Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

monuments religieux

2012-10-27T08:18:00+02:00

La Collégiale d' Uzeste

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link link

 

 

          Quand on arrive à Uzeste, petit village du sud de la Gironde, on est un peu surpris d' y voir un édifice religieux aussi important. C' est la collégiale Notre Dame, qui paraît complètement disproportionnée au milieu des quelques maisons qui constituent le village.

1-IMG_3584.JPG

On se pose la question : pourquoi une telle église dans un aussi petit village ? Uzeste la doit à un homme : Bertrand de Goth, né en mil deux cent soixante quatre, à Villandraut, à quatre kilomètres de là. devenu pape en mil trois cent cinq, sous le nom de Clément V.

1-IMG_3593.JPG

C' est à lui qu' elle doit sa splendeur gothique. Elle a connu bien des vicissitudes de l' Histoire de France et de la Guyenne depuis le XIIème siècle : la domination anglaise, la guerre de Cent Ans, les épidémies de peste, les guerres de religions, la révolution...etc...

1-IMG_3594.JPG

1-IMG_3598.JPG

1-IMG_3623.JPG

Quand on en a fait le tour, on arrive devant la façade et l' on est presque étonné de la trouver si austère.

1-IMG_3600.JPG

Dès le XIIème siècle, elle est un lieu de pèlerinage réputé. Les pèlerins venaient en nombre prier une Vierge miraculeuse, dont la statue qui la figurait en train d' allaiter, a maintenant disparu.

Un petit ruisseau la borde, qui va alimenter le lavoir du village.

1-IMG_3591.JPG

Cette collégiale a été inscrite aux Monuments Historiques dès mil huit cent quarante.

Voir les commentaires

2012-10-15T06:25:00+02:00

Visite de Notre Dame

Publié par divagations-et-balades

 

voyage cambodge

link

 

 

          Quand on passe la grande porte, on se trouve face à une large nef de soixante mètres de long, avec une voûte en berceau et de beaux vitraux ornant les fenêtres.

1-IMG_3288.JPG

1-IMG_3256.JPG

Des balcons en ferronnerie surplombent la nef. Sept arcades arrondies la bordent de chaque côté.

1-IMG_3266.JPG

1-IMG_3286.JPG

Le maître-autel est en marbre blanc avec des incrustations en jaspe de Sicile. De beaux tableaux l' encadrent.

1-IMG_3262.JPG

La nef est bordée par des bas-côtés,

1-IMG_3269.JPG

sur lesquels s' ouvrent des chapelles. Les deux plus grandes, de part et d' autre de l' autel, ont deux magnifiques rétables.

1-IMG_3281.JPG

1-IMG 3268

A gauche, un autre beau rétable, bien caractéristique de l' époque.

1-IMG_3264.JPG

Les chapelles latérales sont aussi très belles, telle la

1-IMG_3272.JPG

1-IMG_3271.JPG

et la

1-IMG_3276.JPG

1-IMG 3260

1-IMG_3261.JPG

1-IMG_3274.JPG

La chaire, en acajou et marbre rouge date de mil sept cent quarante trois, Elle est l' oeuvre du sculpteur piémontais Florent Bonino.

1-IMG_3283.JPG

On trouve aussi des chefs-d' oeuvre de la ferronnerie bordelaise, exécutés avant mil huit cent cinquante et un par le maître ferronnier Jean Moreau.

1-IMG_3287.JPG

1-IMG_3263.JPG

Cette église a été fermée de mil neuf cent soixante et onze à mil neuf cent quatre vingt un, suite à l' effondrement d' une partie des voûtes. Elle a été entièrement rénovée en mil neuf cent quatre vingt deux.

Voir les commentaires

2012-10-14T06:12:00+02:00

La façade de Notre Dame

Publié par divagations-et-balades

voyage cambodge

link

 

 

 

          A Bordeaux, l' église Notre Dame a été construite dans le style baroque à la fin du XVIIème siècle, inspiré de l' église de Gesù à Rome.

1-IMG_3253.JPG

Elle a été classée monument historique en mil neuf cent huit, ainsi que le buffet de son orgue, en mil neuf cent soixante et onze.

1-IMG_3285.JPG

Son acoustique remarquable explique que de nombreux concerts y soient organisés.

Elle a été bâtie à l' endroit où s' élevaient un couvent dominicain et son église, datant du XIIIème siècle. Ceux-ci furent rasés sur ordre de Louis XIV en mil six cent soixante dix huit, suite à une énième révolte bordelaise en mil huit cent soixante quinze, pour agrandir la forteresse du Château Trompette.

A l' inverse de l' orientation habituelle, l' église a été ouverte à l' est. Les Dominicains qui la firent construire, avaient pris cet engagement à cause de la proximité d' un couvent des Recollets appartenant aux Jacobins.

La façade présente un avant-corps de deux étages qui s' incurve pour se rattacher aux part ies latérales. Une corniche, entre les deux étages, est soulignée par une frise superbement décorée.

1-IMG_3299.JPG

Entre les piliers sont érigées quatre splendides statues,

1-IMG_3295.JPG

1-IMG_3296.JPG

1-IMG_3289.JPG

1-IMG_3290.JPG

Elles représentent de grands docteurs de l' église latine : Saint Ambroise, Saint Grégoire, saint Jérôme et Saint Augustin.

Au-dessus de la porte, une magnifique fresque de pierre sculptée.

1-IMG_3291.JPG

1-IMG_3254.JPG

Dans des médaillons figurent quatre papes de l' Ordre Dominicain.

1-IMG_3294.JPG

1-IMG_3293.JPG

1-IMG_3292.JPG

De chaque côté de la porte, des frises verticales sont sculptées d' angelots;

1-IMG_3298.JPG

Cette façade est d' une grande richesse; l' intérieur ne l' est pas moins. Je vous y ferai entrer bientôt.

Voir les commentaires

2012-08-30T06:19:00+02:00

Une étrange chapelle

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Pendant la balade en catamaran, nous étions passés au large d' une étrange construction à l' air mauresque; bien que la connaissant depuis longtemps, je ne l' avais jamais vue que par la mer, et ne l' avais jamais photographiée.

1-IMG_2584-copie-2.JPG

Je suis donc allée la visiter par la terre.

1-IMG_2699-copie-1.JPG

1-IMG_2700.JPG

Comment un édifice, si manifestement d' inspiration mauresque, que tout le monde, ici, connait sous le nom de " Chapelle de la Villa Algérienne ", se trouve t' il dans ce village de L'Herbe ?

Il faisait partie du Domaine de la Villa Algérienne, un palais maurersque qu' avait fait construire, en mil huit cent soixante cinq, " l' inventeur du Cap Ferret " : Léon Lesca, au milieu d' un parc de vingt cinq hectares. D' abord nommé Palais des Pachas, il devint ensuite Villa Algérienne. Léon Lesca était l' entrepreneur qui avait construit le port d' Alger. Ceci explique peut-être cela.

1-Villa_algerienne_21tn.jpg

(D' après une ancienne carte postale). Elle fut démolie dans les années soixante pour..............construire à sa place un immeuble d' appartements de vacances. Mais la chapelle fut conservée et restaurée à l' identique après son achat par la municipalité.

Elle a été voulu oecuménique par Léon Lesca. En effet, on peut voir à son sommet, la Croix chrétienne surmontant le Croissant mahométan;

1-IMG_2701.JPG

A l' intérieur, une rosace en bois, contient une Etoile de David enserrant la harpe de ce roi.

1-IMG_2713.JPG

Sur la façade, une inscription en arabe, souhaite la bienvenue.

1-IMG_2739.JPG

L' autel, lui-même, a un petit air mauresque assez insolite;

1-IMG_2709.JPG

L' intérieur est clair et dépouillé;

1-IMG_2705.JPG

1-IMG_2706.JPG

En levant la tête, j' ai vu, pendu au plafond, un ex-voto, comme à talmont sur Gironde, sans doute, ici aussi, fabriqué par un marin.

1-IMG_2707.JPG

Au lustre, sont attachés de gros pompoms qui me rappellent, en plus grands,  ceux, que les gens de Khemisset au Maroc, font pendre des bords de leur chapeau.

1-IMG_2710.JPG

Erigée sur le front de mer, cette chapelle en permet une jolie vue, avant même d' en franchir la porte de sortie.

1-IMG_2714.JPG

Cette chapelle est classée.

Voir les commentaires

2012-08-24T06:10:00+02:00

Face au large

Publié par divagations-et-balades

 

 

 

          A Talmont sur Gironde, l' église se dresse au sommet de la falaise, telle une sentinelle scrutant l' horizon océanique.

paysage 1861 Dédiée à Sainte Radegonde, épouse, contre son gré, de Clotaire 1er, fils de Clovis, elle remplace une petite chapelle qui s' élevait à cet endroit au XIème siècle. Elle appartenait à un archiprêtre qui, en mil quatre vingt quatorze, en fit don aux Moines Bénédictins de Saint Jean d' Angély. Ceux-ci, firent construire une église plus vaste, dédiée elle aussi, à Sainte Radegonde.

paysage-1843.JPG

Sa façade donne sur le petit cimetière aux roses trémières. L' oculus, en forme de cercle, est symbole de perfection et d' infini, et, en dessous, on compte sept arcades, selon un nombre lui-même parfait.

paysage-1829.JPG

L' entrée se fait par un magnifique portail, typiquement saintongeais, à trois voussures;

1-IMG_1831.JPG

paysage-1832.JPG

La plus haute symbolise le triomphe sur le Mal, qui essaie toujours de faire perdre son âme à l' Homme.La deuxième symbolise le même combat. La troisième, montre l' Agneau mystique, qui tient entre ses pattes, le " Livre de Vie " où sont inscrits les noms de tous ceux qui auront triomphé du Mal.

Le portail est flanqué de deux baies aveugles. A gauche, l' homme qui passait devant, voyait sa condition humaine menacée par les entreprises démoniaques;

paysage-1834.JPG

A droite, le personnage central est un christ, qui, au moment de la restauration de l' église, a remplacé un autre personnage qui est resté inconnu.

paysage-1835.JPG

Certains châpiteaux sont très bien conservés.

paysage-1836.JPG

paysage-1845.JPG

L' intérieur est clair et sobre;

paysage-1837.JPG

Dans la chapelle de la Vierge, on peut voir un ex-voto original, fabriqué par un marin du village, dont la tombe est dans le petit cimetière.

paysage-1841.JPG

Je trouve cette église plus belle extérieurement qu' intérieurement; le décor naturel y est sans doute pour beaucoup. Mais elle est dépouillée et sereine

paysage-1863.JPG

Voir les commentaires

2012-08-08T15:10:00+02:00

Eternité et roses trémières

Publié par divagations-et-balades

 

      

 

            Hier, au cours d' une balade à Talmont sur Gironde, j' ai vu un si joli cimetière, que, d' emblée, j' ai trouvé ce terme sinistre, et que " Jardin d' Eternité " lui conviendrait beaucoup mieux. Il a vue sur l' Estuaire, à cet endroit où ses eaux commencent à se mêler à celle de l' océan, et ceci est déjà un rêve en soi........à réaliser le plus tard possible cependant !paysage-1827.JPG

Il s' agit d' un très ancien cimetière qui, dès l' époque carolingienne, existait à côté de la modeste chapelle, qui précédait l' imposante église Sainte Radegonde, auprès de laquelle il existe toujours.

Il a une particularité qui tient au fait, qu' à la fin du XVIIIème siècle et au début du XIXème, les gens de la région ont renoué avec l' ancienne tradition du cénotaphe.

paysage-1830.JPG

Ce sont des pierres tumulaires sculptées, plus ou moins ornées et posées sur deux supports. Faits d' un bloc de pierre plein, ils ne contiennent ni corps, ni ossements. Plusieurs d' entre eux existent encore, et, parfois, sont même réemployés.

Mais, outre cette curiosité, ce qui m' a plu en ce lieu, est l' air d' avoir été, pour le plaisir des yeux, abandonné aux fleurs, et en particulier aux roses trémières, qui foisonnent aussi dans chaque ruelle de Talmont.

paysage-1828.JPG

Voir les commentaires

2012-07-29T08:08:00+02:00

L' église prieurale de Saint Macaire

Publié par divagations-et-balades

Les vieilles maisons de St Macaire

  Le Mercadiou de St Macaire

 

 

          Cette église présente une particularité due à la longueur du chantier dans le temps, suite à un conflit avec l' église suzeraine : Sainte Croix de Bordeaux. En effet, commencé durant la période romane, comme l' atteste une pierre de consécration datant du début de l' an mil, réemployée dans les murs de la nef, il fut achevé alors que la mode était passée au gothique. C' est ainsi que la nef est romane alors que le voûtement est gothique.

architecture-1556.JPG

Le clocher, trapu, est bizarrement situé sur le côté gauche, et en arrière de la façade.

architecture-1555.JPG

Le côté droit, fait face au prieuré.

architecture-1577.JPG

L' entrée se fait par un beau portail sculpté du XIIIème siècle,

architecture-1558.JPG

architecture-1557.JPG

On aperçoit, dès l' entrée, de nombreuses peintures murales, datant des XIVème et XVème siècles, que je vous laisse apprécier;

architecture-1559.JPG

architecture-1563.JPG

architecture-1564.JPG

architecture-1565.JPG

L' autre chapelle latérale est malheureusement abimée,

architecture-1566.JPG

mais le choeur et l' autel principal ont été magnifiquement restaurés.

architecture-1567.JPG

Une statue, toute d' or vêtue, tient, en maître, le monde dans sa main;

architecture-1561.JPG

La chaire, toute blanche, est aussi joliment décorée.

architecture-1562.JPG

A l' extérieur, appuyés au rempart, au bord du rocher, les restes du Prieuré bénédictin. Il avait été érigé sur les ruines d' un établissement gallo-romain. Il n' en reste que l' aile méridionale et un vieux puits.

architecture-1576.JPG

architecture 1582

Ainsi se termine la visite de Saint Macaire, qui complète celle faite il y a quelques mois, qui ne s' était intéressée qu' à la ville médiévale et la célèbre place du Mercadiou.

Voir les commentaires

2012-06-22T10:29:00+02:00

Eglise de Coulon

Publié par divagations-et-balades

 

Coulon

 

 

          Cette église, fondée en huit cent trente, a été reconstruite plusieurs fois : à l' époque carolingienne, puis, au XIème siècle, en style roman, après avoir été saccagée par les Normands. Lors d' une restauration, au XVème siècle, la nef sud et la porte latérale ont été refaites en style ogival. Incendiée en mil cinq cent soixante neuf par les Protestants, le clocher a été reconstruit en mil six cent soixante et onze.

Periple-1008.JPG

Elle présente une particularité très rare en France : une chaire extérieure que l' on voit ici, accrochée au clocher sur la façade sud. A l' origine, la rue principale de Coulon était un canal, et les gens du Marais, les maraîchins, venaient écouter les sermons en barque.

Periple-1014.JPG

Periple-1011.JPG

Devant l' église, et trop près de la façade pour mon goût, un marché s' installe. Dommage !

Deux portes, l' une sur la façade principale, l' autre, l' ogival, sur la façade sud.

Periple-1012.JPG

Periple-1013.JPG

Faisons le tour;

Periple-1010.JPG

Periple-1009.JPG

Periple 1023

A l' intérieur; on constate ce curieux mélange de roman et d' ogival, nef centrale et nef sud, quelques peintures et décorations intéressantes.

Periple-1017.JPG

Periple-1016.JPG

Periple-1015.JPG

La nef nord, avec son mur peint

Periple-1018.JPG

Periple 1019

Periple-1022.JPG

Periple-1021.JPG

Et voilà, ma balade à Coulon, capitale du Marais Poitevin, est terminée. Je vais maintenant m' aventurer plus avant dans cet univers aquatique.

Periple-0999.JPG

A plus tard !

Voir les commentaires

2012-06-20T07:35:00+02:00

Route buissonnière

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Sur ma route de retour, j' ai décidé de coucher à Niort pour aller, le lendemain, faire un tour dans la Venise Verte.

Je roulais, l' oeil aux aguets, quand une pergola couverte de roses blanches a attiré mon regard. Stop immédiat.

Periple-0987.JPG

J' étais dans le village de Magné, qui a une des plus jolies petites mairies que je connaisse.

Periple-0973.JPG

Curieusement, elle jouxte une église à laquelle elle est perpendiculaire. Encore une église ! Jamais de ma vie je n' en ai visité autant. Mes amis vont croire que je me suis convertie. Non, mais j' aime les vieilles pierres, et même si elle n' est pas romane...........J' y vais.

Periple-0968.JPG

Approchons; quelle est' elle ?

Periple-0976.JPG

Periple-0971-copie-1.JPG

Allons vers le parvis. Ce clocher carré me semble quand même être roman !!!

Periple-0974.JPG

Voyons ce fameux portail, je le trouve beau dans sa simplicité.

Periple-0977.JPG

Il n' est pas fermé à clef comme certains; je rentre.

Periple-0978.JPG

C' est vrai qu' elle est gothique; il y a une belle statue de St Michel terrassant le dragon.

Periple-0981.JPG

un beau chemin de croix;

Periple-0982.JPG

et de beaux vitraux.

Periple-0983.JPG

L' environnement de cette collégiale est pittoresque; un canal de la Venise Verte la borde par l' arrière.

Periple-0970.JPG

Periple-0966.JPG

Il est très romantique avec ces nénuphars.

Periple-0965.JPG

Une vieille pompe est là, en décoration.

Periple-0986.JPG

Avant de continuer ma route, je jette un dernier coup d' oeil à cette mairie que je trouve vraiment très jolie.

Et vous ?

Voir les commentaires

2012-06-19T07:31:00+02:00

Balade vespérale

Publié par divagations-et-balades

Echappée matinale

 

 

          Le séminaire s' étant terminé pratiquement à l' heuren j' ai pu, avant de reprendre la route du sud, aller visiter l' intérieur de St Nicolas, et c' est vrai qu' il en vaut la peine. Allons nous y promener.

Periple-0823.JPG

Periple-0815.JPG

La nef centrale est flanquée de deux ailes,

Periple-0789.JPG

Periple-0812.JPG

Periple-0814.JPG

Periple-0821.JPG

On y trouve deux sortes de chemins de croix,

Periple-0820.JPG

Periple-0793.JPG

et quelques belles statues;

Periple-0799.JPG

Saint Joseph,

Periple-0800.JPG

Sainte Anne,

Periple-0805.JPG

Sans doute Joseph, Marie et Jésus,

Periple-0811.JPG

Un beau Saint Nicolas polychrome,

Periple-0794-copie-1.JPG

Quelques beaux chapiteaux,

Periple-0803.JPG

Periple-0808.JPG

et des tableaux dont l' un serti dans un cadre de bois joliment sculpté;

Periple-0792-copie-1.JPG

Chapelles latérales, choeur, déambulatoire, forêt de piliers...........

Periple-0795.JPG

Periple-0797.JPG

Periple-0798.JPG

Periple-0806.JPG

Periple-0809.JPG

Periple-0801.JPG

Periple-0790.JPG

Periple-0804.JPG

Et pour finir cette visite, le tombeau d' un ancien évêque de Nantes de la fin du XIXème siècle, qui fut curé de Saint Nicolas.

Periple-0816.JPG

Moi qui cultive une grande préférence pour l' art roman, j' avoue avoir été un peu bluffé par cette néogothique, copie du XIXème siècle.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog