Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

pensees

2021-06-27T18:38:42+02:00

la philo du lundi - Epitaphe

Publié par divagations-et-balades

         Je ne pense pas que l'on mette une épitaphe sur ma tombe, je ne vois pas quoi et pourquoi d'ailleurs. Dans le meilleur des cas j'irai dans le caveau de famille, sinon....à la fosse commune.

          Mais si j'avais été un célèbre rabbin du XVIème siècle en Europe Centrale, j'en aurais eu une dont celle-ci qui me plait bien et qui amène à réflexion :

     " La vérité étant le plus précieux de tous les biens, il faut en user avec modération et retenue ". 

       C'est peut-être pour cela qu'on dit que toute vérité n'est pas bonne à dire !

          Modération et retenue....comme pour l'alcool !!!

          A écouter certaines chaînes de télé, il semble que ce conseil soit bien suivi, et même....au-delà !

          Je ne veux pas être taxée de " complotiste " mais......Bon, passons.

          J'ai essayé de retrouver le nom de ce vieux rabbin lu dans un livre récemment, mais je n'y arrive pas. C'est énervant !

          Qui peut-il bien être ? 

     * Moïse Issertès ?

la philo du lundi - Epitaphe

          Ce brillant talmudiste était aussi kabbaliste, astronome, philosophe..... ce pourrait être lui ??? Ou bien :

     * Salomon Louria, avec qui il correspondait ?

          J'ai cru l'avoir trouvé en la personne de Joël Sirkis, rabbin polonais auteur de commentaires sur le Talmud de Babylone, car son tombeau accompagnait sa biographie

la philo du lundi - Epitaphe

          Mais les inscriptions ne correspondent pas.

          Alors.....Mordecaï Jaffe, autre éminent kabbaliste de la même époque ???

          Je ne sais pas, mais cette épitaphe me plait beaucoup, alors je la livre à la réflexion de tous ceux qui me feront le plaisir de la lire.
A bientôt !

Voir les commentaires

2020-12-28T08:50:00+01:00

La philo du lundi 28.12.2020

Publié par divagations-et-balades

          Peut-être ai-je déjà parlé de cette pensée de Saint Augustin, cet évêque d' Hippone qui fut pendant huit siècles, le plus grand penseur du monde occidental.

          Avant d'être théologien, il fut philosophe, et ce n'est qu'assez tard qu'il embrassa le christianisme.

          Alors, peut-être suis-je en train de bégayer, mais qu'importe, car je trouve que cette pensée de ce natif de Thagaste, l'actuelle Souk Ahras, dans cette Algérie qui était alors le pays des Berbères.

Fresque de Botticelli, dans l'église Ognissanti de Florence

Fresque de Botticelli, dans l'église Ognissanti de Florence

          .....est encore très adaptée à ce que nous vivons actuellement, alors la voici :

               " L' espérance a deux filles superbes : le courage, pour que ce qui doit être soit; la colère, pour que ce qui ne doit pas être ne soit pas ". 

Voir les commentaires

2020-12-13T10:21:19+01:00

La pensée du dimanche 13.12.20 : Eloge de la folie

Publié par divagations-et-balades

          Mais non, je ne vais pas plagier Erasme !

          Un éminent confrère, le Professeur Fourtillan, a osé participer et donner son avis dans le documentaire si gênant : Hold-up. Mais voilà, son avis a déplu car il a dévié de la doxa, alors......hop ! un décret du préfet de sa région et cet éminent professeur a été, contre son gré évidemment, hospitalisé en.......psychiatrie !

          Aurait-il le cerveau grillé ce brave professeur ?

La pensée du dimanche 13.12.20 : Eloge de la folie

          A mon avis, non, par contre.......le préfet !!!

          Un autre confrère, le Docteur Bellier a subi les foudres de l'agence régionale de santé de son lieu d'exercice, qui l'a suspendu pendant cinq mois.

          Et pourquoi ? parce que, en bon médecin prenant soin de la santé des gens, il a dit que ce masque que l'on impose à un peuple si terrorisé qu'il ne réfléchit plus, non seulement ne sert à rien, (et il ne le porte donc pas), mais en plus est toxique et générateur d'infections bactériennes et mycosiques, ainsi que le démontre une étude randomisée danoise publiée il y a quelques semaines.

          Alors, je crois que nous sombrons dans la folie, la vraie, pas celle imaginaire du Professeur Fourtillan.

La pensée du dimanche 13.12.20 : Eloge de la folie

          Heureusement, dans cette folie ambiante, mais qui a quelques résonnances.....nauséabondes selon un des mots favoris de nos politiciens, il reste un virus poli, prévenant, qui se révèle un peu fêtard, mais n'est-ce point la période ? Alors, ce virus, redevenu noctambule, a eu la civilité de téléphoner à nos autorités de santé officielles et à nos " zélites " afin que des précautions soient prises lors de ses sorties vespérales et nocturnes. Et avec la réactivité fabuleuse qu'on leur connait..........vlan ! couvre-feu. Comme pendant la guerre. D'ailleurs, nous sommes en guerre, notre Président l'avait dit.

          Ce qui est dommage, c'est que les cloches de couvre-feu n'existent pas dans toutes les villes, ce serait sympa de les faire sonner pour l'annoncer. Peut-être qu'à Bordeaux, on pourrait faire sonner la grosse cloche !!!

La pensée du dimanche 13.12.20 : Eloge de la folie

          Ou alors......mais oui.......les sirènes ! Il y en a sur le toit de toutes les mairies, et puis cela recréerait l'ambiance !

          Nous vivons une époque formidable ! Elle n'est pas belle la vie ?

La pensée du dimanche 13.12.20 : Eloge de la folie

          Et pour finir, une petite pensée de George Orwell :

          " En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire ".

Voir les commentaires

2020-09-21T05:50:00+02:00

Juste une remarque !

Publié par divagations-et-balades

          Tous les soirs, des bandes passantes sur nos écrans de télévision, entretiennent la peur, virant à la psychose, en énonçant le nombre de " cas " de covid-19 détectés par les tests du jour.

          Fort bien, mais.........ces chiffres ne veulent rien dire..........

          Pourquoi ? Décortiquons :

     * 7000 " cas " en moyenne par exemple : OK mais sur combien de tests ? Sans cette référence cela n'a aucun sens.

     * J'ai entendu dans ma voiture, quelqu'un, vanter sur France Info, les 700000 tests effectués dans la semaine. Supposons donc 100000 tests par jour.

     * 7000 " cas " sur 100000, cela fait..........1,428% de positifs. En fonction de la progression quotidienne du nombre de " cas ", qui sont presque doublés maintenant, on oscille donc entre 1 et 3%.

           De quoi maintenir la panique dans le pays !

     * Pourquoi ne pas mentionner plutôt les 97 à 99% de négatifs ?

         Serait-ce trop rassurant ?

          Et l'on va en trouver de plus en plus car, beaucoup s'enrhument aux premières rosées de septembre, et le rhume banal, vous savez, celui qui guérit en sept jours si on le traite et en une semaine si on ne le traite pas, est dû à........un coronavirus. Eh oui, c'est une grande famille.

          Parlons des  fameux " cas ". Ce terme ambigu et peur aidant, fait qu'ipso facto, on pense " contaminés ". D'ailleurs, au cas où l'on ne l'aurait pas compris certains médias le précisent.

     * Les personnes positives au test ont rencontré le virus et fabriqué des anticorps. Elles sont dans la grande majorité des cas, asymptômatiques et ne transmettent pas le virus. Et pourtant, les mesures deviennent de plus en plus coercitives et stupides. Qu'est-ce que l'interdiction de consommer debout dans un café ou un restaurant vient faire avec la covid-19 par exemple ?

          Alors ! C'est bientôt fini ce cirque ?

      Je rappelle au passage que la grippe saisonnière a fait 13000 morts en France l'année dernière, je n'ai pas souvenir de telles gesticulations, ni pour les épidémies précédentes d'ailleurs.

 

Juste une remarque !

Voir les commentaires

2020-09-20T05:42:00+02:00

La pensée du dimanche- 20/09/20

Publié par divagations-et-balades

          Ce week-end, pour nous, c'est le premier de l'an, la tête de l'année : Rosh Hachana. Alors je suis allée chercher la pensée d'un de nos grands érudits contemporains, malheureusement décédé au mois d'août dernier : Adin STEINSALTZ.

La pensée du dimanche- 20/09/20

          J'adorais l'écouter et j'y ai passé des heures. Au cours de l'un de ses discours en mille neuf cent quatre vingt quatorze, déjà il avait abordé le problème de la décadence et de son danger " d'endormissement ".

     " Le phénomène de décadence ne surgit pas comme une catastrophe soudaine, mais plutôt comme un processus continu d'appauvrissement auquel on s'habitue et qui finit par devenir la norme ".

               ET SI ON SE REVEILLAIT !!!

Voir les commentaires

2020-09-16T16:46:56+02:00

Juste une question

Publié par divagations-et-balades

          Bien évidemment bête, restons dans le contexte actuel.

          D'abord, une petite photo :

Juste une question

          Vous voyez ce que c'est ! C'est celui de ma soeur, moi, je n'en ai pas, je suis en bonne santé et j'entends le rester. La pauvre se sacrifie et fait les courses, vite pour ne pas le garder trop longtemps.

          Comme je suis curieuse, j'ai lu le petit papier à l'intérieur du sachet et...........que vois-je ????

                            Ce masque n'est pas médical !!!!

 

 

Juste une question

          Mais non, je n'ai pas la berlue. Mais alors ???? Ce masque n'est-il pas censé éviter la contagion par ce facétieux de coronavirus, qui sait, par exemple, que dans un bar il doit laisser tranquilles les consommateurs assis, mais peut s'en prendre à ceux qui, bravant l'interdiction, osent consommer debout ?

          Cela me rappelle qu'au mois de mai, ma soeur avait reçu de la mairie de notre bled, un masque " en cadeau ", pour qu'elle soit protégée et protège les autres de ce virus couronné. Il y avait une lettre d'accompagnement. En la lisant, j'entendis ma soeur éclater de rire; sans un mot, elle me tendit la lettre, la voici, y sont soulignés les motifs de la rigolade.

clic gauche pour mieux lire

clic gauche pour mieux lire

          Déjà, alors que nous étions, parait-il, encore à ce moment-là en pleine épidémie, ce masque n'était pas à usage sanitaire, et pourtant, il devait la protéger ainsi que toute personne l'approchant, dont moi.

          Alors, ma question : si ce masque, dont depuis on généralise le port, n'est pas à visée sanitaire, donc inefficace, A QUOI SERT-IL ?

          Je suppose que ce n'est pas pour le plaisir sadique de priver de leur pleine ration d'oxygène coeur et cerveau ? Que ce n'est pas pure malveillance en faisant s'étouffer les gens par ces temps de chaleur. Même notre Président s'est étouffé avec, on voit qu'il n'a pas l'habitude de le porter si les cameras ne sont pas là.

          Si je me laissais aller à mon mauvais esprit, je dirais qu'on crie moins fort quand on est masqué, mais je préfère laisser le mot de la fin à une dame inconnue entendue il y a quelques jours :

          " C'est vrai, ce masque est inefficace, mais il sert à sauver des vies ".

          Est-ce que ça existe des championnats des meilleurs oxymores ? 

Voir les commentaires

2020-09-14T17:58:40+02:00

La méditation du lundi 14/09/20

Publié par divagations-et-balades

          Aujourd'hui, j'ai décidé de livrer une simple phrase sur laquelle je dirais que je suis tombée par hasard, si Einstein n'avait pas dit qu'il n'y avait pas de hasard, mais D. se promenant incognito.

          C'est un certain Göring de sinistre mémoire, inventeur et chef de la non moins sinistre Gestapo, qui l'a proférée dans les années maudites. Il aurait du réfléchir avant car, l'application de cette phrase, l'a conduit au procès de Nuremberg et au bout d'une corde.

          La voici :

  " Si vous pouvez trouver quelque chose pour l'effrayer, alors vous ferez du peuple ce que vous voulez "

      No comment.

Voir les commentaires

2020-06-15T05:30:00+02:00

La méditation du lundi - Et si.......

Publié par divagations-et-balades

          On ne le voyait pas, mais on le savait là, assis sur un nuage dont la noirceur et la forme de tête de chien enragé, disaient l'intensité de sa fureur.

La méditation du lundi - Et si.......

          Il observait ses créatures, ces humains à qui il avait fait cadeau de la vie dans un moment dont il se demandait maintenant s'il avait été bien réfléchi.

          Dès le début ils l'avaient déçu. Pourtant, après leur création, il s'était retiré pour leur donner un deuxième cadeau, aussi inestimable que le premier : le libre-arbitre, donc, en fait, la liberté de penser, de dire et de faire.

          Et qu'en faisaient-ils ? C'était à qui voudrait imposer ses vues en empêchant les autres d'avoir un avis différent.

          Ils avaient oublié qu'il y avait " humain " dans le mot " humanité " pour ne plus être que les robots d'une pensée dominante.

          Même la médecine, essence même de l'humanisme, était devenue l'apanage de pseudo-techniciens qui, en ayant trahi ses lois fondamentales, combattaient âprement qui en avait conservé le sens.

          Ils avaient mis hors-la-loi les dix commandements qui étaient la colonne vertébrale leur permettant de vivre ensemble.

          Il leur avait pourtant donné une première leçon, et avait espéré qu'elle serait comprise, en organisant un déluge purificateur. En leur laissant toutefois la chance de tout recommencer en suivant la voie droite.

          Il s'était amèrement trompé.

          Et si un deuxième déluge ................

          Il convoqua Noé.

     * Serais-tu partant pour une autre balade en bateau ?

     * Quoi ! Encore une arche ? Tu n'as pas compris que cela ne sert à rien ? Ces créatures ne comprennent jamais rien,, elles se comportent comme des animaux parce que leur cerveau s'est vidé. Laisse tomber et repartons dans l'Eden où l'on est heureux et tranquilles.

     * Alors on organise un bon petit déluge définitif et bon débarras ?

     * Oui. Et ne compte pas sur moi pour lancer le canot de sauvetage. Quoi ! Tu fais la moue ? C'est ton orgueil qui est blessé ? C'est un échec, point barre !

     * Mais tous les mondes ont droit à une deuxième chance. Je ne leur demande pas de croire en moi, mais seulement de respecter les règles pour vivre ensemble en harmonie sans troubler la musique des sphères. Et qui sait ? peut-être pourrons-nous, un jour, signer une deuxième alliance !!!

 

La méditation du lundi - Et si.......

          Ah ! C'est beau l'optimisme ! dit Noé, et il partit en haussant les épaules.

Voir les commentaires

2020-03-01T10:41:52+01:00

La pensée du dimanche - Ainsi va la vie

Publié par divagations-et-balades

          Si l'on réfléchit, c'est bizarre la vie. Dès nos premiers jours, notre mémoire se met en ordre de marche pour enregistrer toutes ces choses qui vont faire notre vie. Une succession hétéroclite de joies et de peines, de rencontres et d'oublis, de temps d'école et de vacances, de promesses et de déceptions....de naissances et de morts, toutes deux sources de grands mystères; de quoi ma vie sera t-elle faite ? Qu'est-ce que la mort ? Les deux sont fascinantes parce qu'inconnues à la base.

          Sont-elles les deux faces de la même pièce ? Un jour, je saurai.........ou pas. Zut !

          Il y a quelques jours, c'était " son anniversaire ". Quatorze ans déjà que je ne peux plus lui souhaiter de vive voix. Alors, j'allume une bougie et peut-être en voit-il la flamme qui lui dit que je ne l'oublie pas.

          C'est une bougie mémorielle, et sa flamme contient tous les souvenirs. Tout ce qui a fait que notre vie était singulière, toute cette accumulation de choses insignifiantes et précieuses.

          Comme le chantait Dean Martin : " Memories are made of this ".

          Et je me rappelle cette phrase de Victor Hugo : 

       " Tu n'es plus là où tu étais, mais tu es partout où je suis "

La pensée du dimanche - Ainsi va la vie

Voir les commentaires

2020-02-01T19:39:01+01:00

La pensée du dimanche : La loi c'est la loi.

Publié par divagations-et-balades

          Connaissez-vous le chinois ? Tsss  ! Tsss ! Non, je ne vais pas parler du coronavirus, mais du nom que les Chinois donnent à notre pays, avec un certain humour quand même : Fà Gùo, ce qui veut dire : Pays de la loi.

          Bien vu ! Nous en avons plein. En fait.......de plus en plus, car chaque gouvernement nouveau veut en rajouter à la liste précédente, tant et si bien qu'elles vont finir par nous écraser. Ce n'est pas le ciel qui va tomber sur la tête des irrésistibles Gaulois que nous sommes, mais l'amoncellement des lois.            Ont-elles perdu l'esprit ?

          Montesquieu avait-il prévu cette frénésie ? En tout cas, un certain Nicolas Gomez Davila, spécialiste en citations et aphorismes, a proféré des paroles assassines à ce sujet.

          Qui était ce monsieur à la langue pointue ? Un écrivain colombien du XXème siècle, philosophe et moraliste, né et mort à Bogota. 

La pensée du dimanche : La loi c'est la loi.

          Les quatre vingt années de sa vie ne furent pas un long fleuve tranquille.

          Pendant son enfance, il dut rester alité pendant deux ans pour une grave pneumonie. ( Un coronavirus ??? Pardon !). Plus tard, un accident de polo lui brisa les hanches.

          Il passa une partie de sa jeunesse à Paris, mais dans les années trente, il retourna en Colombie et ne revint jamais en Europe.

          Voilà ce qu'il a dit au sujet des lois et qui, dans sa bouche a un petit je ne sais quoi de pathologique :

          " Les sociétés mourantes accumulent les lois comme les hommes mourants accumulent les remèdes ".

Rassurant non ?

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog