Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

etats unis

2012-10-26T12:50:00+02:00

Demeures antebellum

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link - link

 

         Dans le " Sud Profond " des Etats Unis, on trouve encore des plantations avec de splendides demeures " antebellum " comme on dit là-bas, c' est-à-dire datant d' avant la guerre civile, ou " guerre de sécession " comme on dit ici.

Pour les admirer, il suffit de se promener de la Virginie à la Louisiane, en passant par les " Caroline ",

1-000023.JPG

la Georgie, Tara' s plantation  est encore hantée  par les fantômes de Scarlett et Rhett, qui, sans doute, ont eu une de leurs orageuses disputes dans ce petit salon.

1-000022

 

Et en suivant la côte du Golfe du Mexique, l' Alabama,

1-Top-007-copie-2.jpg

le Mississipi,

1-Top-006-copie-2.jpg

pour arriver enfin, aprés la traversée du lac Pontchartrain et son interminable pont, dans les faubourgs de La Nouvelle Orléans, capitale du Jazz et point de départ vers quelques fameuses plantations.

Parmi les plus célèbres:

Oak Alley,

1-Top-001-copie-3.jpg

que l' on découvre au bout de son impressionnante allée de chênes;

1-000024.JPG

Une des plus grandes : San Francisco :

1-Top-008-copie-1.jpg

Une anonyme, mais qui a aussi une allée de ces chênes magnifiques que l' on trouve dans ces régions du sud des Etats Unis.

1-Top-005-copie-2.jpg

Et pour terminer cette brève revue de ces maisons chargées d' Histoire, Bagatelle à Fausse Rivière, que l' écrivain Maurice Denuzière a rendue célèbre à travers deux ou trois romans, qui sont dans ma bibliothèque, mais où ?

1-Top-004-copie-2.jpg

Malheureusement, beaucoup de mes photos ont pâti du passage du temps. De plus en Louisiane, il fait facilement plus de quarante degrés l' été avec un taux d' humidité qui dépasse les quatre vingt dix pour cent, et ceci n' arrange pas les pellicules photographiques. Celles que j' ai pu récupérées ne sont pas d' une très bonne qualité, mais elles permettent de se faire une petite idée du romantisme et du charme ( à mes yeux ) des états du sud-est, si différents de tous les autres.

Voir les commentaires

2012-10-25T14:30:00+02:00

Bicentenaire à San Antonio

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

 

 

          En mil neuf cent soixante seize, nous étions, je crois, dans notre première ou deuxième année américaine. et nous étions au Texas, à San Antonio au moment où le Mexique venait donner un concert en l' honneur du bicentenaire des Etats Unis.

C' était le soir, et la fête avait lieu au petit théâtre de part et d' autre de la rivière Serpentine, qui entourait la ville. Les gradins sur une rive, la scène sur l' autre.

1-000005.JPG

Les musiciens sont arrivés les premiers,

 

1-000009-001.JPG

Et les danseurs,

1-000012-001.JPG

1-000013-001.JPG

Parfois, une barque chargée de touristes passait entre la scène et nous.

1-000006-copie-2.JPG

Et la soirée s' est terminée sur une dernière sérénade.

1-000010.JPG

Et, sur le chemin du retour " at home " nous avons été arrêté par le sheriff, comme au cinéma. Persuadés que nous n' avions commis aucune infraction, nous n' avions pas obtempéré à l' ordre nous intimant de nous arrêter, ne le prenant au sérieux qu' à l' annonce qu' il allait tirer si on ne stoppait immédiatement. Nous avions abordé l' autoroute en phare et nous aurions du être en code. Dans ce cas, on oublie instantanément que l' on parle anglais, on ne comprend rien, jusqu' à ce que désespéré d' être tombé sur des idiots qui ne savent même pas aligner trois mots, il nous dise de partir. Bingo !

Voir les commentaires

2012-09-07T07:05:00+02:00

L' île de la Lune de Miel

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Pendant notre séjour à Saint Thomas, nous avons embarqué un jour sur un catamaran, pour aller visiter l' île de Saint John, appelée aussi " Honeymoon Island ", en français : Île de la Lune de Miel.

1-Top-002-copie-2.jpg

Il s' agit, bien sûr, de la seconde des trois îles qui composent les Îles Vierges Américaines. Elle est pratiquement déserte, avec une belle plage, enchâssée dans la verdure tropicale.

1-000009.JPG

1-Top-001-copie-2.jpg

Cette île est protégée à soixante pour cent, grâce au Virgin Island National Park, initié par Lawrence Rockefeller, qui avait été séduit par la beauté de l' île, en mil neuf cent cinquante quatre. Les Danois, à qui les Américains avaient acheté ces trois îles, avaient tout laissé à l' abandon au XIXème siècle.

Trunk Bay est la plus belle plage de l' île, celle de la lune de miel. Accessible uniquement par mer.

1-Top-copie-2.jpg

Un sentier de randonnée, le Reef Bay Hike, permet de faire une petite exploration de Saint John. Au hasard de son parcours, on rencontre un imposant vieux moulin abandonné,

1-000007.JPG

et les ruines d' anciennes plantations sucrières, avalées depuis longtemps par la folle végétation tropicale.

1-012.JPG

Nous avons eu la chance fugitive de voir un colibri en train de se griser d' un nectar de fleur; le temps d' armer mon appareil.... il avait disparu. Dommage !

Parfois, la vue s' échappait vers le bleu chatoyant de la mer,

1-Top-003-copie-2.jpg

le découpage de la côte,

1-000012.JPG

mais, comment ai-je fait ça ?

1-000018.JPG

Dans cette île, ce n' est pas sur le tronc d' un arbre que les amoureux gravent leurs noms,

1-000021.JPG

C' était à la fin des années soixante dix; une éternité passée à la vitesse d' un éclair !

Voir les commentaires

2012-08-27T07:13:00+02:00

La porte du ciel

Publié par divagations-et-balades

 

 

          L' espace m' a toujours fascinée. Petite fille, j' étais abonnée à " Meteor ", une BD qui racontait des histoires d' autres mondes, et je me disputais avec mon père, qui, lui aussi, voulait être le premier à la lire. Et puis, un jour, la nouvelle extraordinaire est arrivée : un homme, Neil Armstrong, avait marché sur la lune. Je me souviens comme nous étions tous rivés devant le téléviseur, et de notre enthousiasme.

          Puis, j' ai eu une longue période de vie américaine, et, à chaque voyage en Floride, j' allais à Cap Canaveral, au Kennedy Space Center.

1-Top.jpg

Et là, je rêvais devant les fusées.

1-Top-001.jpg

Sur cette vaste esplanade, on pouvait " lire " l' histoire de la conquête spatiale, cette nouvelle frontière du rêve américain. Et du mien.

1-Top-002.jpg

Il y avait là, les fusées qui symbolisaient cette histoire, des " primitives " Mercury, Saturn,

1-Top-003.jpg

jusqu' au monstre qui emportait la navette : Apollo.

1-Top-004.jpg

1-Top-005.jpg

Le bâtiment où ces fusées sont assemblées, est immense; la cathédrale de Paris y rentrerait toute entière.

1-nasaUpClose_n.jpg

On voyait aussi une capsule, qui, si je me souviens bien, est Gemini à l' extérieur,

1-Top-006.jpg

et Apollo à l' intérieur; (ou l' inverse, j' ai la mauvaise habitude de ne jamais marquer mes photos, et j' en ai un tas dont je ne sais même plus où je les ai prises ).

1-Top-007.jpg

Puis, on rentrait dans une grande pièce qui ressemblait à un centre de contrôle, et, sur un grand écran, nous pouvions suivre le départ de la Terre, le travail des astronautes, une sortie dans l' espace, pour désarrimer un satellite, et celui-ci, sur fond de planète bleue.

1-Top-008.jpg

1-Top-009.jpg

Et, l' amorce du retour vers notre belle planète, le travail accompli.

1-Top-010.jpg

1-Top-011.jpg

Hier, nous avons appris la mort de Neil Armstrong. Qui sait vers quel monde il vole aujourd'hui ? Bon voyage à celui qui a concrétisé nos rêves.

Voir les commentaires

2012-06-01T05:52:00+02:00

Le Théâtre Chinois

Publié par divagations-et-balades

link  -  link

 

 

          Hier matin, j' avais écrit cet article, j' en étais à la dernière ligne quand, brusquement, tout s' est effacé. La mauvaise blague que me réservait hier cet ordinateur. Etant en remplacement en ce moment, je n' ai pas eu le temps de l' écrire à nouveau. Je tente donc l' aventure ce matin, en espérant que je pourrai la mener jusqu' au bout.

          A Los Angeles, Hollywood Boulevard concentre quelques endroits fameux et emblématiques de la ville. Parmi ceux-ci : le Théâtre Chinois. Il s' agit de la salle de cinéma la plus célèbre des Etats-Unis, celle où sont projetées les avant-premières de toutes les productions hollywoodiennes.

Top-copie-9

L' entrée ressemble à une vraie pagode chinoise; un énorme dragon serpente sur la façade, et deux lions de pierre montent sévèrement la garde.

Top-001-copie-3

Mais, l' originalité de ce fameux théâtre n' est pas là. Avant même de rentrer, les visiteurs foulent de leurs pieds environ deux cents dalles de ciment dans lequel les grands noms du cinéma ont laissé leurs empreintes et leur signature.

Je vous en laisse observer quelques-unes, c ar j' avoue ne pas avoir regardé les deux cents dalles, je suis partie un peu au hasard.

Top-006-copie-5

Top-007-copie-4

Top-008-copie-2

Top-009-copie-1

Et ma préférée :

Top-010-copie-1

La plupart comme Humphrey Bogart, Sophia Loren, John Travolta.......... laissent les empreintes de leurs pieds et de leurs mains. D' autres, uniquement les pieds;

La salle intérieure, ( que malheureusement je n' ai pu photographier, non que ce fut interdit, mais.........incident technique de ma part......), est magnifique, avec lustre étincelant, fresques murales évoquent des scènes de la vie chinoise, colonnes de pierre...Tout baigne dans le rouge, couleur porte-bonheur dans la symbolique de la Chine. C' est l' une des plus belles, sinon la plus belle, salle de cinéma des Etats-Unis.

          Sur un autre trottoir de ce fameux boulevard, se trouve le " Walk of Fame " : la " Promenade des Célébrités ". Ici, pas d' empreintes, mais une étoile rose, cerclée de laiton, inscrite dans une dalle carrée faite de ciment imitant le marbre, scellée dans le trottoir. Le nom de la star est gravé en laiton, et au-dessous, dans un cercle également en laiton, l' emblème de la catégorie artistique dans laquelle évoluait la star. par exemple, une caméra pour le cinéaste français Jean Renoir.

Top-001-copie-4

Comme il y a environ deux mille étoiles sur ce trottoir, je ne l' ai pas arpenté pour les voir toutes; je trouvais ça un peu fastidieux. Je n' ai pris que deux exemples, proches l' un de l' autre.

Top-copie-11.jpg

Mon chauvinisme s' est satisfait de voir que l' un d' eux était un compatriote.

La promenade sur Hollywood Boulevard est terminée. J' arrive au moment crucial où, hier, tout a disparu de l' écran.

Vais-je pouvoir vous convier à m' accompagner !!!!!

Voir les commentaires

2012-05-06T07:46:00+02:00

Terre de western

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Là-bas, à cheval sur l' Arizona et l' Utah, tout près des " four corners " se trouve un territoire que connaissent tous les amateurs de western : Monument Valley. Le site fait partie de la réserve des Navajos. C' est une terre étrange, un plateau érodé où ne subsistent que des rocs hétéroclites, des buttes-témoins d' un orangé intense, et que les Indiens nomment " la vallée des rocs ". La première vision que j' ai eu est ce que les Indiens appellent " Totem Pole " que l' on voit ici.

Top-copie-7.jpg

On les voit de loin, surgir de la mesa, vallée mythique, que j' ai d' abord connue  au cinema, grâce à John Ford, à sa " Chevauchée Fantastique ", sa " Charge Héroïque " etc...., en me promettant bien d' y aller un jour, ce que j' ai fait trois ou quatre fois, et toujours avec le même émerveillement.

Top-001-copie-2.jpg

On la voit  d' ailleurs ici, à partir d' un endroit nommé " John Ford Point ". C' est la moindre des gratitudes car il fut le premier metteur en scène hollywoodien à utiliser ce décor naturel dans la Chevauchée fantastique en 1938 avec John Wayne.

          Plusieurs familles navajos vivent à Monument Valley, essentiellement de l' élevage des moutons et du tissage de la laine.

Top-006-copie-4.jpg

Top-005-copie-4.jpg

Les Indiens ont donnés des noms à certains de ces rocs, l' oreille du vent, les deux soeurs, que l' on voit ici...........

Top-004-copie-3.jpg

mais laissons-nous aller à revoir, en fermant les yeux, les diligences de Wells Fargo, parcourir ces lieux à toute allure pour tenter d' échapper aux hordes apaches ou comanches qui voulaient les punir de violer leur territoire.

Top-003-copie-3.jpg

Top-002-copie-2.jpg

Je vous abandonne à vos rêves et souvenirs. Je vous les souhaite aussi colorés que les miens. A bientôt !

Voir les commentaires

2012-05-04T07:17:00+02:00

Le canyon de Chelly

Publié par divagations-et-balades

 

link  - link

 

 

               Au Nord- Ouest de l' Arizona, il est le sanctuaire des Navajos qui l' occupent depuis le XVIIIème siècle. Le nom de Chelly vien du mot navajo " tseqi " qui veut dire " gorge rocheuse ". Il forme un ' Y " avec un autre canyon : le Canyon de la Mort, ainsi nommé parce que de nombreux Indiens y furent massacrés par les conquérants espagnols. Ces gorges furent creusées au fil du temps, par deux arroyos : Whiskey Creek et Tsaile Creek.

On se trouve sur une mesa à mille six cent soixante dix mètres d' altitude, qui semble plate jusqu' à l' infini, et brusquement, on est devant une plaie béante entre des murailles à-pic.

Top-copie-4.jpg

Top-copie-6.jpg

Par endroit, le lieu paraît un peu chaotique, avec s' énormes blocs de grès dont le rose ou orangé exalte le bleu du ciel.

Top-004-copie-2.jpg

Quelquefois, le canyon s' élargit, il y a des cultures au fond. Pour y descendre, et rencontrer ceux qui y vivent, il faut demander la permission aux Indiens qui administrent cet endroit, et s' y faire accompagner, car il y a des sables mouvants.  Nous sommes sur le territoire autonome des Navajos. Nous sommes ici à l' origine des deux canyons, des deux branches du " Y ".

Top-003-copie-2.jpg

Les Indiens vivent dans des maisons traditionnelles rondes appelées " hogan ". Quelques-uns habitent des maisons classiques.

dechelly2.jpg

Mais bien avant les Navajos, il y eut les Anasasis, ce peuple qui un jour, disparut pour aller on ne sait où, ni pourquoi.

Ils ont laissé des traces de leur passage, ces habitations troglodytes creusées haut dans le roc. Il y a White House ou Antelope House car on y a trouvé des peintures rupestres, et Mummy Cave.

Top-005-copie-3.jpg

Le soleil magnifie ces rocks et nous rappelle qu' il est l' heure de quitter ces lieux.

Top-006-copie-3.jpg

Mais, avant, nous avons encore le temps d' avancer dans le Canyon de Chelly et d' aller admirer la célébrité : Spider Rock, qui se dresse telle une aiguille vers le ciel.

Top-007-copie-3.jpg

La flèche la plus basse a été nommée " Talking Rock " par les Indiens Hopis.

Et voilà, c' est la fin de la balade. merci de la faire avec moi.

Voir les commentaires

2012-05-03T09:23:00+02:00

Le désert peint

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Devant nous s' étend une mesa d' un rouge ardent. Serions-nous sur Mars, la Planète rouge ?

Top-006-copie-2.jpg

Non, seulement sur cette terre de féérie : l' Arizona, la " drida zona " des conquistadores espagnols qui s' y aventurèrent. Jusqu'à l' horizon, c' est une explosion de couleurs, du rose à l' écarlate, avec, de temps en temps, l' ombre noire, déchiquetée, de nuages blancs qui ne sont là que pour faire chanter le bleu du ciel, le rouge de la terre et le vert d' une maigre végétation.

Top-007-copie-2.jpg

Cette mesa n' est pas aussi plate qu' on pourrait le croire au premier abord, il y a des creux et des bosses, des semblants de vallées qui s' entrecroisent, et elle n' est pas non plus uniformément rougeoyante.

Top-008-copie-1.jpg

D' étranges formations coniques émergent d' une terre soudain plus claire, striées de gris, rouge ou violet. Leur forme évoque un peu celle des téocallis mexicains.

Top-009.jpg

Puis, la terre s' aplatit à nouveau; elle fait presque croire qu' un cours d' eau la parcourt. Mais nous sommes dans les " Badlands ", les mauvaises terres.

Top-010.jpg

Les Hopis et les Navajos ne vous diront pas le contraire.

Savez-vous que la mythique US route 66 a voulu passer à travers ces territoires et a fini par s' y perdre ?

Pour moi, cette terre est enchantée, et je garde toujours sa splendeur au fond de moi.

Top-011.jpg

Merci de faire la balade avec moi. A bientôt !

Voir les commentaires

2012-05-02T07:15:00+02:00

La forêt pétrifiée

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

 

          Les Apaches et les Navajos se partagent un vaste territoire dans la partie nord-ouest de l' état d' Arizona. Il s' agit du Parc National de la Forêt Pétrifiée. C' est un lieu chaotique, où l' on trouve les arbres fossilisés d' une très ancienne forêt de conifères. On pense que ces arbres ont du tomber il y a environ deux cent vingt cinq millions d' années. C' est un lieu étrange, on pourrait presque se dire que, par quelque tour de magie, on se trouve maintenant sur une autre planète.

Top-copie-3.jpg

Un gros oiseau noir effectue un atterrissage impeccable et va se percher sur une table rocheuse,

Top-002-copie-1.jpg

Il observe de haut; Quoi ?

Top-001-copie-1

Bientôt, ils sont deux, énigmatiques. Que se disent' ils ? Peut-être ont' ils une connaissance immémoriale qui leur fait revoir cette forêt aux arbres immenses entre lesquels ils batifolaient dans une ancienne vie ?

Top-003-copie-1.jpg

Approchons-nous de ces blocs bizarres. Ils s' entassent, dans un semblant de construction fantomatique;

Top-004-copie-1.jpg

Les couleurs sont figées par l' action conjuguée du vent, de l' eau et du sol. Un morceau de tronc nous révèle ses rouges ferrugineux et ses bleus cobalt.

Top-005-copie-1.jpg

Les millénaires l' ont rongé, grignoté; s' en sont' ils nourri ? Cet arbre a du être immense. Peut-être un séquoïa ? J' ai un faible pour ces arbres majestueux, au tronc rouge se dressant droit à l' assaut du ciel. J' avais ramené un petit morceau de tronc pétrifié, je ne sais plus où il est, peut-être n' a-t' il pas survécu à mes nombreux déménagements ?

Dans ce désert, on a trouvé aussi des animaux fossilisés, des reptiles et amphibiens géants, et aussi des dinosaures. Les premiers humains sont arrivés il y a, à peu près, huit mille ans. Pas de fossiles....... pour l' instant !!!!!

Encore un endroit que j' aime dans ces vastes Etats Unis, et où je suis allée trainer plusieurs fois. Certains lieux attirent comme des aimants.

j' espère que vous allez aimer la balade. Une petite trace ?

Voir les commentaires

2012-04-30T09:07:00+02:00

Meteor Crater

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Quand un satellite passe au-dessus de l' Arizona, il permet de voir ce que l' on peut prendre pour une scène de crime : un impact de balle de gros calibre.

220px-Landsat_Meteor_Crater.jpg

Qui, ou quoi donc, a pu agresser la planète de cette façon ? Et lui infliger cette plaie béante ?

Un passage aérien en montre l'étendue et la forme.

220px-Barringer_Meteor.jpg

Celle-ci est en forme de bol immense aux contours relativement réguliers. Cet endroit est connu depuis le XVIIIème siècle, mais ce n' est qu' au XIXème que les scientifiques s' y intéressèrent. Jusque là, il s' agissait simplement du cratère d' un très ancien volcan. Mais les terres volcaniques sont plus à l' Ouest, en Californie du nord, dans la région de San Francisco.

Vu de près, ses dimensions sont impressionnantes : cent quatre vingt dix mètres de profondeur, mille deux cents à mille quatre cents mètres de large. ce volcan aurait été gigantesque. Le cratère de l' Etna mesure trois cent cinquante mètres. L' explication volcanique fut battue en brèche quand on connut les météorites. En 1903, un ingénieur, Daniel Barringer, acheta les terrains où se situe le cratère, et, énonça la théorie météoritique dans un climat de scepticisme.

 

Top-copie-2.jpg

Et c' est bien une météorite de fer et de nickel, d' environ cinquante mètres de diamètre, et de quelque trois cent mille tonnes qui est tombée là, il y a environ cinquante mille ans. Il est probable qu' elle ait perdu la moitié de sa masse en traversant l' atmosphère. A cette époque, l' Arizona était peuplé de mammouths laineux et de camélidés; le climat était plus frais qu' aujourd'hui, et il n' y avait pas d' êtres humains. On pense que la collision a provoqué une explosion mille fois plus puissante que celle de la bombe nucléaire à Hiroshima. La météorite a été vaporisée lors de l' impact. Des débris ont été projetés sur deux cent soixante kilomètres carrés. La chaleur et le souffle ont détruit toute forme de vie, instantanément dans un rayon de quatre à cinq kilomètres, le souffle, se déplaçant à deux mille kilomètres par heure, a tout balayé sur son passage dans un rayon de vingt cinq kilomètres environ. Mais la nature et la vie sont plus fortes que tout, et faune et flore sont revenues en un siècle.

Aujourd'hui, le cratère appartient toujours à la famille Barringer.

Pour la petite histoire, il a été le terrain d' entrainement des astronautes qui devaient, dans les années 1960, aller conquérir la Lune.

A bientôt !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog