Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

bretagne

2012-03-21T08:37:00+01:00

Un bijou breton

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Lors de mes nombreux séjours en Bretagne, j' ai souvent visité une petite bourgade qui, pour moi, est un enchantement pour les yeux. Les fleurs éclatantes qui la paraient, remplaçaient le soleil toujours absent, comme une fatalité, à chacune de mes visites. Dès l' entrée, on est séduit.

Top-copie-1.jpg

Top-3-copie-1.jpg

Où que les yeux se portent, c' est cette même débauche de fleurs, et cette dominante rouge qui donne de la vie et de la gaîté.

Top-5-copie-1.jpg

Top-9.jpg

De vieilles maisons, transformées en boutiques ou en restaurants, dressent leurs façades granitiques que les fleurs adoucissent;

Top-6.jpg

Top-7.jpg

En quittant la rue principale, et ses nombreux magasins, un peu piège à touristes il faut l' avouer, mais l' endroit le mérite, on se promène dans des petites rues tranquilles et ravissantes, pleines de poésie;

Top-13.jpg

On s' y croirait dans un conte de fées, le vieux château à demi ruiné, les maisonnettes de lutins. C' est la magie de la terre bretonne. Mais revenons vers la rue principale, car des gourmandises s' offrent à moi, et n' ont pas besoin de me solliciter longtemps. J' y retourne l' oeil aux aguets.

Top-8

Tiens, une boutique de jouets en bois ! Si j' avais su que quelques années plus tard naîtrait une petite nièce j' aurais fait une petite razzia dans la boutique. J' y reviendrais donc plus tard.

Top-2-copie-1.jpg

Un vieux puits, lui aussi, s' exhibe orné de ces superbes géraniums rouges.

Top-10.jpg

Je vous recommande les pains d' épices aux multiples saveurs du " Rucher fleuri ". ( Non, je ne suis pas payée pour la pub...).

Mais voilà que l' heure avance; une fois de plus je suis pressée par le temps. Alors un dernier petit tour......

Top-4-copie-1.jpg

Ah ! mais je comprends pourquoi il n' y a pas de soleil. Ces sacrés Bretons ont réussi à le capturer, et à le vendre, rayon après rayon dans une boutique.

Tiens, une ruelle qui descend .........

Top-11.jpg

Elle mène vers une de ces églises en granit, trapue, comme on en trouve souvent en Bretagne, mais qui a un certain charme,

Top-12.jpg

Dans son écrin fleuri.

Voilà, la balade est finie. A bientôt pour la prochaine, je ne sais encore où.............

Merci de votre visite.

Voir les commentaires

2012-03-20T08:25:00+01:00

Clin d' oeil à Redon

Publié par divagations-et-balades

link

link

 

 

          Pendant des années, onze exactement, je suis allée quatre à cinq fois par an à Redon, remplacer un confrère qui prenait des " vacances-soupapes de sûreté " en raison d' une patientèle importante, qui nous imposait le plus souvent des journées de neuf à dix heures, et parfois plus, six jours sur sept. Au début de mes remplacements, le Cabinet donnait sur un canal, dont j' admirais au Printemps et l' Eté, la jolie décoration florale.

Top-3.jpg

Deux ou trois ans plus tard, le Cabinet a été déménagé sur un des quais en bordure du canal principal où se situe le port de plaisance de la ville.

Top-1.jpg

De la fenêtre de la salle de consultation, je voyais passer les bateaux sur ce canal, qui, tranquillement , coulait vers Brest.

Top.jpg

Sur trois de ses faces, le pâté de maisons où se trouvait le Cabinet, était bordé de canaux. Sur les bords de l' un d' entre eux, j' avais repéré une petite maison qui semblait sortie d' une légende bretonne.

Top-2.jpg

Un petit pont, aux parapets couverts de fleurs, conduisait au centre ville.

Top-4.jpg

Celui-ci s' ouvrait par une rue piétonne, sans doute celle qui m' a vue passer le plus souvent, parce que, croyez-moi, je n' ai jamais eu le temps d' en voir davantage. Il faut dire que je logeais à dix kilomètres de là, et que je profitais du dimanche pour aller m' aérer vers la mer, ou pour aller visiter des lieux pittoresques quand je pouvais les atteindre en une journée, et..................quand il faisait beau !!!

Top-5.jpg

J' ai sans doute un peu négligé cette ville qui aurait sûrement mérité un peu plus d' intérêt.

Merci de vous promener sur mon site et de me laisser une petite trace ! A bientôt !

Voir les commentaires

2012-02-17T07:51:00+01:00

Clin d' oeil à Concarneau

Publié par divagations-et-balades

link livred'or

 

          Il y a quelques années, j' ai eu l' occasion de passer par Concarneau et d' y faire une trop courte visite. La ville close aurait mérité mieux, mais.........j' y reviendrai............un jour............j'espère.

Top-copie-8.jpg

Dès l' entrée dans cette ville close, on sent une atmosphère particulière, l' impression que les sorcières sont présentes partout,

Top-1-copie-1.jpg

et, d' ailleurs, je n' ai pas tardé à me trouver devant une boutique " Carabosse "; bien sûr, j' y suis rentrée. C' était une crêperie, et............je ne résiste jamais à une crêpe, même bretonne, je ne suis pas sectaire !!!

Là aussi, il y avait une atmosphère particulière, ou alors, c' est mon imagination....

Top-2-copie-1.jpg

celle dont un professeur de troisième m' avait dit qu' elle m' emmènerait loin, si les petits cochons ne me mangeaient pas en route. Je n' avais fait qu' inventer sur le sujet d' Histoire sur lequel elle m' interrogeait, parce que j' avais sans doute eu mieux à faire que l' étudier. Les trois heures de colle n' étaient pas imméritées. Mais, je m' égare !!!! Sans doute un troll, ou autre gnome, a-t' il pris possession de mon esprit !

P2142962.JPG

J' ai arpenté cette rue, et,........j' ai rencontré Carabosse. Elle était là, assise dans un coin, avec son balai et son chat qui avait l' air moins qu' aimable. Quand à Carabosse !!!! Quelle arrogance !!!! J' avais l' impression qu' elle me regardait avec son air suffisant, aussi........je l' ai, emportée avec moi. Sur mes terres, me disais-je, elle se montrera plus humble. Eh bien ! pas du tout.

P2142961-copie-2.JPG

Mais le temps passait trop vite, je devais repartir. Je suis sortie de la ville close et suis allée jeter un coup d' oeil au port. un peu triste sous son ciel breton.

Top-3-copie-2.jpg

Top-4-copie-2.jpg

J' étais un peu morose de partir si vite, sans avoir pu admirer la ville comme je l' aurais aimé. Passant devant une grève délaissée par la marée, une barque, abandonnée là, avait l' air aussi mélancolique que moi.

Top-5-copie-2.jpg

Mais, les sorcières sont les sorcières. Elles ne peuvent pas s' empêcher de jouer des tours. Il ne faut pas, ne serait-ce, que les évoquer. Et voilà que chez moi, ici, vient d' arriver, à cheval sur son balai, une sorcière plus agée. Mère de Carabosse ???

P2142966.JPG

Elle volète, l' air narquois, devant la bibliothèque du salon. Ma parole, elle va s' installer ici !!!!!

Voir les commentaires

2012-02-16T05:51:00+01:00

La Dame Blanche de Trecesson

Publié par divagations-et-balades

link livre d' or

 

 

 

          Durant mes " vadrouilles " bretonnes, il m' est arrivée de voir de superbes châteaux. Même si, parfois, je les trouve un peu austères, mais ils sont si bien accordés à cette terre.

          En allant vers Brocéliande, je suis tombée en arrêt devant le château de Trecesson, magnifique, au milieu de son miroir d' eau qu' il fait rougeoyer.

P7271020.JPG

Je me suis approchée du petit pont d' accès, mais, malheureusement, ce château ne se visite pas.

P7271019.JPG

La dame bretonne qui me renseignait, m' a dit que, si j' aimais les légendes, il y en avait une concernant ce château. Elle brûlait d' envie de me la raconter, je brûlais d' envie de l' entendre. Il s' agit, ici encore, d' une histoire de Dame Blanche, et celle-ci aussi a une dimension tragique.

          Une jeune femme de bonne noblesse, allait se marier. Mais, certains, dans sa famille, pensaient qu' elle allait se mésallier, furent si mécontents, qu' une nuit, ils creusèrent un grand trou au pied d' un chêne, et l' enterrèrent, vivante et toute habillée. Un braconnier, témoin du crime, attendit le lever du soleil, et, déterra la victime. Celle-ci vivait encore, mais expira peu après. Le Sire de Trecesson la fit enterrer religieusement. Jusqu' en 1789, le voile de mariée et la couronne de la jeune fille demeurèrent sur l' autel de la chapelle du château. Les jeunes filles du village venaient les toucher pour trouver un mari.

P7271021.JPG

Il est vrai que ce château a une allure un peu mystérieuse, et, dans son isolement, au milieu de ces douves rougeoyantes, est le décor idéal pour une légende tragique.

Pourtant, il fut un lieu de paix et d'asile au cours des guerres qui ravagèrent la région, comme les guerres de la Ligue et même pendant la Révolution.

La conteuse et moi nous sommes séparées, très contentes l' une de l' autre.

J' espère que vous apprécierez l' histoire autant que moi. Une petite trace ?

Voir les commentaires

2012-02-15T08:12:00+01:00

Voyage au pays magique (suite)

Publié par divagations-et-balades

link livre d'or

 

 

 

 

          Je poursuis mon exploration et, arrive dans une autre clairière. Là se dresse l' Arbre d' Or. Il est entouré de quatre arbres brûlés.

P7271034-copie-1.JPG

La légende raconte que, chaque nuit, des feuilles d' or poussaient sur cet arbre, que des Lutins venaient ramasser chaque matin. Ils faisaient fondre l' or qu' ils mélangeaient à l' eau d' une source secrète, et, ainsi, fabriquaient une potion magique. Celle-ci était destinée à guérir les arbres blessés par les éléments ou par les humains. Mais, que sont ces arbres brûlés entourant l' Arbre d' Or ?

          Un jour, une gamine vint ramasser du bois dans la forêt. Elle vit l' Arbre d' Or et, ne sachant pas qu' il était magique, voulut le toucher. Elle fut immédiatement changée en arbre brûlé. Ses trois frères, inquiets de ne pas la voir revenir, partirent à sa recherche, retrouvèrent sa trace, et......virent l' Arbre d' Or. Eux aussi voulurent le toucher et..........eux aussi furent changés en arbres brûlés. Le lendemain, les Lutins, intrigués par ces arbres brûlés, voulurent  ramasser les feuilles, et........furent aussitôt changés en pierres pointues, figés pour l' Eternité autour de l' Arbre d' Or. Depuis, celui-ci n' a plus jamais eu de feuilles. Elles repousseraient si un enfant trouvait le secret perdu de la potion magique.

          Mais, je continue mon chemin dans le Val sans Retour. Ce nom est du à Morgane, qui surprit un jour son amant dans les bras d' une demoiselle.

P7271033.JPG

En rage, et on la comprend ! elle jeta sur les lieux, un enchantement qui y retient les amants infidèles. Seul, Lancelot pourra le briser.

          Et soudain, un charmant petit étang, enchâssé dans un collier d' arbres, c' est le Miroir aux Fées.

P7271036.JPG

Sa surface est si lisse, que tout s' y reflète avec pureté. Lui aussi est magique. Les Fées venaient y cachaient leurs bijoux les nuits de pleine lune. Quiconque voulait les voler, était enfermé à jamais dans les eaux du lac. Mais celui-ci, si pur, est cependant un lieu de tragédie.

Sept soeurs, toutes fées, y habitaient. Elles avaient fait le serment de ne jamais se montrer aux hommes. Mais un jour, la plus jeune se montra à un beau cavalier venu se désaltérer. Les soeurs, craignant que leur présence ne fut découverte, assassinèrent le cavalier. Prise de rage folle, la septième soeur les égorgea pendant leur sommeil. Avec leur sang et un peu du sien, elle fit une potion magique qui rendit la vie au cavalier. Mais parfois, l' eau du lac se teinte de pourpre car le sang des six soeurs s' y était répandu.

 

P7271037.JPG

          Mais, le temps a passé très vite. Je ne me suis pas perdue dans le Val sans Retour, mais dans les légendes. Je quitte, à regret, cet endroit enchanté et enchanteur. mais, je me promets d' y revenir, car je n' ai pas trouvé la fontaine de Jouvence, et je trouve ça très dommage. D' autant que je crains que ce ne le soit de plus en plus. Un jour, le temps, ce sournois, m' infligera de méchantes griffures, alors ................

Voir les commentaires

2012-02-14T07:43:00+01:00

Voyage au pays magique

Publié par divagations-et-balades

link

 

 

                    Dans mon enfance de dévoreuse de livres, j' avais lu une histoire qui m' avait transportée dans un lieu mystérieux nommé Brocéliande. Y habitaient des fées et un enchanteur. Leurs noms chantaient dans ma tête, Morgane, Viviane, Merlin...... Bien des années plus tard, lors de mes fréquents séjours de labeur en Bretagne, j' ai appris que Brocéliande était la forêt de Paimpont, et que ce n' était pas si loin que ça de l' endroit où je me trouvais. Ma première visite a tourné court. Il tombait des cordes; toujours optimiste, je me disais: " ça va s' arrêter " , mais non, et il m' a fallu battre en retraite. La deuxième tentative a été la bonne, et me voilà devant l' entrée du royaume enchanté.

P7271026.JPG

P7271032.JPG

Un centre d' accueil, où l' on peut s'informer sur le parcours pédestre, se remémorer l' histoire arturienne et ceux qui ont hanté ces lieux dans des temps si anciens, que l' on aurait pu les oublier.

P7271027.JPG

Sortant du bâtiment, je me trouve au bord d' un lac que je nomme de suite " lac de Viviane " car, en fait, c' est son domaine, puisque née au Château de Comper dont les ruines sont toutes proches.

P7271030.JPG

P7271028.JPG

La légende raconte que Merlin, amoureux fou de Viviane, lui construisit, en une nuit, un palais de cristal, invisible aux yeux des mortels, au fond du lac. C' est pour cela que Viviane est aussi appelée " la Dame du Lac ".

          Mais maintenant, je m' enfonce dans cette forêt mystérieuse, avec au fond du coeur, la petite crainte informulée de m' égarer dans le Val sans Retour. J' arrive dans une clairière ronde, où, au milieu d' un cercle de neuf pierres magiques, se dresse un tombeau rudimentaire : le Tombeau de Merlin, où Viviane le retient prisonnier pour l' Eternité.

P7271025.JPG

Merlin avait été bien mal inspiré de confier à Viviane certains de ses secrets, et, en particulier, celui du moyen de retenir un  homme à jamais. Profitant du sommeil de Merlin, Viviane avait utilisé la magie. Les fées peuvent être redoutables, même si l' on est sage et magicien, mais que l' on soit fou amoureux d' elles.

A suivre les découvertes en pays magique.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog