Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #curiosite catégorie

2020-05-20T17:25:23+02:00

Faut rigoler .......

Publié par divagations-et-balades

;

          C'est presque ma devise : Ne jamais rater une occasion de rigoler.Alors, merci à la mairie de mon bled qui m'en donne une aujourd'hui.

          La mairie de Bordeaux a acheté un très grand nombre de masques et les distribue aux Bordelais; Elle a confié aux maires des localités de Bordeaux Métropole, le soin d'en distribuer à leurs administrés.

          Posté le 4 mai dernier dans notre localité même, ma soeur a reçu le sien aujourd'hui.

          Je l'ai vue s'esclaffer en lisant la lettre d'accompagnement, qu'elle m'a tendue entre deux hoquets de rire; j'ai lu et.......l'ai rejointe dans son hilarité. Mais, lisez vous-même :

Faut rigoler .......

          Mais non, vous ne rêvez pas; ces masques censés nous protéger des méfaits de ce vilain virus sont......à usage non sanitaire !!!!!!

Faut rigoler .......

          Alors deux questions bêtes et méchantes :

               DE QUI SE MOQUE T-ON A VOTRE AVIS

              ET A QUOI SERVENT-ILS DONC ?

Voir les commentaires

2020-01-09T10:12:55+01:00

Le roi de Bruxelles - II

Publié par divagations-et-balades

          Il y a bien sûr, une symbolique attachée à ce " petit garçon qui pisse ".

          Au Moyen-Âge, on avait le goût des fontaines surprenantes, qui avait sans doute sa source dans l'Antiquité gréco-romaine où l'on voyait des nymphes faisant jaillir l'eau de leurs seins. Le thème de l'enfant figurait alors le dieu de l'amour, Eros, (ou Cupidon ), en train de se soulager et cela symbolisait la fertilité ou le " joyeux débordement ".

          C'est à Florence, vers mille quatre cents, que réapparaît ce petit personnage, assimilé alors à un petit lutin amusant et innocent.

          Dans la première moitié du XVème siècle, apparaissent d'autres enfants pisseurs figurant des fontaines. Ainsi ce bambin qui urinait de l'eau rose  au célèbre banquet du faisan, organisé à Lille par le duc de Bourgogne en mille quatre cent cinquante quatre, et où l'on jura d'aller délivrer Constantinople, passée l'année précédente sous le joug turc.

Wikipedia

Wikipedia

          Malgré le serment, la croisade n'eut pas lieu. Pourtant, le duc leva de l'argent pour armer troupes et navires, et organisa des états généraux pour définir un gouvernement pendant son absence. Alors, que s'était-il passé ?......La Diète de Ratisbonne concernant la Turquie, qui, elle aussi, n'aboutit pas.

          A l'aube du XVIème siècle parut un livre : Le songe de Poliphile dans lequel de nombreuses illustrations d'enfants en train d'uriner relança la mode des fontaines.

          Vers mille six cent vingt, apparut à Bruxelles, une version du Manneken Pis tel que nous le connaissons aujourd'hui, avec son ventre rebondi et sa belle musculature. Cette image de l'enfant urinant sera en vogue en peinture, sculpture, gravure, papiers peints.....jusqu'au XVIIIème siècle.

          Le Manneken Pis est vu comme un gamin impertinent, malicieux, provoquant délibérément le qu'en-dira-t-on. C'est sans doute cette espièglerie qui a séduit les Bruxellois qui en ont fait le symbole de la ville et qui l'on nommé : le plus ancien bourgeois de la cité.

          Ce vieux bourgeois fait aussi partie du folklore de la capitale belge. Dans la tradition de certaines fêtes bruxelloises, c'est de la bière qui coule du Manneken Pis.

          Sa visite est incontournable pour un touriste, et pourtant, en deux mille douze, ce vieux petit garçon a été élu " curiosité la plus décevante d' Europe ". 

          Pourquoi ? Mystère ! Je n'ai trouvé aucune explication.

          Mais, il y a aussi des légendes.........

A bientôt !

Voir les commentaires

2020-01-06T09:06:09+01:00

Le roi de Bruxelles

Publié par divagations-et-balades

          Quelques années après une première visite lors de l'exposition universelle, j'ai eu l'occasion d'aller deux fois à Bruxelles pour des congrès médicaux.

          Evidemment, je n'ai pas manqué d'aller rendre visite au " petit garçon " le plus célèbre de la ville : le Manneken Pis, ou plutôt le Menneken Pis car, en bruxellois, menneken signifie " garçon ". Il est situé non loin de la magnifique Grand Place.

          Mais voilà que j'apprends aujourd'hui, en cherchant l'histoire de ce " petit garçon qui pisse ", que je n'ai sans doute pas vu l'original, mais une copie à l'identique de la vraie statue datant de mille six cent dix neuf, laquelle est maintenant conservée au musée de la ville, dans la  Maison du Roi sur la Grand Place.

   

Le roi de Bruxelles

          En effet, c'est en mille neuf cent soixante cinq que la statue originale est allée au musée, afin de préserver cet emblème de la ville, car, à plusieurs reprises, ce " petit garçon qui pisse " fut victime de vols ou de tentatives de vol.

          La première eut lieu en mille sept cent quarante sept par.......des soldats français en garnison à Bruxelles. (La honte!!!). Evidemment cela fit grand bruit, à tel point que le roi Louis XV dut intervenir et, pour calmer l'ire des Bruxellois, il offrit au Manneken Pis un habit de gentilhomme, le port de l'épée, et le décora de la Croix de Saint Louis.

          En mille huit cent dix sept, la statue fut volée et même brisée. Ce forfait était du à un repris de justice qui fut lourdement puni pour ce crime impardonnable; il fut d'abord attaché à un carcan sur la Grand Place pendant une heure, et l'on peut imaginer les insultes qu'il a subi, puis tout simplement condamné aux travaux forcés à perpétuité. On ne plaisantait pas en ce temps-là, la justice savait faire respecter la loi. Bon......Passons !

          Cependant, le Manneken Pis n'en avait pas fini avec les péripéties. Plus près de nous, au siècle dernier, par trois fois il y eut des tentatives dont la dernière, en mille neuf cent soixante trois, qui fut réussie par des étudiants, ( je jure que je n'y étais pas), sur le motif d'oeuvres de bienfaisance.

          Puis, en mille neuf cent soixante cinq, le Manneken Pis fut volé une ultime fois, et, plus grave : la statue fut brisée par le voleur. Il n'en restait que les pieds et les chevilles. Grâce à un coup de téléphone anonyme, le corps fut retrouvé dans le canal de Charleroi. La statue fut restaurée, mais pour pallier à toute nouvelle tentative, c'est une copie que l'on admire depuis cette année-là.

Le roi de Bruxelles

          Bien sûr, une symbolique et des légendes se rattachent à cette statue d'enfant en train d'uriner. Je les raconterai prochainement. Promis !

Alors à bientôt !

Voir les commentaires

2019-05-09T16:38:39+02:00

L'arbre meurtrier

Publié par divagations-et-balades

          Je l'ai rencontré deux fois. la première fois aux Etats-Unis, je ne sais plus où exactement. Je crois que c'était en Floride.

L'arbre meurtrier

          La deuxième, (ou inversement !), en Israël, dans mon coin de paradis au bord de la mer Morte.

L'arbre meurtrier

          Cet arbre bizarre est un banyan, et c'est un meurtrier. On l'appelle aussi : arbre étrangleur.

           Pour exister, il phagocyte un autre arbre, l'enserre dans ses racines aériennes, et grandit jusqu'au moment où il étrangle sa pauvre victime qui meurt étouffée.

          Ce banyan peut devenir gigantesque et couvrir plusieurs hectares. Le plus gros de tous se trouve en Inde, près de Calcutta. Sa circonférence atteint le nombre incroyable de quatre cent douze mètres, soit cent trente et un mètres de diamètre. Sa croissance, complètement folle, peut durer plus de mille ans, et il peut vivre mille cinq cents ans.

          Le banyan est originaire de l' Inde, du Pakistan et du Sri Lanka. Mais on peut en trouver dans d'autres régions du monde. C'est ainsi que je l'ai rencontré.

          Grâce au banyan nous pouvons nous nourrir de l'énergie du ciel. Pour la médecine Ayurvédique, notre corps est considéré comme une sphère, avec le ciel au-dessus et en-dessous. Le corps est traversé et racines et sommet sont reliés comme pour le banyan.

          Celui-ci paraît être un bon auxiliaire de soins et toutes ses parties sont utilisées.

* Ses racines séchées, pulvérisées et mélangées à du lait sont utilisées comme seule nourriture des femmes stériles au début de leur cycle.

* Sa sève laiteuse est utile dans les inflammations cutanées et les verrues.

* Son latex soigne les plaies ulcéreuses.

* Ses bourgeons font merveille contre diarrhée et dysenterie.

* Certaines brosses à dents sont taillées dans ses racines car préviennent les pathologies gingivales. 

          Mais le banyan est originaire de pays hindouistes. Là on croit que la feuille de banyan sert de lit de repos au dieu Krishna, et que l'arbre entier est symbole d'immortalité et de fertilité.

          A lui seul il représente le trimurti Vishnou, Brahma et Shiva.

          Selon la tradition, Vishnou s'incarne quand le monde est menacé du trou béant du chaos.

Wikipedia

Wikipedia

          Brahma, créateur de l'Univers, a quatre têtes. La légende dit que pendant cette création, Brahma engendra Sarasvati, déité féminine si belle qu'il en tomba aussitôt amoureux. Celle-ci, gênée par les regards insistants de Brahma, se déplaça alors dans de nombreuses directions. Pour continuer à la voir, Brahma se créa une tête pour chacun des quatre points cardinaux, et une cinquième tête pour voir au-dessus. Mais Shiva lui coupa cette tête supérieure, jugeant que cette obsession de Sarasvati était inconvenante.

Wikipedia

Wikipedia

          Quand à ce moralisateur de Shiva, il possède la connaissance universelle absolue, et serait même dans un état au-delà de la connaissance. Doté d'un grand pouvoir, il mène une vie de sage sur le mont Kailash, au Tibet.

Wikipedia

Wikipedia

          Ainsi donc, ce tueur est relié à la spiritualité hindoue; on dit même que le banyan aurait nourri l'humanité de son lait, bien avant que les hommes aient accès à aucune autre forme de nourriture.

          Il serait aussi la maison des dieux et des esprits, et quand ses racines viennent à puiser dans la terre, il devient sacré, et un petit autel, recouvert d'un tissu à damiers noirs et blancs, symbolisant le Bien et le Mal, est construit à proximité.

          Si vous avez un jour la drôle d'idée de couper un banyan, surtout, n'oubliez pas de vous excuser auprès des esprits qui l'habitent et de leur assurer un autre logement convenable.

Voir les commentaires

2018-09-07T09:58:57+02:00

Quand j'étais espionne....

Publié par divagations-et-balades

          En ce temps-là, la guerre froide avait remplacé la guerre chaude, et le fou sanguinaire disparu dans les ruines fumantes de son bunker, un autre, d'un genre différent, avait pris sa place. On l'appelait le Petit Père des Peuples, et il vivait dans un pays mystérieux dont nul ne pouvait plus sortir.

          Alors, des espions partaient, vêtus de manteaux couleur de muraille pour qu'on ne les voit pas. Et moi, déjà en proie à des idées folles, j'aurais bien voulu aller voir là-bas ce qu'il s'y passait. Je m'imaginais, nouvelle Mata Hari, me faufilant subrepticement dans les couloirs du Kremlin, et ramenant, triomphante, en Europe de l' Ouest, des photos inédites.

          Et j'étais équipée......J'avais un mini appareil photos, né en mille neuf cent cinquante cinq dans ce qui était l'Allemagne de l'Ouest, et c'était tout ce qu'il fallait pour mes activités secrètes !

Quand j'étais espionne....

          Il tenait dans la paume de ma main.....et sa marque : Petie kamera. On ne pouvait mieux tomber. Il possédait une focale fixe de 25mm f9, une vitesse d'obturation unique de 1/50 et une lentille achromatique.

Quand j'étais espionne....

          Il pouvait prendre seize photos, avec, évidemment, un film en rouleau. Il possédait même un étui en cuir, comme des grands frères plus huppés.

Quand j'étais espionne....

          C'était vraiment un appareil amusant, et il faisait de vraies photos, étonnamment nettes de 90 cm à l'infini.

          Je m'étais bien amusée avec aux sports d'hiver, à Barèges, puis, je l'avais abandonné.Mais quand je revois les photos, je me dis que ce n'était vraiment pas si mal, même si elles étaient petites. (14,5 cm sur 14,5).

Quand j'étais espionne....
Quand j'étais espionne....
Quand j'étais espionne....

          Bien que l'on ne trouve plus de films pour cet appareil, je suis contente de l'avoir retrouvé.

          Au fait, je ne suis jamais allée espionner le Petit Père des Peuples.

Voir les commentaires

2018-08-16T16:52:08+02:00

Le parc de Chavat - Le puits du dieu cornu

Publié par divagations-et-balades

          Ce puits est effectivement beau et.....énigmatique.Quel est cet atlante cornu qui soutient une partie de la margelle ?

Le parc de Chavat - Le puits du dieu cornu

          Un satyre ? Mais il devrait avoir des pieds de bouc ! Un silène, dépouillé de son enveloppe hideuse pour révéler le dieu qui est en lui ?

          Le puits représente " en même temps " la vie et la mort.

          C'est sur sa margelle que se nouent les amitiés, les intrigues amoureuses. C'est un lieu féminin; Ce sont les femmes qui de toute éternité viennent chercher l'eau du puits, et, comme le dit ironiquement Jean Rameau, papotent, cherchent des histoires dans la Lune pour les colporter ensuite.

          Mais le puits est aussi le trou sans fond qui communique avec le séjour des morts. C'est la porte du néant qu' empruntaient préférentiellement les candidats au suicide jusqu'au milieu du XXème siècle.

          Que sont ces atlantes et cariatides qui en décorent les huit faces ? 

Le parc de Chavat - Le puits du dieu cornu

          Et cet Homme-Serpent qui semble défier le ciel ?

Le parc de Chavat - Le puits du dieu cornu

          N'incarne t' il pas l' immortalité, l' infini, les forces souterraines créatrices de vie ?

          Et d'ailleurs, cet infini se retrouve dans la forme octogonale du puits. Le nombre " " n'est' il pas celui qui représente l'infini ? Celui de l'équilibre cosmique ? Le symbole de la transformation et de la renaissance ?

          Le puits est aussi symbole de la connaissance; ne parle t'on pas de ces êtres qui sont de vrais " puits de science " ?

          Mais c'est aussi celui du secret, de la dissimulation. La Vérité ne se cache t'elle pas au fond ?

          Ce puits m'interpelle; que fait'il ici ? Le maître de ces lieux était sans doute enclin à la méditation philosophique et métaphysique. Mais en fait, quel meilleur endroit pour réfléchir à la vie, à la mort, qu' en pleine nature, au bord d' un fleuve qui, immuablement, s' écoule pour se jeter et se fondre dans le vaste océan. Et je ne sais pas pourquoi me revient ce petit poème anglais qu' André Maurois cite dans " Climat " :

                         From too much love of living     

                                           From hope and fear set free

                                           We thank with brief thankgiving

                                           Whatever God may be

                                           That no life lives for ever

                                           That dead men rise up never

                                           That even the wearest river

                                           Winds, somewhere, safe, to sea

( Délivrés d' un trop grand amour de la vie

  Délivrés de l'espoir et de la crainte

  Nous remercions brièvement

  Dieu quel qu'il puisse être

  De ce qu'aucune vie ne vit pour toujours

  Que les morts ne se relèvent jamais

  Que même la rivière la plus lasse

  Surgit quelque part, sauve, dans la mer )

  

Voir les commentaires

2018-05-08T17:32:15+02:00

Avez-vous faim ?

Publié par divagations-et-balades

          Oui ? Alors vous pouvez toujours faire un barbecue avec les saucisses de cet arbre.

Avez-vous faim ?

          Cet arbre s' appelle vraiment " arbre à saucisses ", et je l' avais......... rencontré, dans le sud de la Floride.

          Ces drôles de saucisses sont les fruits de cet arbre bizarre originaire du Sénégal. On le trouve aussi en Tanzanie, au Kénya....Quand j' étais allée dans ces pays, je n' en avais pas vu un seul, et voilà que je tombe dessus à l' entrée du jardin d' une maison au sud de Miami.

          Aux Etats-Unis, ces " saucisses " ne sont pas comestibles, mais il parait qu' en Afrique, certains les mangent cuites.

          Il me revient soudain que l' on m' avait raconté que ses fleurs exhalaient la nuit une odeur carrément nauséabonde, qui avait la particularité d' attirer les chauve-souris. Ces fleurs sont d' ailleurs assez laides et semblent toujours flétries. Je n' en ai pas de photo, mais Wikipedia va me dépanner.

Wikipedia

Wikipedia

          Si aux USA cet arbre n' a qu' une valeur décorative, il en est tout autrement en Afrique.

          La pulpe de la saucisse sert à raffermir la peau et à tonifier la poitrine de ces dames.

          L' arbre produit des flavonoïdes aux vertus veinotoniques. On en tire une huile essentielle qui a les mêmes propriétés.

          De son écorce, grise, rugueuse et moche,

Wikipedia

Wikipedia

          les Africains tirent des remèdes contre les morsures de serpent, et les maux de dents ou d' estomac. Ils sont réputés efficaces.

          Enfin, les Masaïs,découpent la pulpe des fruits en tranches, les font cuire au four et les utilisent pour fabriquer une sorte de bière après fermentation. Ils l' appellent " murutina ".

       Le nom scientifique de cet arbre est Kigelia africana. Mais, arbre à saucisses est vraiment plus rigolo.

Voir les commentaires

2018-01-28T06:41:23+01:00

Enigme

Publié par divagations-et-balades

          Allez, aujourd'hui j'ai décidé de vous secouer les méninges.

          De quel droit! vont dire certains, et en plus c'est dimanche !

          C'est vrai, mais.........tant pis, je le fais quand même.

          Je vous propose deux photos, prises au journal télévisé,(encore); devinez ce qu'elles représentent.

Enigme
Enigme

          Attention ! Ne trichez pas vous qui, avez vu le même JT !

Voir les commentaires

2017-07-28T05:37:00+02:00

Âme d'Asie - L'arbre lié

Publié par divagations-et-balades

          Je ne me souviens plus si ma première  " rencontre " avec un banyan a eu lieu aux Etats-Unis ou en Israël. Premier banyan retrouvé : celui d' Ein Gedi, mon paradis israélien.

Âme d'Asie - L'arbre lié

          Mais, dans ces deux pays, le banyan n'est pas à sa place; il y est à titre de curiosité car c'est vraiment un arbre étrange par ses racines aériennes qui pendent jusqu'à terre pour donner naissance à de nouveaux troncs.

          Le banyan est un asiatique et plus particulièrement, un indonésien très présent dans la mythologie de ce pays. C'est sous un banyan que Gautama a médité pendant sept jours avant de recevoir l'illumination qui faisait de lui un Bouddha.

Âme d'Asie - L'arbre lié

          Le banyan est symbole d'immortalité, de sagesse et de continuité entre la terre et les ancêtres. Il est considéré comme un arbre sacré habité par les esprits, et même, parfois, comme un être animé. On dépose toujours des offrandes à ses pieds.

          Ce géant, qui peut vivre trois cents ans, est particulièrement vénéré à Bali, où, très souvent, on le trouve enrubanné d' un tissu à carreaux noirs et blancs, le poleng, figurant l'équilibre entre le Bien et le Mal.

 

Âme d'Asie - L'arbre lié

          A Bali, les banyans sont toujours plantés à proximité des temples.

          Il parait que dans le village balinais de Trunyan, les morts ne sont pas incinérés comme c'est la coutume partout dans le pays, mais simplement placés sous un banyan. Celui-ci émettrait un parfum assez fort pour masquer mystérieusement, l'odeur de décomposition.....

          Je ne me retirerais pas à Trunyan ! 

Voir les commentaires

2017-07-16T18:41:06+02:00

Bonjour ! Vous me reconnaissez ?

Publié par divagations-et-balades

          J'en doute, pour la plupart d' entre vous. Je suis quasiment imperceptible car je ne mesure au maximum, qu'à peine plus d' un millimètre.

          Seuls, ceux dont la vue est augmentée d' un bon microscope électronique, pourront me voir et me reconnaître.

          On m' appelle ourson d'eau, pour les scientifiques je suis le tardigrade, je veux bien, ce nom me donne l'air sérieux.

          Je ne suis pas particulièrement beau, je sais, surtout quand je m'amuse à chasser l'eau de mon corps pour la remplacer par un sucre, ce qui me fait ressembler à un petit tonneau. Jugez-en :

image Wikipedia

image Wikipedia

          Je ne suis pas beau mais je m'en moque parce que JE SUIS IMMORTEL.

          Je vous imagine, haussant les épaules, disant :" le pauvre, le soleil lui a trop tapé sur la tête ".

          Eh bien, vous vous trompez, misérables Humains, je suis petit mais costaud.

          Vous pouvez, vous, résister à une température de moins deux cent soixante douze degrés C ? Ou à plus trois cent quarante ?

          Vous pouvez, vous, survivre sur une plate-forme dans le vide spatial ? Exposé à des doses phénoménales d' ultraviolets, et à ce vide qui fait bouillir l'eau interne ?

          Moi, si, parce que dans les circonstances difficiles je fais ce que j'ai dit plus haut : je chasse l'eau de mon corps et la remplace par ce sucre qui me permet de tenir longtemps....très longtemps.

          Imaginez-vous plongés de force dans la mer Morte, gorgée de sel; combien de temps pourriez-vous survivre ? pas beaucoup sans doute.

         Moi ? Des millénaires s'il le fallait.

Bonjour ! Vous me reconnaissez ?

          Alors ! Hein ! Qui est le plus fort ??? Et savez-vous pourquoi ? Parce que nous, les tardigrades, nous savons, entre autres, réparer notre ADN. 

          Et vous, éphémères Humains ?

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog