Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

pensees

2018-12-30T14:35:17+01:00

La pensée du dimanche 30/12/18 : La vie devant nous

Publié par divagations-et-balades

          Victor HUGO a dit un jour que :

     " Les plus belles années de notre vie sont celles que nous n'avons pas encore vécues ".

          Jusqu'à maintenant j'adhérais parfaitement à ces paroles, avec un optimisme inébranlable, et aujourd'hui..........voilà que j'ai quelques doutes. Oui, moi, que l'on surnommait Miss Gadget, toujours à l'affût des nouveautés, surtout en physique, et qui rêvais du temps où les robots nous dégageraient de tous les travaux ennuyeux, je deviens méfiante.

          Pas parce que mon idiot de robot aspirateur se cogne partout, prouvant ainsi que l'intelligence artificielle ne l'a pas encore atteint, mais parce que l' IA, comme on dit quand on est branché, (évidemment), s'étale de plus en plus et que nos gouvernants s'enthousiasment pour elle.

          Alors, cet engouement me semble suspect, parce que, par exemple :

     * voitures sans chauffeur. (Quelle horreur, moi qui ai toujours aimé conduire et qui aime toujours, et que je m'ennuyais déjà, quand, aux Etats-Unis, j'avais une voiture à boite automatique !)

     * consultations médicales par internet. (Quelle horreur, et le rapport singulier médecin/malade alors ! Et je pense à l'un de mes vieux maîtres, un des derniers de cette longue tradition de cliniciens remarquables, qui nous disait : " quand un patient rentrera dans votre cabinet, dès le premier regard vous devrez avoir 50% du diagnostic ").

          Tout cela me rend méfiante parce que je pense que l'individu sera rendu passif, et que cette passivité conduira à l'asservissement.

          Et qu'est-ce j'ai appris aujourd'hui ! La Chine expérimente dans plusieurs grandes villes, le " crédit social ". Cela implique une surveillance étroite des citoyens, grâce à l'IA, qui ont tous droits à un certain capital de crédits sociaux, mais si l'un de leurs comportements se révèle déviant, comme traverser hors des clous par exemple, il en perdra quelques-uns, n'aura plus accès aux hôpitaux, et son portrait sera affiché en grand sur les murs de la ville. Entre autres.

          Oups ! Où allons-nous ? car je crains que ce système ne séduise d'autres gouvernants de notre pauvre monde. Sous une forme ou sous une autre. Mais nous finirons par devenir des esclaves dociles ayant perdu à jamais l'idée d'enfiler un gilet jaune, une humanité à qui le gris ira si bien.

          Et s'il y avait un autre danger ! Quand nous passerons de ce robot joueur,

La pensée du dimanche 30/12/18 : La vie devant nous

          A celui-là, déjà moins souriant,

La pensée du dimanche 30/12/18 : La vie devant nous

          Ou à celui-ci, beaucoup plus inquiétant.

La pensée du dimanche 30/12/18 : La vie devant nous

          Qu'est-ce qui nous garantit que trouvant les humains trop primaires et inutiles, ils ne décideront pas de nous parquer dans des réserves comme matériel d'expérimentation, ou de nous éradiquer.

          Et dans nos rues, nous laisserons la place à des androïdes tels celle-ci :

La pensée du dimanche 30/12/18 : La vie devant nous

          Science fiction ? Ou pas ?

          Et la pensée de Victor Hugo dans tout ça ? Malgré mes doutes j'y crois toujours, ne serait-ce que parce que je suis curieuse et pour être là et me rebeller pour aider à refaire un monde humain....au cas où.....Et parce que je crois toujours que la vie est le plus beau cadeau que nous ayons jamais reçu.

Voir les commentaires

2018-12-15T19:25:02+01:00

Pensées au fil de l'eau

Publié par divagations-et-balades

          Se promener au bord de l'eau incline à la méditation, du moins quand elle n'est pas trop tumultueuse comme l'océan souvent, ou parfois, ma capricieuse Garonne.

          Il y a quelques semaines, je me suis promenée au bord de la Loire, très placide à cet endroit, à l'heure où le soleil, fatigué de sa journée, se laissait aller à l'éclabousser.

Pensées au fil de l'eau

          Par endroit, le fleuve semblait transformé en lac, bordé de feuillages auxquels le soleil déclinant offrait des touches d'or.

Pensées au fil de l'eau

          Les photos ont une grande puissance évocative et m'ont ramenée vers ces lieux, en une agréable promenade mentale.

          En laissant mes pensées glisser librement au fil de l'eau, je prenais le risque d'en laisser venir de saugrenues. Cela n'a pas manqué. Allez savoir pourquoi il m'est revenu avoir fait un rêve bizarre et récent: J'étais dans un monde que les Humains partageaient avec des Gorilles harnachés comme des chevaliers du Moyen-Âge. Et il me semble que nous n'étions pas les maîtres ! Pourtant, il y a des lustres que je n'ai revu La planète des Singes, ni relu le roman de Pierre Boulle.

Pensées au fil de l'eau

          Mystère de l'inconscient !!!! Mais, voilà que quelques jours plus tard, une information me saute aux yeux et m'interpelle : Un scientifique chinois a annoncé avoir modifié le génome de deux petites filles jumelles qui venaient de naître.

          Cette annonce a été accueillie avec effarement par la communauté scientifique, et je trouve qu'il y a de quoi. C'est la première fois, à ma connaissance, que l'on touche à ce que l' Être Humain a de plus intime et de plus sacré : son ADN. Et ceci s'est fait dans le plus grand secret. Pour la première fois, en dehors de la période nazie, l' Être Humain a été pris comme cobaye. Et bien sûr, sans son consentement.

          Alors voilà deux petites filles qui sont " changées " de manière irréversible. Mais aussi leur future descendance, car la modification génétique est transmissible.

          On peut alors se poser la question : Quelles seront les conséquences de cet élément nouveau introduit dans la lignée humaine ? Physiologiques ? Psychologiques ? Et si de nouveaux problèmes apparaissent, saura t'on les résoudre ?

          Toutes les communautés scientifiques du monde, y compris la chinoise, ont condamné cette manipulation contraire à un consensus éthique.

          MAIS..........si cela devait se reproduire dans l'avenir, il faudrait d'abord en discuter et organiser un débat approfondi......disent les instances mondiales.

          Cela signifie donc que la porte n'est pas fermée, et que l'on pourrait potentiellement " tripoter " le génome humain........pour des raisons humanitaires bien entendu, ce qui, vrai ou faux, justifierait n'importe quelle transgression éthique.

          Alors, rassurant ou pas ?

Voir les commentaires

2018-12-02T10:25:28+01:00

La pensée du dimanche 02/12/18 : La vie en rose

Publié par divagations-et-balades

          Quand, le matin, on a un tel spectacle sous les yeux, on prend soudain conscience de la merveille qu'est la vie, ce cadeau magique que nos parents nous ont fait; jamais nous n'en aurons de plus beau.

La pensée du dimanche 02/12/18 : La vie en rose

          Et le hasard faisant bien les choses, ( mais, est-ce bien le hasard ? ), je suis tombée sur un texte de Mère Teresa qui me semble primordial : 

       " La vie est une chance, saisis-la.La vie est précieuse, prends-en soin.La vie est un combat, accepte-le.La vie est le bonheur, mérite-le.La vie est la vie, défends-la.". 

La pensée du dimanche 02/12/18 : La vie en rose

Voir les commentaires

2018-10-14T05:59:00+02:00

La pensée du dimanche 14/10/18 - Incorrect

Publié par divagations-et-balades

          Nos ancêtres savaient faire montre d'esprit judicieux et de bon sens, et il n'est point besoin de remonter bien loin dans le temps, pour trouver quelqu'un qui exprime une sentence qui s'accorde très bien au temps que nous vivons.

          Ces sentences, je les prends comme antidote au " politiquement correct " si à la mode actuellement,et auquel on ne me fera jamais adhérer, mais aussi comme un signal d'alarme, parce que ce " politiquement correct " est en train de stériliser les cerveaux de nos contemporains, et de tuer toute velléité d'esprit critique.

          Alors, Charles Péguy, au secours !!! Et puisse votre pensée contrecarrer cette tentative d'étouffement de notre faculté de raisonner librement, et de nous façonner une pensée dirigée.

          " Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée.C'est d'avoir une pensée toute faite ".

 

Charles Péguy par Jean-Pierre Laurens

Charles Péguy par Jean-Pierre Laurens

Voir les commentaires

2018-09-23T19:06:17+02:00

la pensée du dimanche 23/09/18 - Ehpad du futur

Publié par divagations-et-balades

          Quelquefois dans l'Histoire, naît un visionnaire; Georges Bernanos en quelque sorte en fut un. Peut-être à son insu.

          Mais, il n'est pas connu pour cela. Il est un écrivain hanté par les péchés de l'Humanité, le combat spirituel du Bien et du Mal. Ces thèmes sont les fondements de ses romans peut-être les plus connus : Sous le soleil de Satan et Journal d'un curé de campagne.

          Georges Bernanos, né en mille huit cent quatre vingt huit, a donc fait la Première Guerre Mondiale, où il a été plusieurs fois blessé.

          Il est mort relativement jeune, en mille neuf cent quarante huit. D'un naturel pessimiste, il commença à écrire " Sous le soleil de Satan " en mille neuf cent vingt, encore très marqué par la guerre. Pour lui, à cette époque, le monde avait un visage qui devenait hideux. Il pensait aussi que sa vie serait courte et disait ne pas vouloir mourir sans avoir témoigné.

          En mille neuf cent trente et un, il écrit un livre polémique dans lequel il exprime mépris de la bourgeoisie et détestation des Juifs; il y fustige aussi un patriotisme " perverti " qui humilie l'ennemi allemand vaincu au lieu de le respecter. Ses idées étaient-elles toutes respectables ?

          En mille neuf cent trente huit, en exil volontaire aux Baléares pour raison financière, il publie un autre roman très connu : Les Grands Cimetières sous la Lune. Celui-ci est un pamphlet violent contre le franquisme.

          Mais, j'ai parlé de son côté visionnaire, et j'ai trouvé une de ses phrases qui l'illustre plutôt bien, surtout quand on pense qu'elle a été émise il y a plus de soixante dix ans :

     " Cette civilisation mécanique finira par promener autour de la Terre, dans un fauteuil roulant,une humanité gâteuse et baveuse torchée par des robots ".

 

la pensée du dimanche 23/09/18 - Ehpad du futur

Voir les commentaires

2018-09-03T18:57:54+02:00

La méditation du lundi - Adolf : le retour

Publié par divagations-et-balades

          Nous avons eu Ray Kurzwell et ses chimpanzés du futur, nous avons maintenant Francis Crick et je peux assurer que ce n'est pas mieux et peut-être même pire.

          Enfin, quand je dis que nous l'avons, ce n'est pas tout à fait exact puisque ce monsieur est mort en 2004, mais nous avons sa découverte et sa pensée.

La méditation du lundi - Adolf : le retour

          Francis Crick nous a donné avec James Watson et Maurice Wilkins une des clés de la compréhension du vivant en découvrant la structure de l' ADN.

          Jusque là tout va bien, mais, par une espèce de fatalité tragique, Francis Crick est parti dans une dérive dont la folie est encore plus dangereuse que celle du père du transhumanisme.

          Ecoutez-bien ou plutôt, lisez-bien : 

               " Aucun enfant nouveau-né ne devrait être reconnu humain avant d'avoir passé un certain nombre de tests portant sur sa dotation génétique.S'il ne réussit pas ces tests, il perd son droit à la vie ".

          Est-ce que cela ne vous rappelle rien ? Il faut plonger environ quatre vingt années en arrière, dans un pays voisin : l' Allemagne. C'est là qu' en décembre 1935, un fou sanguinaire nommé Heinrich Himmler, chef de la sinistre SS, décida d' ouvrir des maternités très particulières où les nazis ont tenté de créer une race supérieure de Germains nordiques, censés régner sur le monde pendant 1000 ans. Après une sélection raciale rigoureuse, des femmes enceintes d'un SS ou d'un soldat allemand " conforme " y donnaient naissance à ces enfants parfaits, blonds aux yeux bleus.

          Ces maternités étaient appelées : Lebensborn. Il y en avait en France pendant la guerre.

La méditation du lundi - Adolf : le retour

          Ces enfants étaient remis à la SS en vue de constituer l' élite du futur Reich de 1000 ans rêve du fou en chef : Adolf Hitler.

          Mais il y a eu pire : la politique eugéniste officielle du Troisième Reich. Et c'est là exactement que Francis Crick rejoint Adolf.

          Entre 1933 et 1945, les enfants handicapés étaient euthanasiés selon un programme spécial : Aktion T4. Il y a eu aussi un vaste programme de stérilisations contraintes, et on estime à environ quatre cent milles le nombre de personnes stérilisées pendant cette période.

          Comment, moins de soixante dix ans après toutes ces horreurs, une telle idée a t'elle pu germer dans la tête de Crick ?

          Il existe une technique dite CRISPR-Cas9 servant pour les manipulations génétiques, et qui donne peut-être à ceux qui l'utilisent le sentiment d' un pouvoir vertigineux qui les emmène à la folie.

          Les avants fous se sont'ils échappés de la littérature fantastique ?

La méditation du lundi - Adolf : le retour

Voir les commentaires

2018-08-27T10:53:50+02:00

La méditation du lundi - Ombre et Lumière

Publié par divagations-et-balades

          Quand on est enfant, l'obscurité est effrayante, et c'est particulièrement angoissant dans la chambre, car, tout le monde sait que les monstres en profitent pour se cacher sous les lits.

Wikipedia

Wikipedia

          Alors, on demande une lumière car, chacun sait qu' elle fait fuir les monstres et que l'on pourra s' endormir tranquille.

          Et puis, on grandit, et les monstres ne font plus peur. mais l'obscurité peut encore engendrer un vague malaise, une sourde appréhension.

          La nuit, quand l'Univers devient noir, la lune fantomatique, c'est une autre sorte de malaise qui surgit, métaphysique, fait d'interrogations et d'incertitudes.

La méditation du lundi - Ombre et Lumière

          Mais, dès que le jour triomphe à nouveau et que l'aurore vient saupoudrer la nuit d'une lumière de safran, toutes les peurs s'évanouissent et, seule reste l'admiration quasi mystique de la beauté du monde.

La méditation du lundi - Ombre et Lumière

          Et la lumière fut !.........Souveraine et altière, dessinant parfois dans le ciel les arcs colorés de sa dualité.

La méditation du lundi - Ombre et Lumière

          Car la lumière vibre à deux niveaux. Celui du monde visible et l'autre, celui du monde intérieur où s'entrechoquent la raison et les croyances.

          Et cette lumière qui éclaire le monde, fait chanter ses couleurs, se concentre dans une fleur pour enjoliver nos vies;

La méditation du lundi - Ombre et Lumière

          Elle est chaleureuse, joyeuse, mais il y a l'autre, celle qui découpe les êtres et les choses en ombres crues, qui parfois, brûle le regard. Cette lumière qui est celle de la Vérité, et qui, pour certains, est insoutenable, et réveille, à l'octave supérieur, la peur des monstres de l'enfance.

          Alors, je pense à Platon qui avait dit :

               " On peut aisément pardonner à l'enfant qui a peur de l'obscurité; la vraie tragédie de la vie,c'est lorsque les hommes ont peur de la lumière ".

          La vie, n'est-ce pas marcher dans l'ombre sur le chemin de lumière ?

La méditation du lundi - Ombre et Lumière

Voir les commentaires

2018-08-19T04:31:00+02:00

La pensée du dimanche - 19/08/2018

Publié par divagations-et-balades

        Aujourd'hui, sans complexe, je " convoque "Monsieur de Chateaubriand" à la barre.

        Comment !!! Il y aurait un procès ? Et l'auteur du Génie du christianisme, des Mémoires d'Outre-tombe.......y serait impliqué ???

        Lui ? Le père du Romantisme !!! Mais qu'a t-il donc fait ? Et si longtemps après ?

La pensée du dimanche - 19/08/2018

        Ce n'est pas à l'écrivain que je fais référence, mais à l'homme politique qu'il fut, celui dont Charles de Gaulle disait que son intelligence aiguë, son sens de l'histoire et la connaissance qu'il en avait, son souci de la grandeur nationale, auraient pu l'amener à être un grand ministre.

        Et tout à coup, une évidence me saute aux yeux : l'absence totale de ces qualités, pourtant fondamentales, chez les politiciens d'aujourd'hui, et, par là, la carence absolue d'hommes d' Etat dans la France du nouveau monde.

        En fait, l'ancien monde, qui ressemblait beaucoup au nouveau, en un petit peu mieux, manquait déjà cruellement d'hommes d'Etat depuis un certain Georges Pompidou, le dernier qui ne voulait pas enquiquiner les Français.

        Ah ! la funeste décadence !!!

        Il y a cependant une qualité qui est restée : l'ambition. Nul ne peut dire que les politiciens qui se sont succédés depuis depuis près de quarante ans en aient manqué.

        Alors, qu'est-ce qui ne va pas ? Eh bien, c'est là que je vais laisser répondre Monsieur de Chateaubriand :

     " L' ambition dont on n'a pas les talents, est un crime ".

        Les talents !!!! Tiens donc !

Voir les commentaires

2018-07-23T04:27:00+02:00

La méditation du lundi - 23/07/18

Publié par divagations-et-balades

          Qui m' aurait qu' un jour je donnerais en pâture à ceux qui veulent bien me lire, une pensée de Vladimir Ilitch Oulianov dit Lénine.

          Mais je ne sais par quelle association d' idées, les évènements actuels se sont accrochés à une pensée de ce " câmârâde " comme disait Jojo Marchais, qui me manque beaucoup, parce qu' avec lui, au moins le débat politique faisait rire. Et quand il disait " Liliâne, fais les valises " j' étais écroulée de rire. Mais j' ai un doute soudain, n' était-ce pas Thierry Le Luron qui disait ça ?

          Qu'importe, je dois être un peu perverse pour extirper maintenant cette phrase de Lénine, que j' écris en rouge, évidemment :

          " Un homme ne se juge pas sur ce qu' il dit ou pense de lui-même,mais sur ce qu' il fait ".

          Il n' y a qu' un seul individu qui me plait quand il parle de lui avec cette auto-satisfaction qui est un peu sa marque, c' est Hercule Poirot.

 

Statue d' Hercule Poirot à Ellezelles en Belgique

Statue d' Hercule Poirot à Ellezelles en Belgique

          Mais il ne s' agit pas de lui.

Voir les commentaires

2018-07-08T14:40:45+02:00

La pensée du dimanche - 08/07/18

Publié par divagations-et-balades

          Il fut un temps où les personnes âgées, plus volontiers appelées les " Anciens ", assuraient la transmission entre les générations, et, étaient les dépositaires d' une sagesse reconnue. 

          Dans le monde nouveau, elles ne sont plus vénérables, mais sont devenues des bouches inutiles qui coûtent cher à la société.

          Alors, j' ai fait un plongeon dans un passé lointain, et j' ai rencontré Aménémopé. Oui, avec un nom pareil, c' est bien un Egyptien. mais pour compliquer les choses, il y eut deux " Aménémopé ".

          L' un fut pharaon de la XXIème dynastie de Tanis où fut retrouvé son masque funéraire.

Wikipedia

Wikipedia

          L' autre, qui vivait au temps de la XIXème dynastie, (vers -1300/-1075 avant J.C.), était un scribe, auteur d' un recueil de sagesses égyptiennes destiné à l' éducation de son fils.

Wikipedia

Wikipedia

          Ce texte littéraire est divisé en trente chapitres de maximes et recommandations. Cet enseignement s' adressa plus tard à un public de scribes.

          Dans la première moitié du premier millénaire avant J.C. les Hébreux l' intégrèrent dans leur culture. On dit que certains passages ont été comparés à ceux du Livre des Proverbes de la Bible.

          Parmi toutes les maximes, plusieurs m' ont semblé en adéquation avec le temps actuel et je n' arrive pas à en choisir une; alors.............je vais en délivrer trois : 

          * Ne gouverne pas avec ta langue.

          En langage moderne, ne dirait-on pas : Eh Coco, n' abuse pas de la comm !

                 * Ne permets point que le pauvre et le vieillard soient rudoyés par le geste et la parole.

          Zut ! Pour ça je crois que c' est trop tard !

          * Un homme en fonction doit être grand dans sa fonction, comme un puits doit être riche en eau que l' on puise.

          Alors là !!!! Je ne sais que dire. Peut-être qu' à l' impossible nul n' est tenu ? Ou bien, comme l' avait dit un jour l' épouse d' un haut fonctionnaire : On devient fou sous les ors de la République.

BON DIMANCHE ! 

NB : Toute allusion à un personnage connu ne serait pas fortuite

La pensée du dimanche - 08/07/18

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog