Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

etats unis

2012-04-29T13:39:00+02:00

Le Grand Canyon du Colorado

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Parmi les endroits que j' aime aux Etats Unis, assez pour y être allée quatre ou cinq fois, il y a l' Ouest, et dans l' Ouest : le Grand Canyon du Colorado.

La rive sud, ou " South Rim " du canyon est la plus accessible; c' est là aussi que se trouvent Grand Canyon Village, pas très beau et disparate, et les hôtels. Nous descendions toujours à l' hôtel El Tovar, le plus ancien de tous, mais avec une situation impressionnante, au bord de l' abîme.

grand canyon el tovar 06t-036

 

De la fenêtre de la chambre, on avait une vue superbe; cet endroit est probablement un des plus breaux au monde que la nature peut nous offrir. Je ne m' en lasse jamais.

Top.jpg

La couleur dominante ici, est le rouge, d' où le nom de Colorado donné au fleuve qui charrie cette terre, par les conquérants espagnols. Il trace son chemin environ mille cinq cents mètres plus bas.

D' où que l' on regarde, la vue est époustouflante;

Top-001.jpg

Le Grand Canyon est une saignée qui déchire le nord de l' état d' Arizona. le Colorado coule sur quatre cent cinquante kilomètres; sa largeur peut atteindre sept à vingt neuf kilomètres.

Top-003.jpg

Top-002

Un minibus conduit les touristes jusqu' à Yaki Point, mais nous préférons y monter à pieds. on nous conseille cependant de ne pas quitter la piste, et de ne pas nous aventurer dans la forêt de pins pignons et de genévriers qui bordent les gorges, car les cougars n' y sont pas rares et pas toujours de bonne humeur ! nous descendons par la Bright Angel Trail, qui sur quarante kilomètres conduit au North Rim, à dos de mulet. Pour cela, il fallait réserver un an à l' avance, donc, nous faisons une courte descente à pieds, pour aller voir l' autre face de " l' Abysse ". La descente et la remontée sont pénibles, abruptes, et nous n' avons pas le pied sûr des mulets. Nous reprenons la piste " overlook ". A chaque virage, un nouveau panorama s' offre à nos yeux. Je vous laisse admirer.

Top-004.jpg

Top-005.jpg

Top-006.jpg

Top-007.jpg

Top-008.jpg

C' est l' oeil et la tête gorgés de beauté que nous regagnons notre hôtel, et son étrange hall garni de trophées de chasse. Nous passons devant la minuscule gare du village.
Voilà, la balade est finie. Je n' aime pas la neige, ( sauf au cinéma ou en carte postale ), mais j' essaierai de revenir en hiver; il paraît que le Grand Canyon sous la neige est un spectacle fabuleux.

Merci de m' accompagner.

Voir les commentaires

2012-04-15T08:26:00+02:00

La Fée Electricité

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

                    Il y a dans la vie des moments chanceux. Disneyworld m' a vue revenir huit fois, dans l' immense territoire qu' il occupe près de la ville d' Orlando en Floride du nord. Je crois que j' ai de la chance.

                    En ce temps-là, comme sans doute encore maintenant, la journée se terminait par une grande parade qui était celle de la Fée Electricité. C' était un sacré spectacle qui éblouissait dans tous les sens du terme. Il m' en reste quelques photos, rescapées d' un " naufrage " du au temps, et qui m' a privée d' une grande partie de mes souvenirs.

Top-copie-4.jpg

Ce terrible dragon crachait férocement une fumée soufrée;

Top-001-copie-1.jpg

Un bal, très " Grand Siècle " promenait ses danseurs dans des pas qui nous mettaient des frétillements dans les jambes;

Top-002-copie-3.jpg

Un petit train biscornu, nous donnait envie de courir aprés lui, et de monter en marche, partant pour quelque aventure épique et qui sait ? dangereuse !!!!!

Top-003-copie-3.jpg

Un papillon butinait sur un champignon, pendant qu' une coccinelle hilare lui montrait le chemin.

La parade, qui durait bien plus longtemps que ne le laissent supposer ces malheureuses photos, se terminait bien sûr, par un superbe feu d' artifices au-dessus du château de Cendrillon.

Top-004-copie-3.jpg

Top-005-copie-2.jpg

Et tout ça, au son d' une musique joyeuse et guillerette que j' ai encore dans la tête, et qui, pour moi, symbolise toujours ce lieu d' enchantement.

Je ne connais pas Disneyland Paris, pour moi, ce parc est trop rattaché au soleil de Floride, et je n' arrive pas à l' imaginer sous un ciel gris et froid. Sans doute, les journées s' y terminent' elles par une parade. Est-ce la même ? Je ne le crois pas, et même en Floride, depuis le temps, il doit y en avoir une autre.

Quelqu' un d' entre vous qui me lirez, me le dira peut-être. Merci d' avance !

Voir les commentaires

2012-03-13T06:51:00+01:00

Petite histoire

Publié par divagations-et-balades

link

link

 

 

          La ville de Taos a été établi en 1615, à la suite de la conquête, par les Espagnols, des villages indiens de la vallée, dès 1540. C' est une petite ville très intéressante, car elle abrite de nombreux artistes qui sont venus s' établir là pour jouir de la tranquillité, du ciel incomparable du Nouveau Mexique, de la couleur de cette ville rouge, contrastant avec le bleu du ciel et le vert des arbres.

Top-5-copie-3.jpg

Elle a une allure très espagnol colonial, ce qui lui donne beaucoup de charme.

Top-6-copie-3.jpg

          Une anecdote nous a été racontée, non sans fierté, par un habitant de Taos, avec qui nous avions lié connaissance dans un coffee-shop. Cela sert d' être bavarde ! Voici l' histoire :

          La plaza de Taos est un des rares endroits des Etats Unis, où le drapeau américain peut flotter jour et nuit. En 1861, lors de la Guerre Civile, que nous appelons en France Guerre de Sécession, le drapeau du nord était souvent descendu par les Sudistes. Les militaires nordistes de la garnison locale l' ont alors cloué à son mat, tout en avertissant que quiconque le descendrait de nouveau, serait abattu sans sommations.

          Les autorités militaires de Santa Fé donnèrent leur accord pour que le drapeau flotte en permanence. Ce qui fut ensuite ratifié par le Congrès.

Top-7-copie-2.jpg

          Je garde un très bon souvenir de cet endroit. Les voyagistes français ne le mettent pas à leur programme, c' est dommage !

                                                    MERCI DE VOTRE VISITE ET DU PETIT MOT QUE VOUS ME LAISSEREZ

                                                                                             PEUT-ÊTRE

Voir les commentaires

2012-03-10T07:35:00+01:00

Times Square

Publié par divagations-et-balades

link

 

 

          Pour moi, Times Square est le coeur battant de Manhattan. Un lieu où grouille une vie intense, une sorte de mouvement perpétuel. La fameuse quarante deuxième rue ouest n' est pas loin. C' est le quartier des théâtres et des cinémas.

Top-2-copie-5.jpg

C' est un endroit où tout vibre, le jour comme la nuit.

Top-4-copie-4.jpg

Top-copie-4.jpg

C' est là aussi, que se trouvait alors, le fameux fumeur que j' y ai vu pendant des années, avant que n' ait eu raison de lui, les ligues anti-tabac.

Top-3-copie-2.jpg

Je trouvais de tout à Times Square; les derniers gadgets électroniques, dont je suis si friande, les billets pour le spectacle de mon choix, les disques chez Sam Goodis, mon disquaire préféré à New York, et, en descendant Broadway vers la trente quatrième rue...........ma caverne d' Ali Baba : Macy's, cet immense magasin, où, quel que soit ce dont vous avez envie, vous êtes quasiment sûr de le trouver là. Broadway traverse Times square.

Top-1-copie-3.jpg

Il m' arrivait d' aller prendre le petit déjeuner dans une cafétéria Howard Johnson, qui faisait l' angle de la quarante sixième rue Ouest, pour le plaisir de manger leurs délicieuses pancakes accompagnées d' un tas de confitures différentes, et aussi, parce que je trouvais toujours quelqu' un à qui parler de façon agréable. Je me souviens d' une vieille dame élégante qui avait partagé ma table et qui m' avait raconté le New York années folles de sa jeunesse.

Top-6-copie-2.jpg

J' aimais aussi voir les policiers à cheval qui patrouillaient dans les rues. Bref, vous l' avez compris, j' adorais Times Square.

Top-7-copie-1

Opposé à la direction de Macy's, on allait vers Central Park, et j' aimais bien y aller en passant par cet autre endroit mythique de New York : la Cinquième avenue. On plongeait  dans l' univers du luxe. En ce temps-là tout était beaucoup moins cher qu' en France, et l' on trouvait de fort jolies choses.

Top-5-copie-2.jpg

 Comme j' aime New York ! Même l' hiver quand il faisait si froid et que le blizzard s' engouffrait dans les rues en sifflant. Et pourtant, je déteste le froid......... Pratiquement tous les week-ends je filais à Miami ou Los Angeles, par les vols de nuit, ce n' était pas cher. The good life !

Voir les commentaires

2012-03-09T10:58:00+01:00

Vertigo

Publié par divagations-et-balades

link

 

 

          Notre balade nautique d' hier m' a redonné la nostalgie du temps où j' arpentais les rues de New York. Je me souviens de la première fois, et de cette impression de vertige quand on lève la tête, ce que l' on fait souvent quand on découvre cette ville.

Top-2-copie-3.jpg

et les motifs ne manquent pas.

Top-3-copie-1.jpg

mais je vous laisse regarder;

Top-6-copie-1.jpg

Parfois des immeubles se mirent dans la surface miroitante des autres, se découpent en brisures qui accentuent l' impression de se trouver dans un univers magique où tout se transforme et se démultiplie;

 

Top-8.jpg

Top-copie-3.jpg

Et soudain, on le voit, LUI, le Roi de New York : L' Empire States Building.

Top-4-copie-3.jpg

Top-5-copie-1.jpg

Et n' oublions pas l' autre star, que je vous ai présentée hier : le Chrysler Building et sa toiture d' argent.

Top-9.jpg

Oui, c' est haut  New York.......même quand on n' est plus un enfant.........

Top-7.jpg

          J' espère vous avoir donné le plaisir des yeux, et, en partage, ma fascination toujours renouvelée pour cette ville pas comme les autres

Voir les commentaires

2012-03-08T09:04:00+01:00

balade nautique à Manhattan

Publié par divagations-et-balades

link

 

 

          Au cours de ma vie américaine, j' ai plusieurs fois fait cette balade que j' aimais bien, sur les bateaux de la Circle Line. Comme le nom l' indique, on faisait une grande promenade autour de l' île de Manhattan. L' embarcadère se situait sur la huitième avenue, au bout, si je me souviens bien, de la quarante sixième ou quarante septième rue Ouest. On était sur l' Hudson, et, on mettait le cap vers son embouchure dans l' Atlantique. Notre première rencontre était célèbre : Lady Liberty, bien campée sur son îlot éponyme, ( appelé aussi Bedloe Island ), portant haut son flambeau;

Top-copie-2.jpg

le bateau obliquait alors vers l' est, et, en se retournant, on apercevait les Twin Towers, qui étaient encore debout ces années-là.

Top-1-copie-2.jpg

Le bateau obliquait encore et se rapprochait de la rive. Nous étions passés devant Gracie Mansion, demeure du Maire de New York, et devant Battery Park,

Top-2-copie-2.jpg

et, nous entrions dans l' East River, en passant sous le fameux pont de Brooklyn, si souvent vu dans les films policiers.

Top-3.jpg

Continuant à tracer notre sillage, nous arrivions devant le port de plaisance de New York, où, quelques yachts se balançaient.

Top-4-copie-2.jpg

Plus loin, nous nous trouvions devant un immense bâtiment, connu du monde entier, même sans l' avoir jamais vu : l' ONU

Top-5.jpg

A gauche de ce bâtiment, on apercevait, sa pointe argentée cherchant à atteindre le nuage blanc qui culminait au-dessus d' elle, le non moins fameux Chrysler Building.

          Mais, nous n' allons pas remonter le cours de l' East River encore bien longtemps, et nous allions virer à gauche et entrer dans la courte Harlem River, qui, comme son nom l' indique, longe ce quartier où le Jazz connut sa consécration au célèbre Cotton Club.

très vite, nous allions retrouver l' Hudson, passer sous l' aérien pont de Verazzano, que connaissent bien les marathoniens, et bientôt, trop tôt, rejoindre le débarcadère. On remarquait, à côté de lui, un vieux bateau de guerre, qui avait participé à la seconde guerre mondiale contre les Japonais, dans le Pacifique. Quand j' y étais, les New Yorkais y tenaient beaucoup.

Top-6.jpg

Ainsi se terminait la balade nautique autour d' une île, qui, je crois qu' on peut le dire, est une île mythique.

Voir les commentaires

2012-02-18T08:18:00+01:00

Chronique de l' Ouest Sauvage

Publié par divagations-et-balades

link livre d' or

 

 

 

          Nous sommes le 26 Octobre 1881. Nous allons vers Tombstone par une route cahotique, dont les bas-côtés sont parsemés de tombes sommaires qui abritent les corps d' hommes, tués au cours de ces règlements de compte, qui faisaient le quotidien de ces contrées sauvages, loin, à l' ouest du Pecos.

Top-copie-9.jpg

A Tombstone, la bien nommée, règne une chaude effervescence. On se précipite vers OK Corral, où les frères Mac Laury et les Clanton affrontent le Marshall Virgil Earp, ses frères, dont le futur célèbre Wyatt Earp, et Doc Holliday, dans la plus fameuse fusillade de tout l' Ouest.

Top-9-copie-2.jpg

La cause directe de cette fusillade, fut l' arrestation de deux Cow-Boys voleurs de diligence, par le Marshall Virgil Earp. Un autre Cow-Boy proféra des menaces contre les frères Earp, et, le lendemain, il arriva à Tombstone avec sa famille et ses amis, sans, selon la loi, qu' ils remettent leurs armes au Sherif. En quelques heures, trois d' entre eux étaient morts. Les frères Earp ont, au cours des six mois suivants, échappé à des tentatives d' assassinat qui entrainèrent des représailles.Cette " chevauchée punitive " des frères Earp ne se termina que par la mort de Morgan Earp et la blessure de Virgil. Celui-ci et Wyatt durent quitter l' Arizona pour n' y plus jamais revenir, et s' enfuir au Colorado, puis, en Californie.

Le vieil Ouest fut le théatre de nombreuses batailles de ce genre. Le moindre prétexte était bon. Souvent, des histoires de chevaux volés.

Top-1-copie-2.jpg

Parfois, on commençait par les poings, mais très vite le pistolet entrait en action.

Top-10-copie-2.jpg

Top-3-copie-3.jpg

 

Top-6-copie-2.jpg

Top-7-copie-2.jpg

Entre chaque bagarre, la vie s' écoulait, relativement paisible; on pouvait à nouveau discuter dans les rues.

Top-2-copie-2.jpg

Ainsi se passait la vie à Tombstone, et dans les villes frontalières de l' Ouest.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog