Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

evenements

2019-07-19T09:25:54+02:00

ALLELUÏA

Publié par divagations-et-balades

          Mon coeur meurtri de bordelaise et d'amoureuse du foot a fait un énorme bond quand, dans le journal, j'ai vu ce titre faramineux :

ALLELUÏA

          Pas possible, je rêve !!! Je n'en crois pas mes yeux !!!

          Ainsi, après une saison 2018/2019 de rage, d'angoisse, de honte.....face aux mauvais résultats d'une équipe bafouant un club qui fut prestigieux, voilà que m'est versé un peu de baume sur la plaie.

          Mais comment se fait-il ???

          Cette année se déroulait à Sidney la ROBOCUP, c'est-à-dire la Coupe du monde de foot des robots. Et, pour la quatrième année consécutive, ce sont les robots bordelais qui ont gagné.

          Les robots ? Ne sont-ce pas plutôt ces chercheurs de l'Université de Bordeaux les grands vainqueurs ?

          Il s'agit quand même d'une véritable prouesse technologique, et il paraît que nos bordelais ont une longueur d'avance sur les quarante cinq autres pays qui participaient à cette Coupe, parfaitement illustrée par un geste technique rare : une reprise de volée.

Wikipedia

Wikipedia

          Pouvez-vous imaginer un robot faire ce geste ?

          Cependant, dit le capitaine (humain) de l'équipe, la concurrence devient de plus en plus sévère. Si nos robots ont gagné facilement 5 à 1 en finale contre la Chine, ils ont failli chuter en quart ne battant l' Iran qu'aux tirs aux buts.

          Mais qu'importe ! Saluons et savourons. Et pour rêver encore davantage, nos chercheurs travaillent pour qu'avant 2050 (zut et moi alors, je ne serai plus là), leur équipe de robots batte une équipe humaine.

          Magnifique, mais........est-ce si souhaitable que cela ? Qui sait ce qui pourrait en découler ??? 

Voir les commentaires

2019-07-11T09:25:46+02:00

La vie, la mort

Publié par divagations-et-balades

          Ainsi, Vincent LAMBERT est décédé ce matin. Beaucoup de questions se posent ou devraient se poser.

          Mais je ne veux pas réagir à chaud, alors, je reviendrai, quand j'aurai bien réfléchi et évacué le malaise que cette affaire, (car malheureusement la vie et la mort d'un homme sont devenues une affaire), suscite en moi, aura disparu, ou du moins sera assez atténué pour que je puisse en parler sans passion, ou pas trop.

          Va en paix Vincent LAMBERT, et que tu sois heureux, maintenant et dans toutes tes prochaines vies. Car tout renaît dans la nature, et seule l'âme humaine n'y aurait pas droit ?

La vie, la mort

Voir les commentaires

2019-06-22T18:12:11+02:00

Aurais-je changé de planète ?

Publié par divagations-et-balades

          Tout d'abord, bonjour à tous ! Me revoilà après deux semaines de turbulences domestiques et d'impossibilité de rentrer dans mon blog. J'avoue que j'ai été à deux doigts de le laisser tomber.

          Pendant ces deux semaines, il s'en est passé des choses, et je bouillais de ne pas pouvoir rouspéter sur le blog.

          Certaines m'ont interpellée :

     * La Légion d' Honneur aux footballeurs de l'équipe de France. Il y a une médaille du Mérite sportif. Je le sais, mon père l'avait eue. A la rigueur, pour les footeux, il y a l' Ordre National du Mérite.

     * Tiens, pour Elton John aussi. A force la Légion d' Honneur n'a plus aucun sens.

     * Il existe une médaille qui a de quoi rendre fier celui qui la reçoit : la Médaille d' Honneur du courage et du dévouement, pour qui va, au péril de sa vie, sauver celle d'un autre. Les marins qui ont participé à ce sauvetage récemment l'auraient tous méritée. Pourquoi seuls les morts ??? Et là aussi, c'est la Légion d'Honneur ! Je me demande ce qu'en penserait Napoléon ?

          Et puis, il y a celle qui m'a horrifiée et révoltée : Les vaches à hublot.

Aurais-je changé de planète ?

          Mais qu' est-ce qui arrive aux Humains ?

          Ce hublot est branché sur la première des quatre poches stomacales de la vache : le rumen, que l'on a cousu à la peau et refermé avec ce hublot de plastique. Grâce à lui, on peut aller directement ( il suffit de rentrer le bras), prélever dans l'estomac, des échantillons de ce que mange la vache.

          Il paraît que c'est une manière simple et non douloureuse d'analyser le bol alimentaire de l'animal afin de mieux le nourrir.

          Qu'en pense la vache ? Et avez-vous vu son regard ?

         Je croyais que les vaches savaient se nourrir dès lors qu'on les menait dans le bon pré. 

         Y aurait'il des savants fous à l' INRA ?

         Et notre ministre de l'Agriculture qui a approuvé le système et donné son accord, se sent'elle bien ?

         Je fais une proposition pour tous ces gens-là : ouvrir un hublot dans leur crâne pour voir s'il y a bien une cervelle dedans. En tout cas, pour le coeur, pas la peine d'aller fouiner, on sait qu'il n'y en a pas.

         Je trouve qu'il y a beaucoup de dérives et de transgressions depuis quelque temps ! A se demander parfois si on n'a pas changé de planète sans s'en apercevoir !

      Attention les Humains ! Vous êtes sur une pente glissante !

Voir les commentaires

2019-04-16T17:04:47+02:00

Tristesse

Publié par divagations-et-balades

          Elle était le joyau de l'île de la Cité, de Paris, de la France.

Image télé

Image télé

          La nuit dernière, l'enfer était parisien.

image télé

image télé

          La cathédrale Notre Dame était en flammes !

          On ne sait pas encore l'origine exacte de cet incendie dantesque. La police enquête et je ne vais pas émettre d'hypothèses hasardeuses, mais seulement quelques réflexions et constatations.

  •  En 2018, 1063 attaques d'églises ou de symboles chrétiens ont été déclarés en France, contre 878 en 2017, et le rythme des attaques va croissant; celui-ci est actuellement de deux par jour en moyenne dans notre pays.
  • En mars dernier, un feu a été déclaré  à l'église St Sulpice dans le VIème arrondissement de Paris. La police n'a aucun doute sur son origine criminelle. Le laboratoire central de la préfecture de police a conclu que cette origine était " humaine et délibérée ".
portail de St Sulpice

portail de St Sulpice

  • On remarque aussi l'importance de la date d'hier pour les Chrétiens : premier jour de la semaine sainte.​​​​​​

          Mais à l'heure qu'il est je ne vais pas épiloguer davantage. Seulement, je suis triste. Outre qu'elle est le lieu central d'un culte, même s'il n'est pas le mien, Notre Dame de Paris est emblématique de notre culture et de notre civilisation occidentale judéo-chrétienne. Une civilisation extraordinaire dont la France a longtemps été le phare. Elle est, ou devrait être, notre fierté.

          Alors, je me surprends à rêver un peu en me rappelant l'adage A quelque chose malheur est bon. Quand je me rends compte du tsunami d'émotion que cet incendie a suscité dans le monde, je me dis que peut-être cela va nous réveiller, nous faire prendre conscience de la chance que nous avons d' appartenir à une telle civilisation, nous faire comprendre que Notre Dame, au-delà du culte catholique, est un éblouissant symbole de spiritualité et le témoin d'une histoire prodigieuse, la nôtre, celle de la France, et enfin, défendre cette civilisation contre tous ceux qui, à l'intérieur comme à l'extérieur, s'acharnent à la dénigrer, la culpabiliser, la détruire.

          Notre Dame sera rebâtie et reprendra sa place dans l' éternité !

Voir les commentaires

2019-03-28T10:06:26+01:00

Qu'y a t'il pour manger ?

Publié par divagations-et-balades

          Quand on pense aux dangers de la mer, ce sont immédiatement les requins qui viennent à l'esprit. Je me souviens que dans certains endroits du monde, on se baignait en nageant l'indienne pour avoir un regard sur le large. De plus, le film " Les dents de la mer " avait marqué les esprits.

          Mais voila que les baleines s'y mettent. Elles ont du lire la Bible et l'histoire du petit prophète Jonas. D. lui commande d'aller dans la ville de Ninive pour lui annoncer sa destruction prochaine à cause de la mauvaise conduite de ses habitants. Mais, refusant d'être le porteur d'une nouvelle aussi funeste, Jonas désobéit et s'enfuit à Jaffa pour prendre un bateau qui l'emmènera loin de la colère divine. L'inconscient !!!! L'oeil de D. est partout.

Qu'y a t'il pour manger ?

           Arrive alors une terrifiante tempête. D. l'a retrouvé.....évidemment ! Alors, les marins ne voulant pas payer pour Jonas, le jettent par-dessus bord, et....la mer s'apaise aussitôt.

          Mais, une baleine qui passait par là, pas tout à fait par hasard, engloutit Jonas. Celui-ci reste trois jours et trois nuits dans son ventre, mort de peur, et priant sans arrêt pour se repentir et apaiser la colère divine. D. brave type dans le fond, prend pitié, et la baleine rejette Jonas sur une plage.

Bible du pape Jean XXII (XIVème siècle)

Bible du pape Jean XXII (XIVème siècle)

          Et voilà qu'en Afrique du Sud, face à Port Elizabeth, une baleine en quête de repas se trouve devant un banc de sardines. Elle s'apprête à en engloutir quelques-unes, quand, tout-à-coup, quelle chance ! un repas plus consistant se présente : un plongeur professionnel se trouve au milieu du banc.

          La baleine, ne se sentant plus de joie, ne fait ni une ni deux et........avale le plongeur.

Image Ouest France

Image Ouest France

          Celui-ci était en combinaison de néoprène et équipé d' un tuba. Quand soudain tout fut noir autour de lui, il comprit ce qui lui arrivait et, sans perdre son sang-froid, se fia à son instinct et retint sa respiration. Et.......la baleine plongea.

          Mais, se rendant compte que le néoprène était beaucoup moins gastronomique que les sardines, sans façon, elle recracha le plongeur.

          Il venait de passer quelques longues secondes la tête et le torse dans la gueule du cétacé.

          Voilà une aventure à raconter à la veillée à ses petits enfants !!!

Voir les commentaires

2019-03-15T19:58:46+01:00

Je sais, ce n'est pas bien......

Publié par divagations-et-balades

          .......De se moquer des gens, mais quelquefois, comment résister ? Ce que je vais vous narrer, je l'ai lu sous la plume de Bernard Leconte, dans un mensuel que j'aime bien : " Politique ". Et je ne peux pas résister, car, après tout, vous aussi avez le droit de rire.

          Il s'agit d'une grande envolée lyrique d'un de nos ministre; la voici :

               " Le champignacien, poursuivant son droit chemin, tourne délibérément ses pas vers l'avenir, car il sait qu'agriculture, commerce et tourisme, sont les deux mamelles qui sèment le pain dont il abreuve ses enfants ".

          Alors là.......Respect ! Qui, à part une de nos zélites peut concevoir de marcher sur un droit chemin en tournant ? Qui, dites-le moi, peut penser que trois mamelles condensées en deux, peuvent semer du pain que l'agriculteur fera boire à ses enfants ?

          Et Bernard Leconte rappelle avec à-propos, ces mots du père Leuwen à son fils Lucien qui s'apprêtait à rentrer dans la haute fonction publique :

               " Mon fils, quand vous croiserez un ministre, prenez-le systématiquement pour un imbécile,ces gens-là n'ont pas le temps de penser ".

          Par charité, je ne donnerai pas le nom de ce ministre.

Je sais, ce n'est pas bien......

Voir les commentaires

2018-11-11T11:07:43+01:00

Lettre d'outre-tombe

Publié par divagations-et-balades

          Quel est ce frisson qui vient agiter mes membres fantômes, au fond de ce tombeau où je dors depuis si longtemps déjà ?

          Réveille-toi, me souffle une voix impérative, as-tu oublié la date ? C'est celle du centenaire du jour qui avait mis fin à cette Grande Guerre, qui, pendant quatre longues années t'avait éloigné de ceux que tu aimais.

          Rappelle-toi :

Lettre d'outre-tombe

          Tout avait commencé par cette campagne qui faisait appel aux patriotes, et vous étiez partis, toi et ton cousin. 

Lettre d'outre-tombe

          Tous les ans, chaque onze novembre, vous vous réveillez et vous allez saluer cet inconnu, ce frère, qui dort sous l'Arc de Triomphe à Paris. Mais, voilà que cette année, sacrée entre toutes, car c'est celle du centenaire, il semble que les choses aient un peu changé.

          Ce ne sera pas la glorification de cette armée française qui avait si vaillamment combattu et vaincu, elle ne défilera pas sur les Champs Elysées pour honorer le souvenir de ses glorieux ancêtres de cette Grande Guerre qui devait être la dernière. Pour, quelle honte, ne pas déplaire à l'ennemi d'hier.

          Car, ainsi en a décidé celui qui, ignorant tout de la chose militaire, n'en est pas moins le chef suprême des armées, qu'il ne cesse par ailleurs, d'humilier.

          Alors, arrive cette lettre d'outre-tombe : 

          " Non, Monsieur le Président, nous n'étions pas des civils déguisés en militaires et que l'on avait armés. Nous étions des Hommes de ce pays devenus des guerriers qui se battaient pour défendre la Patrie, mot dont apparemment le sens s'est perdu.

          Non, Monsieur le Président, vous ne nous ferez pas sortir de l' Histoire, car, avait dit Clémenceau : " Les Français que nous fûmes obligés de jeter dans la bataille ont des droits sur nous..." et au nom de ce droit, nous serons là malgré vous, et peut-être sentirez-vous un frisson vous traverser, quand notre armée sortie de l'ombre, défilera, invisible, au nom de la gloire et de l'honneur.

Lettre d'outre-tombe

          Alors, Monsieur le Président, vous qui pensez pouvoir les laisser dans le néant, écoutez ce que disait Charles Péguy : " L'honneur consiste à ne pas oublier que nos morts nous regardent..."

          Et en vous regardant, que pensent-ils aujourd'hui, en ce jour du centenaire de celui qui marqua la fin de leurs souffrances ? ".

( En souvenir de mon Grand-Père).

Voir les commentaires

2018-09-28T14:50:03+02:00

Souvenir en l'air

Publié par divagations-et-balades

          Depuis que le plafond de ma chambre m'est presque tombé sur la tête, pendant l'orage de grêle mémorable du quinze juillet dernier, je fouine toujours dans la pièce à la recherche de ce qui a échappé au cataclysme.

          Parmi les quelques rescapés, une photo en noir et blanc, datant de mille neuf cent cinquante sept, quand j' étais encore dans les " petites classes " de la fac de médecine.

          Débarrassée des examens de juin, je pouvais partir en vacances l'âme en paix. En juillet, j'allais travailler dans le Cabinet de mon père, afin de gagner l'argent qu'il allait me donner pour partir en voyage. C'était traditionnel ; " Tu veux partir en voyage ma fille ! OK, mais tu dois le gagner ".

          Cette année-là, je partis aux Baléares en septembre, avec une amie qui, déjà, était d'enfance, et avec laquelle je rigole bien encore de nos jours. Deux vieilles biques qui ont oublié que les années passent et qui croient qu'elles ont toujours 12 ans. C'est chouette !

          Je laissais derrière moi un pauvre garçon qui, collé en juin, devait repasser les examens en septembre/octobre, et qui n'appréciait pas que je parte à un moment aussi proche de la date fatidique, car il avait décrété qu'il ne pouvait pas réviser sans moi. Ce fut ainsi pendant toute la durée de nos études. Il détestait ce cursus médical que son père l'obligeait à suivre.

          Bordeaux / Barcelone, puis un bateau jusqu'à Palma de Mallorca.

Souvenir en l'air
Souvenir en l'air

          Le séjour fut agréable. Pollença, Valldemossa et sa célèbre chartreuse où George Sand et Frédéric Chopin passèrent un hiver que j'imagine passionné. Jorge Luis Borgès et sa famille y vécurent en ville, et plus près de nous Michael Douglas et son épouse Catherine Zeta-Jones.

          On admira la sérénité du jardin qui agrémentait la cellule de Chopin et qui, peut-être, lui inspira ses plus beaux préludes.

Souvenir en l'air

          A Porto Cristo, nous visitâmes une grotte, Las Cuevas del Hams, qui avait de superbes stalactites cristallines, qui, en se reflétant dans l'eau du lac souterrain nommé " Mer de Venise ", devenaient stalagmites.

Souvenir en l'air

          Mais la photo qui a fait émerger ces souvenirs est celle d'un avion. Un vieux Douglas DC 3 de la compagnie Ibéria. Cet appareil avait une histoire. Sorti d'usine en mille neuf cent trente six, il participa à la Seconde Guerre Mondiale. Les Douglas DC 3 furent achetés par l'armée de l'air américaine en mille neuf cent quarante et un, car elle manquait d' avions de transport, les efforts de production portant surtout sur les avions de combat.

          J'avais décidé de ne pas rallier Barcelone en bateau avec tout le monde mais, de prendre l'avion. J' en brûlais d'envie depuis longtemps. J'avais failli faire tomber par la fenêtre, une vieille demoiselle amie de mes parents, en train de laver ses vitres, en lui disant abruptement : " Blanche, je sais ce que je ferai quand je serai grande, hôtesse de l'air ". Affolée, elle était vite partie voir ma mère pour la supplier de m'enlever de la tête une idée aussi dangereuse.

          Et j'y étais. Il était là, devant moi, un peu pataud avec ses petits rideaux aux hublots, et le premier d'une longue série.

Souvenir en l'air

          Depuis, j'ai volé dans des engins de toutes sortes, mongolfière, hélicoptère, petits avions ou énormes machines volantes, même des hydravions pilotés par d'anciens militaires casse-cous. Mais c'est dans celui-ci que j'ai pris mon baptême de l'air. Alors je suis très contente de l'avoir retrouvé. J'irais presque à dire " merci les grêlons ! ".

Voir les commentaires

2018-08-04T10:33:39+02:00

Les chimpanzés du futur vous saluent bien !

Publié par divagations-et-balades

          Connaissez-vous cet homme au sourire si doux ?

Les chimpanzés du futur vous saluent bien !

          Il se nomme Ray Kurzweil. C'est un savant, né en mille neuf cent quarante huit dans le district de Queens à New York. Il est auteur, ingénieur, chercheur et....futurologue. Et c'est cette dernière fonction qui m'a intéressée.

          Intelligence artificielle, prospective, futurologie.........autant de thèmes qui m'ont longtemps fascinée jusqu'à ce que......mais n'anticipons pas.

          Cet homme est un sérieux professeur au prestigieux MIT, en français : institut de technologie du Massachussetts. Forbes le décrit comme une machine cérébrale ultime, et le très sérieux Wall Street Journal le considère comme un véritable génie. Google l'a engagé en tant que directeur de l'ingénierie pour piloter ses projets sur l'intelligence artificielle.

          Il semble qu' en notre siècle où D.ieu est mort,( sauf Allah ), paradoxalement on fait ressurgir le vieux rêve prométhéen de se substituer à lui.

          Kurzweil prévoit que des nanorobots seront utiliser pour maintenir le corps humain en bonne santé, et prolonger la vie humaine jusqu'à des limites qui frôlent l'infini. Le transhumanisme est né et avec lui, l'homme augmenté, une élite qui deviendra maître du monde.

          De plus en plus considéré comme une machine dont on change les pièces défectueuses, l' homme augmenté sera t'il encore humain ?

          Et ce qui m' enthousiasmait il y a relativement peu de temps, me révulse maintenant. Et ce n'est pas cette phrase de Ray Kurzweil qui va me faire changer d' avis. Et c'est en vert que je vais l'écrire, couleur qui est celle du maléfique.

          " Ceux qui décideront de rester humains et refuseront d'être augmentés, auront un sérieux handicap. Ils constitueront une sous-espèce et formeront les chimpanzés du futur ".

          Et la Vie dans tout ça ? La Vie, le plus beau cadeau qui nous ait été donné mais aussi le plus cruel. Cette vie formidable mais qui, un à un, nous enlève tous ceux que nous aimons. Famille, amis.......et cet autre membre de la famille, ce chien qui m'a choisie un jour, quand il était une petite boule de poils soyeux de quelques jours chez l' éleveur chez qui j' étais allée l'acheter.

          Cette Vie prodigieuse et impitoyable, de rire et de sacralité, qui un jour s'inverse et fait le vide autour de nous, et qui une fois de plus est venue s'inviter vers 4h du matin en nous laissant en contre partie une si grande tristesse.

          Je sais, certains diront que ce n'est qu'un chien et qu'il ne faut pas exagérer. Mais chaque peine est proportionnelle, et ce petit compagnon qui savait si bien donner un amour inconditionnel a partagé plus de quatorze ans de nos vies, et depuis ce matin, la maison est bien vide.

          Le transhumain, moitié homme, moitié robot, sera peut-être à l'abri du chagrin. Son chien robot cassé, il le remplacera par un autre chien robot.

          Finalement, je serai un chimpanzé du futur, pardon, une guenon, mais qui saura encore prendre le risque d'aimer en sachant qu'un jour il faudra pleurer.

Les chimpanzés du futur vous saluent bien !

Voir les commentaires

2018-07-17T09:07:36+02:00

Ma finale de la coupe du monde

Publié par divagations-et-balades

          Ce dimanche, j' étais là, bien tranquille, en train de bouquiner en attendant l' heure fatidique.

          J' étais dehors, il faisait la chaleur que j' aime, un tout petit peu étouffante, dans un air immobile. Et c'est l' absolue immobilité de ce dernier qui a retenu mon attention. Rien ne bougeait, pas le plus petit frisson dans les arbres, aucun chant d' oiseau. Et je me suis faite une réflexion que j' ai traitée d' idiote immédiatement : " et si un orage venait me priver du match ! ".

          J' ai pensé ça de la même façon qu' il y a très longtemps, en Algérie, revenant de la plage de Staouéli, j' avais dit : " il y a une lumière de tremblement de terre ". Vous dire si ma phrase de pythonisse d' occasion avait été bien accueillie, mais........trois heures après........il y avait eu un tremblement de terre.

          Et voilà qu' à l'heure précise à laquelle le match a commencé, l' orage s'est déchaîné. Tonnerre, vent violent et..........plus d' électricité.

          Le ciel était livide,

Ma finale de la coupe du monde

          Les arbres s'agitaient tels des fous furieux,

Ma finale de la coupe du monde

          Et la pluie s' est mise à tomber. Et soudain, devant nos regards incrédules, les grêlons sont arrivés, d' abord petits, puis, de plus en plus gros. On les voyait rebondir sur la table du jardin.

Ma finale de la coupe du monde

          Très vite ils ont colonisés la terrasse.

Ma finale de la coupe du monde

          Devant nous, un rideau opaque, de plus en plus épais.

Ma finale de la coupe du monde

          Et pendant ce temps, le match se déroulait. Deux à un m' avisait mon frère par SMS sur le portable, car le fixe était muet. Devant la maison, le rond-point était blanc......comme neige.

Ma finale de la coupe du monde

          C' était beau et tragique. Implacable, les grêlons hachaient les plantes. De rares fleurs rescapées étaient là, comme des yeux étonnés.

Ma finale de la coupe du monde

          Certains grêlons étaient gros comme des tomates cerises.

Ma finale de la coupe du monde

          Et tout à coup, tout s'est arrêté; les nuages se sont déchirés, des trous bleus sont apparus.

Ma finale de la coupe du monde

          Ils se sont agrandis, et derrière on sentait revenir le soleil;

Ma finale de la coupe du monde

          Les grêlons commençaient à fondre et une brume s' élevait au-dessus d' eux;

Ma finale de la coupe du monde

          C' était fini...........le match aussi. Je voudrais bien savoir quel esprit malfaisant a commandité l' orage à ce moment-là ?

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog