Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lacs -etangs -mares

2014-08-20T10:04:20+02:00

Bye Bye Léon

Publié par divagations-et-balades

          Rescapés de l' Amazone, de ses pirahnas, alligators et Jivaros, nous voila de retour à notre point de départ : l' étang de Léon.

Bye Bye Léon

           La partie en eau a été classée en mille neuf cent soixante huit; les rives, en mille neuf cent quatre vingt.

           La partie occidentale et le courant de Huchet, ont été intégrés au réseau Natura 2000 en mille neuf cent quatre vingt huit.

           Sa faible superficie ne lui fait pas mériter le nom de lac. Il reçoit ses eaux d' une petite rivière : La Palue, et de ses affluents. Il se déverse dans l' océan Atlantique par un petit fleuve côtier : le Courant de Huchet.

           Sur ses rives sauvages, quelques cabanes typiques : les Tonnes, qui servent à la chasse au canard.        

Bye Bye Léon

          Certaines, plus sophistiquées, comportent des cages,

Bye Bye Léon

          D' autres, en ruines, servent de refuge aux mouettes.

Bye Bye Léon

          Mais, l' étang n' est pas que le domaine des chasseurs de canards, l' été est dévolu aux vacanciers amateurs de baignades et autres pédalos.

Bye Bye Léon
Bye Bye Léon

          La petite plage est agréable, en particulier pour les enfants qui peuvent goûter aux joies de la baignade sans le risque des vagues océaniques. ( Mais qu' est-ce qu' on a pu s' amuser mes copains et moi à se faire rouler dans les vagues, en un temps où la recherche utopique du risque zéro n' existait pas ).

Bye Bye Léon

          Et qu' est-ce que j' aurais aimé ces cordes élastiques, moi la fan des anneaux et autres trapèzes quand j' étais jeune depuis beaucoup moins longtemps que maintenant.

Bye Bye Léon

          Mais, voilà venue l' heure de prendre le chemin du retour. Bye Bye Léon !

          Encore une dernière photo, au passage, de cette église au curieux chapeau pointu sur un clocher massif et trapu, et au porche rustique.

Bye Bye Léon

          A plus tard pour une nouvelle balade !

Voir les commentaires

2014-08-17T15:35:54+02:00

Amazonie 40

Publié par divagations-et-balades

          Alors ! me dit la dame assise à côté de moi sur le bateau, ça va ? Vous n' aviez pas vu cette grosse branche en travers, et ne vous étiez pas aplatie assez vite !

Amazonie 40

          Eh non ! Et je me suis assommée à moitié. Le temps d' une ou deux divagations sans doute; je me connais. Mais, à partir de maintenant, je vais faire attention et profiter de cette balade; car elle nous réserve encore de bien belles surprises.

          Et pour moi, les plus belles sont le chatoiement des couleurs de l' eau et leur lumière.

          Les tons de vert sont infinis,

Amazonie 40

          Par endroit, épicés de jaune.

Amazonie 40

          C' est une palette miroitante. On a l' impression que les couleurs sont tombées au hasard, se diluant sans se mélanger.

Amazonie 40

          Parfois, des flaques d' argent tombent et s' y brisent.

Amazonie 40

          Cet univers aquatique est un leurre où le ciel et l' eau se mélangent pour nous entraîner dans un monde d' illusions.

Amazonie 40

          Un monde impressionniste qui montre sa brisure,

Amazonie 40

          Et qui soudain, ressemble à l' entrée du monde magique des vivants.

Amazonie 40

          Ici, la forêt s' éclaircit, devient plus humaine;

Amazonie 40

          Là, le vert reprend sa royauté, et règne sans partage, du plus clair au plus profond.

Amazonie 40

          Plus loin, l' eau, en les noyant, pare les arbres morts d' une redoutable beauté.

Amazonie 40

          Et, soudain, parfaitement inattendue, une explosion florale. Des hibiscus des marais font éclater leurs corolles roses.

Amazonie 40

          Ils jaillissent d' herbes folles qui envahissent un petit cap, que nous allons contourner pour prendre un autre bras du fleuve.

Amazonie 40

          Celui-ci s' ouvre, aussi mystérieux et enchevêtré que le précédent.

Amazonie 40

          Un cyprès chauve de Louisiane, flanqué de ses racines aériennes !!! Que fait'il ici ? Si loin des bayous ?

Amazonie 40

          Nous en voyons d' autres, exhibant leurs racines.

Amazonie 40

          Nous traversons un étang de safran dilué dans de l' or vert liquide.

Amazonie 40

          Des sentinelles des deux mondes se dressent devant nous.

Amazonie 40

          Certains décors font vraiment penser à des tableaux impressionnistes.

Amazonie 40

          Cette Amazone des Landes se nomme " Courant de Huchet ". Nous allons bientôt en sortir pour rejoindre le lac de Léon. J' espère qu' il vous plaira autant qu' à moi.

          Alors, à bientôt !

Voir les commentaires

2014-08-08T17:52:39+02:00

Le lac secret

Publié par divagations-et-balades

          Maudit soit celui qui inventat les horloges ! Le temps suspendu s' est décroché, et, nous sommes retombées dans la réalité. Alors, nous avons repris le chemin en sens inverse. Il est moins policé que le précédent, mais a, lui aussi, une certaine poésie dans sa rusticité.

Le lac secret

          Il nous ramène à l' endroit, où attendent toujours le vent, les loueurs de bateaux.

Le lac secret

          Nous continuons à travers la forêt, et, Ô surprise, nous apercevons une étendue d' eau. Nouveau lac ? Partie cachée du grand lac ?

Le lac secret

          Ce lac d' Aureilhan, aurait' il des secrets ? Nous le découvrons entre des rives touffues, indisciplinées. Qu' est-ce qui s' y cache ? Un " plouf " , de temps en temps, trahit une vie invisible.

Le lac secret

          La ligne des pins, là-haut, sur la crête des dunes, me fait toujours penser à l' océan, qui chante ou gronde ses humeurs derrière eux.

          A travers un enchevêtrement anarchique de branches, cet étang secret se rétrécit et se couvre de nénuphars.

 

Le lac secret

          J' ai compris; une partie de ce lac a fait sécession, voulant garder son aspect originel. Déclaration d' indépendance ! Cela ne peut que me plaire, à moi qui " était née pour te connaître, et pour t' aimer, Liberté ".

          Mais, qu' arrive t' il ? Ces nénuphars qui ne devraient être là que pour enjoliver l' étang, deviennent des envahisseurs qui l' étouffent, impitoyablement.

Le lac secret

          Et, ils ont beau ouvrir, par-ci par-là, de magnifiques fleurs, elles n' empêchent pas l' étouffement, et ne sont que soporifiques trompeurs.

Le lac secret

          Faut' il donc toujours payer le prix de la liberté ?

Voir les commentaires

2014-08-07T17:10:06+02:00

La rive sauvage

Publié par divagations-et-balades

          Ce lac romantique, flirtant avec des fleurs multicolores, sait aussi s' animer; ces voiliers, à l' ancre dans cette petite anse, sont prêts à bondir sur cette onde paisible.

La rive sauvage

          Il ne manque que le souffle de vent indispensable, que doivent attendre avec impatience, les loueurs de bateaux dans leurs cabanes.

La rive sauvage

          J' aperçois quand même quelques voiles colorées, au loin, mais qui paraissent encalminées comme dans un pot-au-noir landais.

La rive sauvage

          Un peu plus loin, des canoës jetés en vrac sur la rive, font flasher les couleurs de leurs coques.

La rive sauvage

          Ce lac sait magnifiquement jouer avec les teintes. Tantôt d' argent, tantôt de cuivre, l' eau se pare de bleu et de vert pour le plaisir de nos yeux.

La rive sauvage

          Nous suivons maintenant un sentier sablonneux qui épouse le bord du lac. Ici, les jussies sauvages disputent la place aux nénuphars et aux roseaux.

La rive sauvage

          Un voilier abandonné est échoué là, les mâts en croix.

La rive sauvage

          La surface du lac présente des zones si calmes, qu' on dirait des miroirs dans lesquels les pins s' admirent, et d' autres, parcourues d' un friselis léger, comme une risée courant au ras des eaux. Une presqu' île minuscule s' avance hardiment, cap au large.

La rive sauvage

          Ici, des roseaux découpent le ciel et l' eau des mêmes feuilles acérées.

La rive sauvage

          Là, la surprise d' une petite anse à l' eau couleur d' or vieilli, où un bateau bordelais termine sa vie.

La rive sauvage

          Là-bas, un ponton nous invite. Nous nous y asseyons, et, restons là, un grand moment, à écouter le silence.

La rive sauvage

          C' est un temps suspendu dans lequel nous décidons de nous attarder un peu.

          Alors, à bientôt !

Voir les commentaires

2014-08-06T06:10:06+02:00

Les fleurs côté lac

Publié par divagations-et-balades

          Un petit pont de bois enjambe un coin presque secret de ce lac, un peu mélancolique, avec ses eaux mordorées semées de nénuphars enfants.

 Les fleurs côté lac

          Ce petit pont se fait tentateur en dévoilant une allée fleurie, prélude à une balade romantique.

 Les fleurs côté lac

          Cette allée, qui longe le lac, nous engloutit en un éblouissement éclatant et poétique. Suivez-moi et vous serez submergés de couleurs. Pour l' instant, je ne vais regarder que le côté lac; au retour, nous serons côté exubérance.

          Tantôt ce sont des fleurs dont le rose délicat s' harmonise avec l' argent de l' eau,

 Les fleurs côté lac

          Tantôt, ce sont des glaieuls jaunes qui se montent le cou, tandis que fuchsias et autres fleurs sont rouges de jalousie et de colère.

 Les fleurs côté lac

          Celles-ci, éclatantes d' or et de topaze brûlée,dressent la tête orgueilleusement. Elles ne nous laissent apercevoir qu' un tout petit morceau de lac. En sont' elles les gardiennes ?

 Les fleurs côté lac

          Ici, un tapis de fleurs aquatiques jaunes, se cachent timidement derrière des roseaux.

 Les fleurs côté lac

          Et là, c' est le lac qui essaie de se dérober à nos yeux.

 Les fleurs côté lac

          Indifférente, sa surface reste sereine, immobile et sans rides.

 Les fleurs côté lac

          Un léger trouble apparait pourtant à la surface qui semble soudain moins pure. Que se passe t' il ?

 Les fleurs côté lac

          Ces altières fleurs rouges semblent lancer des imprécations vers le ciel. Sont' elles des ennemies du lac ? Celui-ci frémit' il de crainte ?

 

 Les fleurs côté lac

          Quelques branches amicales se penchent pour le rassurer, et, il reprend de l' éclat.

 Les fleurs côté lac

          D' autres fleurs expriment aussi une timide sollicitude;

 Les fleurs côté lac

          Fleurs et arbustes se pressent sur la rive comme pour protéger le lac des regards indiscrets;

 Les fleurs côté lac

          Et, tout à coup, nous sortons de ce chemin fleuri; le lac se déploie devant nous. Sur la rive, un jeune albizzia étend des branches protectrices sur des hydrangeas dont le soleil a déjà commencé à roussir la blancheur.

 Les fleurs côté lac

          Un autre aspect du lac s' offre à nous. Nous allons l' explorer; il parait différent, plus sauvage.

          A plus tard !

Voir les commentaires

2014-08-04T13:25:05+02:00

Le lac du Vieux Lion

Publié par divagations-et-balades

          Non, il ne s' agit pas d' un de ces lions de l' Atlas que Tartarin, en vacances landaises, aurait oublié sur les bords du lac d' Aureilhan-Mimizan; ce Vieux Lion n' est autre que Sir Winston Churchill, qui aimait beaucoup cet endroit et venait y peindre à chaque invitation du duc de Westminster, qui avait là un pavillon de chasse, copié sur la demeure de Rudyard Kipling, et appelé Château Woolsack.

Bâti en 1911.Ne se visite pas. La peinture est de Winston Churchill.
Bâti en 1911.Ne se visite pas. La peinture est de Winston Churchill.

Bâti en 1911.Ne se visite pas. La peinture est de Winston Churchill.

          Il semble que ce terrible Sir Winston ait eu un petit côté sentimental mâtiné de coquinerie. Le duc de Westminster invitait aussi Coco Chanel. Un jour, les deux invités le furent ensemble, et, il paraît que, dès l' instant où il la vit, le Vieux Lion tomba raide dingue de Coco et manqua en avaler son cigare. Lady Clementine, digne épouse de Sir Winston, ne devait pas avoir accompagné son mari.

images Wikipediaimages Wikipedia

images Wikipedia

          Mais, je m' égare. Avant d' arriver au lac, nous nous sommes arrêtées à Pontenx les Forges, car il était plus de treize heures, et, nous avions faim.

          L' Auberge Landaise nous attendait à la sortie d' un virage, et de suite, nous séduisit.

Le lac du Vieux Lion

          L' intérieur était rustique et coquet.

Le lac du Vieux Lion

          Décor parfait pour l' omelette aux cèpes dont nous nous délectâmes. Le service étant lui aussi parfait, et rapide, nous sommes reparties très vite vers Aureilhan non sans avoir admiré au passage, la belle église trapue de Pontenx.

Eglise St Martin

Eglise St Martin

          Nous arrivons sur la route qui mène au lac, avec ses hydrangeas paniculata blancs si spectaculaires.

Le lac du Vieux Lion

          Et soudain, il est là, devant nous, calme et serein.

Le lac du Vieux Lion

          Le Vieux Lion avait bon goût. mais comment diable le duc de Westminster avait' il déniché ce hâvre de sérénité ?

Voir les commentaires

2013-10-25T06:30:00+02:00

Violation, infraction

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Vous me suivez ? Sympa ! Alors on va vers la presqu'île, mais je vous préviens, je vous entraîne vers une infraction et une violation de la loi.

1-IMG_0363.JPG

          En effet, à l' entrée de la passerelle, il y a une barrière et une affiche : " Zone protégée, interdiction d' y pénétrer sous peine de poursuites ", plus une kyrielle d' articles de loi. J' abrège.

          Comment ça, on veut m' interdire l' entrée ! Cela double mon envie d' aller voir. Et cette barrière ridicule ne présentera guère de résistance. Allez, on y va !

          D' abord, un autre point de vue sur le chenal, toujours aussi photogénique.

1-IMG_0364.JPG

          Face à moi, un chemin de sable qui, en zigzagant un peu et grimpant sur une mini-dune, aboutit, à n' en pas douter, au lac.

1-IMG_0365.JPG

          Bingo ! J' arrive sur une jolie petite plage.

1-IMG_0368.JPG

          Une barque abandonnée, tend désespérément son mât vers le ciel. L' implore t' elle pour qu' un marin lui soit donné ?

1-IMG_0373.JPG

          Hum ! Je te vois venir ma fille, tu ne vas quand même pas voler ce bateau ? Bon, ça va ! Bien sûr que non. Il n' empêche que, parfois, je dis bien parfois, avoir une conscience est un peu frustrant.

          Gisant sur le sable, sa gueule grande ouverte tournée vers le lac, un vieux crocodile desséché par le soleil et le vent, appelle au secours.

1-IMG_0374.JPG

          Soudain, je me rends compte que je suis située après la presqu'île, qui est maintenant sur ma gauche.

1-IMG_0375.JPG

          Evidemment, j' y vais; le sable est doux et tiède sous mes pieds.

1-IMG_0369.JPG

          D' un côté, le chenal et les bateaux;

1-IMG_0377.JPG

          De l' autre, la petite plage que je viens de quitter.

1-IMG_0376.JPG

          Et, en face, la splendeur de notre luminaire du jour, en train de peindre le lac d' argent liquide.

1-IMG_0326.JPG

         Allez, je rebrousse chemin. Un dernier regard sur le port depuis la passerelle. ( Tout va bien, aucun gendarme ne m' attend !).

1-IMG_0367.JPG

          Les maisons colorées me prouvent que je suis bien revenue dans le monde des Terriens.

1-IMG_0381.JPG

          Mes fidèles chevaux m' attendent derrière ces maisons. Il est temps de rentrer, avec un tout petit peu de regret.

          L' escapade à Hourtin est terminée. Merci à ceux qui m' ont accompagnée. Et à bientôt, pour de nouvelles balades.........ou divagations !


Voir les commentaires

2013-10-23T07:40:00+02:00

Volte face

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Donc, je vais arpenter la digue rose en sens inverse.

          A ma droite, j' aperçois la plage qui court le long des pins. Le vent s' est levé, et, des vagues courtes font frémir le lac.

1-IMG_0336.JPG

          Un bateau, face à moi, file vers la passe.

1-IMG_0329.JPG

          Un homme, que je n' avais pas vu venir, me surprend quand il parle à mon côté : " ici, dès le travail fini, on vient faire un tour en bateau, ça détend ". Là, je comprends que je suis pleinement jalouse. Et les idées tourbillonnent : Et si je passais un permis bateau ? Et si j' en achetais un ? Jalousie et folie ! Il ne me manquait plus que ça !

          Mais quel est ce petit déclic dans ma tête ? Je le reconnais, il vient quand une solution s' offre à un problème. Et dans ce cas, c' est l' image d' un panneau auquel je n' avais pas prêté une grande attention, mais que je revois maintenant : on peut louer des bateaux,

1-IMG_0327-copie-1.JPG

          Et même sans permis. Agréable perspective.

          Mais, que font ces deux-là ? Lequel va à l' abordage de l' autre ?

1-IMG_0355.JPG

          Je me vois déjà plonger pour aller faire un sauvetage. C' est mon côté Zorro.

          Ouf ! Ils n' ont fait que se frôler; pour se donner des frissons sans doute ! Tant mieux, car je n' avais rien pour me changer !

          Je me demande ce que sont ces baies rouges, qui enjolivent le décor.

1-IMG_0360.JPG

          Des aiguilles de pin mortes mettent de la rousseur dans tout ce vert et bleu.

Carcans-B-7.JPG

          Me voilà de retour au début de la digue rose. De l' autre côté du port, au fond, je devine une passerelle en bois. Sans doute va-t' elle vers la mini presqu'île où je projette d' aller faire un tour.

1-IMG_0324.JPG

          Je m' approche, c' est bien ça, elle donne accès à la presqu'île.

1-IMG_0362.JPG

          Allez, j' y vais. Vous me suivez ?

Voir les commentaires

2013-10-22T08:11:00+02:00

Le long du chenal

Publié par divagations-et-balades

 

 

          C' est presque en marchant en crabe que je chemine le long du chenal, sur la digue rose, car le spectacle de son côté, est un plaisir des yeux.

          Vu du port, le chenal paraît rectiligne, ouvrant droit sur le lac.

1-IMG_0318.JPG

          On le pense sec et sans charme; on ne soupçonne pas sa poésie.

1-IMG_0334.JPG

          Des herbes folles surgissent d' une eau découpée en rubans verts et bleus.

1-IMG_0342.JPG

          Ici, un bouquet de bruyère callune, dont le violet fait ressortir le bleu de l' eau, ou, inversement.

1-IMG 0344

          Là, une petite crique aux eaux moirées;

1-IMG_0345.JPG

          Et, en face, cette mini presqu'île sauvage; j' ai très envie d' aller voir ce qui se cache derrière. Je le note dans mes projets à court terme.

1-IMG_0346.JPG

1-IMG_0350.JPG

          J' arrive au bout de la digue rose. Il y a pire endroit pour faire ses abdominaux !!! Vous avez de la chance, Madame l' inconnue ! Attention, moi ! Deuxième symptôme d' une jalousie naissante.

1-IMG_0349.JPG

          Je vais maintenant faire le chemin en sens inverse. Le lac étincelant est à ma droite, et, face à moi, la passe avec ses bouées rouge et verte, délimitant la partie la plus profonde du chenal.

1-IMG_0351.JPG

          Au fond, on aperçoit les immeubles blancs et bleus qui bordent le port.

          Un bateau rentre, un bateau sort. L' air immobile empêche de mettre à la voile. Dommage, c' est tellement plus romantique.

1-IMG_0353.JPG

          Et moi, je vais arrêter là pour aujourd-hui.

          Alors, à demain ?

 



Voir les commentaires

2013-10-20T09:08:00+02:00

Port de charme

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Les belles arrière-saisons sont une règle rarement transgressée chez nous. La légère brume, qui, le matin, nous rappelle que nous sommes en automne, laisse rapidement la place à un temps largement ensoleillé, et qui, en ce moment nous offre même des températures certains jours estivales. C' était le cas avant-hier quand j' ai décidé d' aller au port d' Hourtin.

1-IMG_0317.JPG

          Hourtin est à moins de cinquante kilomètres de chez moi, et, chose incroyable, je n' y étais jamais allée.

          Le port est au bord d' un immense lac, le plus grand lac naturel d' eau douce de France, après le Léman. A l' autre extrémité, il y a Carcans-Maubuisson, plus près de chez moi, où je vais parfois.

1-IMG_0335.JPG

          Pour arriver ici, j' ai suivi une de ces routes rectilignes qui fend en deux la forêt des landes médocaines, de ce Médoc bleu où la vigne ne pousse pas, remplacée par les pins, les genêts et les ajoncs. C' est ce Médoc-là que j' aime, quand le vent, dans les grands pins, mugit avec la voix de l' océan, et que le soleil éclabousse de lueurs rougeoyantes, avant d' aller se perdre dans les profondeurs marines.

          Au bout de la route, quelques arbres qui ne savent pas dans quel sens pousser, et le lac qui se dévoile en lamelle d' argent.

1-IMG_0322.JPG

          Je laisse la voiture, et me voilà partie en quête d' images. Je ne savais pas encore que j' étais sur le point de devenir jalouse.

          Un homme est en train de mettre son bateau à l' eau, et, premier symptôme, je me dis : " quelle chance ! ".

1-IMG_0321.JPG

          Plusieurs bassins, bien abrités, hébergent voiliers et hors-bords.

1-IMG_0323.JPG

1-IMG_0328.JPG

          Sur ces eaux tranquilles, un homme fait, précautionneusement, du paddle, ce loisir nouveau qui a envahi nos plages depuis quelques années.

1-IMG_0327.JPG

          Une longue digue rose longe le chenal sur sa gauche. Je m' y engage.

          Côté chenal, elle est bordée d' herbes de la pampa, aux panaches blancs et soyeux,

1-IMG_0338.JPG

          De l' autre, le lac vient lécher ses pierres dans une transparence vert et or.

1-IMG_0348.JPG

          Tout est calme et paisible; je suis dans un monde de silence seulement troublé par un cordage métallique qui tintinnabule contre un mât, régulier et lancinant.

          Mais, le devoir m' appelle, j' espère que vous serez encore là demain pour continuer la balade avec moi.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog