Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-07-13T14:16:31+02:00

Philo ! Philo !!!

Publié par divagations-et-balades

          J'avais beaucoup aimé la classe de philo. Après un bac scientifique, j'en ai voulu un autre, en philo. Je l'ai eu après, et grâce, à une année scolaire avec un super prof avec qui j'avais de longues conversations qui comblaient ma tchatche et ma curiosité.

          L'année avant, c'était le prof de physique, tout aussi super, que j'entraînais dans de grandes discussions tous les vendredis matins, après avoir potassé le jeudi un sujet hors programme dans Sciences et Vie. Mais là, c'était, (moins noble !), pour que nous échappions à l'interrogation écrite dont elle voulait nous accabler ce jour-là. Le but était bien sûr d'entendre cette phrase bienvenue : " Pas le temps pour l'interrogation écrite, passons à la leçon suivante ".

          Lors d'une rencontre fortuite quelques années après, elle m'a dit qu'elle n'était pas dupe de la raison de ces discussions, mais qu'elle se laissait piéger parce que c'était un plaisir rare de sortir de la routine.

          Pour revenir à la philo, je me souviens de mes gros cahiers de psycho, de logique, de métaphysique, d'esthétique..... Je les avais prêtés à une camarade, qui ne me les a jamais rendus. Ils m'ont souvent manqué depuis.

          Puis, mon neveu a fait philo quelques vingt ans plus tard. J'ai dit : " Chouette, je vais refaire philo avec toi ".

          Et là .........Grosse déception ! C'est ça la philo maintenant ? De simples commentaires de textes sur quelques grands auteurs antiques et modernes, textes résumés dans des abstracts !

          En philo, on apprenait à réfléchir, à douter, à exercer son esprit critique, pas à devenir des esprits d'enregistrement hypnotique devant les informations stéréotypées des médias audio-visuels. (D. merci, mon neveu et moi discutions beaucoup !).

          Il y a quelques jours, je suis retombée par hasard (?) sur un de ces carnets où, depuis le temps de l'école, je note les phrases qui me paraissent intéressantes, et, l'une d'elles m'a semblé adaptée au temps présent :

       " La philosophie nous enseigne à douter de ce qui paraît évident, la propagande au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter ".

          Cette philosophie dénaturée aurait-elle pour objet de nous enlever tout sens discriminatoire ?

          Au fait, l'auteur de la phrase est Aldous Huxley, (1894-1963); Vous savez, l'auteur du Meilleur des Mondes ...........

Philo ! Philo !!!

Voir les commentaires

2020-07-10T16:21:18+02:00

Mais où étions-nous ?

Publié par divagations-et-balades

          C'était en mille neuf cent soixante trois. Nous étions encore de joyeux étudiants.

          En ce temps-là, la vitesse était libre sur les routes, et cela nous permettait des petites folies. Par exemple, de décider en début d'après-midi, de faire un aller et retour à San Sebastian pour une collation chocolat à la cannelle et churros, ou bien, d'aller dans la même ville, pour acheter des allumettes que l'on craquait contre sa semelle comme les cow-boys. Et bien sûr, à l'insu de nos parents.

          Même les flics étaient débonnaires. Un jour, l'un d'eux nous a arrêtés sur la nationale 113, parce que nous roulions un peu vite. Il nous a dit : " Vous vous croyez en alfa romeo ? "; J'ai répondu " non, mais on s'entraîne parce que nous en aurons une un jour ", tout en recevant un coup de pied dans la jambe par mon ami toujours inquiet de ce que j'allais dire. Mais pas d'amende......Le bon temps !

          Mais là.....Où étions-nous, et où allions-nous ? Dans les Pyrénées c'est sûr, mais pas vers les Eaux Bonnes où séjournait sa soeur, car à ce moment-là il faisait son service militaire dans l'Est de la France, et j'y étais allée seule.

          Alors ??? Il ne me reste que ces vilaines photos que je suis incapable de localiser. Et puis l'hiver n'était pas loin, et il avait sans doute fallu me traîner.

          Les sommets émergeaient à peine des nuages.

Mais où étions-nous ?

          Et il y avait encore, ou déjà, de la neige sur certains.

          Je me souviens vaguement de cette vieille chapelle perdue dans la montagne, de ces sommets enneigés dont je me trouvais trop près. Je n'aime la neige qu'en photo, au cinéma ou à la télé; in situ, c'est joli mais...en passant vite.

Mais où étions-nous ?

          Les vallées étaient noyées dans une brume qui leur donnait un aspect à la fois féerique et fantomatique. Qu'y avait-il tout là-haut ? Un rocher ? une forteresse ?

Mais où étions-nous ?

          Cette chèvre (?) qui nous fixait d'un air curieux, n'avait pas su nous le dire.

Mais où étions-nous ?

          Puis, le contour d'une ville est apparu dans le lointain. Etait-ce là que nous allions ?

Mais où étions-nous ?

          Sans doute, car nous nous rapprochions de cette cité restée pour moi anonyme.

Mais où étions-nous ?

          Où étions-nous ? Et qu'allions-nous faire là ? Questions qui resteront à jamais sans réponse !

Voir les commentaires

2020-07-07T15:15:08+02:00

Des excuses ? Et puis quoi encore !!!!

Publié par divagations-et-balades

          " Monsieur le Président de la République Algérienne " veut encore des excuses ? Mais il est insatiable cet homme ! Et pourquoi s'il vous plait ?

     * Pour cette superbe ville moderne que NOUS lui avons bâti ? 

Des excuses ? Et puis quoi encore !!!!

     * Pour cet aéroport en état de marche que NOUS lui avons laissé ?

Des excuses ? Et puis quoi encore !!!!

     * Pour toutes ces cultures que NOUS avons développées sur ce sol aride ?

Des excuses ? Et puis quoi encore !!!!

          Je sais, mes photos sont mauvaises et abimées, mais ça commence à être loin l' Algérie Française.

          Et je pourrais encore citer :

     * Les hôpitaux

     * Les écoles et universités

     * Les dispensaires dans le bled

     * Et en vrac : le pétrole du Sahara, (qui ne vous appartenait pas).....les routes....les ports....etc....

          C'est pour tout cela que nous vous devons des excuses " Monsieur le Président " ?

          Mais...c'est vrai, j'oubliais.....

Des excuses ? Et puis quoi encore !!!!

          Alors excusez-moi " Monsieur le Président ", il me semblait que la barbarie c'était par exemple :

     * les disparus que l'on retrouvait en morceaux dans des sacs jetés rue Michelet depuis une certaine voiture verte,

     * la bombe à l'Otomatic............

     * Et...entre autres, Oued Zenati......dont on m'a sagement dissuadé de mettre les photos.....

            Peut-être même que Oued Zenati ça vous dit quelque chose ! Allez savoir ......

            

  Alors, des excuses !!! Vous n'aurez pas les miennes en tout cas, et je sais que bien d'autres vous feront défaut, même si par une nouvelle ignominie vous en receviez d'officielles. Et même...vous savez quoi ? Le peuple français vous dit...ZUT ! Allez vous faire voir.

Voir les commentaires

2020-07-05T13:34:44+02:00

Journée perdue ?

Publié par divagations-et-balades

          Le moraliste Chamfort a dit :

    " La plus perdue de toutes les journées, est celle où l'on n'a pas ri "

          Je souscris tout à fait à cette idée.......alors.....une autre petite phrase de Chamfort, qui plus est, est d'actualité :

   " Si les singes avaient le talent des perroquets, on en ferait volontiers des ministres "

 

Journée perdue ?

          Bonne journée !

Voir les commentaires

2020-07-04T18:20:34+02:00

Fleurs de nuit

Publié par divagations-et-balades

          Cette nuit-là, la lune brillait haut dans un ciel opaque.

Fleurs de nuit

          Le jardin était silencieux, comme suspendu hors du temps, et un étrange mystère semblait en prendre possession.

          C'était l'heure à laquelle les sorcières et les gens du Petit Peuple osaient sortir se promener parmi les fleurs de la nuit.

          Une nuit où je m'étais cachée sous des arbustes touffus, à côté d'un hérisson, j'eu soudain la surprise de voir celui-ci se contorsionner et se transformer en ricanant. il était en réalité un gnome qui vivait dans notre jardin et, se camouflait le jour en ce piquant animal.

Fleurs de nuit

          Comme je m'inquiétais quand même un peu, il me dit d'une voix caverneuse :

     * Ne crains rien, aucun mal ne te sera fait car tu m'as sauvé la vie, et je suis heureux d'avoir l'occasion de t'en remercier.

          C'est vrai. Il y a quelques jours, alors que la nuit avait déjà pris possession de la Terre, j'avais entendu le chien Oscar aboyer furieusement, il était dans ce fourré en train de malmener un hérisson. J'avais sauvé la pauvre bête de la fureur de mon chien. Ainsi donc, c'était lui !

     * Dis-moi comment, dit le gnome, je peux te prouver ma reconnaissance, ce que tu veux tu l'auras.

          Alors, je lui demandais de parcourir avec lui le jardin, et de voir les fleurs dans la magie de la nuit.

          Et nous avons commencé la promenade enchantée.

Fleurs de nuit
Fleurs de nuit

          Les fleurs étincelaient dans la nuit d'une façon un peu irréelle.

Fleurs de nuit

          Chaque fleur était la même et pas tout à fait une autre.

          Le gnome marchait près de moi, et de temps en temps, soufflait sur une fleur qui, tout-à-coup, se parait d'un éclat surnaturel.

Fleurs de nuit

          Ce gnome est un vrai magicien, il me semblait me promener dans un rêve.

          On a du réveiller les marguerites car elles étaient tout échevelées.

Fleurs de nuit

          Puis, j'ai du avoir la berlue car, j'ai vu passer l'ombre fantomatique d' Oscar.

Fleurs de nuit

          Il se dirigeait vers les acanthes, un de ses endroits favoris.

Fleurs de nuit

          Mes yeux commençaient à papilloter. Nous sommes arrivés dans le coin des reines : les agapanthes et les roses.

Fleurs de nuit
Fleurs de nuit
Fleurs de nuit

          Puis, le gnome a voulu me faire un dernier cadeau : une fleur d'arbre de soie qui a éclaté comme le soleil d'un feu d'artifices.

Fleurs de nuit

          C'est alors, comme je le remerciais du spectacle qu'il m'avait offert, qu'il eut ces mots inouis :

     * Tu dois me payer maintenant !

          Alors ça !!!!

          Mais, je me suis exécutée, et je l'ai payé en pièces d'or de monnaie du pape.

Fleurs de nuit

          Quand même, quel fourbe !!!!

Voir les commentaires

2020-06-30T08:59:47+02:00

Alleluïa mes soeurs !!!

Publié par divagations-et-balades

          Oui, les filles, réjouissons-nous ! Vous savez quoi ? On va pouvoir faire pipi comme les garçons : DEBOUT !

          Et même, on pourra faire comme eux, et, qui sait ? avec eux, le concours de qui fera pipi le plus loin.

          Nous vivons vraiment une époque formidable ! Plus besoin de s'asseoir ! C'est vrai, c'était humiliant et pas juste !

          Heureusement, les féministes sont là pour savoir discerner les choses importantes. Et urgentes !

          Des millénaires d'humiliation vont être effacés; et comble du bonheur, une statue va concrétiser tout ça. Oui, une statue, qui sera érigée en août prochain à Nantes, au milieu de la place Royale dont on pensait bêtement que son architecture suffisait à la rendre belle.

photo Valeurs Actuelles

photo Valeurs Actuelles

         Est-ce que nous n'atteignons pas là le sublime ?

   Merci les féministes de faire ainsi monter le niveau ! 

                     Et........la peste soit de vous !

Voir les commentaires

2020-06-30T08:03:23+02:00

Alléluïa , mes soeurs !!!

Publié par divagations-et-balades

          Oui, les filles, réjouissons-nous !!! Vous savez quoi ? On va pouvoir faire pipi comme les garçons : DEBOUT !

          Et même, on pourra faire comme eux, et qui sait, avec eux, le concours de qui fera pipi le plus loin.

          Nous vivons vraiment une époque formidable ! Plus besoin de s'asseoir ! C'est vrai, c'était humiliant et pas juste !

          Heureusement, les féministes sont là pour savoir discerner les choses importantes, et urgentes.

          Des millénaires d'humiliation vont être effacés. Et, comble du bonheur, une statue va concrétiser tout ça. Oui, une statue qui sera érigée en août prochain à Nantes, au milieu de la place Royale dont on pensait bêtement que son architecture suffisait à la rendre belle.

Photo Valeurs actuelles

Photo Valeurs actuelles

      Est-ce que nous n'atteignons pas là le sublime ?

   Merci les féministes de faire ainsi monter le niveau

             Et.......la peste soit de vous

                           angry

Voir les commentaires

2020-06-27T14:10:57+02:00

Le Désert Peint

Publié par divagations-et-balades

          Le Désert Peint est le pendant de la Forêt Pétrifiée, également situé dans ces " Badlands ", terres désolées mais Ô combien fascinantes.

          On ne peut s'y promener qu'à pieds, et c'est un vrai plaisir. La plus grande partie de ce désert est en territoire Navajo, et il faut leur en acheter le permis de visite.

          D'abord, nous marchons dans un paysage un peu blême, relevé de quelques touches d'ocre orangé, et en la seule compagnie de quelques oiseaux.

Le Désert Peint

          Puis, les couleurs changent; la terre devient rose. Devant nous se dressent deux monts : les Tepees, ainsi nommés car ils ont la forme des habitations indiennes éponymes. On y voit des strates de couleur vive, comme sur la montagne, en arrière-plan.

Le Désert Peint

          Nous ne sommes pas loin de Chindi point, où fut retrouvé le fossile du dinosaure.

          Chindi, en navajo, est la mauvaise partie d'une personne qui est expulsée lors de son décès. Cette mauvaise partie reste sur les lieux et peut être source de problèmes.

          Nous continuons notre chemin dans un décor de plus en plus polychrome; au loin, Mesa Verde nous fait un clin d'oeil;

Le Désert Peint

          Les couleurs deviennent de plus en plus vives et éclatantes.

Le Désert Peint

          Pour finalement, nous offrir le Désert Peint dans toute sa splendeur.

Le Désert Peint

          Ce Parc National, s'il est en majorité sur les terres des Navajos, intéresse aussi, dans sa partie sud : les Zunis, et au nord, les Hopis, dans la région des Four Corners. Ils sont voisins des Navajos et constituent avec eux le  peuple des Indiens Pueblos.

       La Réserve Hopi est à l'intérieur de la Réserve Navajo et il y eut moult conflits jusqu'en.....deux mille neuf.

          Les Zunis vivent non loin de Gallup, (où a lieu chaque été le grand festival inter tribal), à cheval sur le Nouveau Mexique et l'Arizona, sur leurs terres ancestrales.

          En effet, ils vivaient déjà là il y a plus de mille ans, bien avant l'arrivée des Espagnols. Ils seraient les descendants des Anasazies, ce peuple qui couvrait un vaste territoire, jusqu'au canyon de Chelly, (dont j'ai déjà parlé), qui détenait de grandes richesses, et qui, un jour, disparut sans laisser de traces, sauf, peut-être les Zunis. Ceux-ci sont les seuls à parler une langue inconnue de toutes les autres tribus de la région.

          Il existe une mythologie chez ces Indiens : les Kachinas.

          Elles seraient les âmes des enfants noyés dans une rivière au moment des grandes migrations ancestrales. Dès que les ancêtres des Indiens actuels se sédentarisèrent, on dit qu'elles venaient chaque année leur rendre visite, et, qu'en partant, elles emportaient les enfants.

          Désespérés, les Indiens firent un deal avec elles : elles ne viendraient plus, mais, en échange, ils promirent de les représenter chaque année par des danses et des masques. Pas tous, car pour les Indiens d'Arizona, la représentation des Kachinas est offensante et irrespectueuse.

          Mais, pour d'autres tribus, les Kachinas sont des esprits farceurs, bienfaisants ou malfaisants, qui six fois par an, au cours de fêtes rituelles, s'incarnent dans des danseurs masqués et costumés.

          Ces danseurs sont figurés par des poupées de bois peintes de vives couleurs, et que l'on offre aux enfants lors des fêtes, pour qu'ils se familiarisent avec le monde des Esprits.

Le Désert Peint

          Les couleurs ne sont pas choisies au hasard : le jaune figure le nord, le bleu-vert, l'ouest, le rouge, le sud, et l'est par le blanc. Le zénith est noir, et le nadir, gris ou multicolore.

          Ces poupées ont aussi un rôle éducateur et reflètent un peu par là, la sagesse indienne.

Voir les commentaires

2020-06-25T16:25:29+02:00

Indignée.....encore !

Publié par divagations-et-balades

          Encore, oui. Je viens de signer une pétition envoyée par un confrère. Que se passe t-il donc ?

     * Le Conseil National de l' Ordre des Médecins ose engager une procédure contre le Professeur Péronne.

   * Et pourquoi ? Parce qu'il a osé dire ce que nous sommes beaucoup à penser, et soutient le Professeur Raoult dont l'énorme erreur est de songer avant tout à guérir ses patients. Et nous sommes beaucoup à le soutenir.

          Et je suis aussi indignée par tous ces médecins qui viennent pérorer à la télé, n'hésitant pas à essayer de ridiculiser, voire diffamer, ceux qui osent exercer leur métier, en leur âme et conscience et en toute liberté, ce qui, quoi que disent ces médecins à qui je m'en voudrais de dire " Chers Confrères ", n'est pas le cas de tout le monde médical.

          Je sais de quoi je parle. Au début de ma carrière, ayant envie de bouger, j'ai travaillé quelques années dans l' industrie pharmaceutique, avant d'en claquer la porte un lundi matin, n'étant pas d'accord avec les instructions reçues, me condamnant ainsi à six mois de galère, car bien sûr, plus aucun revenu.

          Alors, quand j'entends dire qu'il n'est pas vrai que des médecins soient payés par " Big Pharma " ......je rigole !

          Je rigole mais............J'ai honte de ce que certains font à notre profession.

 Pr Raoult, Pr Péronne,vous avez droit à tout notre respect. 

Voir les commentaires

2020-06-23T17:22:55+02:00

La forêt pétrifiée

Publié par divagations-et-balades

          Le second voyage de récompense promis à mon neveu, nous avait emmenés vers le sud-ouest ; Nouveau Mexique et Arizona.

          Ce dernier est une terre de contrastes où, du nord au sud, se révèlent des paysages magnifiques et parfois insolites.

          Il en est ainsi de la forêt pétrifiée.

La forêt pétrifiée

          Cet endroit est extraordinaire. On y trouve des quantités importantes de troncs d'arbres entièrement fossilisés. D'après les explications que l'on trouve dans le petit bâtiment situé à l'entrée du parc national, on apprend qu'il y a environ deux cents millions d'années, était ici le delta d'un grand fleuve et des arbres géants en bordaient les rives. 

          De grands bouleversement se firent, la région s'enfonça progressivement, et tout fut enseveli sous des dépôts sédimentaires de silice. Et les arbres géants furent fossilisés.

La forêt pétrifiée

          Puis, il y eut de nouveaux bouleversements géologiques, et un soulèvement mit au jours ces troncs, et même les restes fossiles d'un dinosaure nommé Chindesaurus qui vivait il y a deux cent vingt millions d'années.

          C'était un carnivore de petite taille, estimée à deux mètres cinquante de long, avec de longues pattes postérieures, signe qu'il devait courir vite, et que.......je n'aurais pas aimé le rencontrer, il ressemblait trop au vélociraptor de Jurassic Park.

          On ne le connait que grâce à cet unique spécimen découvert à Chinde Point, d'où son nom.

 

ceci est une vue d'artiste

ceci est une vue d'artiste

          Cette région, comme toutes les zones désertiques ou semi-désertiques, ne l'est pas vraiment; Des animaux y vivent : coyotes, chiens de prairies, renards.....et seize espèces de lézards et de serpents, dont le venimeux crotale des prairies.

          Et les oiseaux........dont deux noirs spécimens, juchés sur des troncs,          

La forêt pétrifiée

          Et un troisième dans le ciel, patrouillant comme un drone, nous surveillaient depuis un grand moment déjà.

          Allez, on s'en va ! Nous partons vers le désert peint, et pour cela, nous allons traverser les Badlands.

A bientôt !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog