Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #fleuves et rivieres catégorie

2018-12-18T14:26:18+01:00

Reflets

Publié par divagations-et-balades

          J'aime la lumière dorée dont le soleil déclinant baigne le paysage; et quand ses rayons peuvent baguenauder dans l'eau, je trouve que c'est encore plus beau.

          Je traînais volontairement sur les bords de la Loire, attendant cet instant magique. Et vint l'enchantement.

Reflets

          Le ciel, vers l'occident, rosissait du plaisir du coucher proche, et les reflets dans l'eau se paraient aussi de rose léger.

          Vers l'est, les reflets se brisaient, le fleuve, si paisible, s'agitait en approchant du pont.

Reflets

          De gros cailloux l'obligeait à se frayer un passage.

Reflets

          Allant même jusqu'à le transformer en vrai petit torrent aux beaux reflets verts.

Reflets

          Puis, le pont franchi, la Loire redevenait miroir.

Reflets

          Je décidais alors de repasser le pont et d'explorer l'autre rive. Au passage, un regard de haut sur ces îlots caillouteux, et cette eau que le soleil trop bas avait repeinte en bleu. 

Reflets

          A plus tard, sur l'autre rive !!!

Voir les commentaires

2018-10-18T18:41:32+02:00

Au bout de la rue

Publié par divagations-et-balades

          Au bout de cette rue qui traverse l' île complètement, il y a un autre pont à franchir pour arriver dans la ville. Une belle vue sur la basilique s'offre à moi.

Au bout de la rue

          Le ciel immensément bleu s'est noyé, et incite les pêcheurs à venir taquiner les poissons de la Loire. Je suis étonnée de la faible profondeur du fleuve à cet endroit.

Au bout de la rue

          De l'autre côté du pont, la Loire s' étale paresseusement, louvoyant avec nonchalance entre des îlots blonds et sablonneux.

Au bout de la rue

          Face à moi, la ville semble se blottir sous ses toits noirs. C'est bizarre pour qui est habituée au rose orangé des tuiles romaines.

Au bout de la rue

          C'est la possibilité de passer à gué le lit de la Loire qui fut sans doute à l'origine de la création de la ville.

          Cité monastique aux confins de la Bourgogne, de la Franche-Comté et du Berry, elle est placée sur l'un des itinéraires menant à Saint Jacques de Compostelle.

          Au XIIIème siècle, La Charité régnait sur quarante cinq monastères et quatre cents obédiences en France et en Europe.

          La cité s'est développé autour d'un prieuré clunisien et de deux églises édifiées par des moines en mille cinquante neuf. Des remparts la protégeaient dont on aperçoit des vestiges au-dessus des toits.

Au bout de la rue

          Mais me voilà au bout du pont; une rue le continue qui va me permettre d'aller traquer l'âme de cette ville.

Au bout de la rue

A plus tard !!!!

Voir les commentaires

2018-10-16T09:34:25+02:00

L' île de la Charité

Publié par divagations-et-balades

          Il y a quelques (nombreuses) lunes,j'étais en 6ème année de médecine. J'avais fait un remplacement dans le Cher, et je me souviens être passée à La Charité sur Loire. J'avais juste traversé la ville et une image était restée : celle d'une ville se mirant dans les eaux de la Loire. J'avais pensé y retourner pour la visiter et, j'ai fait ça.......la semaine dernière, au cours d' un rapide aller/retour pour aller chercher le chien Oscar, à qui le nom d' Attila irait mieux, mais il se doit cette année d'avoir un nom commençant par " O ". Raté !

          Arrivant de la direction de Bourges, la ville ne se dévoile pas tout de suite. On doit d'abord franchir un pont enjambant un petit bras de la Loire, et qui aboutit à l' île de La Charité.

L' île de la Charité

          Ce bras de Loire ne manque ni de charme romantique,

L' île de la Charité

          Ni de beauté, par la palette des couleurs offertes par un soleil triomphant.

L' île de la Charité

          J'avais trouvé au dernier moment, une chambre dans un petit hôtel sis à la sortie du pont, dans l' île, où le patron a accueilli avec une philosophie sympathique, et en faisant semblant de croire mon explication, le fait que j'avais bizarrement perdu la clef de ma chambre.

L' île de la Charité

          Après avoir mis, pour avoir les mains libres, ladite clef dans le coffre de ma voiture, ( sûrement ensorcelé, parce que je ne l'ai pas retrouvée à mon retour), je suis partie à la découverte de la ville dont j'apercevais un superbe clocher roman.

L' île de la Charité

A suivre !!!!

Voir les commentaires

2018-09-25T17:59:11+02:00

La léthargie du tournesol

Publié par divagations-et-balades

          Tous les jours, je vis pendant au moins une heure, une vie de tournesol. Je prends mon bain de soleil et me déplace en même temps que lui, là-haut dans le monde bleu céleste.

          Et pendant ce temps, mon cerveau vagabonde, saute d'une idée à l'autre, et peut-être même, se permet le luxe de n'en avoir aucune. Je suis devenue une chose écologique.

          Aujourd'hui, ce vagabondage m'a ramenée sur les rives du Canal Latéral à la Garonne, dans un décor onirique qui convenait très bien à ma léthargie physique. 

La léthargie du tournesol

          L'eau, je crois, est l'interface entre deux mondes, et dans cet état second dans lequel le soleil finit par me plonger, je ne sais plus si je suis dans le monde de dessus ou celui de dessous.

La léthargie du tournesol

          Mais qu'est-ce que cela peut faire ! Ils sont jumeaux et aussi beaux l'un que l'autre.

          Celui du dessous est peut-être plus paisible ! Mais rien n'est moins sûr si des humains l'habitent !

          Le sentier qui suit le canal est bien de notre monde.

La léthargie du tournesol

          Mais l'autre est là, copiant fidèlement les arbres et les bouées de pierre servant d'amarres pour les bateaux.

La léthargie du tournesol

          Il copie aussi notre technologie.........à moins que ce ne soit le contraire ! Dans le monde onirique, tout est possible !

La léthargie du tournesol

           Mais que s'est-il passé ? La copie n'est pas parfaite et tremblote, brouillée. L'eau du dessus a brisé les lignes.

La léthargie du tournesol

         Et, tout à coup, les bateaux sont là, pour poursuivre le rêve.

La léthargie du tournesol

          C'est drôle ! Je m'endors un peu...........Au revoir !

Voir les commentaires

2018-09-18T18:27:18+02:00

Mariage aquatique

Publié par divagations-et-balades

          Comme j'ai beaucoup râlé ces derniers jours, j'ai pensé qu'une petite balade au bord de l'eau serait un baume sur ma mauvaise humeur. (Toute relative et strictement réservée à la politique).

          C'est à Castets en Dorthe, ancien castrum médiéval, que le canal Latéral à la Garonne rejoint celle-ci,

Mariage aquatique

          à l'écluse cinquante trois.

Mariage aquatique

          Sur la façade de la maison éclusière, se trouve l'échelle des crues de la Garonne depuis le début du XIXème siècle jusqu'à nos jours.

          Certaines, telle celle de mille neuf cents, ont été dévastatrices, montant à treize mètres de hauteur.

Mariage aquatique
Mariage aquatique

          A l'endroit où le canal se déverse dans la Garonne, la dénivellation est très importante; il me semble qu'elle est égale à huit mètres, mais je ne saurais l'affirmer, ne me le rappelant pas exactement.

Mariage aquatique

          Ce canal Latéral va jusqu'à Toulouse où il se prolonge par le canal du Midi qui aboutit à Sète. A eux deux, ils forment le Canal des Deux Mers, joignant l' Atlantique à la Méditerranée.

          Le canal du Midi est le plus ancien, car construit au XVIIème siècle par Pierre Paul Riquet, qui avait relevé pour ce faire une sorte de défi. Le canal Latéral l'a complété au XIXème siècle.

          Vers l'aval, on aperçoit, enjambant la Garonne, le pont Eiffel.

Mariage aquatique

          Construit en mille neuf cent cinq, il ne l'a pas été par Eiffel lui-même, mais " à la manière de...." avec ses techniques.

          Vers l'amont, le canal prend un aspect romantique, avec des rives inclinant aux rêveries des promeneurs, solitaires ou non.

Mariage aquatique

          Nous irons bientôt !

Voir les commentaires

2014-07-26T18:08:48+02:00

En avant toute !

Publié par divagations-et-balades

          Ce jour-là, la température bordelaise flirtait avec les quarante degrés. C' était trop pour une fille du nord. Anéantie, l' amie parisienne m'inspira une balade sur l' estuaire de la Gironde.

          Un coup de téléphone pour s' assurer de places sur le bateau, et, cap sur Le Verdon sur Mer, où la Bohème III nous attendait.

En avant toute !

          En avant toute ! Nous voilà parties, le bateau fendant d' une étrave impérieuse les eaux limoneuses du Mississipi girondin.

En avant toute !

          Un énorme bateau vert, sûr de sa force, nous coupe presque la route;

En avant toute !

          Il file vers le port de la Lune, nous présentant très vite son impressionnante poupe.

En avant toute !

          La Gironde et la Garonne peuvent avoir une profondeur de vingt huit mètres, mais aussi des hauts-fonds de cinq mètres. Ce bateau a intérêt à rester dans le chenal. Un remorqueur le prendra bientôt en charge.

          A babord et à tribord, des poissons volent. Ils sautent hors de l' eau, et, replongent aussitôt.Le capitaine nous explique que le bateau les dérange et les effraie. J' ai pu, par chance, en capter un.

Non, ce n' est pas un exocet. Un imitateur peut-être !

Non, ce n' est pas un exocet. Un imitateur peut-être !

          Là-bas, vers les confins océaniques, se profile Royan. Le capitaine attire notre attention sur la cathédrale, que l' on distingue faiblement. Un coup de zoom permet de mieux apercevoir ce chef-d' oeuvre de l' art moderne, inauguré en mille neuf cent cinquante huit aprés trois années de construction.

Elle a été classée aux Monuments Historiques en mille neuf cent quatre vingt huit.

Elle a été classée aux Monuments Historiques en mille neuf cent quatre vingt huit.

          Aprés les bombardements anglo-américains du cinq janvier mille neuf cent quarante cinq, qui détruisirent l' ancien sanctuaire, ainsi que la quasi totalité de la ville, on construisit cette ambitieuse cathédrale, en béton brut, sur le modèle des grands édifices gothiques.

          C' est pendant la bataille pour réduire cette poche de résistance allemande, que les Américains utilisèrent, pour la première fois, le napalm.

          Nous nous dirigeons maintenant vers la côte des troglodytes.

          A plus tard !

Voir les commentaires

2012-07-28T07:47:00+02:00

Si la Garonne avait voulu........

Publié par divagations-et-balades

link  link

 

 

          ............lanturlu............ce petit mot, qui indique un refus méprisant, se trouve dans cette chanson que Gustave Nadaud écrivit sur la Garonne, en mil huit cent ginquante huit.

A la voir, si calme et paisible dans sa belle robe verte et bleue, aux environs de La Réole,

Fleuves-1590.JPG

si sereine encore, en amont du Pont de Pierre à Bordeaux, dans son cadre de verdure,

Fleuves-1262.JPG

on devrait pourtant commencer à se méfier un peu, en voyant cette couleur d' ocre pâle, signe d' une certaine agitation profonde qui remue le limon de son lit. Mais elle essaie de cacher son tempérament. Cependant, les bateliers de la Garonne vous diront combien, parfois, elle se montre impétueuse, quand le mascaret lui apporte le baiser salé de l' océan, ou, quand elle est prise soudain de folie tourbillonnante, dérivant les bateaux, ou noyant, imperturbablement, le malheureux qui tombe dans ces eaux impitoyables.

Fleuves-1513.JPG

Dès sa naissance, loin, là-bas, dans les monts espagnols, elle montre son caractère, et quand elle surgit du trou du Toro, déjà écumante, on a l' impression qu' elle choisit elle-même, la direction qu' elle va prendre.

La Garuna, son nom gascon qui veut simplement dire " rivière ", est un fleuve de liberté, qui, deux ou trois fois, a changé d' orientation, ce qui fait que " si elle avait voulu.....lanturlu ! elle aurait pu avaler la Saône, puis le Rhône, et de là, se dirigeant vers l' Est, absorber le Danube à Pesth, et puis, ivre à force de boire, elle aurait grossi la mer Noire.....Elle aurait pu, dans sa furie, pénétrer jusqu' en Sibérie, passer l' Oural et la Volga, traverser tout le Kamtchatka, et d' Atlas soulageant l' épaule..... si la Garonne avait voulu...Lanturlu !........elle aurait dégelé le Pôle....... La Garonne n' a pas voulu, lanturlu ! humilier les autres fleuves. Seulement pour faire ses preuves, elle arrondit son petit lot, ayant pris le Tarn et le Lot, elle confisqua la Dordogne. Mais la Garonne n' a pas voulu...........Lanturlu ! quitter le pays de Gascogne.

Voir les commentaires

2012-02-29T05:57:00+01:00

Le Loing à Nemours

Publié par divagations-et-balades

 

            

 

                Le Loing, affluent de la Seine, traverse Nemours avec une certaine nonchalance.P4251990.JPG

P4251992.JPG

Les rives sont verdoyantes, et les maisons qui bordent la rivière, s' y reflètent avec une langueur brouillée.

P4251993.JPG

Les cygnes, heureux de cette tranquillité, voguent doucement.

P4251996.JPG

Presque en face du château, une guinguette, ou un restaurant, auquel il semble que l' on accède par un quai couvert d' une toiture soutenue par des piliers, ou un escalier qui dégringole le long de la maison. Ah! les myopes !

P4251991

Traversée par une eau si tranquille, Nemours donne, vue d' ici, l' impression d' une certaine douceur de vivre, et le vert de l' eau, moiré d' argent, ajoute encore à la sérénité.

P4251997.JPG

Voir les commentaires

2012-02-13T16:09:00+01:00

En bateau.....(suite)

Publié par divagations-et-balades

link

Repas terminé, nous sommes repartis. La rivière alors, s' élargissait dans sa course vers la mer où elle allait bientôt s' anéantir.

Top-8-copie-1.jpg

Et nous sommes arrivés à l' écluse. Pas question pour nous de la franchir, la pénichette craint l' océan.Nous avons mis pied à terre un moment, pour regarder les autres bateaux aller vers ce qui nous était interdit.

Top-9-copie-1.jpg

Top-10-copie-1.jpg

Puis, sagement, nous avons pris le chemin du retour.

Il avait été décidé que nous prendrions ensemble le repas du soir, à bord du bateau, revenu à son mouillage habituel.

Top-copie-1.jpg

Et la soirée s' est terminée, aussi agréablement que l' avait été cette journée trop courte. Un magnifique coucher de soleil est venu la couronner.

Voir les commentaires

2012-02-13T09:13:00+01:00

En bateau.....

Publié par divagations-et-balades

                    Eh ! oui !   Aujourd'hui, je vous emmène en bateau.....

                    Il y a quelques années m' avait été offerte une balade en pénichette sur la Vilaine.  

Top-12.jpg

Nous sommes partis vers neuf heures; c' était l' été, et il faisait un beau temps breton, avec un vrai ciel bleu, il est vrai parsemé de quelques nuages un peu gris par endroit, mais c' était plus joli pour les photos.

          La Vilaine, pour ce que j' en ai connu ce jour-là, porte mal son nom. Après avoir quitté le petit port de Bocquereux, et des rivages assez inhospitaliers,

Top-3-copie-1.jpg

le Capitaine, qui connaissait bien sa rivière, nous a fait voguer dans un décor beaucoup plus romantique.

Top-5-copie-1.jpg

et a pris des bras insoupçonnés de la rivière, où je me disais que la magie bretonne devait y cacher des korrigans, lutins et autres personnages du Petit Monde secret, qui peuplaient cette terre en des temps immémoriaux.Top-6-copie-1.jpg

Top-7-copie-1.jpg

Je me disais que l' eau calme de ce fleuve devait cacher dans ses profondeurs, toute une vie magique et mystérieuse.

Le temps avait passé sans que je m' en rendis compte, et je réalisai que j' avais faim, quand nous avons accosté sur le sable d' une petite crique qui semblait parfaite pour un pique-nique.

Top-4-copie-1.jpg

Une table et des chaises y étaient même à notre disposition. Alors....Halte repas ! A tout à l' heure !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog