Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-09-16T14:52:33+02:00

Forêt, ma belle forêt !

Publié par divagations-et-balades

          Elle appartient à la plus grande forêt d'Europe, celle qui s'étend de la pointe nord de la Gironde à l'extrême sud des Landes, avant que ne commence le Pays Basque : la forêt des Landes, landaise et girondine.

          J'aime cette forêt, ces grands pins qui montent à l'assaut du ciel, et qui, parfois, mugissent dans le vent d'ouest imitant ainsi l'océan quand il se met en colère.

          Ma forêt se laisse facilement pénétrer, tantôt par un chemin bordé de bruyère,

Forêt, ma belle forêt !

          tantôt par un chemin bordé d'ajoncs, selon les saisons.

Forêt, ma belle forêt !

        Avant de se refermer sur nous et de nous emprisonner dans ses sentiers secrets.

Forêt, ma belle forêt !

          Et soudain, on débouche sur une grande avenue de sable,

Forêt, ma belle forêt !

          C'est le pare-feu, cette espèce de no man's land destiné à l'arrêter dans sa course folle, quand, l'été, il tente encore et encore de dévorer la forêt.

          Celle-ci, pas rancunière ou, qui sait, un peu provocatrice, prend, quand agonise le soleil du soir, des teintes d'incendie.

Forêt, ma belle forêt !

          J'aime bien me perdre dans ces chemins qui ont l'air d'aller nulle part;

Forêt, ma belle forêt !

          Mais ils ne me trompent pas, je les connais depuis mon enfance, et je sais que tôt ou tard, le sentier va s'élargir, le sable roussir un peu, 

Forêt, ma belle forêt !

en même temps qu'une odeur iodée va se mêler à celle des pins, qu'un sourd grondement va enfler, et que brusquement, la forêt va se déchirer et que l'océan infini va venir presque lui lécher les pieds.

Forêt, ma belle forêt !

          Et enfin, se sont rejointes deux immensités.

Voir les commentaires

2021-09-12T08:52:52+02:00

La pensée du dimanche 12.09.21 - Nain ou géant ?

Publié par divagations-et-balades

          Ce pourrait être la grande question à se poser quand un nouveau dirigeant arrive à la tête d'un pays.

          Roi, dictateur, ou président d'une république, étant élu du peuple ou s'étant emparé du pouvoir, peut-être même par roublardise, on se demande : Qui sera-t-il ? Le géant qui mènera le pays vers la grandeur ? ou le nain qui précipitera son déclin ?

     Alexandre le Grand et son insatiable besoin de conquête ?

La pensée du dimanche 12.09.21 - Nain ou géant ?

     Ou le roi Lear à la recherche du sens de la vie mais, si " déboussolé " dans la tempête ?

La pensée du dimanche 12.09.21 - Nain ou géant ?

          Alors, peut-être vaut-il mieux souhaiter celui dont on n'aurait pas à dire ce que le duc de Gloucester dit dans la pièce de Shakespeare :

     " Il sent à présent son titre flotter sur ses épaules, telle la tunique d'un géant dérobée par un nain "

Bon dimanche !

Voir les commentaires

2021-09-09T18:33:36+02:00

Crépuscule tropical

Publié par divagations-et-balades

          En ce moment, je fais du rangement. Je ne suis pas particulièrement fan, mais ..;compensation, on retrouve parfois des choses perdues ou oubliées.

          J'ai retrouvé quelques photos de coucher de soleil à La Réunion, où, par mauvaise humeur à cause d'un froid inhabituel, j'étais partie passer une semaine en........????

          Aujourd'hui......il pleut, le ciel est gris et de toute façon l'été a été moche. Alors retrouver ces photos me fait retrouver le sourire, car j'aime beaucoup les couchers de soleil, surtout quand ils sont somptueux. Alors j'ai décidé de vous en offrir quelques-unes.

un petit clic et hop...la photo s'agrandit
un petit clic et hop...la photo s'agranditun petit clic et hop...la photo s'agrandit
un petit clic et hop...la photo s'agrandit

un petit clic et hop...la photo s'agrandit

          C'était le spectacle dont je me régalais tous les soirs depuis la terrasse du studio que j'avais loué à Boucan Canot.

          Ces couchers de soleil sont parmi les plus beaux que j'ai vus, mais je dois dire que ceux dont je profite chez moi peuvent souvent rivaliser...Mais......ce n'est pas tous les soirs.

Bonne soirée à tous

Voir les commentaires

2021-09-05T10:05:27+02:00

La pensée du dimanche 05/09/21 - Mensonges

Publié par divagations-et-balades

          Elle était née en Allemagne en 1906. Elle avait fait de brillantes études dans de prestigieuses universités, telle Heidelberg, suivi les cours de philosophie, théologie et philologie auprès de maîtres tout aussi prestigieux comme Heidegger,( avec qui, bien qu'il fut marié et de dix sept ans son aîné, elle eut une liaison qui marqua toute sa vie), Husserl et Jaspers, qui fut le président de son jury de thèse.

          Mais, être juive dans les années trente n'était pas très bien vu en Allemagne. Elle fut arrêtée par la Gestapo, libérée grâce à la sympathie d'un policier. Elle quitta alors immédiatement le pays; pour la France d'abord d'où la chassa l'avancée des troupes nazies, puis les Etats-Unis où elle résida jusqu'à sa mort en 1975.

          Plus politologue que philosophe, elle s'intéressa au totalitarisme et écrivit " Les origines du totalitarisme " qui alimente encore les réflexions à ce sujet.

          En 1961 eut lieu à Jérusalem, le procès d' Adolf Eichmann, ancien chef de la Gestapo, chargé par Hitler de la liquidation des Juifs d'Europe. Le journal The New Yorker l'envoya couvrir le procès comme envoyée spéciale.

          C'est à cette occasion qu'elle élabora sa théorie de la Banalité du mal, qui souleva de nombreuses controverses dans le monde, car, selon ses propres termes : " Javais devant moi, non pas une brute vociférante mais un petit monsieur, obsédé par la paperasserie, calme et méticuleux, un personnage ordinaire ayant commis des crimes extraordinaires ".

          A l'inverse, je me souviens de ce monstre glacial et arrogant que je voyais à quelques mètres de moi, lors de cette audience du procès Papon à laquelle j'avais eu le droit d'assister en tant que petite-fille de déportés. Il n'avait rien de ce genre de petit monsieur.

          Mais, telle était Hannah Arendt qui a, il y a quelques décennies, prononcé cette phrase dont l'écho  moderne me l'a faite choisir pour pensée de ce dimanche :

      " Quand tout le monde vous ment en permanence, le résultat n'est pas que vous croyez ces mensonges, mais que plus personne ne croit rien ".

Bon dimanche !

La pensée du dimanche 05/09/21 - Mensonges

Voir les commentaires

2021-09-01T09:11:19+02:00

Les étangs secrets du Médoc: l'étang déguisé

Publié par divagations-et-balades

          C'est toujours avec le même plaisir que nous nous enfonçons dans la forêt, par ce large chemin qui, bientôt, va se rétrécir comme si elle avait décidé de nous avaler. 

Les étangs secrets du Médoc: l'étang déguisé

          Ce ne fut plus qu'un vague sentier à peine tracé, et qui, déjà, avait tant tournicoté, qu'une fois de plus on doutait de retrouver notre chemin.

Les étangs secrets du Médoc: l'étang déguisé

          Mais en même temps ( j'ai déjà entendu ça), nous avions de plus en plus l'âme aventureuse.

          J'étais en attente de la découverte d'un autre étang secret, mais......nous marchions depuis un bon moment déjà et je ne voyais rien venir. Le Médoc allait-il me trahir, ou bien en avais-je déjà débusquer tous les secrets ?

          Puis, l'espoir naquit à nouveau; ce petit ruisseau qui longe le sentier, allait à coup sûr, se déverser dans l'étang espéré.

Les étangs secrets du Médoc: l'étang déguisé

          Devant nous, un éclair bleu. Voilà, nous y sommes, me dis-je, c'est l'étang. Mais après quelques détours du sentier, je dus déchanter, le ruisseau ne s'était transformé qu'en une mare miroitante.

Les étangs secrets du Médoc: l'étang déguisé

          Bon, me dis-je, il faut le mériter cet étang, il doit être plus loin, il ne peut en être autrement. Continuons.

          Et la mare redevint ruisseau; une coulée verte magique, illuminant la forêt.

          J'imaginais l'étang, qu'à coup sûr nous allions bientôt apercevoir, brillant comme une émeraude dans le soleil d'une clairière.

Les étangs secrets du Médoc: l'étang déguisé

          Il s'élargissait. Etait-ce enfin l'étang ? mais non, une autre mare, juste un peu plus grande.

Les étangs secrets du Médoc: l'étang déguisé

          Alors nous avons compris. La forêt, lasse de voir ses étangs dévoilés, avait décidé de déguiser celui-ci en ruisseaux et mares, afin d'en protéger le secret.

          Mais ce qu'elle n'a pas pu cacher, c'est sa beauté qui, au contraire, a été multipliée.

          Quand même........à nous deux la forêt !!!!

Voir les commentaires

2021-08-29T13:08:00+02:00

La pensée du dimanche 29/08/21 - Bonheurs

Publié par divagations-et-balades

          Dans le vaste univers, une boule bleue tourne autour d'un soleil d'or. c'est notre Terre, vaisseau spatial qui nous emmène dans sa ronde à travers le temps.

Lever de Terre, photographie de William Anders, astronaute de la mission Apollo 8 (1968)

Lever de Terre, photographie de William Anders, astronaute de la mission Apollo 8 (1968)

          Quelle chance d'avoir vu cela ! J'aurais bien aimé être à sa place.

          Sur cette belle planète vit une humanité : la nôtre, à la fois une et multiple, à laquelle ce vaste univers, masqué par un ciel changeant, a toujours été source de peur, d'interrogation, de fascination.

          Est-il vide ? Habité ? Par des monstres qui rêveraient de nous manger ? Par des tyrans abominables qui voudraient nous asservir et nous voler ? Ou bien par le gentil ET ?

          Dans ce ciel, l'humanité a placé des dieux rassurants, bienveillants, mais parfois courroucés, ou un dieu unique, plutôt austère et qui ne transige pas avec la morale.

          Et l'humanité elle-même ? Elle est diverse, hétéroclite; il y a des fous et des sages.......et une grande quête : celle du bonheur.

          Et là encore se mêlent folie et sagesse. Et ce vieux dicton chinois m'est tombé sous les yeux, me faisant imaginer ce vieux sage, voyageant sur un bufle, né, parait-il, avec des cheveux blancs, Lao Tseu, 

 

La pensée du dimanche 29/08/21 - Bonheurs

          Et qui pourrait en être l'auteur :

     " Les grands bonheurs viennent du ciel, les petits bonheurs viennent de l'effort "

Sagesse ?

Voir les commentaires

2021-08-25T05:29:00+02:00

Les étangs secrets du Médoc: L' étang des genêts

Publié par divagations-et-balades

          Il est une période pendant laquelle les genêts, succédant aux ajoncs, deviennent les rois de la forêt. Ils bordent le moindre chemin qui s'y aventure,

Les étangs secrets du Médoc: L' étang des genêts

          Et nos routes qui filent droit vers l'océan.

Les étangs secrets du Médoc: L' étang des genêts

          Si nous prenons le chemin des bois, on ne tarde pas à en voir s'ouvrir un autre, plus mystérieux et dont on ne sait pas où, exactement, il va nous conduire.

Les étangs secrets du Médoc: L' étang des genêts

          Grisés par la magie du lieu, on avance, sans se demander si nous saurons retrouver notre chemin.

          Les fougères géantes commencent à roussir, avec beaucoup de retard, car d'habitude, à ce moment de l'année, elles sont grillées. Le réchauffement climatique semble marquer une pause cette année.

Les étangs secrets du Médoc: L' étang des genêts

          Les chiens de tête tournent brusquement à droite. Nous avons appris à les suivre, et, une nouvelle fois..........la récompense : un étang inattendu, mais espéré, caché au fin fond de la forêt, et qui s'offre à nos yeux, une fois de plus, magique. Je le proclame aussitôt étang des genêts à cause de cette touffe jaune qui fait chanter ses couleurs.

Les étangs secrets du Médoc: L' étang des genêts

          Encore un étang secret que nous volons à la forêt médocaine.

          Ils sont tous plus beaux les uns que les autres, enchâssés dans le plus beau des décors......à moins que je ne sois un peu chauvine !!!

          Combien vais-je encore en débusquer ?

Voir les commentaires

2021-08-22T05:32:00+02:00

Et l'Être humain dans tout ça ?

Publié par divagations-et-balades

          Une fois de plus je suis révoltée et...........terriblement déçue et en colère.

                            ON ABIME LA MEDECINE

       Qui ?

                        LES MEDECINS

            Des amis, ayant eu à consulter en sont revenus choqués. D'abord, la carte vitale; très important la carte vitale, puis, les yeux fixés sur l'ordinateur, une ou deux questions posées au patient, une ordonnance et...hop ! Fini !

     * Docteur, vous ne me prenez pas la tension ?

     * Si vous voulez.

          Est-ce caricatural ? Je n'en sais rien, mais j'ai confiance en mes amis. et je ne veux pas généraliser. Mais il y a pire, cette fois c'est mon frère qui doit passer une scintigraphie. Il prend rendez-vous dans une clinique où se pratique ce genre d'examen :

     * Une scinti ! Ah oui, le plus tôt possible car il se peut que vous ayez un cancer .........Voyons.......

          Déjà anxieux à l'arrivée, mon frère est sorti de là le moral cassé.........." Je pourrais avoir un CANCER !!!!

          Mais qu'est-ce qu'on apprend maintenant à la fac de médecine ? Ceux de ma génération y ont appris que la chose à ne surtout pas faire, c'est éteindre par des paroles inconsidérées, la petite flamme d'espérance dont j'ai déjà parlé et grâce à laquelle on aura le courage de tout surmonter et qui aide tellement à la guérison si celle-ci est possible, même si c'est très difficile.

          Et qu'est-ce qui autorise ce médecin à parler de cancer sans rien savoir de la personne qui est en face de lui ?

          Je sais que les cours de psychologie sont les grands absents des études médicales. Mais n'y a t-il pas un sens psychologique inné que l'on devrait avoir quand on se lance en médecine, même s'il ne devait se réduire qu'au simple respect humain et à un sentiment compassionnel ?

          Et que dire de ce médecin disant à un patient sous masque respiratoire, que ses poumons étant fichus à 75%, il allait mourir d'une forme grave de covid ! Ma soeur qui a vu cette séquence était scandalisée.

          Nos maîtres, hélas, les derniers vrais cliniciens, nous avaient appris que les patients ont besoin de croire en la guérison pour lutter contre la maladie, et par là, nous avaient appris comment se comporter au chevet d'un patient pour ancrer cette croyance en lui. Parfois, il suffit de rassurer.

          Oui, on doit la vérité au patient, mais pour cela, il faut d'abord être sûr de son fait, et ensuite, être sûr de ce qu'il veut entendre. Certains veulent savoir pour se préparer, d'autres refusent avec énergie pour s'accrocher au moindre petit espoir, même si nous savons qu'il est vain.

          Cela s'appelle aussi " respecter les patients ".

          La médecine n'est pas une science, la médecine est un art et un humanisme.

                            ARRÊTEZ DE L'ABIMER

          

Et l'Être humain dans tout ça ?

Voir les commentaires

2021-08-18T05:52:00+02:00

Les étangs secrets du Médoc ; L'étang des bruyères

Publié par divagations-et-balades

          Une fois de plus, nous cheminons avec plaisir sur une piste forestière qui, je l'espère, va nous conduire vers un autre étang secret du Médoc.

          En fait nous suivons les chiens qui ont du flairer de quoi se désaltérer, car ils tirent une longue langue.

Les étangs secrets du Médoc ; L'étang des bruyères

          Et soudain, il est là, devant nous. Ces chiens quand même !!!

          Emblématiques de nos forêts d'été, les bruyères sont là aussi, prêtes à plonger dans le monde-miroir énigmatique du fond de l'étang.

Les étangs secrets du Médoc ; L'étang des bruyères

          Aussitôt, je le baptise l'Etang des bruyères.

          J'entreprends d'en faire le tour, en espérant ne pas tomber dedans, car, par endroit, cet étang s'amuse à créer des pièges.

          Un vide soudain dans le sentier , caché par quelques herbes folles.

          Oscar, pas trop content d'être séparé, ( momentanément, je ne suis pas si mauvaise), de ses copains quadrupèdes, tire sur la laisse pour me ramener dans le bon sens, mais je tiens bon, et, ma récompense est là, magique, mystérieuse, un réel étang de conte de fées, et bordé de bruyères, bien sûr.

Les étangs secrets du Médoc ; L'étang des bruyères

          Je me sens dans un autre monde, et je ne sais pas comment me vient à la mémoire, la note bleue de Chopin ! C'est la magie de cet endroit.

          Les Âmes mortes peuvent-elles choisir un lieu de résidence ? Dans ce cas, je crois que se promènent là, les âmes d'un peintre et d'un musicien, discourant sans fin de couleurs et d'harmonie.

          Et peut-être que certaines nuits de clair de lune.............Oh ! Attention, je divague !!!!

          Viens Oscar, on va rejoindre les autres !

Voir les commentaires

2021-08-15T09:55:58+02:00

La pensée du dimanche 15/08/21 : Asthénie

Publié par divagations-et-balades

          Dans la semaine qui vient de se terminer, j'ai relu un texte de Thierry Maulnier qui m'a incité à réfléchir sur ce monde dans lequel je vis, et qui ne ressemble plus à celui de ma jeunesse.

          Il y avait eu la guerre, et l'élan formidable que donne la victoire. L'air de la liberté circulait dans tout le pays. L'esprit d'entreprise animait le peuple. La curiosité motivait l'action.

          Nous avions une des premières médecines du monde. Il y avait les Mirages et le Charles de Gaulle. La puissance nucléaire......

          Je me souviens de l'air léger et joyeux qui dansait dans les rues au retour du Printemps; du dynamisme qui vibrait partout......La convivialité, l'empathie spontanée......

          Est-ce que j'idéalise parce que j'étais jeune en ce temps-là ? Non, c'était ainsi. Les forces de destruction qui, de tout temps ont existé et enseveli des civilisations glorieuses, n'avaient, semble t'il, aucune prise sur la nôtre.

          Mais voilà qu'aujourd'hui, et c'est là que je rejoins Th. Maulnier, j'en perçois les stigmates. Une certaine fatigue qui a conduit à la soumission, une sorte d'acceptation du déclin.

          Des êtres, esclavagisés parce que dépouillés de leur visage, circulent mécaniquement dans des rues mornes, évitant les contacts avec leurs semblables qu'ils ne reconnaissent plus qu'en tant qu'ennemi potentiel pouvant leur transférer un germe de mort.

          Soumis à une propagande effrénée, mais efficace, de la part des principaux médias, ils ne réfléchissent plus, sinon, ils sauraient que cette " pandémie " est très loin derrière, en gravité et victimes, les grandes grippes du XXème siècle, espagnole ou de Hong Kong par exemple, et même de la banale grippe saisonnière qui l'a précédée, et qui avait fait cent cinquante milles morts de plus qu'elle dans le monde. (650000 contre 500000).

          On a réussi à les persuader que rien ne peut arrêter l'hécatombe, que sous forme de décompte pluriquotidien de morts, puis de cas, on lui assène à la télévision. Rien sinon un vaccin, si efficace que même les gens vaccinés sont soumis aux mêmes aléas et interdits que ceux qui ne le sont pas. Cherchez l'erreur !

          Auparavant, on a interdit aux médecins de soigner les malades avec un traitement simple, efficace, peu onéreux, utilisé depuis plus de 70 ans sans que l'on relève le moindre effet secondaire fâcheux. Et les médecins, dépouillés de leur pouvoir de soigner, ne se sont pas rebellés, eux aussi, atteints par l'asthénie ambiante. Sans même se poser la question du " pourquoi ".

          Comment expliquer cela ? LA PEUR. Cette  peur savamment distillée et entretenue quotidiennement, et qui a entraîné l'oubli par les hommes qu'ils sont mortels. Et peut-être éteint la petite flamme d'espérance qui brillait au fond de l'âme humaine et qui faisait sa force.

          Et je pense à Soljenitsyne 

     " Le déclin du courage a toujours été considéré comme le signe avant-coureur de la fin "

                     Peuple gaulois, réveille-toi !

       

          

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog