Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

pensees

2018-02-18T14:47:05+01:00

La pensée du dimanche - L'art du mensonge

Publié par divagations-et-balades

          Ma pensée de ce dimanche, je l'ai  retrouvée dans un petit carnet où j'avais pris des notes en lisant un bouquin sur la Kabbale. J'avais cette manie, et je l'ai encore, de lire certains livres un stylo à la main.

La pensée du dimanche - L'art du mensonge

          Dans ce livre, j'ai appris que : " la Kabbale est un jeu, qu'il ne s'agit pas d'y croire mais de s'en servir pour entrer dans une pratique du questionnement qui est fondatrice de l'Homme ".

          " Peu importe ce que tu crois, dis-moi comment tu le sais ", disait Rachi de Troyes dont il était le rabbin respecté. Il était aussi un exégète de la Bible, un poète et un légiste. Pour cette France du XIème siècle, il fut surtout écrivain, philosophe et chroniqueur, et ses écrits en ancien français sont un précieux témoin de ce temps.

Wikipedia

Wikipedia

          " L'important est de ne jamais cesser de s'interroger " a dit Einstein; et si la, pratique de la Kabbale s'apparente à un jeu, un art et une science, point n'est besoin de s'y plonger pour se poser des questions. Il suffit d'écouter ce que disent, en particulier, les hommes et les femmes politiques.

          Ceux-ci, même sans jamais avoir jeté un coup d'oeil dans la Kabbale, connaissent, d'instinct sans doute, l'art du mensonge.

          Et que font les citoyens qui les écoutent ? Perplexes, la plupart se posent des questions. Vérité ou enfumage ? Promesses ou fake news ? pour parler comme Jupiter qui ne rate pas une occasion d'exhiber son so chic accent british.( Ce n'est pas comme moi, dont un anglais justement, avait dit que j'avais un horrible accent américain).

          Mais revenons à nos moutons. Les citoyens sont perplexes et en questionnement. Oubliant que Charles Pasqua avait dit : " les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent ", le bon peuple est, semble t'il, toujours prêt à croire ceux, qu'étourdiment, ils placent à la fonction suprême. Du moins dans un premier temps, car, moins sot que ce que l'on veut lui faire croire, il finit par découvrir la supercherie.

          Jupiter d'ailleurs, sans le faire exprès, a donné les éléments pour le démasquer avec cet " et en même temps " dont il parait si fier. Avec cette formule, évidemment géniale, il marie les contraires, ainsi, il dit tout et l'envers de tout, ce qui lui permet de dire qu'il a tout envisagé.

          Ainsi, en vrai bête politique bien formatée, il connait, de façon innée sans doute, (marque du génie), la bonne méthode pour mentir.

          Je vous la livre...........ça peut servir !!!

               " L' homme qui veut mentir utilise d'abord un fond de vérité pour échafauder ensuite son mensonge ".

Au-revoir !!! 

Wikipedia

Wikipedia

Voir les commentaires

2018-02-11T19:25:19+01:00

La pensée du dimanche. Le ridicule ne tue toujours pas

Publié par divagations-et-balades

          Cette semaine, j'avais décidé de ne pas râler, et puis..............mais que voulez-vous, on me provoque !

          Toutes zé tous, celles zé ceux......me font plutôt rire, un peu jaune, mais rire quand même. Ce langage jupitérien ne peut que côtoyer les sommets, même si ce sont ceux de la dérision. En fait, n'est pas olympien qui veut ! Non, je ne parle pas de l' OM......Au fait, ont'ils un entraîneur ou une entraîneure ? Il est vrai qu' entraîneuse....ça peut prêter à confusion, mais quoi, il y a le contexte quand même !

          Mais voilà, je râle malgré mes bonnes intentions parce que, cliquant par hasard sur la chaîne BFM TV, j' ai vu, sur la bande passante en bas de l' écran, une phrase parlant des entrepreneures !

          Allons bon, je croyais que l'on disait : entrepreneuses ! Celles zé ceux qui refont la grammaire savaient' ils qu' un mot féminin existait déjà ? Ou bien ont' ils déjà jeter aux orties le langage du monde ancien ?

          Alors me reviennent en vrac : docteur et docteure, auteur et auteure, et pourquoi pas marcheur et marcheure.........tout ce que j'avais appris est'il donc obsolète ? Tiens, j' y pense, obsolet ne se dit pas !!!!!!!!

          Parce qu'enfin, si le mot docteur désigne un homme qui exerce la médecine, le mot doctoresse désigne une femme exerçant le même métier, mais, si le mot docteur désigne le titre universitaire, il n'a pas de féminin, (car le mot doctoresse n'est pratiquement pas utilisé dans ce sens), il se dit alors aussi bien pour l'homme que pour la femme :

Monsieur le Docteur H       Madame le Docteur F (Wikipedia)
Monsieur le Docteur H       Madame le Docteur F (Wikipedia)

Monsieur le Docteur H Madame le Docteur F (Wikipedia)

          De même pour le terme auteur. Le dictionnaire Larousse n'indique pas de féminin pour lui. (Il y a déjà des revendications), et je ne me suis jamais sentie ni gênée ni traumatisée parce que l'on disait devant moi qu' Agatha Christie, femme de lettres britannique, était l' auteur qui avait créé le personnage d' Hercule Poirot. Auteure !!! Qu'est-ce que c'est moche !

          Et quand nous disions à la fac que le prof de physio était très sévère, (en fait, nous l'exprimions autrement, mais la bienséance veut que.....etc.......), le fait que c'était une femme ne nous a jamais interpellés parce que nous disions le prof. On constatait simplement qu' elle était plus rosse que les hommes. Enfin, pour nous, les filles !!!

          Voilà, j' ai encore rouspété. Je crois que nous, les résidus du monde ancien, nous avons vraiment la nuque raide selon l'image du Grand Charles. Mais comment feront les enfants du monde nouveau pour lire et comprendre les classiques ??? Bof ! ils ne les liront pas. ou alors, ils auront la traduction sur leurs tablettes ! Mais oui, mais c'est bien sûr ! 

Wikipedia

Wikipedia

Voir les commentaires

2017-11-26T17:19:34+01:00

La pensée du dimanche - 26/11/2017

Publié par divagations-et-balades

          Au hasard de mes lectures, je suis tombée sur une phrase de Martin Luther King qui a aussitôt déclenché une petite sonnerie dans ma tête. (Je dispense certains qui se reconnaîtront, de réflexions désobligeantes!!!!!).

          Cette phrase est tellement en résonnance avec ce que j' entends sur les radios ou à la télé, que j' ai immédiatement décerné le titre de prophète à son auteur.

Wikipedia

Wikipedia

          Pasteur baptiste afro-américain, non-violent, il milita pour la reconnaissance des droits civiques des Noirs aux Etats-Unis. Il est resté célèbre surtout grâce un discours remarqué et remarquable, prononcé le vingt huit août mille neuf cent soixante trois, devant le Lincoln Memorial à Washington, et dont quatre mots sont restés dans les mémoires : I have a dream.

Wikipedia

Wikipedia

          Le président J.F.Kennedy lui apporta son soutien, et c' est son successeur, Lyndon Johnson qui promulga ces droits par le Civil rights Act.

      Martin Luther King fut assassiné à Memphis (Tennessee) en mille neuf cent soixante huit à trente neuf ans.

         Mais ce n' est pas pour ce problème résolu des droits civiques des Noirs aux Etats-Unis que sa phrase a fait tilt dans ma tête, mais parce que je trouve qu' elle a du sens dans la période actuelle.

         En effet, je me demande, ( mais appartenant à l' ancien monde c' est normal), si les fous n' ont pas pris le pouvoir en Occident en général, et en France en particulier.

         Sous couvert de progrès, j' entends des choses ahurissantes qui me font douter parfois de l' avenir de notre humanité.

         Théorie du genre, transhumanisme, ( qui me fait irrésistiblement penser à l' eugénisme cher à Adolf), homme augmenté............et les féministes version toquées qui s'y mettent en plus, avec leurs exigences idiotes dont l' écriture inclusive est un fleuron. Les Etres humain.e.s vont' il.s.elle.s se faire la guerre ? Et la belle parigo-andalouse, plongeant tête première dans ce monde nouveau, s' est dépêchée de faire imprimer des rapports de sa mairie dans cette belle nouvelle écriture.

         Jusqu'à quand allons-nous nous comprendre dans ce pays ? On est en train de reconstruire Babel, Bab El la porte de D. Sauf que D. est mort en France.

 

Wikipedia

Wikipedia

          Cette tour avait été construite après le Déluge par lequel D. avait voulu se débarrasser des hommes, car il n' était pas content de leur création. Pleins de rancune, ceux-ci envisagèrent une mesure de rétorsion, et imaginèrent une tour gigantesque pour monter non pas à l' assaut du ciel mais à celui de D. en opposant à sa puissance, une force collective estimée équivalente. Les hommes auraient une seule langue et un seul nom sur toute la surface de la Terre. Une mondialisation en somme. Et cette illusion de toute-puissance se trouve dans l' uniformisation.

          Dès lors, dans ce monde gris et uniforme, qui empêchera les " zélites " folles qui auront le pouvoir, de faire n' importe quoi ?

          Il est temps que je vous livre la phrase de Martin Luther King :

      * Une nation qui produit de jour en jour des hommes stupides achète à crédit sa propre mort spirituelle *

Voir les commentaires

2017-11-19T16:17:50+01:00

Fuego !

Publié par divagations-et-balades

          La vie nous offre parfois des instants de grâce et de magie. Même la télé peut le faire, et, hier soir, nous avons vécu un de ces moments.

          Sur le tard, nous avons zappé sur l' émission " Danse avec les stars ", et assez tôt pour voir le paso doble dansé par Agustin Galiana et Candice Pascal.

Fuego !

          Et se fut la fascination. J' étais scotchée sur mon fauteuil, le corps penché en avant, et je me demande si mes yeux n' étaient pas projetés hors de leurs orbites comme ceux du loup des dessins animés.

Wikipedia

Wikipedia

          D'habitude, quand se font entendre certains rythmes, mes pieds commencent à s' agiter comme doués d' une vie propre, et parfois, je me lève, incapable de résister à certaines danses. je me souviens du premier mariage de mon frère, où j' ai dansé toute la nuit sans même prendre le temps d' aller me sustenter. 

          Mais là, je suis restée figée devant l' écran, et même mes lointains gènes espagnols étaient subjugués et immobiles.

          A mes yeux profanes, la perfection était sur la piste.

          Le paso doble est une danse d' inspiration militaire datant du XVIIème siècle, dans le contexte des corridas. Le danseur est le torero en habit de lumière, le macho, que la femme dans sa robe rouge comme la muleta, vient provoquer.

          Pendant que je regardais, je ne pensais à rien d' autre qu' à emmagasiner ce plaisir des yeux, ensuite, sortant de cette espèce de déconnexion, mon cerveau s' est remis à fonctionner, et je me suis dite que le paso était aussi un jeu de séduction entre l'homme et la femme, attraction et rejet, feu et eau, ombre et lumière, passion et tendresse, en résumé, la flamme de la vie.

          Cette vie qui est dualité pour mieux réaliser l' unité, où l' homme et la femme sont indispensables pour que le monde perdure et ne soit pas gris et triste.

          Et j' ai pensé, bien sûr, il fallait presque que j' en arrive là, à ce féminisme outrancier qui me " casse les pieds ", qui veut imposer de nouvelles règles, les siennes, fabriquer une guerre des sexes pour finir par briser l' harmonie du monde duel, et aboutir à des monstruosités sidérantes et stérilisantes.

          Alors, que le monde continue à danser le paso doble, et.....Vivent Adam et Eve !

Voir les commentaires

2017-11-12T06:59:00+01:00

La pensée du dimanche - 12/11/2017

Publié par divagations-et-balades

          J' ai quelque part, dans l'une des bibliothèques de la maison, deux livres qui m' avaient, entre autres, enchantée. Il y a au moins trente à quarante ans que je les ai lus, et je ne me souviens que du titre de l'un d'eux : Le médecin d' Ispahan.

          L'histoire se déroulait dans ce qui était notre Haut Moyen-Âge, et elle mettait en relief la soif de connaissance qui animait les jeunes gens à cette époque. Certains n'hésitaient pas à partir, à pieds bien sûr, pour aller la quérir là où elle était à ce moment-là, et principalement en Perse.

          A cheval sur le Xème et le XIème siècle y vivait Ibn Sina, Avicenne selon la traduction latine.

Miniature persane. Wikipedia

Miniature persane. Wikipedia

          Scientifique, écrivain, philosophe, médecin médiéval, il s' intéressa à toutes les sciences de son temps, et principalement l' alchimie, la chimie, l' astronomie, la médecine et la psychologie.

          Ses disciples l' appelait le prince des savants, le plus grand des médecins, le Maître par excellence...

          A quatorze ans, il étudiait seul, puis, plus tard, alla étudier à Boukhara. Très vite, il surpassa ses maîtres. On lui doit l' un des ouvrages les plus importants écrits en médecine : le Qanûn, qui fut traduit ensuite par Canon medicinae. Il servira de base à l'étude de la médecine en Europe jusqu'à la fin du XVIIème siècle.

          Léonard de Vinci, à la suite de ses propres observations, rejeta l' anatomie d' Avicenne, et à Bâle, Paracelse brûla le livre. Puis, Harvey découvrit la circulation générale en mille six cent vingt huit, et ceci mit définitivement certains enseignements du Qanûn au rang de science ancienne dépassée.

          Le plus ancien exemplaire du Qanûn, datant de mille cinquante deux, se trouve au musée de l' Aga Khan à Toronto.

 

Wikipedia

Wikipedia

          Avicenne est un parfait exemple de cette soif du savoir qu' éprouvaient les jeunes garçons en ce temps-là. L' acquérir n' était pas facile, et la route pour aller le chercher était longue et pleine de dangers.

          Alors, je pense à nos jeunes contemporains qui traînent à l' école, au lycée....qui perdent leur temps à la fac. Ils ont toutes les facilités de la vie moderne pour s' instruire, la Connaissance est à portée de main. Je me souviens d' un patient, professeur de philo, qui m'a dit un jour : " Je n'ai plus aucune joie dans mon métier, à chaque rentrée scolaire j'espère avoir des élèves qui s'intéresseront à mes cours, mais chaque fois c' est : on s'en fiche M'sieur de Platon, il est mort alors.....".

          Et je suis bien d' accord avec Simone de Beauvoir quand elle déplore :

     * Le principal fléau de l'humanité n'est pas l'ignorance, mais le refus de savoir *.

Voir les commentaires

2017-11-05T06:18:00+01:00

La (mauvaise) pensée du dimanche

Publié par divagations-et-balades

          Si j' en crois ce que j' ai appris à l' école, et ce dont se rengorgent tous nos hommes politiques, nous vivons en démocratie, celle-ci étant héritière de la démocratie athénienne.

          Abraham Lincoln, seizième président des Etats-Unis d' Amérique, en a donné peut-être la meilleure définition dans son discours de Gettysburg : 

     * La démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple *.

 

Wikipedia

Wikipedia

          Alors, il me semble ne pas me tromper en disant que les députés, élus par le peuple, sont au service du peuple, et que c'est ce peuple qui les paie. Les députés sont donc redevables au peuple de leur situation, de leur moyen d' existence, et en échange de cela, ils ont un travail à faire qui comporte un minimum : siéger à l' Assemblée. Ceci est particulièrement important quand il y a des lois à voter, car elles sont en principe élaborées pour le bien du peuple !

          Récemment, une loi a été débattue et votée par les députés. Mais, il y a quelque chose qui me gêne et me dérange. Sur 577 députés, seuls 99 étaient présents pour voter cette loi. Alors, non seulement je ne me sens pas bien représentée, mais j' ai la sensation vague que l' on se moque de moi. Et en plus :

            Les députés ne font pas ce pour quoi ils sont payés.

          Alors il me vient,(encore), une idée bête et méchante :

   * Pourquoi ne pas payer les députés à l'heure de présence à l'Assemblée, même, si l'on veut, avec majoration pour travail de nuit ? Ils sont présents et travaillent : OK, ils sont payés; ils sont absents : zéro euro.Ils réfléchiraient peut-être. *

          Ils sont nos employés, alors on a le droit non ?

Voir les commentaires

2017-10-29T12:07:16+01:00

La pensée du dimanche 29/10/17

Publié par divagations-et-balades

          Vous connaissez Tartuffe bien sûr; un assez vilain bonhomme finalement. Un hypocrite, un imposteur, un scélérat.

          Sous le masque d' un parfait dévot de qui on ne se méfie pas, il s' introduisait dans les familles, séduisait les épouses, ( hum ! pas très morales celles-là !), couchait avec les filles, ( idem !) et dépossédait les fils de leur héritage. Un sale type vous dis-je. Et un immense jaloux, envieux et sans scrupules.

          Molière peignait avec talent les vices de son temps. De son temps ? Vraiment ?

          Il semble bien, malheureusement que cette inclinaison bien française pour la jalousie et son corollaire, la délation, ne soit pas que du XVIIème siècle. Et sans doute sait-on de nos jours, en user pour manipuler les gens.

          N'est-ce pas l'exploitation de la jalousie que fait l' administration fiscale en rémunérant tous ceux qui viendraient lui donner des informations sur tel ou tel qui détiendrait des avoirs à l' étranger ?

          Et il me souvient de la liste que la sécurité sociale de mon département avait publiée dans le journal local, et qui dénonçait les médecins qui ne pratiquaient pas le tarif conventionnel, alors que le secteur II était parfaitement légal !

          L' exploitation de la jalousie n' est-elle pas le moteur de certains partis politiques pour soulever les foules et s' assurer des voix ?

          " Balance ton riche " pourrait-on dire, comme si tout irait mieux si tout le monde était pauvre, comme pourtant, on dirait que c'est ce que l' on souhaite.

          J' aurais d' autres exemples, mais, c' est dimanche, et je revendique mon droit à la flemme.

          Mais, il avait raison Molière quand, dans Le Tartuffe justement, il disait :

     " La vertu dans le monde est toujours poursuivie; les envieux mourront, mais non jamais l' envie ".

Bon dimanche ! 

    

Voir les commentaires

2017-10-22T14:30:09+02:00

Réjouissantes coquecigrues

Publié par divagations-et-balades

          Pour notre plaisir, Monsieur Ferrand a retrouvé la parole, et, immédiatement, on mesure à quel point elle avait manquée. Mais, grâce à D. elle n' a perdu ni de sa force ni de sa pertinence aiguë.

          Qu' on en juge :

     " Comme de Gaulle, il a une vision.Comme Pompidou, c' est un homme de lettres. Comme Giscard, un inspecteur des finances. Comme Mitterrand, un homme d' histoire. Comme Chirac,il est empathique. Il a un vrai intérêt pour les gens. Quand il croise quelqu'un, il passe du temps avec lui. C' est pour ça qu' il est toujours en retard.Mais comme Sarkozy, il est hyper-énergique, et comme Hollande, il a de l' humour.Ce mélange fait sa singularité ".

          De qui parle t'il donc ? Quoi ! De Jupiter ? Attendez, je me pince; il y a sûrement une erreur.

          De Gaulle voyait les choses de haut. Pompidou avait écrit une remarquable Anthologie de la Poésie française, ( Eh oui, il avait mis une majuscule à poésie !). Bon, il était comme Giscard inspecteur des finances; et alors ! Il y en a d' autres ! Mitterrand était non un homme d' histoire, mais plutôt d' histoires, mais il était intelligent et croyait à la culture française, lui. Chirac, parait-il, pinçait les fesses féminines passant à sa portée, mais jamais son empathie n' est allée jusqu'à insulter, ( depuis l' étranger de préférence, on ne sait jamais, quelque énervé aurait pu lui balancer un patack comme on dit chez nous ), les femmes illettrées, les Français fainéants et jaloux qui d' ailleurs ne sont rien. Hyper énergique comme Sarkozy !! OK, si on veut. Mais Sarko non plus ne nous insultait pas en bloc, et le célèbre " casse-toi pauvre c-- " était dit en face à face. Quand à l' humour de Hollande.....Bon, on ne va pas en faire tout un plat, mais pour l' instant, c' est à M. Ferrand que j' en décernerai le prix.

          Tout cela est bien, mais.....où est le vrai Macron ? Et s'il n' était pas un être humain, mais un conglomérat des égrégores des présidents précédents ! ça fait peur non ?

          Quoi qu' il en soit, je tiens à présenter mes excuses à Rabelais d' avoir mêlé des coquecigrues à cette affaire.

Voir les commentaires

2017-10-02T05:15:00+02:00

La mal-pensance du lundi

Publié par divagations-et-balades

          Avec l' accumulation des années, je m' aperçois tout à coup, avec horreur bien entendu, que mon impertinence originelle est devenue de la mal-pensance.

          " Gare à la mal-pensance " a écrit naguère Jean-François Kahn. Oula ! Vais-je être vouée aux Gémonies ?

          Il se pourrait, car, je cogitais ce matin sur un sujet sensible J' avais juste remis mon nez dans un livre acheté il y a quelques années aux USA, mais toujours d' actualité :

La mal-pensance du lundi

          Son auteur : Robert Spencer, est un écrivain américain, spécialiste de l' étude de l' Islam et du Djihadisme.

          Il est aussi directeur et chroniqueur de Jihad Watch (*), un site dédié à l'information du public sur l' idéologie du Jihad et le rôle qu' elle joue dans le monde moderne, et pour corriger la méconnaissance de celui que jouent Jihad et religion musulmane dans les conflits actuels. En éclairant aussi bien que possible, Jihad Watch espère alerter les peuples de la vraie nature de ces conflits.

Wikipedia

Wikipedia

          La bien-pensance s' est, bien sûr, déchaînée contre Spencer, (qui vit dans un lieu sécurisé et inconnu), et lui a attribué la paternité de l' islamophobie.

          Mais qu'est-ce que la phobie ? Une peur irrationnelle. Certains ont la phobie de l' avion, des araignées, des serpents.......Attention ! Ces gens-là sont dangereux, il faut les punir, ce sont des délinquants ! Non ? Ah bon ! Alors la phobie de l' Islam ne peut pas être un délit non plus.

          Et voilà, je suis rentrée dans la catégorie des méchants, des médisants, des fachos racistes, je vais être punie !

          Je crois que je vais être encore plus mal-pensante, car........ voyons un peu..... qui est vraiment à l' origine de l' islamophobie ? Il y a de la surprise dans l' air, mais je ne parle pas au hasard, je n' invente pas.

          Je suis allée dans la bibliothèque de ma chambre prendre ce livre :

La mal-pensance du lundi

          Cela fait pas mal d' années que je l' ai lu, mais en le feuilletant, j' ai retrouvé ce que je cherchais : sourate 3, verset 151 :

          " Nous jetterons l' effroi au coeur des effaceurs car ils ont associé à Allah, un pouvoir qui n'est pas descendu de Lui. Le Feu sera leur abri, horreur du refuge des fraudeurs ".

       Oui, c' est bien Allah lui-même qui demande aux croyants d' instiller la peur dans le coeur des mécréants que nous sommes. Et les Occidentaux, qui, décidément, ont perdu toute faculté de discernement, en ont fait un délit punissable par la trop fameuse 17ème Chambre Correctionnelle.

          Dans ses guerres de conquête Mahomet n'a t-il pas dit :

          " J' ai été fait victorieux par la terreur ".

          C' était il y a quatorze siècles. Qu' y a t-il de changé aujourd'hui ?

          Il y a eu ce dimanche un autre attentat au couteau à Marseille. Il y a deux morts dont le seul tort est sans doute d'avoir été des " kouffars ".

          Le soldat d'Allah qui les a tués a été abattu. Super ! Il est maintenant avec les Houris aux yeux noirs qui les attendaient au paradis, mais..........il est innocent, ce n'est pas lui qui a tué car le verset 17 de la sourate 8 le dit bien :

          " Vous ne les avez pas tués, c' est Allah qui les a tués. Quand tu as tiré ce n' est pas toi qui a tiré, c' est Allah qui a tiré pour éprouver les adeptes par l' excellente épreuve venue de Lui. Voici Allah, entendeur, savant ! ".

         Cet innocent faisait vraisemblablement partie de l' armée d' Allah pour la conquête du monde qui doit être tout à Lui. Et pour cela, qu'a t-il dit encore ? Sourate 8 verset 60 :

         " Préparez contre eux ce que vous pourrez de forces et de chevaux montés. Vous effraierez, avec les ennemis d' Allah, vos ennemis, et d' autres qu' eux, vous ne les connaissez pas mais Allah les connaît. Quoi que vous prodiguiez sur le sentier d'Allah, vous en serez récompensés, vous ne serez pas lésés ".

          Pour gagner, les soldats d' Allah doivent, selon Son commandement, emplir de terreur le coeur des mécréants. 

            Il semble que ce soit une réussite. Voici les résultats d' une étude récente faite par la Fondation pour l' innovation politique, Fondapol, dont l' objet est de nourrir la réflexion politique, d' analyser et de prévoir les évolutions du monde.

          L' enquête avait pour but de savoir si l' immigration musulmane était perçue comme un danger pour l' Europe, et engendrait la peur de l' Islam.

              

Site Web

Site Web

          No comment !

(*) : https://www.jihadwatch.org

Voir les commentaires

2017-09-17T08:44:13+02:00

La pensée du dimanche - 17/09/17

Publié par divagations-et-balades

          C'est dimanche, alors.......je pense !!!

          Connaissez-vous Khalil Gibran ? Il est né au Liban en mille huit cent quatre vingt trois, dans une très ancienne famille chrétienne. Son grand-père maternel était prêtre de rite maronite. ( attention, pas macronite-Sorry !). Il est mort aux USA en mille neuf cent trente et un, après y avoir passé la plus grande partie de sa vie.

          Il a fait ses études à l'Ecole de la Sagesse (!) à Beyrouth, puis, celles-ci terminées, il a visité la Grèce, l'Italie, l'Espagne, avant de s'installer à Paris pour étudier la peinture.

          A cette époque, il écrit son premier livre : Les Esprits rebelles. Mais, ce livre a fortement déplu aux autorités ottomanes qui l'a fait brûler en place publique à Beyrouth et déclaré hérétique.

          En mille neuf cent trois, il repart à Boston au chevet de sa mère mourante. Puis, cinq ans plus tard, retourne à Paris. Il travaille à l'Ecole des Beaux Arts, et fréquente Rodin, Debussy, Maeterlinck, Edmond Rostand.

          En mille neuf cent dix, il repart définitivement aux USA et se consacre à la peinture et à la poésie.

          A la fin du XIXème siècle, il avait créé un être imaginaire, mystérieux maître de sagesse, nommé Almustafa, l' élu et le bien-aimé, dont les discours parcourront deux recueils :

     * Le Prophète, qui parle des relations de l'homme avec l'homme, 

     * Le Jardin du Prophète, qui traite des rapports de l'homme avec la nature.

          Un troisième volet, La mort du Prophète, devait traiter des rapports de l'homme avec D., mais.....sa propre mort l'en a empêché.

Wikipedia

Wikipedia

          Le Prophète, publié en mille neuf cent vingt trois, a été très populaire dans le courant de la contre-culture et du new âge. On était dans les années soixante, et c'était une période où je fouinais dans toutes les spiritualités, ou pseudos spiritualités. J'avais bien sûr, acheté les deux recueils. Je ne sais pas où est le premier mais j'ai retrouvé le second.

La pensée du dimanche - 17/09/17

          Et c'est là que j'ai trouvé, non sans mal car le choix est difficile, la pensée du jour. Mais elle correspond à ce que je crois et que l'on m'a apprit, que la Vie est plus forte que tout, et que nous ne devons avoir peur de rien.

          " La Vie chante dans nos silences, et les rêves dans notre sommeil. Même lorsque nous sommes défaits et accablés, la Vie triomphe. Lorsque nous pleurons, la Vie sourit au jour, et elle reste libre quand nous traînons nos chaînes ".

Bonne journée !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog