Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2015-07-14T09:25:28+02:00

Trois couleurs

Publié par divagations-et-balades

               Et par le pouvoir d' un mot, je recommence ma vie,

              J' étais né pour te connaître et pour t' aimer, LIBERTE

 

         En ce 14 Juillet 1789, la France apprenait la liberté, et en créait le symbole, le drapeau tricolore : les couleurs de Paris, le bleu et le rouge, encadrant le blanc de la royauté. 

Wikipedia

Wikipedia

          Les couleurs de Paris sont dues à Etienne Marcel, prévôt des marchands de la ville au XIVème siècle. Profitant de la captivité du roi Jean Le Bon, avec ses hommes, il prit d' assaut le palais royal, fit massacrer deux maréchaux conseillers du Dauphin, sous les yeux de celui-ci, et lui plaça sur la tête, le chaperon bleu et rouge de sa prévôté.Bleu et rouge devinrent les couleurs de Paris.

         A ces deux couleurs, La Fayette eut l' idée d' intégrer le blanc, cette couleur, en fait, était celle du Royaume de France, et non celle du roi. C' est pourquoi les Révolutionnaires l' acceptèrent.

         Au début, le drapeau avait des bandes horizontales.

Wikipedia

Wikipedia

          Le passage à la verticalité fut suscité par les marins de la flotte de guerre, qui menacèrent de se révolter, car ils trouvaient que ce drapeau accordait trop de place au blanc, couleur de l' uniforme de leurs officiers, et pas assez aux couleurs de leur tenue, bleue à ceinture rouge.

         C' est le peintre David qui eut l' idée de la disposition actuelle : bleu au mât, blanc au centre et rouge flottant.

         Ce pavillon de marine devint très vite drapeau national. Il a connu bien des vicissitudes.

         La Restauration le bannit et retablit le drapeau blanc.

         Louis-Philippe, aprés Valmy et Jemmapes, le restaura en 1830.

         Lors de la Révolution de 1848, il fut remplacé par le drapeau rouge après les fusillades du Champ de Mars, et, dès lors, devint symbole de la répression des peuples.

         Puis, vint Lamartine. Il était né le jour de l' adoption de ce nouveau pavillon, et, dans un discours enflammé, imposa le drapeau tricolore à l' Assemblée de la Seconde République issue de la récente Révolution.

        En Vendée, région de tradition royaliste, il a fallu attendre 1916 pour que le drapeau tricolore fut admis dans l' enceinte des églises.

BONNE JOURNEE A LA GLOIRE DE NOS TROIS COULEURS

Trois couleursTrois couleursTrois couleurs

Voir les commentaires

2015-07-11T08:20:57+02:00

Olé !!!

Publié par divagations-et-balades

          Du six au quinze juillet de chaque année, Pamplona, (dont j' adore le nom français de Pampelune), capitale de la Navarre, est agitée d' une étrange fièvre.

         Ce sont les fêtes séculaires de la San Fermin, qu' Ernest Hemingway avait popularisées au siècle dernier dans son roman " Le soleil se lève aussi ", à tel point qu' elles ont acquis une renommée internationale qui attire des touristes du monde entier. La marée rouge des bérets submerge les rues de la ville.

Image Wikipedia

Image Wikipedia

         Et pendant neuf jours, c' est la folie qui règne.

         Mais, le clou du spectacle est sans conteste, l' encierro : le lâcher de toros dans les rues menant aux arènes. Sur les huit cents mètres de ce parcours immuable, bêtes et hommes se déchaînent tous les matins du sept au quatorze juillet, à huit heures précises.

         Un coup de pétard et, les toros sont lâchés.

Wikipedia

Wikipedia

          Les coureurs, qui se préparaient depuis six heures du matin, expérimentés ou novices, commencent le spectacle.

Wikipedia

Wikipedia

         Parfois, ça tourne mal !

Wikipedia

Wikipedia

         Et un toro, surexcité par la foule, peut aussi sauter sur elle, piétinant quelques corps au passage.

Wikipedia

Wikipedia

         Au terme de leur chevauchée, ils arrivent aux arènes où ils seront combattus l' aprés-midi.

         Avant-hier, dans une rue du Vieux Bordeaux, a eu lieu un spectacle insolite et joyeux.

         Le patron d' une bodega a eu la bonne idée de faire un encierro dans la rue. Ici, bien sûr, le toro était un gros animal monté sur roulettes, mais à l' air non moins redoutable.

photo Sud-Ouest

photo Sud-Ouest

          Le téméraire employé de la bodega avait revêtu la tenue blanche au foulard rouge traditionnelle, tandis qu' une banda assurait l' ambiance sonore. Puis, les gens se sont précipités pour faire des passes de cape, et courir devant le toro.

         C' est bien connu, dans le Sud-Ouest, tout est prétexte à faire la fête !

Voir les commentaires

2015-07-08T18:10:12+02:00

Une pêche peu banale

Publié par divagations-et-balades

         Il y a un jour ou deux, j' ai vu à la télévision des images plutôt insolites et originales. J' ai sauté sur l' appareil photos et comme les images ne sont pas trop mauvaises, je veux les partager avec vous.

         la scène se passe sur la longue et plate plage d' une petite ville côtière de la Flandre belge, au nom quasi impossible : Oostduinkerke.

          Tous les ans, vers la fin juin, a lieu la " fête de la crevette ". Celles-ci sont parait'il, très abondantes sur cette côte. A cette occasion, on voit arriver sur la plage, un cortège de chevaux harnaché, tirant une charrette contenant du matériel de pêche

Une pêche peu banale

         Puis, le cheval est dételé; on fixe alors sur ses flans deux paniers en osier, et on déploie des filets qui lui sont attachés. 

         Le cheval et son cavalier marchent alors vers la mer.

Une pêche peu banale

         Le cheval avance dans l' eau jusqu' au poitrail et marche parallèlement à la côte en traînant les filets.

Une pêche peu banale
Une pêche peu banale

         Ce type de pêche est ancestral et familial. Pour la fête de la crevette, de nombreux touristes envahissent la plage, mais en réalité, cette pêche se pratique toute l' année, deux fois par semaine excepté en hiver.

         Les mouettes, toujours à l' affût d' un possible festin, accompagnent les pêcheurs.

clic G

clic G

          Et vient l' heure de la récompense. La pêche a été bonne !

         On va se régaler !

Une pêche peu banale
Une pêche peu banale

         Cette façon originale et unique au monde de pêcher a été classée au Patrimoine Immatériel de l' Humanité.

Voir les commentaires

2015-07-05T15:17:26+02:00

Retour momentané

Publié par divagations-et-balades

         Bonjour à tous et grand merci

 

Pour les petits mots gentils

Pour les mails

Pour les coups de téléphone quotidiens

Pour le réconfort et la gentillesse

 

        A tous, ma reconnaissance et mon amitié 

Retour momentané

             A très bientôt

Voir les commentaires

2015-06-25T20:34:01+02:00

Publié depuis Overblog

Publié par divagations-et-balades

MESSAGE DE LA PART DE SIMONE

IL EST POSSIBLE QU' ELLE SOIT ABSENTE PLUSIEURS JOURS DE VOS BLOGS ET DU SIEN

POUR PROBLEMES FAMILIAUX

Voir les commentaires

2015-06-23T07:46:09+02:00

Quand j' étais jeune depuis moins longtemps....

Publié par divagations-et-balades

          Quelquefois, l' hiver, je reviens sur la plage de ma jeunesse, et, j' y réveille des fantômes.

Quand j' étais jeune depuis moins longtemps....

          Je l' admire depuis la corniche de Péreire, et, tout à coup, les couleurs s' effacent, et revient la plage en noir et blanc de mon premier appareil photos.

Quand j' étais jeune depuis moins longtemps....

          C' était le temps heureux où nous avions la villa. ( Hélas, un jour est arrivé M. Mitterrand avec ses folies fiscales, mon père est mort, les requins sont venus, et nous l' avons vendue).

         Ma soeur prenait des poses de star sur la barrière,

Quand j' étais jeune depuis moins longtemps....

          Et mon frère s' y abritait pour arroser avec son pistolet à eau, les malheureux qui passaient devant en décapotable décapotée. ( Cela a valu quelques histoires à mes parents, et quelques fessées à mon frère, car, en ce temps-là, les parents n' étaient pas menacés de la Correctionnelle !).

         Il s' y exerçait aussi au saut.

Quand j' étais jeune depuis moins longtemps....

          A la plage, je faisais des " vilaineries " avec mes copains : arroser les vieilles dames qui venaient sur le bord de l' eau jupes relevées, un peu; faire des pièges pour les marcheurs des sables, ( que l' on nous interdisait, les parents craignant celui qui allait s' y casser la jambe ), etc ...... Il n' y avait pratiquement pas de limite à notre inventivité.

         Les grands jouaient au volley, ( avant qu' on ne le redécouvre sous le nom de beach volley ).

Quand j' étais jeune depuis moins longtemps....

          Plus tard, nous avons eu le droit d' y jouer avec eux. Mauvais signe ! Nous avions grandi.

          C' était très sérieux le volley. On faisait des tournois avec d' autres plages, ainsi là, à Mimizan.  

Quand j' étais jeune depuis moins longtemps....

         Je ne sais plus qui avait gagné, mais, l' équipe Péreire était assez redoutable, et c' était mon père, capitaine de l' équipe, qui recevait les coupes.

Quand j' étais jeune depuis moins longtemps....

          La plupart des joueurs, dont mon père, jouaient en club l' hiver. Presque des pros. Je me souviens que Coca Cola, organisait une coupe tous les ans.

         Nous, pendant ce temps, quand on en avait assez de faire des bêtises, on avait le portique.

Quand j' étais jeune depuis moins longtemps....

          Et puis, septembre arrivait. Les copains rentraient à Paris ou à Bordeaux. Moi, je restais encore, orphelines d' eux, environ trois semaines. La rentrée en ce temps-là, était le premier octobre. 

          Dans la semaine, la plage était quasiment vide.

Quand j' étais jeune depuis moins longtemps....

          Comme elle était vide en ce jour d' hiver où je suis allée réveiller les fantômes. Peut-être celui de cet ami des temps anciens, mort en août dernier, était venu errer là, en même temps que moi.

         Adieu l' Ami, puisse-tu te promener sur les rivages du ciel. 

Quand j' étais jeune depuis moins longtemps....

Voir les commentaires

2015-06-21T08:14:48+02:00

Le vieil homme et l' enfant

Publié par divagations-et-balades

          Un vieil indien explique à son petit-fils que chacun de nous , a, en lui, deux loups qui se livrent bataille.

2ème photo : Wikipedia
2ème photo : Wikipedia

2ème photo : Wikipedia

          Le premier loup représente : Sérénité - Amour - Gentillesse

Wikipedia

Wikipedia

         Le deuxième loup représente : Peur - Avidité - Haine

Wikipedia

Wikipedia

           Lequel des deux loups gagne ? demande l' enfant.

           Celui que l' on nourrit, répond le grand-père.

 

         

Canyon deChinle. Pays Navajo. Arizona

Canyon deChinle. Pays Navajo. Arizona

         Bon dimanche

Voir les commentaires

2015-06-18T10:37:48+02:00

Laissez-moi respirer.......

Publié par divagations-et-balades

          Mangez cinq fruits et légumes par jours.

          Faites au moins trente minutes d' exercice physique trois fois par semaine

          Ne fumez pas, la cigarette tue. ( La vie aussi; qui donne la vie donne la mort).

          Buvez " avec modération " comme le répètent bêtement certains animateurs télé flagorneurs, si par hasard se prononce un mot....alcoolisé.

           Ne mangez pas de nutella, il y a de l' huile de palme. (Comme dans bien des choses, voyez les étiquettes).

           Ne mangez pas de nutella, le fabriquer concourt à la déforestation. (Et tant pis pour les Italiens, et tant pis pour l' entreprise et ses ouvriers français qui en fabriquent). Les excuses n' ont jamais caché la sottise.

          Mais comment l' Humanité a t' elle pu atteindre le XXIème siècle sans tous ces conseils, qui sont des insultes à son intelligence ?

Au moins, eux, ils étaient libres.

Au moins, eux, ils étaient libres.

         Veulent' ils nous infantiliser au point que nous deviendrions une masse de " sans dents " manipulables ?

         Et, il parait, d' après vos amis, que vous pourriez être la maman de tous les Français !!!!

         Non Madame Royal, vous ne seriez pas ma maman. Pour qui vous, et se, prennent 'ils pour oser dire des stupidités pareilles ? J' en avais une qui valait beaucoup plus que vous. Contentez-vous de vos fils et ne vous occupez pas de moi.

          Et puis, si je veux manger du nutella, ou autre, vous ne m' en empêcherez pas. Je sais mieux que vous ce qui est bon pour moi ou pas, et c' est moi seule qui décide pour moi, pas vous. Je sais, vous et vos copains, vous nous prenez pour des débiles mentaux, et, même le Président l' a dit, d' une façon plus....leste : 

Laissez-moi respirer.......

          Un de vos éminents collègues nous trouvent trop bêtes pour nous soumettre un référendum  : " Surtout pas, ils diraient n' importe quoi ".

         J' en passe, je ne vais pas revenir sur l' école, la novlangue, les vaccins....j' ai déjà dit ce que j' en pensais.

         Quand allez-vous cesser de nous embêter, vous, et vos collègues qui, n' ayant rien d' intelligent à dire ou à faire, viennent nous empoisonner la vie avec des idées débiles.

         LAISSEZ-MOI RESPIRER, LAISSEZ-NOUS RESPIRER

          Vous ne voyez pas que vous nous exaspérez ? Que vous renvoyer tous autant que vous êtes va devenir une obsession ?

       Au fait, n' est-ce pas M. Peillon qui avait dit qu' il fallait terminer la Révolution de 1789 ?

                       MAIS QUELLE BONNE IDEE !!!!!!

Laissez-moi respirer.......

Voir les commentaires

2015-06-14T08:21:46+02:00

Marathon : descente en fleurs

Publié par divagations-et-balades

         C' est en sens inverse que je reprends l' escalier.

Marathon : descente en fleurs

         Le long du mur, à ma droite, je remarque de magnifiques fleurs blanches couronnées d' étamines dorées.

Marathon : descente en fleurs

         Ce sont des Carpenteria Californica. Elles furent découvertes dans la Sierra Nevada en mille huit cent quarante neuf, par un nommé Fremont, qui dédia cette plante à M. Carpentier, professeur à l' Université Tulasne de Louisiane, qui la découvrit en Californie à la fin du XIXème siècle.

         Une autre plante attira mon attention, sa fleur jaune, ses feuilles vertes à liseré argenté, me rappellent vaguement quelque chose.

Marathon : descente en fleurs

         Son nom : Cytise du Maroc, me la remémore aussitôt, et je sais où je l' ai vue. Au printemps, nous avions l' habitude d' aller pêcher au lac de Daïet Aoua, dans la région d' Ifrane. Il n' y faisait pas toujours très beau, et la neige couvrait les sommets du Moyen Atlas. On couchait dans ce petit hôtel d' Imouzzer du Kandar, à côté de la mosquée, où on se gelait toute la nuit, parce que, bien sûr, comme on s' y prenait toujours au dernier moment, le gîte de Daïet Aoua et l' hôtel d' Ifrane étaient complets. C' était la saison de ski. Il me tardait de redescendre vers Fez pour retrouver la chaleur.

Marathon : descente en fleurs

         Mais je m' égare, magie des souvenirs qu' une fleur, déguisée en madeleine de Proust, fait remonter à la surface. Revenons à Turenne.

         A ma gauche, la ville basse s' étend, nonchalante. Ce petit point rouge, dans le premier parking, me fait un clin d' oeil : " Ne t' en fais pas, je suis toujours là ".

Marathon : descente en fleurs

         Et, un peu plus bas, ces belles fleurs roses vif, dont un ami blogueur, (qui se reconnaîtra), m' a donné le nom il y a peu, et que j' ai encore oublié. (Peut-être voudra t' il me le redire ! Et cette fois, promis, je le noterai).

Marathon : descente en fleurs

         Puis, je repasse en sens inverse la première porte; je laisse donc le château derrière moi, et, vais entrer dans la ville haute.

Marathon : descente en fleurs

         A plus tard pour son exploration.

Voir les commentaires

2015-06-11T18:25:54+02:00

Marathon: le jardin du château

Publié par divagations-et-balades

          Après avoir passé la salle de garde, quelques marches à gauche, les vestiges d' une autre porte, et.....

Marathon: le jardin du château

         ... J'entre dans le jardin du château. Face à moi, à l' autre extrémité : la Tour César qui essaie de se cacher derrière un pin parasol.

Marathon: le jardin du château

          A ma gauche, j' aperçois une petite buvette. Elle me tend les bras et je vais m'y jeter avec délice. 

Marathon: le jardin du château

         Obéissant à une pulsion de l' enfant qui se planque en moi, et jamais profondément endormi, je demande une grenadine. Depuis combien d' années n' en ai-je pas bue ? Un jeune homme me l' apporte, puis, s' assied à deux mètres de moi. Et comme, parait' il, je ne peux pas rester longtemps sans parler, j' engage la conversation.

         Il m' apprend que ce jardin, organisé " à la française ", a été créé en mille neuf cent vingt par son arrière grand-père, qui avait acheté le château.

Marathon: le jardin du château

          C' est à la place des ruines qui existaient entre la Tour César et le donjon, que le jardin a été élaboré.
         Il avait fait construire une maison, accolée au donjon, dans laquelle il habitait avec sa famille.

 

Marathon: le jardin du château

         Il y a des roses blanches,

Marathon: le jardin du château

         Rouges,

Marathon: le jardin du château

         Et même une vigne;

Marathon: le jardin du château

         Une petite construction, surplombant les remparts, réveille mon imagination, et, je rêve qu' elle servait aux gardes à jeter de l' huile bouillante sur les téméraires et inconscients assaillants qui auraient tenté d' escalader la muraille.

Marathon: le jardin du château

         Avec, mais oui, une sorte de rancoeur dans la voix, le jeune homme me dit que cet arrière grand-père était plutôt égoïste, car, pour satisfaire ses lubies, il n' avait pas hésité à ruiner sa famille, ce qui fait que son père avait du travailler comme professeur d' anglais, et que, lui-même, était maintenant le gardien de ces lieux et responsable de la buvette.

         Enfin, il habitait quand même la maison du grand-père.

         J' ai compati, enfin, un peu, et me suis dirigée vers la sortie,

Marathon: le jardin du château

         En pensant, avec un plaisir certain, que cette fois j' allais suivre la pente descendante.

         Je vous y donne rendez-vous !!!

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog