jours elle se croyait à Venise, et voilà qu' aujourd'hui elle confond chat botté et chat- brochet ce qui ne veut rien dire ! ".

          Eh bien, non, je ne confonds pas, et le chat-brochet existe, je l' ai rencontré.

Le chat-brochet

          Alors !!!!!

          J' ai rencontré ce chat-brochet dans un manoir sarladais où il est figé dans l' éternité.

          Il est né au XVIIIème siècle. En ce temps-là, les colporteurs arpentaient les routes du royaume de France. Les riches aristocrates ou bourgeois de l' époque étaient friands de curiosités. Il y avait même entre eux, une sorte de compétition, à qui aurait la chose la plus étrange dont il pourrait se vanter auprès de ses relations.

          Malins, et un tantinet malhonnêtes, les colporteurs, même s' ils vendaient parfois d' authentiques pièces rares, n' hésitaient pas à berner leurs riches clients en leur vendant des faux notoires. Ceci était invérifiable puisque on ne leur vendait que des objets inconnus.

          Les colporteurs parlaient d' hybridation animalesque, et ces termes impressionnaient. C' est de cette technique pseudo-scientifique qu' était censé être né le chat-brochet. Il en est un des exemples le plus spectaculaire.

          Passés maîtres dans l' art d' exploiter la crédulité des gens du temps, les colporteurs vendaient aussi des cornes de licorne.

          Il faut dire qu' à cette époque, on croyait fermement que ces animaux de légende existaient.

Wikipedia

Wikipedia

          C' est ainsi qu' une corne de licorne a été admirée par des générations crédules, alors qu' elle n' était qu' une dent de narval. Il n' empêche que son heureux propriétaire a du susciter beaucoup d' envieux.

          Les délires de ces pseudo-scientifiques, soi-disant auteurs de ces hybridations animalesques, n' avaient pas de limites dans l' audace; des fausses sirènes furent vendues comme authentiques alors qu' elles n' étaient que le résultat du montage d' un poisson et d' un squelette de singe.

         Naïfs habitants du XVIIIème siècle et.........heureux colporteurs !!!

Voir les commentaires

2017-01-24T11:46:41+01:00

La perle du Périgord Noir : nez en l' air

Publié par divagations-et-balades

          Tiens ! Le canal est à sec sous le pont des Soupirs !!!!

La perle du Périgord Noir : nez en l' air

          Holà Simone ! Tu as disjoncté ma fille !!! Tu n' es pas à Venise, mais à Sarlat, France. Alors, ça va ? On peut continuer ? Tu as atterri ? Bon !

          Alors je reprends ma balade dans les rues de Sarlat la Belle. Une pancarte sur fond de drapeau tricolore me fait rire, tant elle est insolite par les temps qui courent.

La perle du Périgord Noir : nez en l' air

          Un peu plus loin, sur la grande place, une enseigne dont on se demande quelle peut en être la raison : touriste américain tombé amoureux de Sarlat et ayant décidé de s' installer ici ? ou bien sarladais tombé amoureux du Wyoming au cours d' un voyage outre atlantique ?

La perle du Périgord Noir : nez en l' air

          Je penche plutôt vers la thèse de l' Américain amoureux de Sarlat : Chez Jimmy's - salade Caesar - Fish N Chips - Cheeseburger...... ( Et puis, c' est plus flatteur pour nous ).

          Le décor de la place présente quand même plus de charme que les rues rectilignes des petites villes du Far West. Encore que....Mais c' est très différent et rempli de la mythologie des westerns.

La perle du Périgord Noir : nez en l' air
La perle du Périgord Noir : nez en l' air

          Ces maisons à colombages, ces tourelles pointues qui surgissent au coin d' une ruelle, ces pierres dorées, sont de la vieille Europe, chargées d' une histoire plus que bi-millénaire, et sur lesquelles nous devons veiller avec un soin jaloux et défendre bec et ongles.

La perle du Périgord Noir : nez en l' air

          Elles sont l' âme de notre peuple, et nous ne serions plus rien si elles disparaissaient.

          Il y a des coins et des recoins où se cachent quelques gourmandises locales. ( pour titiller certaines papilles qui se reconnaîtront ).

La perle du Périgord Noir : nez en l' air

          On croit se trouver dans un cul-de-sac, mais non, on tourne à droite et c' est un nouveau régal pour les yeux.

La perle du Périgord Noir : nez en l' air

          On se croit perdu dans un Moyen-Âge ressuscité, mais une ruelle qui, sans complexe, passe sous une maison, nous ramène vers la place centrale.

La perle du Périgord Noir : nez en l' air

          Je vais donc reprendre ma visite dans une autre direction.
A plus tard !!!

Voir les commentaires

2017-01-22T10:26:40+01:00

La pensée du dimanche 22/01/17

Publié par divagations-et-balades

          Bonjour Monsieur Barbey d' Aurevilly, c' est vous que je viens piller aujourd'hui.

Wikipedia

Wikipedia

          Vous, qui fûtes surnommé " Le Connétable des Lettres ", avez touché à tout ce qui est littéraire : le roman, l' essai, la nouvelle, la poésie, la critique littéraire, le journalisme, la polémique... et en plus vous fûtes extravagant et dandy.

          Vous avez dépeint les ravages de la passion, qu' elle fut charnelle ou mystique, et, chemin littéraire faisant, vous avez émis cette sentence que je ressuscite aujourd'hui :

                   Le plaisir est le bonheur des fous

           Le bonheur est le plaisir des sages

La pensée du dimanche 22/01/17

Voir les commentaires

2017-01-20T10:52:46+01:00

La perle du Périgord Noir - Un peu d' histoire

Publié par divagations-et-balades

         Des oies qui cancanent sur le trottoir........Pas de doute, je suis arrivée à Sarlat.

La perle du Périgord Noir - Un peu d' histoire

          J' ai garé la voiture je ne sais plus où, et suis partie à pieds en exploration. Rien de tel que marcher pour s' imprégner d' un endroit. J' ai eu vite fait de m' immerger dans la ville historique qui, généreusement, m' ouvre ses places et ses ruelles.

La perle du Périgord Noir - Un peu d' histoire
La perle du Périgord Noir - Un peu d' histoire

          De son nom complet, mais assez récent, de Sarlat-la-Caneda, cette ville a été, grâce à son ensemble médiéval exceptionnel et parmi les plus importants du monde, la première à bénéficier de la loi Malraux en mille neuf cent soixante quatre.

          Développée autour d' une abbaye bénédictine d' origine carolingienne, Sarlat a atteint son apogée au XIIIème siècle. La naissance de cette abbaye se perd dans la nuit des temps. On sait qu' elle existait déjà au IXème siècle, et qu'elle seule ne fut pas détruite par les Vikings à cause de sa situation à l' écart du fleuve Dordogne et de ses affluents.

Wikipedia

Wikipedia

          La vieille abbaye fut reconstruite à l' époque romane, entre mille cent vingt cinq et mille cent soixante, et environ cinquante ans plus tard, devint le siège d' un évêché créé par le pape Jean XXII.

          L' église abbatiale va devenir la cathédrale de Sarlat, après moult transformations architecturales qui ne s' achèveront qu' au XVIIème siècle......et qui, si j' en crois l' échafaudage, ne sont pas terminées !

La perle du Périgord Noir - Un peu d' histoire

          Anglaise pendant dix ans, suite au traité de Brétigny, Sarlat est redevenue française quand le connétable Du Guesclin est venu "bouter les Anglois" hors de la ville.

          Du Guesclin, chevalier breton dont la bravoure égalait la laideur, (ou vice et versa), était craint par les Anglais qui l' avait surnommé " le dogue noir de Brocéliande". Il avait juré de les chasser où qu' ils soient dans le royaume de France.

          C'  est le roi Charles V qui le fit connétable.

Wikipedia

Wikipedia

          Après la Fronde, Sarlat commença à s' endormir, et le sommeil devint plus profond lors de la Révolution, quand le diocèse de Sarlat fut rattaché à celui de Périgueux.

          Et Sarlat dormit pendant cent cinquante ans.

          Puis, il y eut la loi Malraux qui fit venir les touristes de plus en plus nombreux, et............le cinéma. Depuis mille neuf cent quarante cinq, plus de quatre vingt tournages y eurent lieu. Et un festival du film s' y déroule tous les ans.

          C' est ainsi que Sarlat est devenue une des villes les plus filmées de France. Quand à moi, après ces quelques mots d' Histoire, je vais reprendre ma balade photographique.

A bientôt !

Voir les commentaires

2017-01-18T14:17:51+01:00

Le château égaré

Publié par divagations-et-balades

          Bien imprudemment, j' ai quitté Chavagnac sans grimper à la tour pour voir si la route était libre. Tant pis, on verra bien !

          Elle est quasiment déserte. Je ne croise que très peu de voitures, tant mieux, ainsi je peux m' arrêter quand je veux, et justement, dans un virage apparaît cette bizarre construction de pierres sèches;

Le château égaré

          Je parie sur un borie, ce genre de cabane que l' on trouve dans le Causse. Les pierres sèches sont entassées selon la technique de l' encorbellement, chaque pierre avançant un peu vers l' intérieur par rapport à la précédente, permettant l' assise circulaire que l' on devine ici.

          Continuant ma route sans trop me presser, je peux à loisir admirer le paysage, et, juché sur une colline, un château qui s' est égaré là, avec ses vieux murs de pierres mal équarries et ses fenêtres à meneaux.

Le château égaré

          Il est flanqué d' une tourelle à chapeau pointu et semble abandonné. Quel dommage ! Je pense un instant à ce que je pourrais en faire si.........Allons, ne rêvons pas, et puis c' est un peu trop loin de la mer par ici.

          Je reprends la route, laissant ce château à son anonymat. Quelques kilomètres, et sur ma droite, nichée entre deux collines, une petite bourgade dont les maisons se serrent frileusement au pied d' un autre château.

Le château égaré

          Mais celui-ci n' est pas anonyme, et je pense même qu' il peut raconter un petit pan d' Histoire.

          C' est le château de Salignac, ancien château fort de la famille de Salignac, peut-être branche cadette des comtes de Turenne.

          Cette famille apparaît vers la fin du Xème siècle, et c' est vers l' an mille que ce site est mentionné pour la première fois. La construction initiale date du XIIème siècle, et, à ce moment-là, il s' agissait de deux tours carrées de huit mètres de côté, et de quelques murailles entourant la motte féodale.

          Au cours des siècles suivants, bien des modifications ont été apportées. Le château a beaucoup souffert des destructions anglaises et françaises durant la Guerre de Cent Ans.

          Puis arriva le XVIème siècle, et une grande campagne de restauration fut lancée. C' est à elle que le château doit sa physionomie actuelle. 

Le château égaré

          Il a été inscrit aux monuments historiques en mille neuf cent soixante neuf.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog