Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

nature

2012-04-20T07:30:00+02:00

Eau du Ciel,Eau de la Terre

Publié par divarandonnées,nature,photos,musique,voyagesgations-et-balades

link - link

 

 

          Aujourd-hui, jeudi, pas de consultations; toute la matinée, le ciel avait l' air si tourmenté que je me disais qu' il allait se mettre à pleurer. Et puis, non, il a même retrouvé son sourire d' azur agrémenté de petits nuages blancs à l' air  badin. Il y avait bien au fond de moi une voix ténue qui me disait :" c' est un temps à giboulées quand même ! " Mais je la faisais vite taire : " ces giboulées ne sont plus de Mars, donc.......pas de guerre à craindre de leur part ". Et appareil photos dans la poche, je suis partie à cinq kilomètres de chez moi, au parc de Majolan à Blanquefort. Entrée par le portail nord, le ciel s' était assombri, mais qu' importe ! J' ai eu à peine le temps de prendre une photo que j' étais mouillée comme une poule.

L' eau du Ciel venait rendre une visite impétueuse à l' eau de la Terre.

P4193696.JPG

Ce parc, réalisé entre 1870 et 1880, est un pur exemple de parc romantique baroque. Il a été élaboré sur un marécage, et la Jalle, petit estey qui passait par là, a été détournée pour créer le lac.

P4193736.JPG

Je décide de suivre la rivière. Les arbres se penchent vers elle; c' est pour s' y mirer. Quel narcissisme !!!

P4193709.JPG

Des nénuphars paressent, en attendant de fleurir à nouveau.

P4193704.JPG

Un superbe marronnier d' Inde déploie ses troncs et ses branches, orgueilleusement dressé au bord du chemin.

P4193713.JPG

J' arrive à un coude de la rivière,

P4193716.JPG

Un peu plus loin, j' aperçois des ruines;

P4193718.JPG.Un vieux château peut-être hanté, car je vois des canards s' enfuir à toute allure.

P4193719.JPG

Pendant ce temps, la pluie a cessé, il y a même du ciel bleu. Aurai-je eu raison de défier les giboulées ?

A ma droite, on voit quelques arpents de vigne; nous sommes en Médoc, et elle n' est jamais loin. On aperçoit même les toits du château.

P4193722.JPG

Une grande prairie, plutôt détrempée aujourd'hui, est propice aux jeux de ballon et aux pique-niques.

P4193723.JPG

Et, enfin, je les vois.......les fameuses grottes de Majolan. Mais, pendant ce temps, le ciel s' est à nouveau chargé; il ne va pas tarder à déverser son eau.

P4193725.JPG

Je vais essayer de trouver un abri sous un arbre bien feuillu. A plus tard !

Voir les commentaires

2012-04-08T09:01:00+02:00

Paysage

Publié par divagations-et-balades

link

 

          il y a quelques années, je participais, à Montpellier, à l' un de ces séminaires dont je suis friande,et, sur la route du retour vers la Gironde, je devais faire le détour habituel par un petit village du Lot, où vivent un ami d' enfance et son épouse, qui m' attendaient pour déjeuner. Je décidais de partir un peu plus tôt et de prendre le chemin cdes écoliers. Un peu au hasard au départ, mais vers l' ouest.

C' est ainsi que, peu à peu, la route s' est creusée au sein du paysage, et je suis rentrée dans des gorges qui sont, sans doute, celles du Tarn.

Top

Nous étions en Mai, il faisait beau, et les couleurs se mélangeaient au bleu encore pâle du ciel, se faisant mutuellement chanter.

Top-002

Je roulais au ralenti, dans la profonfdeur de ce canyon, m' emplissant les yeux de la beauté sauvage du paysage.

Parfois, le décor semblait s' adoucir, les angles aigus s' arondissaient en courbes plus aimables, un village s' étalait, nonchalant et un peu gris.

Top-003

Cerné de forêt que l' on devinait mystérieuse, peut-être peuplée de loups qui me feraient danser, je tentais de m' imaginer comment la vie se déroulait, ici, en ces lieux isolés. Sans doute moins vite que dans nos villes survoltées, plus paisible aussi.

Un coup d' oeil à l' horloge du tableau de bord m' incita à accélérer un peu. Dommage ! J' aime musarder, mais je ne voulais pas arriver trop tard chez mes amis, car le temps passé avec eux est assez rare, nous habitons à plus de trois cents kilomètres les uns des autres, et je ne voulais pas d' une trop courte visite. La route a fini par s' élargir, et, tout à coup m' est apparu un joli château.

Top-004

Je me demande si les troubadours trouvaient le chemin pour aller distraire un seigneur aussi isolé!

Mais voilà, je reviens dans le monde civilisé, je suis sortie des gorges, les courbes s' amollissent, et, bâti sur une de ces croupes qui permettent de voir venir de loin, amis ou ennemis, se dresse un village dont je ne sais même plus le nom. Je devrais prendre l' habitude de noter le nom des endroits que je photographie !

Top-005

Allons ! Je ne serai pas trop en retard; et je ne serai pas (trop) grondée !!!

Merci de votre visite.

Voir les commentaires

2012-03-29T17:59:00+02:00

Jalousie

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Aujourd' hui, j' ai commis un impair impardonnable je le crains. Le tulipier s' était paré de ses plus belles fleurs pour illuminer le jardin, et,...........je l' ai oublié. Imaginez un peu la scène de jalousie que j' au eu à subir. Alors, je veux réparer mon erreur, et je vopus le présente comme un des joyaux du jardin :

P3263382.JPG

Pour lui faire plaisir, le voilà en habits 1960, un peu jauni,

P3263382-copie-1.JPG

Mais c' est ainsi qu' il devrait spontanément apparaître, rouge de honte de sa jalousie hargneuse;

P3263382-copie-2.JPG

parce que je peux être méchante si je veux, et le punir en lui enlevant toutes ses couleurs;

P3263382-copie-3.JPG

Mais allez, je ne vais pas forcer ma nature, et pour me faire pardonner, je vais même lui offrir un cadre.

P3263382-copie-4.JPG

Ne l' oubliez pas SVP.

Voir les commentaires

2012-03-29T08:33:00+02:00

Mon jardin se réveille.....

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

 

          Après nous avoir régalé, en février, de la splendeur de ses mimosas,

P3142242.JPG

P3142245.JPG

mon jardin a fait une petite sieste; maintenant, le voilà qui s' est réveillé, et qui nous prépare d' autres plaisirs pour les yeux.

Toujours modestes, et au ras du sol, les pâquerettes déploient leurs collerettes,

P3193291.JPG

Le forsythia est le premier à vouloir rivaliser de jaune avec les mimosas,

P3193289.JPG

Et il est tellement fier, qu' il passe son temps à se mirer dans une vitre;

P3233324.JPG

Les muscaris ne sont pas en reste,

P3252265.JPG

et les jonquilles, coquettes, sortent presque une par une;

P3222258-copie-1.JPG

Les arbustes ne veulent pas se laisser distancer,

P3222256.JPG

 

P3142246.JPG

Et le houblon rivalise d' ardeur,

P3252266.JPG

le romarin, lui, essaie de cacher ses sommités fleuries, car il connait son destin de tisane, mais chez nous il est pourtant tranquille, nous n' aimons pas les tisanes......

P3193304-copie-1.JPG

Le prunier, exubérant, nous annonce des fruits succulents pour l' été prochain.

P3263384.JPG

 

P3222254.JPG

 

Qu' il soit sûr que nous serons au rendez-vous.

 

Vous êtes les bienvenus dans mon jardin. Merci de votre visite

Voir les commentaires

2012-02-22T23:03:00+01:00

Un parc bordelais (suite)

Publié par divagations-et-balades

 

 

link livre d' or

 

          Il y a dans ce parc, des arbres majestueux : séquoïas, magnolias, ormeaux de Sibérie, cyprés chauves de Louisiane; ils forment des petits bois et des allées impressionantes.

P2192976

P2192979

Les endroits les plus spectaculaires de ce parc sont : l' étang, la petite rivière et son pont de bois, et les animaux, chèvres à longs poils, cochons noirs, dindons, oies.........On y fait parfois de charmantes rencontres, et j' ai eu de la  chance, car je me suis régalée de voir un écureuil à l' air gourmand,

P2192968

et admirer un paon, plutôt cabotin, qui se pavanait en faisant la roue devant une femelle qui avait l' air de s' en moquer.

P2203002

Et bien sûr, les cygnes, les canards sauvages et les poules d' eau.

P2202994

P2203008

P2203009

          Quelques statues sont disséminées, par-ci, par-là, l' enlèvement d' Iphigénie par le sculpteur Soulès, le buste du fondateur du parc, Camille Godard,  un soldat casqué.....

P2192972

Top-copie-10

P2202993

L' hiver nous prive des innombrables fleurs des multiples massifs, mais visiter ce parc est quand même une jolie balade. Mais, je ne vous ai pas encore dit son nom !!! Tout simplement : Parc Bordelais.

Il y en a d' autres. Je vous invite à venir avec moi vous y balader au prochain printemps.

Voir les commentaires

2012-02-22T06:44:00+01:00

Un parc bordelais

Publié par divagations-et-balades

link livre d' or

 

 

                    D' une superficie de vingt huit hectares, ce parc à l' anglaise a été inauguré en 1888, par Sadi Carnot, Président de la République.

Top-1-copie-3.jpg

L' acquisition et l' aménagement du parc ont été rendus possibles grâce à Camille Godard, dont la fille unique était morte, et qui légua sa fortune à la ville. Le parc est ceinturé d' avenues et de jolies maisons, dont certaines assez

originales.

 

P2202984.JPG

P2202986.JPG

P2202988.JPG

Des allées goudronnées, pour les attelages de la fin du XIXème siècle, des allées cavalières et des pistes de jogging, s' y croisent et entrecroisent.

P2202990.JPG

P2202983.JPG

Il y a des petits bois, des espaces laissés sans aménagement pour donner une impression de naturel.

P2202985.JPG

P2192971-copie-1.JPG

Un petit train en bois, rouge et vert, est là pour les paresseux, les trop jeunes, et, les trop âgés.

P2202991.JPG

La promenade fait découvrir une aire de la prévention routière, avec des voitures à pédales, des terrains de jeux, pour enfants et adolescents;

P2203011.JPG

P2203012.JPG

Et Guignol est là aussi, fidèle au poste depuis tant d' années.........

P2192974.JPG

A suivre............. ce parc recèle encore quelques beautés........bien que l' hiver nous prive des innombrables fleurs de multiples massifs.

Voir les commentaires

2012-02-21T08:13:00+01:00

Le golf d' Arcangues

Publié par divagations-et-balades

link

 

 

                    On m' avait dit : " il faut que vous alliez voir le golf ". J' y suis donc allée, en me demandant ce qu' il pouvait bien avoir de plus qu' un autre. J' ai compris : le décor.

La douceur des moutonnements du Pays Basque, LA Rhune, divinité dont la présence est presque sacrée ici. Elle semble un peu irréelle, dans la brume de  chaleur, et cela ajoute à sa poésie.P9032162.JPG

On m' avait dit : " à gauche on voit la montagne, à droite on voit l' océan ". M' orientant dans un autre sens, je pensais le voir, mais non; mais qu' importe, je sais qu' il est là, seulement, par ce beau temps calme et chaud, il doit être un peu languide et paresseux, et ne fait pas l' effort de se montrer.

P9032164.JPG

Mais la journée allait bientôt tirer à sa fin, et il me fallait reprendre la route. En revenant vers le parking où j' avais garé ma voiture, je suis passée devant des maisons typiquement basques, dont l' une m' a particulièrement plu.

P9032165.JPG

Elle est si belle dans son écrin de verdure, qu' elle a touché l' oeil sensible de ma peintre de soeur.

Mais j' allais partir en oubliant que je m' étais promise de faire une visite, de prendre une photo pour une amie qui est une de ses fans, si longtemps après...........

 

                                                                   MARIANO D' ARCANGUES

                    Le cimetière d' Arcangues se blottit autour de l' église comme un troupeau autour de son pasteur.

Il est le " jardin d' Eternité " de plusieurs célébrités, qui ont choisi de venir dormir ici, dans ce petit village basque, d' où l' on voit, de partout, la Rhune quasi mythique, et, selon les endroits, l' océan Atlantique. C' est ainsi que l' on trouve un monument en souvenir des soldats anglais, morts au cours de la bataille de la Nive, et qui fut érigé sous le règne de la Reine Victoria,( Le Roi Edouard VII venait s' y recueillir à chacun de ses séjours à Biarritz ), et, la tombe du peintre et sculpteur ukrainien Yvan Chouklin.

                    Mais, le dormeur le plus célèbre de ce cimetière est, sans conteste, le chanteur Luis Mariano, dont la tombe semble toute fraîche, tant elle est abondamment fleurie chaque jour et soigneusement entretenue.P9032152.JPG

 

Ah ! La fidélité des fans !!!!!

Voir les commentaires

2012-02-19T09:15:00+01:00

Ciels du nord, Ciels du sud

Publié par divagations-et-balades

link livre d' or

 

 

          Je suis, je l' avoue, une des premières à dire que les ciels du nord ne sont jamais vraiment bleus. Mais, il arrive aussi, que les ciels du sud ne soient pas si différents des ciels du nord, et j' en ai quelques exemples :PIC00152.JPG

PIC00151.JPG

                                                                                          Port de Vannes

Un ciel bien chargé, comme la Bretagne nous en réserve...........parfois !!!! Mais, vous allez voir, partons maintenant vers le sud. Est-ce bien sûr ? Mais oui, nous voilà maintenant dans le Gard, à Port Camargue.

292.JPG

293.JPG

 

Continuons. Quittons le Sud-Est et allons vers le Sud-Ouest.PC112713.JPG

                                                                                     Port de Cazaux (33)

DSC00204_2.JPG

                                                                              Port ostréicole de La Teste (33)

Même si le ciel est ici, un peu plus clair, on voit bien que le sud, par moment, n' a rien à envier au nord, et sait aussi se parer de " merveilleux nuages ".............même s' il essaie de les noyer pour qu' on ne les voit pas.

Voir les commentaires

2012-02-06T10:30:00+01:00

Paysage insolite

Publié par divagations-et-balades

          Hier, mes yeux se régalaient du spectacle annuel que nous offrent nos mimosas. Les boulettes duveteuses éclataient comme autant de soleil miniature.

P3131114

P3131115

Et ce matin............patatras ! La neige est venue peindre le jardin en noir et blanc. Son annonce à la télévision avait apporté un peu d' inquiétude........pour les mimosas et les jonquilles déjà fleuries.

PC022203.JPG

PC022201.JPG

PC022204.JPG

Regardez la triste mine qu' ils ont maintenant,

PC022207.JPG

Mais, en cette fin de matinée le ciel change, un peu de bleu réapparait, des flaques de soleil commencent timidement à fondre la neige sur le sommet des arbres, mais les mimosas ont perdu leur exubérance d' or, les fleurs sont marron, ratatinées, nous retrouvons néanmoins un peu de ce monde coloré dont nous avons l' habitude. La neige est très rare chez nous, nous ne l' aimons pas trop et nous ne savons pas bien composer avec elle. Seuls, les enfants sont heureux de pouvoir enfin faire des boules de neige, et certains aiment se rouler dedans comme ce drôle de chien que vous connaissez déjà, mais ....... il a quand même vite froid aux pattes et revient frapper à la porte avec son autoritarisme coutumier.

PC022209.JPG

Il aimerait bien que vous me laissiez une petite trace de temps en temps...........

Voir les commentaires

2011-12-27T09:02:00+01:00

Un jardin médiéval médocain

Publié par divagations-et-balades

                    Le Moyen-Âge a vu naître des jardins inspirés de ceux que l' on trouvait dans les couvents ou les monastères. Ils sont réalisés sur des plates-bandes surélevées, de forme carrée,(le plus souvent), ou rectangulaire, ceinturées de planches ou de branchages tressés.

                    Au Taillan-Médoc a été réalisé, au pied de l' église, un jardin médiéval typique formé de sept carrés délimités par des poutres de chêne.

DSC00101.JPG

DSC00099.JPG

Comme tous les jardins médiévaux, celui-ci évolue selon une double symbolique : sacrée et profane, quête du Paradis Perdu,

Top-5.jpg

et quête de l' Etre aimé,

Top-2.jpg

Ces jardins comportent traditionnellement :

* des plantes aromatiques et médicinales, car il fallait soigner              

* un potager,car il fallait nourrir

* un verger,aux arbres plantés en croix, cimetière au Moyen-Âge                                                                                                      

* enfin, un jardin d' agrément, jardin secret ou jardin d' amour du Roman de la Rose.

Top-copie-4.jpg

 

On pouvait s' y asseoir sur des banquettes engazonnées, où les Damoiseaux contaient fleurette aux Damoiselles.

                    L' eau est un élément primordial dans ces jardins. Au Taillan-Médoc, on ne faillit pas à la règle, et, un petit ruisseau court dans le jardin.Selon la tradition, l' eau doit être vive, elle est indispensable à la vie et représente la clarté et la pureté, face aux eaux dormantes du péché.

                    Ce jardin médocain, comme ceux du Moyen-Âge dont il s' inspire, relie les chifres " 7 " et " 4 ", donc la Transcendance, la Perfection et l' Achèvement symbolisés par le " 7 ", au terrestre, symbolisé par le " 4 ".

DSC00098.JPG

Il y a,( avait), sept planètes, sept jours dans la semaine, sept chakras, sept notes de musique .......il y a quatre éléments, quatre saisons, quatre fleuves au Paradis, et pour les Chrétiens, quatre évangiles.....

                    Il y a aujourd'hui en France, plusieurs jardins médiévaux recréés dans plusieurs villes et villages. Sommes-nous à la quête des secrets perdus? Ces jardins cachent' ils des codes comme en cachent, paraît' il, les cathédrales ? Ou bien, inconsciemment, sommes-nous à la recherche d' une spiritualité perdue ?

                    Toujours est' il que se promener dans un jardin médiéval ramène à la simplicité de la vie.

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog