Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #chateaux catégorie

2017-07-26T03:57:00+02:00

Coucou au Grand Jacques

Publié par divagations-et-balades

          En ces temps reculés où j'étais en fin de cursus médical, au stade où l'on pouvait faire des remplacements, j'étais allée gagner l'argent de mes vacances dans un bourg du nord de la Dordogne, dont j'ai oublié le nom.

          C'était un principe de mon père, qui, chaque année, voulait que je gagne l'argent de mes vacances et il fallait que je travaille un mois dans son cabinet où les employés étaient loin d'être à mon service. Mine de rien, j'y ai appris beaucoup de choses : savoir rédiger un courrier d'affaires, taper à la machine....etc; bien des choses qui m'ont servi plus tard.

          Je crois que c'était la première année que j'allais travailler selon mes toutes petites et nouvelles compétences.(Je me rappelle la tête des patients quand j'ouvrais la première fois la porte de la salle d'attente !!!! Et en plus j'avais l'air gamine et ce n'était pas pour les rassurer).

          J'étais donc partie pour deux semaines, et entre les deux, il y avait un dimanche à occuper.

          C'est grâce à un patient que je suis allée dans un petit village de la Haute Vienne, pas très éloigné, où, m'avait'il dit : " Si vous aimez les vieilles pierres vous serez comblée ".

          C'est comme ça que j'ai découvert la Forteresse de Montbrun.

Coucou au Grand Jacques

          Déjà je ne partais pas sans appareil-photos, et mon père m'avait prêté son polaroïd.

          Le patient m'avait dit : " Vous verrez, c'est un formidable château médiéval ". Je n'ai pas été déçue.

          Cependant, j'étais un peu interpellée par la haute tour carrée qui se dressait au centre du château, et qui ne semblait pas être sa contemporaine.

          J'appris en effet, que le château datait du XVème siècle, donc de la fin du Moyen-Âge, et que cette tour lui était antérieure de trois siècles. Elle était un vestige d'un château du XIIème siècle, élevé sur un ancien castrum par Aymeric Brun, seigneur des lieux.

          Cette tour, qui n'était peut-être pas seule dans l'enceinte du château originel, porte un nom : LE GRAND JACQUES.

            Eh oui ! C'est à ce Grand Jacques-là que j'ai fait un coucou, pas à l'autre,

Wikipedia

Wikipedia

          Ni à celui-ci, qui était le vrai Grand Jacques.

Wikipedia

Wikipedia

         A plus tard !!!

Voir les commentaires

2017-01-18T14:17:51+01:00

Le château égaré

Publié par divagations-et-balades

          Bien imprudemment, j' ai quitté Chavagnac sans grimper à la tour pour voir si la route était libre. Tant pis, on verra bien !

          Elle est quasiment déserte. Je ne croise que très peu de voitures, tant mieux, ainsi je peux m' arrêter quand je veux, et justement, dans un virage apparaît cette bizarre construction de pierres sèches;

Le château égaré

          Je parie sur un borie, ce genre de cabane que l' on trouve dans le Causse. Les pierres sèches sont entassées selon la technique de l' encorbellement, chaque pierre avançant un peu vers l' intérieur par rapport à la précédente, permettant l' assise circulaire que l' on devine ici.

          Continuant ma route sans trop me presser, je peux à loisir admirer le paysage, et, juché sur une colline, un château qui s' est égaré là, avec ses vieux murs de pierres mal équarries et ses fenêtres à meneaux.

Le château égaré

          Il est flanqué d' une tourelle à chapeau pointu et semble abandonné. Quel dommage ! Je pense un instant à ce que je pourrais en faire si.........Allons, ne rêvons pas, et puis c' est un peu trop loin de la mer par ici.

          Je reprends la route, laissant ce château à son anonymat. Quelques kilomètres, et sur ma droite, nichée entre deux collines, une petite bourgade dont les maisons se serrent frileusement au pied d' un autre château.

Le château égaré

          Mais celui-ci n' est pas anonyme, et je pense même qu' il peut raconter un petit pan d' Histoire.

          C' est le château de Salignac, ancien château fort de la famille de Salignac, peut-être branche cadette des comtes de Turenne.

          Cette famille apparaît vers la fin du Xème siècle, et c' est vers l' an mille que ce site est mentionné pour la première fois. La construction initiale date du XIIème siècle, et, à ce moment-là, il s' agissait de deux tours carrées de huit mètres de côté, et de quelques murailles entourant la motte féodale.

          Au cours des siècles suivants, bien des modifications ont été apportées. Le château a beaucoup souffert des destructions anglaises et françaises durant la Guerre de Cent Ans.

          Puis arriva le XVIème siècle, et une grande campagne de restauration fut lancée. C' est à elle que le château doit sa physionomie actuelle. 

Le château égaré

          Il a été inscrit aux monuments historiques en mille neuf cent soixante neuf.

Voir les commentaires

2016-09-01T18:21:48+02:00

Le château de Cayac

Publié par divagations-et-balades

           A côté des vestiges de l' église, se trouve un petit château qui, lui, n' existait pas au Moyen-Âge. ​A sa place, se trouvait un autre bâtiment dont on suppose qu' il servait de domicile aux Religieux. Celui-ci avait été démoli et reconstruit au XVème siècle avec les pierres du bâtiment primitif. 

​         

Le château de Cayac

          Il fut restauré au XVIIème siècle dans l' esprit initial. Les fenêtres à meneaux datent d' ailleurs de cette époque.

          La voie de Compostelle passe entre les deux bâtiments, et des fouilles ont révélé qu' à l' origine, ce passage était couvert. ​

Le château de Cayac

​          La façade du château se mire dans une petite rivière : l' Eau Bourde, qui va se jeter dans la Garonne. Avant d' arriver au niveau du Prieuré, elle traverse nonchalamment un agréable parc où j' irai un peu plus tard faire une petite balade.

          Complaisante, la rivière s' élargit devant le château pour qu' il puisse s' y mirer à l' aise.
 

 

Le château de Cayac

​          De grands arbres majestueux montent la garde près du château, et leur frondaison et la solidité de leurs troncs incitent certains à une petite sieste. 

Le château de Cayac

​          La partie arrière du bâtiment comporte bizarrement, une tour pointue centrale, 

Le château de Cayac

 ​          Et fait face à une construction allongée, en briques roses, qui serait, parait-il, une ancienne grange.

Le château de Cayac

​           Ce petit château, serti d' arbres qui font chanter le rose des toitures, abrite actuellement des associations culturelles. 

Le château de Cayac

          Je vais maintenant lui tourner le dos pour aller me balader le long de la rivière.

          A plus tard ! 

Voir les commentaires

2016-04-09T13:53:42+02:00

Le château du Hamel

Publié par divagations-et-balades

         Laissant derrière moi Monclaris et le mystérieux sieur Castéra, je passais par Castets en Dorthe, le Casthèts Andorta gascon. Dans cette langue, Castets est une forteresse, ou, du moins, un château fort.

         C' est là que finit le canal latéral à la Garonne, ( plus sobrement nommé désormais : canal de la Garonne ), en venant mourir dans le fleuve éponyme. A partir de Toulouse et jusqu' à la Méditerranée, il devient canal du Midi, et les deux forment le canal des Deux Mers.

         A Castets en Dorthe vécurent, le grand-père paternel de François Mauriac y exerçant le métier de tonnelier, et deux anciennes célébrités du showbiz : Myr et Myroska.

          Et il y a le château du Hamel.

Le château du Hamel

          Situé sur une hauteur qui domine la vallée de la Garonne, il fut édifié au XIVème siècle, à la demande de Raymond Guilhem de Goth, neveu de Bertrand de Goth, archevêque de Bordeaux, plus connu sous le nom de Clément V quand il devint le premier des sept papes à avoir refusé Rome pour s' installer en Avignon. 

Wikipedia

Wikipedia

          Le château fut réaménagé au XVIème siècle, par un certain Jean de Fabas, décédé en mille six cent quatorze.

         Ce Jean de Fabas est un personnage intéressant.

         Quoique catholique, il soutint les Protestants dans les guerres du Midi.

          Il combattit à la fameuse bataille de Lépante, contre la flotte du Grand Turc, qui fut, en mille cinq cent soixante et onze, la plus grande bataille navale depuis Arctium.

Wikipedia

Wikipedia

          Y rencontra-t-il " le Manchot de Lépante ? ". Celui qui fut surnommé ainsi n' est autre que le père de Don Quichotte : Miguel de Cervantès, qui perdit sa main gauche dans la bataille.

         .

Portrait imaginaire.Il n' existe aucun portrait authentique

Portrait imaginaire.Il n' existe aucun portrait authentique

          Puis, il se convertit au calvinisme. Serviteur fidèle d' Henri de Navarre, il contribua à la victoire de Coutras où celui-ci écrasa l' armée royale commandée par le duc de Joyeuse qui y laissa la vie.

         Devenu Henri IV, Henri de Navarre nomma Jean de Fabas, gouverneur du Condomois, du Bazadais et du pays d' Albret; de plus, sa seigneurie de Castets en Dorthe fut érigée en vicomté. Et, comble de la consécration, il fut autorisé à porter les armes des comtes de Foix.

Wikipedia

Wikipedia

          Son fils, Jean de Fabas II, bon sang ne saurait mentir, fut un protagoniste majeur du Siège de La Rochelle;

Wikipedia

Wikipedia

         Le château du Hamel fut à nouveau réaménagé au XVIIème siècle. Il a été inscrit aux Monuments Historiques en mille neuf cent soixante trois.

         Etant toujours habité, il ne se visite pas. Dommage !

(A plus tard !!!).

Voir les commentaires

2015-06-11T18:25:54+02:00

Marathon: le jardin du château

Publié par divagations-et-balades

          Après avoir passé la salle de garde, quelques marches à gauche, les vestiges d' une autre porte, et.....

Marathon: le jardin du château

         ... J'entre dans le jardin du château. Face à moi, à l' autre extrémité : la Tour César qui essaie de se cacher derrière un pin parasol.

Marathon: le jardin du château

          A ma gauche, j' aperçois une petite buvette. Elle me tend les bras et je vais m'y jeter avec délice. 

Marathon: le jardin du château

         Obéissant à une pulsion de l' enfant qui se planque en moi, et jamais profondément endormi, je demande une grenadine. Depuis combien d' années n' en ai-je pas bue ? Un jeune homme me l' apporte, puis, s' assied à deux mètres de moi. Et comme, parait' il, je ne peux pas rester longtemps sans parler, j' engage la conversation.

         Il m' apprend que ce jardin, organisé " à la française ", a été créé en mille neuf cent vingt par son arrière grand-père, qui avait acheté le château.

Marathon: le jardin du château

          C' est à la place des ruines qui existaient entre la Tour César et le donjon, que le jardin a été élaboré.
         Il avait fait construire une maison, accolée au donjon, dans laquelle il habitait avec sa famille.

 

Marathon: le jardin du château

         Il y a des roses blanches,

Marathon: le jardin du château

         Rouges,

Marathon: le jardin du château

         Et même une vigne;

Marathon: le jardin du château

         Une petite construction, surplombant les remparts, réveille mon imagination, et, je rêve qu' elle servait aux gardes à jeter de l' huile bouillante sur les téméraires et inconscients assaillants qui auraient tenté d' escalader la muraille.

Marathon: le jardin du château

         Avec, mais oui, une sorte de rancoeur dans la voix, le jeune homme me dit que cet arrière grand-père était plutôt égoïste, car, pour satisfaire ses lubies, il n' avait pas hésité à ruiner sa famille, ce qui fait que son père avait du travailler comme professeur d' anglais, et que, lui-même, était maintenant le gardien de ces lieux et responsable de la buvette.

         Enfin, il habitait quand même la maison du grand-père.

         J' ai compati, enfin, un peu, et me suis dirigée vers la sortie,

Marathon: le jardin du château

         En pensant, avec un plaisir certain, que cette fois j' allais suivre la pente descendante.

         Je vous y donne rendez-vous !!!

Voir les commentaires

2015-06-07T18:00:47+02:00

Marathon : la vicomté de Turenne

Publié par divagations-et-balades

         Turenne, cette ville cascadante, dévale du haut d' un piton rocheux sur lequel, encore orgueilleuses, s' élèvent les ruines d' un château qui devait être inexpugnable.

Marathon : la vicomté de Turenne

         En fait, il s' agissait d' une véritable forteresse, dominant la vallée de la Tourmente, et, d' où l' on pouvait surveiller un vaste territoire s' étendant jusqu' aux Monts d' Auvergne, que l' on aperçoit par beau temps.

Marathon : la vicomté de Turenne
Marathon : la vicomté de Turenne
Marathon : la vicomté de Turenne

         La vicomté de Turenne était un petit état féodal, né aux temps carolingiens, et dirigé par la famille de Comborn-Turenne, puis plus tard, par celle des La Tour d' Auvergne.

         Agrandie au XIIème siècle, jusqu' à compter plus de sept villes et une centaine de paroisses, elle suscitait la jalousie et la convoitise de ses voisins, car, elle bénéficiait des privilèges dus aux rois d' Angleterre, puis, aux rois de France.

         Malgré les apparences, le château n' était pas assez vaste pour loger tout le personnel du vicomte, on l' installa donc dans la ville haute, qui s' entoura alors d' une muraille médiévale dont il reste une porte.

Marathon : la vicomté de Turenne

         Aux XIIème et XIVème siècles, l' Aquitaine est l' enjeu et le champ de bataille des rois de France et d' Angleterre. Elle est ravagée par ces guerres auxquelles s' ajoutent la peste et la famine. Mais, protégée par le pape dont le propriétaire d' alors était un neveu, la vicomté échappa au désastre. 

         Le donjon carrée, appelé Tour du Trésor, en atteste la prospérité.

Marathon : la vicomté de Turenne

         Le plus illustre des vicomtes de Turenne, fut, sans conteste, Henri de La Tour d' Auvergne.

Marathon : la vicomté de Turenne

         Il guerroya avec panache, sous Louis XIII et Louis XIV, avant d' avoir la tête emportée par un boulet à la bataille de Sasbach, en mille six cent soixante quinze, alors qu' il remportait la victoire.

          Promu maréchal sous Louis XIII à trente trois ans, il fut déclaré plus grand chef de guerre du XVIIème siècle, par Napoléon 1er, qui fit transférer sa dépouille aux Invalides en mille huit cents.

         Puis, Turenne fut vendue à Louis XV, pour rembourser les dettes de jeux du dernier des vicomtes de la famille La Tour d' Auvergne.

         C' est ainsi que prend fin, tristement, la quasi-indépendance du dernier fief français.

         Louis XV ordonna le démantèlement de la forteresse, et les Viscomtins, devenus sujets du roi de France, connurent, dès lors, les joies des impôts.

A suivre !

Voir les commentaires

2015-01-30T05:21:37+01:00

Le Haut Koenigsbourg

Publié par divagations-et-balades

         Comme tous mes confrères, j' étais encore étudiante quand j' ai commencé les remplacements. En ce temps-là, nous, les filles, on avait un mal fou à trouver dans notre région, un futur confrère et ses patients, qui ne seraient pas machos au point d' accepter une fille comme remplaçante. C' était pratiquement mission impossible, et, nous devions donc nous " expatrier ".

         C' est ainsi qu' un beau matin, je montais dans ma voiture et partis vers la Franche Comté, réalisant, au point de vue géographique, une sorte de diagonale de.........la folle.

         Pensant que j' aurais peu de chance de revenir dans le nord-est de la France, car, passée la Garonne je commence à me sentir un peu dans le nord, (je sais, j' exagère, mais c' est un ressenti, surtout quand je ne vois plus de pins), je décidais, mon remplacement fini, de ne pas rentrer de suite et d' explorer un peu la région. J' étais en Haute Saône et choisissais d' aller vers Strasbourg.

Le Haut Koenigsbourg

         J' ai oublié les péripéties du voyage et je n' ai pas retrouvé les photos prises dans les Vosges, que je traversais un peu en oblique. Après deux jours de flanerie, j' ai aperçu un château juché sur un haut promontoire : le Haut Koenigsbourg.

         Malheureusement, ma photo, sur papier, est trop abimée. Les diapositives se sont mieux conservées, et encore pas toutes.

         Je me dirigeais vers le château, mais assez vite je dus laisser la voiture et faire un peu d' exercice.

         Puis j' arrivais tout près de sa masse imposante, mais déception, il était fermé, on ne le visitait pas. Maintenant, il est ouvert au public. Dommage pour moi.

         Mais je le trouvais superbe.

Le Haut Koenigsbourg

         Il n' y avait pas un chat. A force de tourniquer, je trouvais un endroit où je pouvais grimper un peu, et qui sait ? dénicher une ouverture.

Le Haut Koenigsbourg

         Hélas non ! Et je ne pouvais pas aller plus avant. Je me sentais un peu frustrée.

         Dans le village voisin d'Orschwiller, je me renseignais à droite et à gauche, mais rares furent les indications que l' on me donna, sinon que ce château était en ruines avant sa restauration au début du XXème siècle, sur ordre du kaiser Guillaume II de Hohenzollern, qui l' avait reçu en cadeau pendant la période allemande de l' Alsace.

Wikipedia. Le château en 1851.

Wikipedia. Le château en 1851.

         En effet, par le Traité de Francfort, en mille huit cent soixante et onze, l' Alsace était redevenue allemande, et, le kaiser Guillaume II voyait en ce château la limite occidentale de son empire. La limite orientale en étant le château de Marienbourg, actuellement situé en Pologne.

Wikipedia

Wikipedia

         Après la Première Guerre Mondiale, par l' article 56 du Traité de Versailles, l' Alsace-Lorraine fut restituée à la France. De bien privé du kaiser, le château devint propriété de l' Etat Français, puis, transféré en deux mille sept, au Conseil Général du Bas-Rhin.

         La restauration du château, initiée par l' Empereur d' Allemagne, fut effectuée par un certain Bodo Ehbardt. Celui-ci laissa toute liberté à son imagination pour faire du château la représentation d' un Moyen-Âge idéal et, parait' il, un peu fantasmé. Et ce ne fut pas du goût de tout le monde.

         Les détracteurs considérèrent certaines parties du château, comme fantaisistes, et même, les caricaturistes de l' époque s' en donnèrent à coeur joie.

         Depuis la partie la plus haute du château, il parait que l' on aperçoit la Forêt Noire. La vue ne portait pas si loin de l' endroit où je me trouvais.

Le Haut Koenigsbourg

         N' ayant pu visiter ce château à cette époque reculée, j' ai pu le faire grâce à Internet. C' est vrai que l' intérieur comporte quelques décorations un peu délirantes, mais ce n' est pas pour me déplaire. Allez voir, ce château le vaut bien. D' ailleurs il parait qu' il reçoit environ un million et demi de visiteurs chaque année.

         A plus tard pour la deuxième étape : Strasbourg.

Voir les commentaires

2014-07-14T18:16:50+02:00

Le château de son père

Publié par divagations-et-balades

          Au bout de la superbe allée de cèdres se trouve le château où Montaigne naquit, et la tour où il mourut, après y avoir écrit toutes ces pages qu' il nous a léguées.

          C' est la tour que nous voyons en premier, massive, puissante à défier encore plusieurs siècles.

Etait' elle sa tour d' ivoire ?

Etait' elle sa tour d' ivoire ?

          Mais nous y reviendrons. Nous passons sous un vieux portail rongé,

....des ans l' irréparable outrage..........

....des ans l' irréparable outrage..........

          et nous trouvons devant le château;

Il fait plus jeune que la tour !

Il fait plus jeune que la tour !

          A vrai dire, ce château-là date du XIXème siècle. La famille de Montaigne, ruinée, vendit le château en mille huit cent onze. Il fut racheté en mille huit cent soixante, par Pierre Magne, ministre des finances de Napoléon III. Celui-ci le fit reconstruire à l' identique, après qu' il eut brûlé en mille huit cent quatre vingt cinq. Selon la mode éclectique de l' époque, néo-gothique et néo-renaissance s' y côtoient. Ce château, comme très souvent, connut plusieurs avatars.

          A l' origine, ce n' était guère qu' une gentilhommière, puis une esquisse de décor végétal apparait, et le château évolua au fil des siècles, comme on le voit sur la photo suivante.

Le château de son père

          Mais, le blason et la devise de Michel Montaigne ont été respectés, et on peut toujours les voir sur la façade du château.

Trèfles d' or sur champ d' azur et patte de lion de gueule rouge, griffes sorties.

Trèfles d' or sur champ d' azur et patte de lion de gueule rouge, griffes sorties.

qui a inspiré le nom d' une célèbre collection.....

qui a inspiré le nom d' une célèbre collection.....

          Il semble que Michel Montaigne naquit dans le deuxième avatar du château. Il était l' aîné de huit enfants dont peu survécurent à la petite enfance. Son père prit en main son éducation. Il semble que sa mère ne l' aimait guère, et il n' y avait entre eux aucune complicité, contrairement à ce que ce portrait pourrait laisser croire. Montaigne y avait alors trois ans.

Je ne connais pas l' auteur du tableau.

Je ne connais pas l' auteur du tableau.

          Dès son plus jeune âge, son père exigeât que l' on ne s' adressa à son fils qu' en latin. Un précepteur allemand fut engagé, qui ne parlait pas le français pour que l' enfant ne fut tenté de parler autrement qu' en latin, qui devint sa langue maternelle. Même les domestiques durent apprendre cette langue.

          Plus tard, il fut envoyé au Collège de Guienne à Bordeaux, où il apprit le français et le grec.

          La famille Montaigne était catholique au milieu d' un pays protestant. La tour, inchangée depuis le XVIème siècle, participait à la défense. Elle surmontait deux portes séparées par un passage coudé : la barbacane qui permettait de bloquer les éventuels assaillants.

Le château de son père

          Ceci parait rébarbatif, mais la famille Montaigne avait l' esprit large et accueillant. Voici ce qu' en disait Montaigne lui-même :

          " Elle n' est close à personne qui y heurte. Il n' y a pour toute provision qu' un portier d' ancien usage et cérémonie, qui ne sert pas tant à défendre ma porte qu' à l' offrir plus décemment et gracieusement ".

          La famille Montaigne vivait en autarcie; la cour du château, datée du XVème siècle, avait été aménagée par Pierre Montaigne, père de Michel; il y avait fait bâtir sur trois côtés, des ailes de communs.

          A gauche du corps de logis se trouvaient les chais, car des vignobles entouraient le château, ( et existent encore ),

Le château de son père

           A droite, la boulangerie et les abattoirs, en face, les écuries.

Ane ou mule ?

Ane ou mule ?

          En fait, Montaigne, quand il revint au château après avoir pris sa retraite de maire de Bordeaux, ne faisait que prendre ses repas au château, et y dormait occasionnellement. Il vivait surtout dans sa tour où il consacra le reste de son âge à l' écriture.

Voir les commentaires

2014-02-11T09:30:00+01:00

Esthète et séducteur....

Publié par divagations-et-balades

 

          ....Tel fut François 1er, roi de France.

 

Francois-1.jpg

                                                                     ( image Wikipedia )

          C' est à lui que je pensais, alors que huit chevaux fringants sous un capot rouge, me conduisaient vers la merveille que j' avais décidé de voir ce jour-là.

          Je venais de terminer un de mes remplacements en Seine & Marne,et, sur le chemin du retour, et même si je manquais de temps, je pensais qu' aller voir le château de Chambord valait bien un petit détour. La visite intérieure était commencée, la suivante, trop tard pour moi. J' y retournerai un jour.

          Je venais de rentrer dans le parc du château. La route courait entre les arbres de ce qui est le plus grand parc forestier d' Europe.

          C' est alors, que le petit vélo que j' ai dans la tête, se mit en mouvement. Cette forêt a du retentir du son des cors de chasse et des aboiements de chiens, et, il me semblait voir surgir, face à moi, la meute et les piqueux.

chasse-a-courre.jpg

                                                           ( Image Wikipedia )

          J' avais vu des chasses à courre un peu au-delà de mon enfance. Mes parents avaient une villa à Arcachon, en face de la forêt domaniale, et j' étais fascinée par ce genre de chasse où les dames montaient en amazone.

          J' arrivais au parking, franchissais une porte, et voyais enfin, se dresser devant moi, majestueux et splendide : le château de Chambord, le plus grand des châteaux de la Loire.

P5200479.JPG

          A la fin du Haut Moyen-Âge, au Xème siècle, existait à cet endroit, un château fort appartenant aux Comtes de Blois.

          Puis, vint le XVIème siècle, et le roi François 1er. La Renaissance italienne était arrivée en France avec Léonard de Vinci, que le roi avait installé non loin de là, au Clos Lucé. J' y étais passée en allant de Seine & Marne en Bretagne, où j' enchaînais les remplacements d' été.

280px-Clos luce 04

          François 1er, soucieux de grandeur et de prestige, et sans doute amoureux de la beauté, décida de faire construire un grand château qui serait résidence de chasse, annexe du château de Blois. Il était aussi destiné à immortaliser la grandeur de ce " Roi Architecte ".

          Le chantier démarra en mille cinq cent dix neuf. Bien que décédé juste avant, il est probable que Léonard de Vinci en fut un inspirateur.

          Entre mille cinq cent vingt cinq et mille cinq cent vingt six, les travaux furent stoppés. C' était Pavie, la défaite et l' emprisonnement du roi à Madrid. Mais, ils reprirent bien vite.

          C' est dans le donjon, seule partie achevée, que François 1er reçut son vieux rival, Charles Quint, au milieu de jonchées de fleurs et de somptueuses tapisseries.

Charles-Quint.jpg

                                                              ( Image Wikipedia )

          A cette époque, l' Empereur germanique n' était guère séduisant. Et, je doute fort qu' il ait pu le devenir ! Ouh ! la méchante !

          François 1er mourut en mille cinq cent quarante sept, et ne vit pas achever Chambord. En fait, il n' y passa que peu de temps, préférant aller chasser en forêt avec ses amis, et, surtout, beaucoup de dames.

          Mais, grâce à lui, ce qui fut considéré en son temps comme une " nouvelle merveille du monde ", témoigne encore de nos jours de l' esthétisme de ce roi qui sut nous léguer ce bijou.

          Chambord, de l' ancien celte " cambo ritos ", signifie " passage sur la courbe. Il est situé sur le Cosson, que Louis XIV fit canaliser plus tard.

          Et, depuis cinq siècles, pour le plus grand plaisir de nos yeux, le château s' y mire avec orgueil.

P5200482.JPG



Voir les commentaires

2013-06-27T17:49:00+02:00

Le château de la Bretèche

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

voyage france

link

 

 

          Quand j' allais, ou revenais, de mes remplacements à Redon, je passais toujours par une bourgade de Loire Atlantique, nommée Missillac, uniquement pour admirer mon château breton favori : le château de La Bretèche.

1-ph-10033.jpg

          Il est campé, austère et magnifique, au milieu d' un étang, où il lui arrive de se mirer avec orgueil, quand le temps  et l' heure le permettent.

1-Top-001.jpg

          Malheureusement, je n' ai jamais pu l' admirer que de la route? Peut-être eut' il fallu que j' aille à l' hôtel du même nom qui se dresse dans le parc au bord de l' étang pour m' en approcher, mais je n' en ai jamais eu le temps.

          Jusqu' à la Révolution, La Bretèche fut la résidence des barons de La Roche Bernard. Il a été construit au XIVème siècle, et pourvu d' un solide système défensif, car les ducs de Bretagne lui accordaient une grande importance stratégique.

          Il est vrai que La Bretèche eut à souffrir des agitations de l' Histoire.

          Fief du protestantisme du temps de Coligny, le château eut à subir les assauts victorieux du duc de Mercoeur et de ses alliés espagnols, au XVIème siècle. Des ordres de démolition furent donnés et, heureusement, que partiellement exécutés.

1-duc_de_mercoeur.jpg

                                                        Duc de Mercoeur. Wikipédia

          Au XVIIème siècle, le duc de Coislin, baron de La Roche Bernard, trouvant cette architecture militaire un peu trop austère, fit installer une belle galerie sur la façade faisant face à l' étang.

1-Top-001-copie-1.jpg

          Mais, le château n' en avait pas fini avec les malheurs. Aprés avoir été confisqué à la Révolution, il eut à subir la guerre âpre que se firent Chouans et Bleus. Pris et repris alternativement par les uns et les autres, il fut pillé, dévasté, et pour finir, incendié.

1-290px-Bataille_Chouans.jpg

                                                           Image Wikipédia

          En mille huit cent quarante, un jeune officier d' état major, acheta les ruines et entreprit une restauration, mais, cédant à sa vocation religieuse, il passa le flambeau au marquis de Montaigu, qui termina l' entière reconstruction en mille huit cent quarante sept, en mêlant harmonieusement, architectures médiévale et renaissance.

          En mille neuf cent soixante cinq, son descendant, Philippe de Montaigu, parait' il criblé de dettes de jeu, a vendu le château à une société immobilière, qui l' a débité en appartements.

          Décidément, on ne respecte plus rien en ces temps iconoclastes !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog