Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #balade en mythologie catégorie

2020-09-30T17:29:35+02:00

La légende de l'arbre de feu

Publié par divagations-et-balades

          La plage de Magen's Bay dans l'île de St Thomas, est une des plus belles du monde.

La légende de l'arbre de feu

          Ses eaux, turquoises et transparentes, sont aussi délicieusement chaudes.

          Au cours de vacances dans ce petit paradis, nous avions lié connaissance avec un couple de Portoricains qui venaient là souvent, en voisins, et en amoureux de cet endroit; et le mari nous avait raconté une légende concernant les flamboyants qui bordaient la plage.

La légende de l'arbre de feu

          A en croire l'histoire, cet arbre, au tronc gracile et élégant, né en Afrique, avait mal débuté sa vie. Mais place à la légende : 

     * Loin, loin dans le temps, quand les Génies habitaient encore la terre des Hommes, un fameux génie africain, las de la savane, décida de créer une belle forêt. Il s'enferma chez lui, et se mit au travail avec rigueur et méthode.

     * Il créa d'abord plusieurs essences de bois, puis les habilla, chacun avec des feuilles différentes, et les enjoliva de fleurs diverses. Il contempla son oeuvre, mais.......ne se sentit pas totalement satisfait. Il manquait quelque chose, mais quoi ?......Puis, tout à coup, il réalisa : il manquait la gaîté et l'insouciance. Alors, il créa les oiseaux. Cette fois, il était content de lui. Mais.......catastrophe !!! Un bois n'avait ni feuilles ni fleurs. Il était tout nu et les autres arbres se moquèrent de lui, et avec la cruauté de la jeunesse, ils le décrétèrent laid.

     * Ce pauvre oublié était bien malheureux; Il se sentait abandonné, seul, triste. Alors, il demanda aux oiseaux de venir chanter sur ses branches; mais ceux-ci refusèrent, ils préféraient s'abriter du soleil ou de la pluie sous les feuilles des autres arbres, le laissant encore plus seul et en pleurs.

     * Puis, un jour, un terrible orage éclata. La foudre tomba et mit le feu aux herbes sèches du sol. Pris de peur, les oiseaux s'envolèrent et voulurent se poser sur les branches sur lesquelles d'habitude ils chantaient. Mais les arbres ne l'entendaient pas de cette oreille : Allez-vous en dirent-ils, votre poids va faire ployer nos branches et elles brûleront.

     * Alors, à travers ses larmes, le pauvre solitaire leur dit : " Venez mes amis, venez sur mes branches et vous serez sauvés ". Ainsi fut fait, et pour la première fois de sa vie notre arbre fut heureux.

     * Cette histoire parvint aux oreilles du génie. Il vint alors remercier l'arbre oublié d'avoir sauvé ses oiseaux. Pour le récompenser il créa feuilles et fleurs. " Et pour que l'on voit bien tes fleurs, lui dit-il, les feuilles ne pousseront qu'après la floraison, et pour que l'on se souvienne de ton courage, je vais donner à tes fleurs la couleur du feu ".

     * Et c'est ainsi que l'arbre prit le nom de Flamboyant.

La légende de l'arbre de feu

Voir les commentaires

2020-09-24T09:44:05+02:00

Fleur d'amour et de mort

Publié par divagations-et-balades

          Chaque année, alors qu'on les croit disparues, elles surgissent de terre et reviennent nous offrir leurs bouquets colorés. Elles sont rouges, jaunes ou roses, mêlant leurs couleurs pour le plus grand plaisir de nos yeux.

Fleur d'amour et de mort

          Tulipe était fille du dieu de la mer, et héroïne d'une tragédie. Un homme, peut-être un dieu, l'aimait, elle ne l'aimait pas. Un jour, fuyant devant cet amoureux désespéré qui la poursuivait sans cesse, elle se cacha dans un buisson d'épines. Mais il la débusqua. Elle supplia alors Diane de la sauver. Celle-ci la changea en fleur renaissant chaque année avant de disparaître à nouveau dans la terre, à l'abri de cet amoureux encombrant. Elle était devenue tulipe jaune, laquelle devint le symbole de l'amour sans espoir.

Fleur d'amour et de mort

          Une légende turque nous conte l'histoire malheureuse du prince Farhad, amoureux d'une belle jeune fille nommée Shirin. Mais un jour funeste, Farhad apprit la mort de sa bien-aimée. Fou de désespoir et de chagrin, il sauta avec son cheval du haut d'une falaise. ( Il aurait pu épargner le pauvre cheval !).

          De chaque goutte de son sang naquit une belle fleur écarlate, la tulipe rouge qui devint le symbole de l'amour parfait.

Fleur d'amour et de mort

          Une très ancienne légende persane en donne une version légèrement différente. Une jeune arménienne vivait avec son amant un amour parfait. Mais un jour, celui-ci partit pour un long voyage. La jeune arménienne attendait, attendait; mais les jours s'ajoutaient aux jours et l'amant ne revenait pas. Désespérant de le voir revenir un jour, elle se jeta du haut d'une falaise et la tulipe rouge naquit des éclaboussures de son sang.

          Alors, la tulipe n'est-elle liée qu'à la mort ? Non, car il y a la tulipe rose, bien qu'elle aussi symbolise un impossible amour.

          En Turquie, au temps des sultans, il y avait chaque année la fête de la tulipe. A cette occasion, les amoureux offraient à leur belle, des tulipes roses qu'ils accrochaient aux moucharabiehs des harems la cachant à leur regard. Bien sûr, leur belle appartenant au harem leur était inaccessible, et la tulipe rose était le symbole de leur amour fou.

Fleur d'amour et de mort

          Messieurs, avant de nous offrir des tulipes, réfléchissez bien !

Voir les commentaires

2020-08-09T13:22:16+02:00

Il n'y avait pas que les nymphes !

Publié par divagations-et-balades

          En fait, je crois bien qu'Apollon était un coquin........au sens du XVIIème siècle.

          En reprenant ma balade dans mon jardin, je suis passée près de l'endroit où les jacinthes bleues aimaient se grouper au Printemps.          

Il n'y avait pas que les nymphes !

          Et là aussi, je me suis trouvée plongée en pleine mythologie. Jacinthe.........Hyakinthos..........Mais oui, bien sûr !!! Il y a une légende qui se rapporte à Hyakinthos, et c'est Homère qui l'avait racontée.

          Et voilà notre Apollon qui montre à nouveau le bout de son nez.

          Il avait pour ami, et pour amant nous dit Homère, un beau jeune homme : Hyakinthosprince d' Amyclées, une cité du Péloponèse. Mais, Apollon n'était pas le seul fan du jeune prince, Borée le roi du vent du nord, était aussi amoureux de lui..........et fort jaloux car l'inclination de Hyakinthos le portait plutôt vers Apollon.

          Un jour, où les trois compères jouaient au lancer du disque, Borée, par jalousie, souffla de toutes ses forces sur celui qu'Apollon venait de lancer en le dirigeant vers la tête de Hyakinthos.

          Celui-ci s'écroula ....et mourut. Pire, il fut tué par son ami Apollon.....ou plutôt, en réalité par le diabolique Borée.

Alexandre Kissaliev : mort de Hyacinthe

Alexandre Kissaliev : mort de Hyacinthe

          Désespéré, Apollon changea en fleur le sang qui s'écoulait de la tête de son ami. Ainsi naquit la jacinthe en souvenir de lui.

          Mais Borée est-il le véritable coupable ? Les soupçons se sont aussi portés sur Zéphyr, roi du vent de l'ouest.

          Lui aussi disputait à Apollon l'affection de Hyakinthos. Alors qu'Apollon apprenait à Hyakinthos la façon de lancer le disque, Zéphyr en fut si fâché et jaloux, qu'il souffla fort sur le disque, lequel vint heurter violemment la tête du jeune prince qui fut tué sur le coup.

          Accablé de chagrin, Apollon remarqua une fleur poussant à l'endroit où s'écoulait le sang de son ami. Il la nomma ......jacinthe évidemment !

          Alors !!! Qui est le véritable assassin ? Nul Maigret n'habitant les parages en ce temps-là, l'énigme reste entière.

          Reste t-il au coeur du bulbe de la jacinthe une amère rancune à l'encontre de celui qui avait ôté la vie à Hyakinthos ? Toujours est-il que ce bulbe est toxique, plein d'un acide oxalique si fort qu'il peut faire disparaître la rouille.

          Il s'écoule aussi de la jacinthe, un suc si poisseux qu'il a servi pendant plusieurs siècles de colle pour relier les livres.

          La couleur de mes jacinthes est généralement bleu-violet; il y en a de plus claires, blotties sous l'oranger du Mexique.

Il n'y avait pas que les nymphes !

          Il en existe de différentes couleurs, et chacune a une symbolique différente ;

     * bleu-violet : symbole de profond regret et demande de pardon

     * jaune : elle symbolise la jalousie dont Hyakinthos mourut.

     * blanche, elle symbolise le charme......mais lequel ? Celui qui rend un être attractif, ou celui dont use la magie ?

     * rouge : c'est la fleur du temps du plaisir et de la récréation.

          Pour nous, Français, merci au botaniste Vespasien Robin qui en planta les premiers bulbes au XVIème siècle.

          A la même époque, les Hollandais s'en emparèrent, subjugués par les différents parfums des différentes couleurs.

Voir les commentaires

2020-08-07T09:25:19+02:00

Ah ! Cet Apollon !!!!

Publié par divagations-et-balades

          Fut-il le plus grand séducteur de la Haute Antiquité ? Rival de Zeus lui-même ? En tout cas, le voilà encore qui se manifeste dans mon jardin.

          Décidément, coureur invétéré au coeur d'artichaut, voilà encore ce dieu solaire en train de poursuivre de ses assiduités, une nymphe qui ne voulait pas de lui.

          Comme Daphné, elle fuyait ce dieu trop entreprenant. Il avait décidé de l'enlever, mais la nymphe, qui se prénommait Akantha, se défendait farouchement, et, sur le point d'être enlevée, griffa Apollon au visage.

          Fou de rage, et craignant sans doute d'être défiguré, Apollon, dieu particulièrement vindicatif, (n'est-ce point à lui que Midas doit ses oreilles d'âne !), se vengea et métamorphosa la pauvre Akantha en une plante épineuse adoratrice du soleil

          Et c'est ainsi que naquit l'acanthe.

Ah ! Cet Apollon !!!!

          Dans le langage des fleurs, elle signifie : Rien ne pourra nous séparer. Doit-on y voir un trait d'ironie cynique de la part d'Apollon ?

          C'est aussi par sa feuille si particulière que l'acanthe est bien connue. Elle est, en effet, un des ornements principaux des arts corinthien et roman.

          Une légende existe au sujet de la feuille d'acanthe. Elle nous est transmise par l'architecte romain du 1er siècle avant JC : Vitruve.

Ah ! Cet Apollon !!!!

          Il raconte :

     * Le sculpteur Callimaque, le trop minutieux selon ses contemporains, découvrit un jour, une plante d'acanthe enroulée autour d'un panier d'offrandes funéraires, sur la tombe d'un enfant. C'est ce souvenir qui lui aurait inspiré le motif qui orna le chapiteau des colonnes corinthiennes : un petit panier dont sortent des feuilles d'acanthe sur trois rangs superposés.

          Beaucoup plus tard, l'art roman s'en inspira aussi.

          Décidément, mon jardin recèle des célébrités, et.........ce n'est peut-être pas tout !!!

Ah ! Cet Apollon !!!!

Voir les commentaires

2020-08-04T17:10:43+02:00

La fleur des Belles Dames

Publié par divagations-et-balades

          En ce moment, elle est la reine du jardin, et nous sommes si contentes de l'avoir que ma soeur et moi allons nous pavaner devant elle.

La fleur des Belles Dames

          C'est l' hibiscus Rose de Chine, et pour arriver jusqu'à nos contrées, si éloignées de son lieu de départ, elle a du faire un long voyage au XIIème siècle.

          Suivant sans doute la Route de la Soie, au pas lent des chameaux, elle voyageait en compagnie de l'or, des épices, des pierres précieuses, de l'argent, des oiseaux et des animaux exotiques......mais pas de pangolin !!!

          Ses premières variétés ont été ramenées de Chine, mais il n'est cependant pas sûr que ce soit là son origine. On pense qu'elle vient des zones de la ceinture tropicale de la planète.

          Cette Rose de Chine est aussi la fleur symbolique de l'île d' Hawaï et de la Malaisie.

          La Fleur des Belles Dames a une nombreuse famille. 

          En Egypte, elle a une soeur au teint rouge dont les Egyptiens font sécher les fleurs pour en faire une délicieuse et rafraîchissante boisson : le karkadé, que les Ethiopiens appellent poétiquement : Thé rose. 

La fleur des Belles Dames

          Mais l'hibiscus n'est pas qu'une fleur frivole. En passant par l' Inde, elle a acquis une belle notoriété en médecine ayurvédique dont elle est devenue une des plantes principales.

          Ses qualités et ses pouvoirs sont nombreux : antibactérienne, anti-inflammatoire, antalgique, elle combat les infections urinaires, lutte contre la fièvre, les refroidissements, certains troubles digestifs..........

          Elle est une sorte de star de la médecine indienne.

          Elle a aussi une autre petite soeur, bien connue dans ma région : l'althéa, 

La fleur des Belles Dames

          Elle porte le beau nom de Fleur d'éternité, et, coquette, elle peut être de différentes couleurs;

La fleur des Belles Dames

          Elle est la fleur nationale de la Corée du Sud dont elle illustre l'esprit déterminé et persévérant à travers l'Histoire. Depuis un passé immémorial, les Coréens voient en elle une fleur céleste, et l'évoque dans leur hymne national.

          Peut-être est-elle vraiment une fleur d'immortalité selon la terminologie coréenne, car elle n'existe nulle part à l'état sauvage. Alors !!! D'où vient-elle ?

          Mais, peu importe; cette fleur énigmatique est un joyau du jardin, et on ne cesse de s'extasier devant ce frêle arbrisseau qui porte de si grosses fleurs.

          " Ma fille, n'oublie pas de regarder pousser les fleurs " me disait dans un autre temps, le vieil Algérien de Beni Messous.

          Alors, tous les jours, je vais un moment regarder pousser notre hibiscus, celui que l'on nomme la Fleur des Belles Dames. Normal , non ???

La fleur des Belles Dames

Voir les commentaires

2020-07-29T08:10:26+02:00

La mélancolie du laurier rose

Publié par divagations-et-balades

          Cette année, alors que le laurier blanc nous offre un vrai bouquet de fleurs,

La mélancolie du laurier rose

          Le laurier rose me semble bien avare des siennes;

La mélancolie du laurier rose

          Comme je m'approchais de lui, j'entendis un long soupir tremblé; je me retournais pour voir qui pouvait ainsi exprimer sa tristesse, mais, il n'y avait personne derrière moi.

          Je me demandais si je n'avais pas d'hallucinations auditives quand j'entendis une petite voix me chuchoter : " C'est moi qui soupire ". Mais il n'y avait toujours personne. C'est sûr, j'hallucine !

          Mais à nouveau, la voix se fit entendre : " mais non, je te dis que c'est moi, le laurier rose, qui soupire ".

          Cette fois, je le crus. Mais qu'est-ce qui pouvait le rendre si triste ? Je lui posais la question.

     * C'est, dit-il, que je me souviens du temps où je courais librement à travers les prés et les bois, bavardant gaiement avec mes amies.........je vivais sans soucis.

     * Mais que s'est-il donc passé ? lui dis-je avec compassion, car je le sentais vraiment abattu.

     * C'est, me dit-il, que j'ai rencontré une vraie calamité qui a brisé ma vie.

     * Quoi donc ? J'étais intriguée.

     * L'amour.

          J'étais abasourdie.

     * L'amour, une calamité !!!! Mais non voyons, c'est une bénédiction au contraire.

     * Ah ! Tu ne peux pas comprendre, aussi, je vais te raconter mon histoire. Il y a très très longtemps, quand les dieux venaient encore se promener sur la Terre, je m'appelais Daphnée et j'étais une nymphe, fille du dieu du fleuve Pénée. Un jour, pour mon malheur, j'ai rencontré Apollon, fils de Zeus et frère jumeau de la belle Artémis.

     Apollon venait de se moquer de Cupidon et de son arc, celui-ci, vexé, cherchait un moyen de se venger. C'est alors qu'il m'aperçue; il tenait sa vengeance. De son carquois, il tira deux flèches, l'une qui avait le pouvoir de faire naître l'amour, l'autre de le chasser. Il tira la première sur Apollon, la deuxième sur moi.

     Quand Apollon me vit, il tomba amoureux de moi. J'étais une solitaire passionnée par la chasse et je courais les forêts. Je repoussais donc Apollon, mon refus décuplé par la force de la flèche de Cupidon.

Wikipedia

Wikipedia

     Mais, celui-ci, rendu fou par la première flèche, me poursuivait sans relâche. Effrayée, je courus vers le fleuve et suppliait mon père de me sauver. C'est alors qu'Apollon m'avait presque rattrapée, que je sentis mes cheveux devenir feuillage, mes bras devenir tiges et mes pieds se changer en racines.

     J'étais devenue laurier. Pour adoucir ma peine, on me donna le pouvoir de fleurir, et, c'est ainsi que je peux décorer ton jardin.

          Je ne savais que dire, et j'avais de la peine pour lui......elle.......je ne sais plus.

     * Allez, me dit le laurier, ça va aller. De temps en temps je cède à la mélancolie,mais ça finit par passer. Tiens, je t'offre des fleurs, prends !

     * Merci, dis-je, mais tu sais, je n'aime pas couper les fleurs, cela les fait mourir, mais, je prends celles que tu m'offres..........en photographie.

 

 

 

La mélancolie du laurier rose

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog