Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2016-02-03T10:06:36+01:00

La peste soit de la comète

Publié par divagations-et-balades

         Les comètes ont souvent mauvaise réputation. Depuis la nuit des temps, elles déclenchent la peur chez ces pauvres humains, qui doivent encore avoir, cachée au fond de leurs gènes, la grande crainte que le ciel leur tombe sur la tête.

         Il faut dire, qu' avec leur manie de surgir soudain du tréfonds de l' espace, échevelées et diffusant une lumière inconnue et menaçante, elles ont alimenté la croyance qu' elles portaient en elles des influences maléfiques.

         Et, si par malheur, elles s' habillent de rouge, elles n' en sont que plus inquiétantes.

Wikipedia

Wikipedia

         Pendant des siècles, et sans doute des millénaires, l' homme a tremblé à leur seule évocation.

         A la Renaissance, l' invention de l' imprimerie a amplifié crainte et défiance, en colportant les informations les plus fantaisistes à leur sujet.

          Le grand Ambroise Paré, éminent chirurgien du XVIème siècle, parla d' une épouvantable comète, tellement horrible, que des tas de gens moururent de peur, tandis que d' autres tombaient gravement malades.

         Non contente d' être rouge-sang, ce qui, déjà, était terrifiant, elle comportait épées, couteaux, haches, et d' horribles visages humains.

Wikipedia

Wikipedia

         Il semble cependant, que cette comète n' ait été qu' une publication destinée à effrayer le peuple.

         Puis, arriva le siècle des Lumières et Edmond Halley, père de la comète à laquelle on donna plus tard son nom, et dont il codifia l' origine et la périodicité. Cette comète, en effet, revient nous visiter tous les soixante quinze ans.

          Ainsi, nous l' avons observée en mille neuf cent quatre vingt six, et la reverrons-nous en deux mille soixante et un.

       

Comète de Halley - Wikipedia

Comète de Halley - Wikipedia

         Enfin......Façon de parler, car, si cette année-là je suis encore ici pour la regarder, j' aurais sûrement mon nom dans les journeaux en tant que doyenne de l' humanité.

         Compte tenu de sa périodicité, on peut reculer dans le temps et présumer de la première fois où elle aurait pu, théoriquement, être observée par des yeux humains.

         Difficile à dire avec exactitude, mais cependant, une première mention en a été faite en Chine en moins six cent onze dans le " Commentaire de Zuo ". Celui-ci a été découvert dans un mur de la maison de Confucius, ce qui l' avait protégé d' un autodafé.

Wikipedia.

Wikipedia.

         On la trouve sur la célèbre tapisserie de Bayeux, relatant la conquête de l' Angleterre par Guillaume le Conquérant.

Wikipedia

Wikipedia

         A son passage, en mille neuf cent dix, on crut que la fin du Monde était arrivée, car, on pensait que la Terre allait traverser sa queue, particulièrement longue cette année-là.

         Malgré Halley et son explication scientifique, l' évolution du savoir, les comètes ont gardé leur charge maléfiques.........ou bénéfiques.

         Il semble que les humains attendent, et redoutent, toujours la comète fatale qui va pulvériser la planète. Comme disait Victor Hugo dans la " Légende des Siècles " :

   * L' homme ne veut point qu' on touche à sa terreur;

      Il y tient; le calcul l' irrite; sa fureur

      Contre quiconque cherche à l' éclairer, commence

     Au point où la raison ressemble à la démence.

         Mais.........Si l' homme avait raison de craindre les comètes ????

A suivre.....

Voir les commentaires

2016-02-01T07:22:17+01:00

L' Arbre de Vie

Publié par divagations-et-balades

         Il est la véritable énigme de Bahreïn, et c' est un vrai phénomène.

Wikipedia

Wikipedia

         Il est seul, au milieu du désert, à deux kilomètres du Djebel Dukhan, appelé aussi " la Montagne de la Fumée ", car, par temps chaud et humide, elle est entourée de brume. Culminant à cent trente sept mètres de haut, c' est le point le plus élevé du Royaume.

Wikipedia

Wikipedia

         Pour les habitants de Bahreïn, le nom de cet arbre est "Sharajat-al-Hayat" ce qui signifie, si je n' ai pas perdu tout mon arabe, l'Arbre de la Vie, et, il n' est pas seulement un arbre; pour eux, il serait l' unique vestige du jardin d' Eden de Dilmun.

         Les Bédouins qui nomadisent dans ces déserts, sont persuadés que cet arbre a été béni par notre vieux copain, Enki, qui, rappelons-le, était dieu de l' eau.

Photo prise dans le grand sud algérien

Photo prise dans le grand sud algérien

         Toujours est-il que la source d' eau qui alimente et fait vivre cet arbre légendaire, est véritablement un mystère.

         Evidemment, notre époque, peu encline à se contenter d' une explication ésotérique ou merveilleuse, a délégué ses scientifiques auprès de Sharajat-al-Hayat, pour essayer de percer son mystère.

         Ils sont restés perplexes; mais, un scientifique digne de ce nom ne doit pas en rester là. Alors, ces messieurs ont émis diverses théories :

    * les racines de l' arbre s' étendent très loin dans les profondeurs abyssales de la Terre, 

Ou bien :

    * Des sources d' eau inconnues viendraient l' alimenter régulièrement;

Et pourquoi pas Enki, venant lui donner le biberon ?

          Mais, malgrè toutes ces théories, l' énigme reste entière, et, l' Arbre de Vie, du haut de ses dix mètres, reste imperturbable.

          Il existe une autre bizarrerie s' attachant à cet arbre : il a été identifié, per consensus chez les botanistes, comme un Prosopis Juliflora; 

Wikipedia

Wikipedia

         Mais........il s' agit d' une espèce étrangère au Royaume de Bahreïn !  Alors, que fait-il là ? La petitesse des feuilles limite l' évaporation de l' eau dans l' atmosphère. Tout à fait récemment, il a été suggéré qu' il pourrait exister, au niveau des racines, une mycorhyze, c' est-à-dire une symbiose particulière avec des champignons qui augmenterait la capacité à absorber l' eau.

         Oui.........mais............quelle eau ? Enki, je vous dis............

         L' Arbre de Vie est l' ATTRACTION touristique de Bahreïn et je pense que les autorités de ce pays devraient mieux protéger cet arbre vénérable, car, les touristes ne le respectent guère, taguant ses trois mètres soixante seize de tronc, grimpant sur ses basses branches, en cassant beaucoup.

         Sharajat-al-Hayat a plusieurs siècles d' existence, ou plutôt, dirai-je, de survie dans cet environnement hostile, alors, il serait bien dommage que des béotiens mettent un terme à cette vie miraculeuse.

Voir les commentaires

2016-01-31T08:59:24+01:00

La pensée du dimanche

Publié par divagations-et-balades

         " Quelle époque terrible que celle où des idiots dirigent des aveugles ".

 

         C' est le grand William Shakespeare qui a dit cette phrase. Je crois que son bien-fondé n' a pas fini de se vérifier.

          On ignore la date de naissance de Shakespeare, mais on a quand même une bonne indication : sa date de baptême, le vingt six avril mille cinq cent soixante quatre. Si la logique est respectée...... il serait donc né quelques temps avant.

          Il serait mort le trois mai mille six cent seize. 

       

Wikipedia

Wikipedia

Voir les commentaires

2016-01-29T08:06:54+01:00

Le Paradis perdu

Publié par divagations-et-balades

         Pardon à John Milton de lui voler son titre, mais je ne vais pas parler du même éden, et, encore moins, écrire en vers.

         Or donc, l' assemblée de ces dieux insouciants, rassurés par la guérison d' Enki, coulaient des jours heureux dans le luxuriant jardin de Dilmun.

         Un jour, où ils s' ennuyaient peut-être un peu, car, nager dans le bonheur et l' insouciance doit fatiguer, à la longue, ils avaient créé l' Humanité, les Animaux et les Plantes.

         Cinq cités antédiluviennes avaient été fondées, dont la principale, Eridu, avait été donnée au chef Nudimmud. Quatre autres dieux se partageaient les quatre autres.

          Mais, on le sait bien, les dieux sont inconstants, et, en fait, n' ont peut-être pas un comportement très moral. En tout cas, ils décidèrent de détruire ce qu' ils avaient créé; et peut-être bien qu' ils trouvèrent leur idée très amusante : ils allaient provoquer un déluge qui détruirait la semence du genre humain.

         Le récit de cet évènement est parvenu jusqu' à nous sous forme d' un poème écrit sur des tablettes d' argile.

Mon livre

Mon livre

         En fait, les Humains, qui s' étaient multipliés, faisaient un vacarme de tous les diables, qui gênait la sieste de ces pauvres dieux fatigués par la Création. On peut comprendre ça !

         Mais, il s' agissait d' une décision cruelle, et, tous les dieux n' étaient pas d' accord. Parmi eux, nous retrouvons nos vieilles connaissances : An, Enlil, Inana, Enki le miraculé, et Ninhursag.

         Il y avait un roi humain, Ziusudra, qui était très pieux et craignait les dieux, ce qui ne pouvait que leur plaire, mégalos comme ils étaient. Alors, nos quatre compatissants décidèrent de préserver une chance pour l' Humanité, et choisirent ce lécheur de Ziusudra pour l' incarner.

         Sur leur instruction, ce dernier construisit un gigantesque navire qui lui permit de sauver sa vie, celle de sa famille, peut-être, mais ce n' est pas sûr, celle de quelques amis, et des échantillons d' espèces d' animaux et de plantes nécessaires à leur survie.

         Pendant ce temps, d' épaisses nuées noires s' amassaient au-dessus de leurs têtes.

Wikipedia

Wikipedia

         Et que faisaient donc ces dieux cruels qui avaient envoyé ces sombres nuées ? Ils se prélassaient dans leur jardin d' Eden, bien protégé par un talus-frontière. Du moins, se croyaient-ils bien à l' abri.

         Et, le déluge survint. Pendant sept jours et sept nuits, des trombes d' eau inondèrent la Terre. Puis, comme si rien n' était, Utu, le dieu du soleil, arriva pour assécher tout ça.

         Le brave Ziusudra se prosterna devant lui, et, pour le remercier, immola en son honneur, un boeuf et un mouton. Et, comme il se prosternait facilement, il fit de même devant An et Enlil. Alors.......

* An et Enlil choyèrent Ziusudra,

   Il lui donnèrent une vie comme celle d' un dieu,

   Un souffle éternel comme celui d' un dieu....

Et, l' installèrent à Dilmun.

         Les choses durèrent ainsi un certain temps, puis, se gâtèrent.

         Les Hommes, devenus à nouveau très nombreux, reprirent leur distraction favorite : la guerre. Il y en eu de nombreuses, destructrices, et bien sûr, les dieux furent encore dérangés et très en colère. Enki et Ninhursag devaient regretter leur clémence passée.

         Comble d' outrecuidance, les Hommes incendièrent le talus-frontière de Dilmun. S' en était trop !

         Que faire ? Un nouveau déluge ? Bof ! Trop fatigant ! Alors, ils partirent. Ceux, comme Inana, dont la colère était la plus noire se réfugièrent en Enfer. Les autres repartirent au Ciel, ou.....qui sait où ?

          En tout cas, ils abandonnèrent cet éden où ils avaient été heureux,pestant contre l' idée funeste qu' ils avaient eu de créer les Humains. 

         De jardin luxuriant, l' Eden devint aride, sec et désertique.

 

Le Paradis perdu

         Les Humains ne surent pas lui redonner vie, ils n' étaient pas des dieux. Plus rien ne devait plus jamais pousser dans ce sable brûlé par le soleil d' Utu.

         Cependant ...............

A suivre !

Voir les commentaires

2016-01-27T08:34:26+01:00

L' énigme de Bahreïn

Publié par divagations-et-balades

         Le Royaume de Bahreïn, mot arabe signifiant "les deux mers", est un archipel du Golfe Persique, aride et désertique. Il est relié à l' Arabie Saoudite par la Chaussée du roi Fahd.

Wikipedia

Wikipedia

         Bahreïn est le lieu emblématique de la civilisation Dilmun. Celle-ci, selon les textes de la Mésopotamie ancienne, aurait existé du IIIème millénaire jusqu' au milieu du Ier millénaire avant J.C.

         L' île fut créée par le dieu Enki, qui en fit un pays d' abondance, et dans le mythe mésopotamien du Déluge, le héros Zusiudra et son épouse, y furent établis par les dieux.

         A Alger, en mille neuf cent soixante, j' avais acheté dans ma librairie favorite, rue Michelet, un livre de Samuel Noah Kramer : " l' Histoire commence à Sumer ".

L' énigme de Bahreïn

         Ce livre m' avait fort intéressée, et je suis allée fouiner dans ma bibliothèque pour le retrouver. Non sans mal, j' y suis arrivée.

         Comme Dilmun est l' éden sumérien, je devrais donc y trouver des pages le concernant. En effet, dans le chapitre XIX : le Paradis, celui qui fut aménagé par les dieux eux-mêmes sur la terre de Dilmun, est décrit sur d' antiques tablettes d' argile.

Mon livre

Mon livre

comme un pays pur, propre et brillant, un pays de vivants où ne règnent ni la maladie ni la mort.

" A Dilmun, le corbeau ne pousse pas son cri,

   L' oiseau-ittidu ne pousse pas le cri de l' oiseau-ittidu,

   Le lion ne tue pas,

   Le loup ne s' empare pas de l' agneau,

   Inconnu est le chien sauvage, dévoreur de chevreaux,

   Inconnu est.......le dévoreur de grain.

.........

         Il manquait cependant quelque chose à Dilmun : l' eau fraîche indispensable. Quels étourdis ces dieux !

         Enki, grand dieu sumérien de l' eau, ordonna à Utu, dieu du Soleil, ( et de quel droit ! ), de faire sortir l' eau fraîche de la terre et d' en arroser le sol. C' est ainsi que Dilmun devint un jardin luxuriant.

         Ninhursag, la Grande Déesse Mère des Sumériens, y fit pousser huit plantes.

Wikipedia

Wikipedia

         Enki, curieux et gourmand comme pas deux, envoya son messager, Isimud, voler ces plantes, et les mangea l' une après l' autre. Plante-arbre, plante-miel, plante-eau...........il les ingurgita toutes.

          Mais ce sot n' avait pas anticipé la noire colère dans laquelle entra  Ninhursag. Celle-ci le maudit et le voua à la mort.

" Plus jamais je ne te fixerai avec l' Oeil-de-la-Vie ".

         Et la santé d' Enki déclina. Huit parties de son corps furent atteintes par la maladie. pour ne pas se laisser attendrir, Ninhursag était partie.

         Les autres dieux étaient catastrophés, et même Enlil, leur roi, ne savait que faire. Ninhursag refusait de revenir. Elle seule pouvait sauver Enki.

          C' est alors qu' apparut, surgissant on ne sait d' où, un renard.

Wikipedia

Wikipedia

         Celui-ci, rusé et roublard, comme tous les renards, et vénal de surcroît, dit à Enlil, que si on lui offrait une bonne récompense, il se faisait fort de ramener Ninhursag. Enlil paya, et, on ne sait comment il s' y prit, mais le renard ramena cette mauvaise tête de Ninhursag.

         Revenue à de meilleures intentions, elle demanda à Enki quelles parties de son corps le faisaient souffrir. Celui-ci énuméra les huit parties malades et, Ninhursag créa huit divinités pour les guérir.

          La douce vie reprit dans Dilmun-Bahreïn, mais, cet éden allait connaitre une fin.

         Nous verrons cela la prochaine fois.

Voir les commentaires

2016-01-25T06:36:33+01:00

2016 : Première

Publié par divagations-et-balades

         Hier, dimanche, j' ai renoué avec une vieille habitude de janvier, et j' ai pris mon premier bain de soleil de l' année. Et je vais récidiver aujourd'hui, car il va faire encore meilleur qu' hier, 18°C à l' ombre, soit 1° de plus. Oh ! je ne suis pas en maillot de bains bien sûr, mais en léger tee-shirt à manches courtes.

         Installée sous un grand ciel bleu, je regardais les feuilles de l' olivier en train de me faire concurrence.

2016 : Première

         Où que je sois dans le monde, je fais la traque au soleil. Pourvu qu' il ne s' éteigne pas avant moi !!!! J' adore sentir ses rayons réchauffer ma peau, qui, elle, se contente de dorer.

         Le jardin sort d' un hiver qui n' a pas eu lieu, mais qui pourrait encore venir faire un tour, juste pour m' embêter. Mais, en principe, quand les mimosas sont fleuris, l' hiver est fini.

2016 : Première

         J' ai fait le recensement des nouvelles pousses dans le jardin. Les pâquerettes sont déjà arrivées depuis plusieurs jours puisque elles étaient là pour Noël. mais je les montre sinon, elles feraient une crise de jalousie;

2016 : Première

         Elles aussi;

2016 : Première

         Les plumeaux sont déjà sur le départ, et s' inscrivent en noir sur le ciel pastel.

2016 : Première

         Les lauriers-tin hésitent encore entre le rose et le blanc.

2016 : Première

         Quelques champignons traînent, par-ci, par-là, en se gardant bien d' être comestibles pour s' assurer une vie moins périssable.

2016 : Première

         Le pommier du Japon nous offre des fleurs, galanterie nippone.

2016 : Première

         Et je découvre les deux vedettes du jour : une jonquille, toute timide d' être là, parce qu' on ne l' attendait pas encore;

2016 : Première

         Et de délicats crocus mauves, eux aussi un peu intimidés, qui se cachent sous une branche complice.

2016 : Première

         Mais, nous sommes quand même en hiver; le soleil baisse déjà et se rapproche de l' horizon. L' ombre s' étend sur le jardin; il fait moins chaud.

          Ah ! J' allais oublié mon copain !

2016 : Première

         Tu viens Victor ? C' est l' heure du thé !

Voir les commentaires

2016-01-23T06:34:25+01:00

Ce malin chevalier de Boufflers

Publié par divagations-et-balades

          Le chevalier Stanislas de Boufflers, était un gentilhomme lorrain fils du marquis Louis François de Remiencourt, et dont la mère, Marie-Françoise de Bauvau-Craon, était la maîtresse attitrée de Stanislas Lecszinski, roi de Lorraine. Celui-ci fut le parrain du chevalier.

Wikipedia

Wikipedia

         Ses parents le destinèrent à l' Eglise, et il passa deux ans au séminaire de Saint Sulpice.

         C' est là qu' il écrivit sa première oeuvre littéraire, celle que l' on n' attendait pas en ce lieu, un conte licencieux : Aline, reine de Golconde. Celui-ci obtint un grand succès, et, c' est peut-être à cette occasion, que le jeune Stanislas prit conscience du fait que la vie ecclésiastique n' était sans doute pas pour lui.

         Il quitta donc le séminaire.

         Afin de conserver la jouissance des quarante mille livres que lui avait léguées son parrain, il se fit........chevalier de Malte, et entra dans l'armée.

         Devenu colonel de hussards, il s' illustra sur les champs de bataille, et parvint même au grade de maréchal de camp après la bataille de Hanovre. Il obtint un régiment, mais.........une " espièglerie " de sa part le lui fit perdre promptement.

         Que se passa t-il ?

         La princesse Christine de Lorraine devint abbesse de l' Abbaye bénédictine de Remiremont.

Wikipedia

Wikipedia

         Notre fringant chevalier y fut envoyé pour la féliciter, mais il fut reçu avec tant de hauteur et de froideur, qu' il décida de se venger. Pour cela, il publia une chanson la traitant de " princesse boursouflée ". Celle-ci, n' apprécia pas et, s' en plaignit à son frère, le comte de Lusace, lequel se plaignant à son tour fit encourir au pauvre chevalier une disgrâce complète, et............il fut déporté au Sénégal, avec, cependant, le titre de Gouverneur du Sénégal et de la colonie de Gorée.

         Là, grâce à une administration avisée et humaine, il fit oublier son étourderie et retrouva son titre de maréchal de camp. Il quitta le Sénégal fort regretté de la population.

          Il s' y était quand même livré, sans doute encore par espièglerie, à la contrebande d' or et de gomme arabique avec les Signares, jeunes femmes métisses qui avaient noué des liens très étroits avec les premiers Français venus s' installer dans le pays.

         Cette activité lui permit, une fois rentré en France, de rembourser toutes ses dettes. En fait, cette contrebande était donc très morale !!!

         Ayant retrouvé toute sa respectabilité, il fut élu à l' Académie Française en mille sept cent quatre vingt huit. En mille sept cent quatre vingt neuf, il fut député de la noblesse aux Etats Généraux. Ce n' était peut-être pas une bonne idée à ce moment-là. 

Wikipedia

Wikipedia

         Alors, en mille sept cent quatre vingt douze, il s' enfuit en Prusse polonaise, où il épousa Eléonore de Sabran, autre fugitive.

         Aprés le dix huit Brumaire, il se rallia à Napoléon Bonaparte.

         Courtisan de la princesse Elisa Bonaparte,

Portrait par Marie-Guillemine Benoist

Portrait par Marie-Guillemine Benoist

          il chanta aussi les louanges du roi Jérôme. Il se fit nommer bibliothécaire-adjoint de la Bibliothèque Mazarine, reprit son siège à l' Académie Française, et les salons de l' Empire ouvrirent leur porte à ce vieillard empâté et peu soigné, mais qui avait gardé l' esprit du fringant chevalier de jadis, s' il en avait perdu la prestance.

         Il avait connu moult galants succès, mais aussi leur corollaire : les infidélités. 

Wikipedia

Wikipedia

         Un jour, pour se venger de l' inconstance d' une belle marquise, il tourna avec esprit, une épigramme féroce à son encontre.

         Celle-ci parvint aux oreilles de la marquise. Elle lui écrivit pour demander pardon, le supplier de stopper la circulation de cette épigramme, et le convier à venir le soir même pour une réconciliation sincère.

         Le chevalier se rendit à l' invitation, mais.......... malin et fin connaisseur de l' âme féminine............il se méfia et emporta deux pistolets.

         A peine avaient-ils commencé à s' expliquer, que quatre énergumènes arrivèrent, l' empoignèrent, le déshabillèrent complètement, et, lui administrèrent cinquante coups de verges chacun, sous le commandement de la belle marquise. Aprés quoi, il se releva, se rhabilla avec dignité, et ...........pointa ses pistolets sur les énergumènes qui perdirent de leur superbe.

         " A chacun son tour " dit le chevalier, et sous la menace des armes,les quatre spadassins corrigèrent la marquise en pleurs.

         " Adieu Madame, dit le chevalier quand la marquise se releva, vous pouvez publier cette aventure, je serai le premier à en rire ", et il partit.

          La belle lui courut aprés, se jeta à ses pieds se tordant les mains de désespoir, le conjura de tenir l' affaire secrète.

         Elle le convia à diner avec elle le soir même. Il accepta, et il se dit que la soirée se termina fort joyeusement.

  

Wikipedia

Wikipedia

         Ah ! Il était malin, Monsieur le chevalier de Boufflers !

Voir les commentaires

2016-01-20T16:43:22+01:00

Gorée : Le poids de l' Histoire

Publié par divagations-et-balades

         Un jour, il y a un certain nombre de lunes, ma soeur et moi, accompagnées de Malcolm, un ami sénégalais originaire de Gambie, nous avons embarqué à bord de la navette et mis le cap sur l' île de Gorée, que l' on apercevait à un horizon proche.

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Située dans la baie de Dakar, cette petite île dont le nom vient du néerlandais " Goede Reede " qui signifie " bonne rade ", est une sorte de symbole mémoriel de la traite négrière.

         La balise rouge, signe que nous approchons de l' île, se balance doucement au gré d' une houle légère.

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Quelques minutes plus tard, nous débarquons.

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Commence alors une balade colorée dans les petites rues tranquilles du village.

Gorée : Le poids de l' Histoire
Gorée : Le poids de l' Histoire
Gorée : Le poids de l' Histoire

         A ce moment-là, il était assez délabré et mal entretenu, mais le charme était là, dans ces ruelles, et sur une petite place où un " maître d' école " donnait ses leçons à une troupe d' enfants, assis en cercle sous des arbres tutélaires.

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Une autre place était lieu de rencontres, sources de ces palabres si emblématiques de la vie africaine. Du moins en ce temps-là, où nous parcourions l' Afrique en tous sens, librement et en sécurité. 

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Mais, comme je l' ai dit plus haut, Gorée est un symbole. A vrai dire, la traite y fut peu importante. Au Sénégal, les futurs esclaves étaient réunis à Saint Louis, l' ancienne capitale, plus au nord. Cette ville était le point de convergence de la traite arabo-musulmane et européenne. Les Maures, m' a-t-on dit, inspiraient aux Sénégalais une véritable terreur, à cause des razzias qu' ils ont effectuées jusqu' au début du XXème siècle, en traversant le fleuve Sénégal, frontière naturelle avec la Mauritanie.

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Si les Maures razziaient eux-mêmes leurs esclaves, les Arabo-Musulmans et les Européens se " fournissaient " auprès des rois Ouolofs du Cayor, et des rois Toucouleurs du haut Sénégal. Ceux-ci capturaient les vaincus d' un clan ennemi, les " stockaient " dans des villages négriers leur appartenant, et les vendaient contre de la pacotille.

         D' après l' historien américain Philip Custin, le passage des esclaves par Gorée fut très minoritaire; entre neuf cents et mille cinq cents personnes. La traite négrière perdura quand même trois siècles le long des côtes d' Afrique de l' Ouest. mais l' esclavage ne s' est pas arrêté pour autant et il perdure dans de nombreux pays arabes. Notre propriétaire à Casa, avait une petite esclave d' une douzaine d' années, qu' il allait acheter dans le sud, bien que ce fut officiellement interdit au Maroc.

         Il y a à Gorée, une maison des Esclaves qui est surtout symbolique. Un poète y a inscrit quelques lignes;

Gorée : Le poids de l' Histoire

         J' ai vu, sur Wikipédia, qu' il y avait maintenant un monument commémoratif qui n' existait pas lors de notre visite.

Wikipedia

Wikipedia

         Notre balade à Gorée fut entrecoupée d' une escale déjeuner à l' Auberge du Chevalier de Boufflers.

Gorée : Le poids de l' Histoire

         Celui-ci mérite qu' on lui consacre un petit chapître, et qu' on raconte son histoire, ce que je ferai bientôt.

Voir les commentaires

2016-01-18T16:37:55+01:00

Urgence

Publié par divagations-et-balades

         C' est avec un plaisir intense, Monsieur le Président, ( si, si, pour une fois qu' on peut rigoler ! ), que je vous ai vu au JT de 13h, présenter vos voeux aux entrepreneurs français, ( du moins, à ceux qui n' ont pas sombré depuis votre arrivée au pouvoir ).

image télé

image télé

         De ce ton mâle et ferme, avec lequel vous pensez bien nous enfumer, vous avez souligné l' urgence AB-SO-LUE de la lutte contre le chômage, et le miracle d' un plan, ( soufflé par Calamity Jack, cf mon article "J' y crois pas" ), qui va permettre de sortir des statistiques pas moins de cinq cent mille chômeurs, juste avant les élections présidentielles.

         Qui dit qu' il n' y a pas de hasard ? Einstein ? Les frères Bogdanov ?

mon livre

mon livre

         Ces grands penseurs ont tout faux, et vous êtes là, vous, notre rempart protecteur, notre bouclier, notre faiseur de rêves, pour leur démontrer le contraire, avec éclat.

         Alors, je ne crains pas de dire : " MERCI, M. le PRESIDENT de prendre à bras-le-corps, avec une telle détermination, cette urgence de....................2012 !

         Dites, entre nous, et je ne le répèterai pas, n' êtes-vous pas en train de nous prendre un peu pour des demeurés ?

         Cela vaut bien une autre petite photo, non ?

Urgence

Voir les commentaires

2016-01-16T19:36:15+01:00

La plage volée

Publié par divagations-et-balades

         Nous étions cinq garnements, trois garçons et deux filles, qui formions le redoutable " Gang des Sucettes ". En fait, je devrais dire quatre garnements, car, l' une des filles était très raisonnable et sage, et.....ce n' était pas moi. (Elle va se reconnaître).

          Nous sévissions toutes les journées des grandes vacances, sur une plage que nous considérions comme la " nôtre ", et qui était, forcément, la plus belle de toutes : la plage des Abatilles à Arcachon.

La plage volée

          On y accédait par un large escalier de béton qui dégringolait de la dune. Tout en haut, au début de l' escalier, se tenait un marchand de glaces ambulant avec son petit chariot. Les deux frères et moi achetions une glace pour trois, (pour faire durer notre argent de poche), que nous léchions consciencieusement chacun son tour, sans tricher. Ou alors, je ne m' en suis pas aperçue !

         C' est sur cette plage que nous avons accompli la plupart de nos pires méfaits.

         Elle était belle et sauvage, le sable était si chaud qu' on s' y brûlait les pieds. Il y avait le portique de Monsieur Maurice, qui était prof de gym au lycée Grand Air d' Arcachon, pendant la période scolaire.

         Pour s' impressionner les uns les autres, on grimpait tout en haut du portique et on sautait, au risque de se casser une jambe. L' honneur était en jeu. Nous étions très contents parce que cela effrayait nos mères quand par hasard elles savaient où nous étions et nous voyaient.

         On dévalait de la dune, directement dans l' eau, en éclaboussant tout le monde, et en visant, en particulier, les vieilles dames qui, jupes relevées, se rafraîchissaient les pieds au bord de l' eau.

         On jouait aussi au volley-ball, avant qu' on ne le redécouvre en beach-volley.

La plage volée

         Aujourd'hui, et depuis pas mal d' années déjà, la plage a été civilisée. Disparus la dune sauvage et le grand pin couché sur un chêne, dans lequel on grimpait pour bombarder avec des glands les imprudents qui prenaient leur bain de soleil par là.

         A la place, une promenade, jolie, c' est vraie,

La plage volée

         Et toujours la même beauté sereine l' hiver, quand la marée commence à découvrir les bancs de sable;

La plage volée

         On s' y promène, tranquille, en humant les odeurs d' iode et de sable mouillé que ne masque pas celle des crèmes solaires.

La plage volée

         Les pêcheurs au lancer ont repris possession du bord de l'eau, que les estivants accaparent dès le mois d' avril.

La plage volée

          Mais, bien qu' il y ait encore de bonnes longueurs de plage bordées de pins,         

La plage volée
La plage volée

         On a défiguré " notre plage ".

         Quand même ! Les fantômes des enfants que nous étions y courent toujours. Alors.........avait-on bien le droit de faire ça ???

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog