Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #pensees catégorie

2017-06-18T08:12:40+02:00

La pensée du dimanche - 19/06/17

Publié par divagations-et-balades

          Souvent, j' ai remarqué, au cours du nombre certain d' années que compte ma vie, (déjà ! ), que les choses arrivent quand on en a besoin, si l' on est un peu attentif.

          Ainsi, aujourd'hui, une phrase de Goethe m' a soudain sauté aux yeux ;

    " Tout homme qui marche peut s' égarer "

          Cette phrase m' interpelle vu le nombre de marcheurs qui parcourent notre espace législatif en ce moment.

          Ils me font penser à cet incroyable ballet de vers luisants que nous avions vu, un soir d' été, de la terrasse de notre chambre à Savannah Beach.

          Ils s' agitent en tous sens, chacun se croyant porteur d' une particule de la lumière d' un Jupiter éclatant qui leur sert de gourou.

          Mais en réalité, ils m' évoquent plutôt un tableau de Brueghel l' Ancien :

                         La parabole des aveugles 

          Allez savoir pourquoi ?....OUPS ! J' ai peur d' avoir mauvais esprit !

 

La pensée du dimanche - 19/06/17

Voir les commentaires

2017-06-11T10:40:49+02:00

La pensée du dimanche - 11/06/17

Publié par divagations-et-balades

         Il se nommait Alexis de Tocqueville, (1805-1859), il fut à la fois : philosophe politique, homme politique, historien, précurseur de la sociologie et écrivain.

Wikipedia ( peint par Chasseriaux)

Wikipedia ( peint par Chasseriaux)

          Encore de nos jours, il est célèbre pour ses analyses de la Révolution française, de la Démocratie américaine et de l' évolution des démocraties occidentales en général.

          Licencié en droit, auditeur assidu de Guizot, il est nommé juge auditeur au Tribunal de Versailles en mille huit cent vingt sept, où il rencontre le substitut Gustave de Beaumont. Ils rédigeront plusieurs ouvrages ensemble.

          En mille huit cent trente et un, ils sont tous deux envoyés aux Etats-Unis pour y étudier le système pénitentiaire américain. A leur retour, ils écrivent : " Du système pénitentiaire aux Etats-Unis et de son application ".

          Sa rencontre avec le procureur général de la Louisiane, lui permettra, par tous les renseignements que celui-ci lui fournit sur les plans juridique, sociologique et démographique, d' écrire l' oeuvre fondatrice de sa pensée  politique : " De la démocratie en Amérique " en deux tomes.(1835 et 1840).

          Il participe à la rédaction de la Constitution de 1848, défend les institutions libérales, l'élection du président de la République au suffrage universel, le bicamérisme et la décentralisation.

          En mille huit cent quarante neuf, il est élu à l' Assemblée législative, et en devient même le vice-président.

         C' est peut-être là que Daumier s' est intéressé à lui :

Wikipedia

Wikipedia

          En ce qui me concerne c' est cette phrase de sa part : 

          " Je ne crains pas le suffrage universel, les gens voteront comme on leur dira ".

          Il y a un addendum de je ne sais qui exactement, mais dont, vu le contexte dans lequel je l' ai lu, je soupçonne fort l' inénarrable Jacques Attali d' en être l' auteur :

          " Et s'il le faut, on s'arrangera ".

Bon dimanche !!!

Voir les commentaires

2017-06-04T05:09:00+02:00

Pensée du dimanche 04/06/17 - Bande d' irresponsables !

Publié par divagations-et-balades

          C' était il y a quelques années, peut-être une dizaine. J' étais dans un de mes remplacements bretons.

          Un jour arriva à la consultation, une jeune femme avec sa gamine de neuf ans. Sa mère m' expliqua que sa fille était déprimée et pleurait beaucoup, sans vouloir dire pourquoi.

          Restant en tête à tête avec la fillette, elle finit par me dire qu' elle avait entendu à la télévision, un vieux monsieur dire qu' à cause du réchauffement climatique et de l' indiscipline des gens et de certains états, nous serions tous morts aux environs de l' année 2020, et, me dit-elle en larmes, je voulais devenir docteur des animaux et je ne pourrai pas puisque je serai morte et mon papa et ma maman aussi.

          Bouillant de rage intérieurement, j' entrepris de la rassurer, et de lui promettre qu' elle soignerait bien les animaux un jour, et que ce vieux monsieur avait dit ça exprès pour faire peur aux gens parce que c' était un affreux bonhomme. Il s' agissait de Michel Rocard, si je me souviens bien.

          Aujourd'hui, ça recommence. L' humanité va disparaître parce qu' elle ne pourra plus se reproduire à cause du réchauffement climatique. (Doit-on vraiment le déplorer en pensant à certains ?)

          Alors la même fureur me reprend. Savent-ils ce qu' ils disent ces crétins pour qui le climat est le seul moyen d' exister ? Savent-ils, et se soucient-ils, de l' impact de leurs paroles apocalyptiques sur l' esprit des enfants qui les entendent ? Savent-ils qu'ils leur volent la capacité de se projeter dans l' avenir, et leur avenir même ?

          Les sottises ont fleuri avec eux : il ne pleuvra plus jamais......ceux qui voudront skier devront aller dans l' Himalaya, car ici il ne neigera plus...... les coquelicots disparaîtront (!)........ils ont même oser nous faire le coup du Perito Moreno.

          Celui-ci est un glacier immense, sur le lac Argentino en Patagonie.

Wikipedia

Wikipedia

          Il se caractérise par le fait que, par vêlage, il détache d' énormes blocs de glace dans le lac. Et ceci de façon cyclique, en moyenne tous les quatre ou cinq ans. A n' importe quelle période de l' année.

          C' est d' ailleurs un point touristique connu, les visiteurs ont droit alors à un spectacle impressionnant. Des passerelles en bois ont même été aménagées pour les touristes.

Wikipedia

Wikipedia

          Bien sûr, on nous a présenté un de ces effondrements spectaculaires comme une conséquence du réchauffement climatique, ce qui était d' une honnêteté remarquable et discrédite plutôt la théorie !

          Je ne nie pas le réchauffement, mais l' importance de la culpabilité humaine. Claude Allègre, s' était élevé contre les interprétations délirantes de Nicolas Hulot, (qui n' hésite pas à polluer davantage et augmenter l' effet de serre, en circulant préférentiellement en hélicoptère), mais Claude Allègre, vrai scientifique, a disparu de la circulation.

          Aliénor d' Aquitaine, quand elle avait du aller vivre à Paris, après son mariage avec le roi de France, s'y plaignait de la puanteur des rues et regrettait le parfum des orangeraies qui entouraient Bordeaux en ce temps-là. Il faisait donc plus chaud que maintenant.

          J' ai appris, en cours d' Histoire, qu'il y avait, au temps de Louis XIV, une mini-glaciation. Il y a eu réchauffement ensuite, et l' humanité a survécu.

          Et je ne parle pas de ceux qui ont mis fin aux époques glaciaires. Comment diantre ont-ils pu se produire sans activités humaines. Ils ont du être importants pour venir à bout de l' immensité européenne des glaces. Et nous sommes là. Il est vrai que les hommes des cavernes faisaient du feu à tort et à travers !

          Faut-il donc que les hommes politiques ou autres, nous méprisent à ce point pour essayer de nous faire avaler n' importe quoi.

          Nous sommes peut-être un peuple bas du front, mais eux.......quelle bande d'irresponsables !

 

Voir les commentaires

2017-05-28T09:35:26+02:00

Pensée du dimanche - 28.05.17

Publié par divagations-et-balades

          En parlant de lui, Julien Gracq dénonçait " son agressivité pure, gratuite, incongrue " et " sa personnalité aux arêtes tranchantes comme un rasoir ".

          Lui, c' est Georges Clémenceau, dit " le Tigre ",  à cause de sa férocité verbale et de son ironie redoutable.

Wikipedia

Wikipedia

          Cet homme, à l' air de brave grand-père, était en effet redouté à l' égal d' un tigre. Il n' aimait pas cette comparaison et cet animal dont il disait : " Il est tout en mâchoire et peu de cervelle, cela ne me ressemble pas ".

          Issu d' une lignée de médecins et médecin lui-même, il fit une grande carrière politique, comme quoi, la médecine mène à tout.

          A l' Assemblée Nationale, où il me semble, d' après certains vieux documentaires, que l' esprit y flottait un peu plus haut que de nos jours,, certaines de ses formules sont restées célèbres.

          J' aime bien celle-ci :

          " La démocratie, c' est le pouvoir pour les poux de manger les lions ".

Pensée du dimanche - 28.05.17

Voir les commentaires

2017-04-30T08:57:21+02:00

La pensée du dimanche - 30/04/17

Publié par divagations-et-balades

          Hier, en me baladant sur un de mes sites préférés, (Minurne), je suis tombée, (ça va merci, juste un bleu à quelques neurones), donc, je suis tombée sur une pensée d' un de nos plus grands hommes, le sieur François-Marie Arouet, dit Voltaire, vous savez, celui, entre autres, de l' affaire Calas.

Peint par Quentin de la Tour - Wikipedia

Peint par Quentin de la Tour - Wikipedia

          J' aime cet éclat dans le regard qui montre la malice de celui qui est loin d' être a-roué comme le laisserait entendre son nom.

          A côté de son oeuvre littéraire, théâtre, poésie épique, contes et romans, et essais philosophiques, il a été historiographe du roi, et a écrit les premiers essais historiques modernes. On le considère comme le précurseur du déterminisme historique du XIXème siècle, et de l' histoire culturelle du XXème. Du moins, jusqu'à ce qu' un esprit éclairé du XXIème se rende compte que la culture française n' était qu' illusion.

          Or donc, M. Voltaire a émis une phrase dont la justesse m' a sautée aux yeux en ces temps confus que nous vivons. La voici :

     " La politique est le moyen qui permet à des hommes sans principes, de diriger des hommes sans mémoire ".

      Je vous souhaite un heureux 1er mai.

Wikipedia. Le muguet de mon jardin ayant émigré chez le voisin.

Wikipedia. Le muguet de mon jardin ayant émigré chez le voisin.

Voir les commentaires

2017-04-25T10:58:12+02:00

Les bras m' en tombent

Publié par divagations-et-balades

          Hélas, je crois que je suis larguée ! Comment comprendre, sinon par la soumission aux médias, les résultats de cette élection du premier tour.

          Je suis quand même interpelée par ce résultat. Il est exactement conforme à ce que presse écrite et surtout télévisuelle, nous annonçaient avec une belle unanimité, au cours d' un matraquage de masse comme je n' en ai jamais vu auparavant. Si unanimes, que certains, à l' étranger, ont trouvé ça.....étrange. D'autres disant même......." suspect ".

          Que ces médias appartiennent tous à des milliardaires qui se les partagent,

          Que ces milliardaires aient " vendu " E Macron comme une savonnette, faisant cyniquement la preuve que tout est vendable avec une bonne publicité,

          Que ledit Macron s' entraîne parait-il, depuis des mois à ce face à face avec MLP,

          Que ces mêmes médias nous annoncent maintenant, avec la même unanimité, le résultat du second tour, (Faut-il alors se déranger ?),

          Que M. Macron ait fêté sa victoire, comme si nous venions de voter le second tour,

          Que les Français aient à maintes reprises exprimé leur méfiance vis-à-vis de ces mêmes médias, et qu' ils aient malgré tout voter pour leur " produit " ,

                             Me gêne, et je ne comprends pas

          Que les Français aient affirmé plusieurs fois leur rejet de François Hollande, le précipitant au plus bas des sondages,

          Qu' ils aient exprimé leur ras-le-bol du socialisme qui a jeté le pays dans les bas-fonds de l' économie,

          Que le PS aient fait imprimé quatre millions de tracts promouvant E Macron,

          Et qu' ils aient voté pour lui, en oubliant qu' il était le conseiller économique de Hollande depuis 2012, puis son ministre,

                             Me gêne, et je ne comprends pas

          Que M. Macron ait manifesté un mépris total pour les femmes de France : " la majorité sont illettrées ",

         Qu' il ait affirmé publiquement, le quatre février dernier, que la culture française n' existait pas,

         Qu' il ait récidivé, le vingt et un du même mois, disant qu' il n' avait jamais vu l' art français,

         Et que, malgré tout, on vote pour ce négationniste de l' Âme française,

                             Me gêne, et je ne comprends pas

         Qu' il étale son ignorance stupéfiante en pensant que la Guyane est une île, que Villeurbanne est la banlieue de Lille, que l' on s' expatrie en allant en Guadeloupe, devrait le disqualifier d' office, et que pourtant on vote pour lui,

                             Me gêne, et je ne comprends pas

         Qu' il ait insulté la France en Algérie, l' accusant, à travers la colonisation, de crime contre l' Humanité et de barbarie,

         Qu' il essaie de se rattraper devant les Pieds Noirs par un " Je vous ai compris " dont la résonnance est encore si douloureuse pour eux, faisant de lui un ignare ou un provocateur malveillant, et que l' on vote pour lui,

                             Me révolte, et je ne comprends pas

          J' ai comme une petite lueur qui s' allume au fond de mon cerveau, et je vais m' arrêter là, car..........mes bras sont tombés !

  

image internet

image internet

Voir les commentaires

2017-04-23T10:16:55+02:00

La pensée du dimanche - 23/04/17

Publié par divagations-et-balades

          Aujourd'hui est un jour important pour notre avenir. Il s' agit de ne pas se tromper. Les conséquences pourraient être graves dans le monde tel qu' il est.

          Mais, même dans les circonstances les plus sérieuses, il n' est pas interdit, je dirais même au contraire, d' introduire un peu d' humour ou de dérision.

          Pour cela, je suis remontée dans un temps qui commence à paraître lointain : dans la première moitié du XXème siècle, en faisant appel à ....Groucho Marx.

Wikipedia

Wikipedia

          Il s' était inventé une démarche de poulet marchant à grands pas, avec une énorme moustache et des sourcils imposants, dessinés au bouchon brûlé, et portant de petites lunettes aux verres ronds. De plus, il mâchait un long cigare qui semblait perpétuel.

          Jouer un personnage arrogant, à l' humour corrosif en imitant l' accent new yorkais, avait fait de lui un des acteurs les plus populaires aux Etats Unis.

          Avec ses frères : Harpo, Chico et Zeppo, il formait un quatuor hilarant : les Marx Brothers, dont il était le chef de file.

          Son surnom de Groucho vient du verbe " to grouch " qui signifie ronchonner; ce qui veut tout dire.

          C' est à ce personnage que j' emprunte la pensée du jour :

          " La politique, c' est l' art de chercher les problèmes, de les trouver, de les sous-évaluer, et, ensuite d' appliquer de manière inadéquate les mauvais remèdes ".

BON VOTE !!!!!

Voir les commentaires

2017-04-16T06:11:00+02:00

La pensée du dimanche - 16/04/17 - OUPS !

Publié par divagations-et-balades

          Pendant plusieurs semaines, j' ai été tentée de propager la pensée que j' ose écrire ce jour. Son auteur lui-même ne l' a pas signée. Alors j' ai tergiversé.

          Et puis, il y a la campagne électorale, et l' indigence de certains, le creux de quelques autres, qui la rendent la plus consternante de toutes celles que j' ai connues, ont été comme un aiguillon planté dans un endroit inconfortable, et voilà, je me lance.

     " Si ton labeur est dur, et si tes résultats sont minces,rappelle-toi qu' un jour, le grand chêne a été un gland comme toi ".

La pensée du dimanche - 16/04/17 - OUPS !

          Oula ! J' ai honte !

La pensée du dimanche - 16/04/17 - OUPS !

Voir les commentaires

2017-04-02T15:13:23+02:00

La pensée du dimanche 02/04/17

Publié par divagations-et-balades

          Les perroquets sont beaux, gais, colorés et ils parlent, ce qui les rend fascinants. Mais je préfère le mainate religieux, beaucoup moins chatoyant car, "vêtu" seulement de plumes noires, mais quel parleur subtil, intelligent, observateur et qui imite si bien la voix humaine qu' il arrive souvent que l' on ne puisse faire la différence.

Wikipedia

Wikipedia

          Je me demande si chez les humains, il n' y a pas d' un côté les beaux-parleurs, style perroquet, dents blanches (et carnassières), bien coiffés, bon chic bon genre, débitant avec assurance poncifs et phrases creuses en de grandes envolées lyriques, et les autres, à l' allure sobre, à la parole mesurée et ne s' acharnant, sur le mode austère, à ne dire que les mots intelligents et utiles.

          Pourtant, le beau-parleur rassemble un bel auditoire, suspendu à ses lèvres, s' esbaudissant de l' emballage, tout en faisant fi du contenu. Cela me fait penser à Alain Bentolila quand il dit : " la prépondérance du parleur efface toute capacité à se prononcer sur le contenu des choses ".

          Je crois cette phrase très juste. Le beau-parleur, si on l' entend, ne dit que des banalités passe-partout pour que chacun croit y trouver ce qu' il cherche; il est ignare, inculte, mais peu importe, il soulève l' auditoire et lui fait croire qu' il est le sauveur de la patrie, alors qu' à ses yeux, celle-ci, ringarde, ne vaut que d' être délayée dans un méli-mélo multiculturaliste qui comblera cette absence de culture française, inexistante puisque il ne l' a jamais vue.

          Mais si on l' écoute !!!! On se rend compte que ce bel oiseau, surgi comme sur un claquement de doigts, n' est qu' une marionnette vide. Ses fabricants lui ont appris ce qu' il faut dire et qu' importe s' il dérape, emporté par sa suffisance et son aplomb, et laisse apparaître au grand jour la vacuité de ses propos, son inculture et son ignorance élémentaires. L' essentiel n' est pas là, mais dans sa capacité à faire croire.

          Alors, on se rend compte qu' il n' est qu' une occasion, que son beau plumage est un peu terni par les poussières de cinq années passées au gouvernement, et qu' il n' est peut-être que l' avatar d' un monarque usé et matois, qui l'a choisi et formaté pour survivre à travers lui, avec ses amis, dans un recyclage qui fleure bon la naphtaline.

          Me vient alors cette phrase inquiétante trouvée dans le  " Marchand de Venise " de Shakespeare :

       " Le monde reste dupe des ornements. Au tribunal, le plaidoyer le plus retors et corrompu,porté par la grâce d' une belle voix, n' occulte-t-il pas la substance du mal ? ".

La pensée du dimanche 02/04/17

Voir les commentaires

2017-03-26T05:22:00+02:00

La pensée du dimanche - 26/03/17

Publié par divagations-et-balades

          Un grand vent est en train de souffler, et les palmiers, face à la fenêtre de mon bureau, sont tout échevelés. En contrepartie le ciel est bleu.

La pensée du dimanche - 26/03/17

          Sur la France aussi souffle un grand vent, mais il n' y a pas de contrepartie.

          Mais que se passe t' il dans ce pays devenu fou ? Si je regarde derrière le rideau de fumée, j' ai peur.

          Oui, j' ai peur, parce que toutes nos valeurs sont inversées, ou piétinées.

          Parce que nous sommes rentrés dans la République des juges, et que c' est le prélude à l' arbitraire. Parce qu' il suffit d' un article dans un journal satirique pour qu' instantanément se déclenche une juridiction exceptionnelle qui semble avoir été créée pour ce genre d' occasion.

          Parce que, un peuple prompt à condamner avec une jubilation malsaine, a oublié un des fondements de la justice de ce pays : la présomption d' innocence.

          Parce que, avance sur une sorte de voie royale, ouverte et entretenue par des médias qui ont oublié neutralité et impartialité, un jeune Rastignac aux dents de loup et au sourire carnassier, qui dit tout et son contraire dans le seul but de plaire à tout le monde, qui promeut un parti ni droite ni gauche, mais les deux à la fois en une synthèse diabolique, qui anesthésie les foules qui ne réfléchissent plus, et qui, sous le charme de l' hypnotiseur, oublient que ce parti synthétique a déjà existé, en URSS, en Allemagne de l' Est.......et existe encore en Corée du Nord ou au Vénézuela, et que cela s' appelle : la dictature.

          Alors oui, j' ai peur, moi qui croyais n' avoir jamais peur de rien. Mais là !!

          Quand le peuple devient aveugle et se laisse manipuler dans une sorte de délectation morose !

          Quand un président qui a conduit le pays dans un désastre économique et moral, exerce un tel pouvoir de nuisance, et le nie farouchement en ayant le culot monstre de se parer des plumes du parangon de vertu, alors qu' il se vantait il y a guère de tout savoir et de surveiller de près un ancien président qu' il pensait avoir face à lui, quand il pensait encore, avant son éclair de lucidité, qu' il l' affronterait lors de l' élection suprême.

          Je vais revisiter Pascal Mourot, le journaliste fondateur de Fil-info-France, celui qui disait, et ne l' a pas oublié : Un journaliste digne de ce nom, ne doit rendre de compte qu' à ses lecteurs.

          On ne lui donne guère la parole dans l' étrange lucarne. Bien sûr, il n' est pas trop bien-pensant !

          C' est à lui, cependant, que je vais emprunter la pensée du jour. Puisse t' elle réveiller l' esprit critique endormi, et secouer les indifférents qui se vantent de ne pas faire de politique, comme si c' était une gloire, alors que tout est politique, et qu' ils en subissent les effets au lieu d' essayer de l' infléchir.......tant qu' il en est temps !

          Je ne sais pas qui est coupable ou pas, mais au nom de quoi irais-je m' élever en procureur en bafouant la présomption d' innocence, et je crois que la seule chose qui compte dans les temps dangereux que nous vivons, ce n' est pas essentiellement l' homme, mais le programme le plus susceptible de faire du bien au pays.

        Alors, voici ce que dit Pascal Mourot :

  " La propagande gaze nos esprits, comme l'information le libère "

    

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog