Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

pensees

2017-02-06T05:08:00+01:00

La méditation du lundi. 06/02/17

Publié par divagations-et-balades

          C' est à un philosophe un peu particulier, adepte lui-même de la méditation, que je vais aujourd'hui emprunter la pensée à méditer. Peut-être même est-il une sorte de phénomène.

          Il se nomme Gustave Thibon, décédé en janvier deux mille un et qui aurait pu être centenaire en faisant un petit effort. Il ne lui manquait plus que trois ans !!!

Wikipedia

Wikipedia

          Métaphysicien, poète, philosophe reconnu par ses pairs, Thibon n' a pourtant jamais fait d' études universitaires. En fait, à l' âge de treize ans, pendant la Première Guerre Mondiale, il quitte l' école, certificat d' études en poche, pour aider son grand-père à la vigne familiale, son père étant mobilisé.

          Il va acquérir, seul, une culture de type encyclopédique de grande ampleur. Grâce à une bibliothèque bien fournie à laquelle il a eu accès, il va étudier les langues vivantes, la biologie, les mathématiques, la politique, la littérature, l' histoire, l' économie,  la philosophie, la théologie....

          En mille neuf cent quarante, il publie ses réflexions sur les causes de l'effondrement de la France. Le gouvernement de Vichy tente, en vain, de le récupérer. Son souci premier est l' éternel en l' homme dont il pense qu' il se condamne lui-même s' il se coupe de ses racines naturelles et surnaturelles.

          La même année, il fait la rencontre de sa vie : Simone Weil. Celle-ci, avant de partir pour les USA deux ans plus tard, lui laisse tous ses cahiers en pleine et complète propriété. Il en tirera, en mille neuf cent quarante sept, une anthologie de Simone Weil qu' il contribua à faire connaître : la pesanteur et la grâce.

          Par les livres qu' il publia pendant l' occupation allemande, il tenta, de façon voilée, de secouer le défaitisme et l' apathie de bon nombre de Français. (Faudrait-il relire Thibon ?)

          Jusqu'à un âge très avancé, il fit des conférences à travers le monde : Europe, Etats-Unis....

          Témoin de son temps, il prôna la vigilance spirituelle pour ne pas oublier, sous peine de se perdre, la dimension cosmique et la profondeur divine de toute existence.

          J' ai trouvé cette phrase que je livre à la méditation du lundi :

      " Dans le passé, il y avait un foisonnement désordonné, mais, sous cette anarchie de surface se cachait une unité plus profonde que celle de la morale abstraite des Droits de l' Homme : l' unité du vivant ".

          Gustave Thibon a reçu deux des plus grands prix de l' Académie Française : le grand prix de littérature en mille neuf cent soixante quatre, et le grand prix de philosophie en deux mille.

Voir les commentaires

2017-02-01T15:38:27+01:00

Parce que c' était lui....

Publié par divagations-et-balades

          Le temps de l' amour ne dure pas toujours, dit la chanson. Un jour, il s' en va, discret, sur la pointe des pieds, ou fracassant, emporté par un vent léthal, parce que le Destin veut que les êtres, tôt ou tard, soient arrachés les uns aux autres.

Parce que c' était lui....

          Le temps de l' amour est fini. On s' en souvient.

          Et il y a l' amitié, le deuxième pôle de l' affectivité humaine.

         En continuant ma promenade dans Sarlat, une statue m' est apparue : Etienne de La Boétie.

Parce que c' était lui....

          C' est vrai qu' il est né ici, à Sarlat, le 1er novembre mille cinq cent trente, tout le monde le sait, mais sait-on qu' il est mort, à trente deux ans, à moins de deux kilomètres de chez moi, au Taillan-Médoc ?

          Comment parler de La Boétie sans évoquer Montaigne ?

Parce que c' était lui....

          Né le vingt huit février mille cinq cent trente trois, il est de trois ans plus jeune que La Boétie. Alors qu' ils sont tout deux conseillers au Parlement de Bordeaux, ils se lient d' une indéfectible amitié virile, quand Montaigne demande à connaître l' auteur d' un ouvrage : " le Discours de la servitude volontaire ou le contr'un ".

Parce que c' était lui....

          Véritable réquisitoire contre la tyrannie, cet ouvrage surprend Montaigne par son érudition et sa profondeur. La Boétie y pose la question de la légitimité de toute autorité sur une population, et essaie d' en analyser les raisons de sa soumission.

          Cet ouvrage peut paraître aujourd'hui terriblement moderne, car, en ces temps de grande manipulation, il est étrange de voir à quel point le peuple a perdu toute capacité d' analyse, et se soumet avec tant de complaisance inconsciente, et même pour certains, jouissive, à certains diktats d' où qu' ils viennent.

          Quand je suis tombée en arrêt devant la belle demeure de La Boétie à Sarlat, je ne me doutais pas des enchaînements de pensées que ce simple arrêt allait occasionner.

Parce que c' était lui....
Parce que c' était lui....

          Montaigne et La Boétie sont devenus les symboles de l' amitié, ce sentiment qui nait entre deux êtres et qui ne s' explique pas ainsi que le disait Montaigne : 

      " Au demeurant, ce que nous appelons ordinairement amis et amitié, ce ne sont qu' accointances et familiarités nouées par quelque occasion ou commodité, par le moyen de laquelle nos âmes s' entretiennent. En l' amitié dont je parle, elles se mêlent et se confondent l' une en l' autre, d' un mélange si universel, qu' elles effacent et ne retrouvent plus la couture qui les a jointes. Si on me presse de dire pourquoi je l' aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu' en répondant : parce que c' était lui, parce que c' était moi ". 

Voir les commentaires

2017-01-29T14:44:26+01:00

La pensée du dimanche 29/01/17

Publié par divagations-et-balades

          Quand je discute avec la plupart de mes amis, nous sommes d' accord sur ce point : le monde occidental est tombé sur la tête. Et il a des séquelles. Et parmi elles, il en est une plus importante et plus néfaste que les autres : une sorte de sommeil apathique, de celui dont on ne sort que par un sursaut.

          Et bien sûr, pendant ce sommeil quasi comateux, la raison elle-même se trouve comme anesthésiée et je pense à Goya.

          Quel rapport ? allez-vous me dire et peut-être me trouver un peu bizarre ces temps-ci. Il y en a un. Ce sont ces paroles de Goya lui-même :

          " le sommeil de la raison engendre des monstres ".

La pensée du dimanche 29/01/17

          Les monstres sont endormis quand la lumière brille dans l' esprit des peuples et que la raison est vigilante, mais qu' elle s' endorme, soit par apathie, indifférence et ignorance, soit par anesthésie, et les monstres se réveillent aussitôt.

          Les peuples d' Europe occidentale s' endorment facilement. Il y a un peu plus de soixante dix ans, ils baignaient déjà dans un sommeil crépusculaire où les rêves se teintaient de rose et bleu. Pendant ce temps, un monstre s' était levé et affûtait ses griffes, et Primo Levi pouvait dire que : le "camp" était le plus menaçant des monstres engendrés par le sommeil de la raison.

La pensée du dimanche 29/01/17

          Et comme on ne tire jamais les leçons de l' Histoire, aujourd'hui, gavés, repus ou, ce qui serait dramatique, épuisés, les peuples européens se sont encore endormis dans des ténèbres qui s' étendent pourtant avec fracas.

image web

image web

          Dans ce sommeil somnambulique, on offre des fleurs, des bougies, des petits coeurs censés attendrir les méchants, ce qui les fait beaucoup rire car, eux, ne respectent que la force et méprisent les faibles.

          Dans ce monde devenu flou et fou, certaines voix essaient de se faire entendre et crient " Au loup ! ". Mais vite on fait taire ces fâcheux qui veulent troubler le sommeil. Les peuples dorment, et ceux qui devraient les protéger gesticulent en ronflant, et rêvent en s' imaginant qu' ils seront les derniers avalés par les monstres.

          Bientôt, ce sera le réveil en sursaut, en un plongeon vers l' horreur. Les peuples, épouvantés, comprendront alors que c' est trop tard.

La pensée du dimanche 29/01/17

          Et pourtant, il n' est que minuit moins cinq, alors, il est temps encore.

                      PEUPLES, REVEILLEZ-VOUS !!!

Voir les commentaires

2017-01-22T10:26:40+01:00

La pensée du dimanche 22/01/17

Publié par divagations-et-balades

          Bonjour Monsieur Barbey d' Aurevilly, c' est vous que je viens piller aujourd'hui.

Wikipedia

Wikipedia

          Vous, qui fûtes surnommé " Le Connétable des Lettres ", avez touché à tout ce qui est littéraire : le roman, l' essai, la nouvelle, la poésie, la critique littéraire, le journalisme, la polémique... et en plus vous fûtes extravagant et dandy.

          Vous avez dépeint les ravages de la passion, qu' elle fut charnelle ou mystique, et, chemin littéraire faisant, vous avez émis cette sentence que je ressuscite aujourd'hui :

                   Le plaisir est le bonheur des fous

           Le bonheur est le plaisir des sages

La pensée du dimanche 22/01/17

Voir les commentaires

2017-01-15T06:42:00+01:00

La pensée du dimanche 15/01/17

Publié par divagations-et-balades

          Pour la première pensée du dimanche de la nouvelle année, j' ai retrouvé, au fond de ma mémoire, une mise en garde de Hassan II, roi du Maroc, Commandeur des croyants, père du roi actuel Mohammed VI, dit M6 dans le milieu européen de Casa.          

Wikipedia

Wikipedia

          Sa dynastie, les Alaouites, règne sur le Maroc depuis le XVIIème siècle. Il en a été le vingt et unième souverain. Les Alaouites sont originaires d' une oasis de la côte d' Arabie sur la mer Rouge, et descendent de Mahomet par sa fille Fatima. Grâce à cette filiation, le roi du Maroc peut porter le titre de " chérif ", d' où le nom d' empire chérifien que le pays portait autrefois.

          Mes années marocaines ont eu lieu sous son règne. Quand il n' était encore que Moulay Hassan, il avait fait ses études supérieures à Bordeaux où il était hébergé par le maire de la ville : J. Chaban-Delmas. Un ami médecin qui m' envoyait faire les dopplers à sa place dans une clinique bordelaise quand " ça lui cassait les pieds ", était ami du maire et, grâce à lui, j' avais eu une recommandation signée Chaban pour le deuxième personnage du royaume afin de faciliter mon installation.

          Cela m' avait valu d' être reçue somptueusement au Palais royal à Rabat, d' en apercevoir les splendeurs, gâteaux au miel et thé à la menthe nana et..........rien de plus, rien n' avait suivi. Il fallait s' y attendre. Paroles....Paroles.....

La pensée du dimanche 15/01/17

          Mais, quoi qu' il en soit, pas rancunière pour deux sous, je vais livrer à la méditation ces sages paroles de Sa Majesté, qui sont, je l' ai dit, une vraie mise en garde adressée à la France :

     " ....Je ne vous envie pas.Vous parquez vos vieux dans des maisons de retraite; vous exilez la sagesse. Vous avez aboli la gratitude, donc, l' espoir. Il n' y a pas d' avenir pour un peuple qui perd ses livres vivants et n' a plus d' amour-propre, qui abhorre son propre visage. Si vous ne retrouvez pas la fierté, vous êtes perdus ".

         N' est-il pas dit qu' un vieux qui meurt est une bibliothèque qui brûle ?

Voir les commentaires

2017-01-08T18:07:50+01:00

La méditation du lundi 09/01/17

Publié par divagations-et-balades

          Aujourd'hui, c' est dans la Kabbale, tradition ésotérique juive que je vais aller chercher l' objet de la méditation du jour, et plus particulièrement dans un livre qui fut écrit en Espagne vers la fin du XIIIème siècle : la lettre sur la sainteté. 

La méditation du lundi 09/01/17

          Ce livre, écrit par un anonyme, expose le secret de la relation homme/ femme dans le mariage. Il fait appel à la philosophie et à la médecine ancienne. Il exprime comment inscrire une descendance juste dans la chaîne des générations dont résultera la naissance du Messie.

          Ce livre a été traduit et commenté par Charles Möpsik, chercheur français décédé à quarante six ans en deux mille trois, et qui a renouvelé l' étude de la Kabbale et de la Mystique juive. J' ai lu quelques-uns de ses livres, l' ai écouté souvent et c' était passionnant.

          Voici une phrase que j' aime bien :

     " L' Homme est le secret de la Sagesse, la Femme le secret de l' Intelligence, et leur relation, le secret de la Connaissance ".

Bonne journée !

Voir les commentaires

2016-12-11T14:40:34+01:00

La pensée du dimanche 11/12/16

Publié par divagations-et-balades

          Winston Churchill ne manquait ni d' idées ni de formules percutantes. Avec son éternel gros cigare et son célèbre " V " de la victoire, il fait figure de légende.

Wikipedia

Wikipedia

          Il est celui qui a osé dire qu' il n' avait à offrir que " du sang, de la peine, des larmes et de la sueur ", pendant cette Seconde Guerre Mondiale qu' il a eu à affronter, après la Première qui, elle-même, succédait pour lui à la Guerre des Boers.

          C' est à cet homme de bronze que j' ai emprunté la phrase du jour.

    " Un conciliateur, c' est celui qui nourrit un crocodile en espérant qu' il sera le dernier à être mangé ".

          Puissent nos brillants stratèges et hommes politiques y penser de temps en temps si toutefois la modestie qui les étouffe, n' occulte pas de telles références. 

 

La pensée du dimanche 11/12/16

Voir les commentaires

2016-12-04T11:05:14+01:00

La pensée du dimanche 04/12

Publié par divagations-et-balades

          Je vous présente SUN TZU :

Statue de Sun Tzu à Yorihama, Tottori, Japon (Wikipedia)

Statue de Sun Tzu à Yorihama, Tottori, Japon (Wikipedia)

          Il était un général chinois qui vivait au VIème siècle avant J.C. Il était renommé pour être un fin stratège, pensant que l' objectif de la guerre était de contraindre l' ennemi à abandonner la lutte, y compris sans combat, grâce à la ruse, l' espionnage et l' adaptation à la stratégie de l' adversaire. En somme, une façon de résoudre les conflits.

          Il avait théorisé ses idées dans un ouvrage : L' art de la guerre. Il parait que Mao Tse Toung s' en serait inspiré.

          Mais il n' est peut-être pas le seul, bien que j' ignore si le personnage auquel je pense a lu SUN TZU; je ne l' ai pas lu non plus, mais je suis tombée sur une phrase de ce philosophe militaire qui me semble d' actualité et pouvoir s' appliquer à l' individu en question, vis à vis duquel j' éprouve une grande méfiance.

          Voici ladite phrase :

     " Si vous êtes inférieur en tous points, soyez capable de vous dérober ".

          Alors, le retrait de notre futur ex-président de la République : vraie fuite devant l' humiliation probable, ou stratégie de grand manipulateur ?

          Après tout, on peut reconnaître que c 'est assez malin, car, ouvrant ainsi la porte de la candidature à son Premier Ministre, celui-ci, qui en meurt d' envie, va être obligé de défendre son bilan et par là.......de chanter ses louanges !

          Et ce retrait semant le chaos dans son parti, n' apparaîtrait-il pas comme celui qui pourrait le sauver ?

         Tortueux, je sais, mais ne dit-on pas " comme on connait ses saints, on les honore " ?

Image Web

Image Web

Voir les commentaires

2016-11-27T10:23:33+01:00

La pensée du dimanche

Publié par divagations-et-balades

          Il a fait rire, il a irrité, mais il n' a laissé personne indifférent, et, des années après sa disparition, on se souvient de lui.

          Lui, c' était Coluche, avec son nez de clown, son accent gouailleur, sa salopette..... 

Wikipedia

Wikipedia

          On le croyait saltimbanque, il était un philosophe déguisé en bouffon.

          Il avait des idées sur tout, et j' ai choisi cette pensée, ( ou remarque ), parce qu' elle me parait d' actualité :

               " Les fonctionnaires devraient arrêter de travailler le matin; ils ne savent plus quoi faire l' après-midi ".

          J'espère que mes lecteurs fonctionnaires me pardonneront !!!!!!!!!! D' ailleurs, regardez Coluche, il a l' air tout contrit........ Moi aussi !!!

Voir les commentaires

2016-11-13T16:51:37+01:00

La pensée du dimanche

Publié par divagations-et-balades

          " Avec vos lois démocratiques, nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques, nous vous soumettrons".

                                                            Youssouf El Qaradawi

 

          Les paroles de ce grand penseur de l'Islam illustrent bien ce que l' on appelle " le plan Tamkine " qui est celui de la conquête territoriale de l' Europe, et sa variante pour la France que les Musulmans de " l' Islam de France " nomment : " le nouvel édit de Nantes ". ( cf le rapport établi par les services de renseignement français du 29/11/2015, et remis au Président de la République, lequel ne trouve rien d' autre à dire que " nous ne pourrons pas éviter la partition ".

          La partition ??? Cela veut dire que des villes de notre pays dans son tiers sud, c' est-à-dire l' Occitanie, la vraie, celle qui va de l' Atlantique à la Méditerranée, seront livrées en pâture à l' Islam et vivront sous la charia ?

          Il faut se rappeler que cette région a déjà connu une occupation islamique dévastatrice il y a quelques siècles au cours de la seconde tentative de conquête et que l' adage dit : " terre musulmane un jour, Terre musulmane toujours ".

          Je gage que l' imam de Bordeaux en serait le calife naturel, et, qui sait, Ali Juppé le grand vizir.

          Le principe est " l' islamisation tranquille " comme ils disent. On avance mine de rien : pas de médecin homme pour soigner les femmes, repas hallal dans les cantines scolaires ou autres, salle de prière dans les universités et dans les usines, jour dévolu aux femmes dans les piscines, port du voile.............Tout cela est déjà acquis, et même, pour certains, depuis plusieurs années. 

          Si les kouffars râlent, on s' arrête quelques temps, ( beauté de la si pratique taqiya - le Coran est bien fait quand même !), et puis, quand ils sont calmés, on recommence par petites touches presque inaperçues

          Merci Yasser Arafat d' avoir inventé la politique des petits pas.

          Alors, camarades, si on continue à dormir on se réveillera comme le homard : " Zut ! Je suis cuit !!! Je ne m' en suis pas aperçu !!!! ".

Wikipedia

Wikipedia

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog