Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

philo du dimanche

2021-04-11T05:26:00+02:00

La pensée du dimanche - 11/04/2021

Publié par divagations-et-balades

          Cet homme, à l'allure très XIXème siècle, se nomme Gustave LE BON.Il est décédé en décembre mille neuf cent trente et un, après un parcours de quatre vingt dix années entre les XIXème et XXème siècles.

Wikipedia

Wikipedia

          Il fut médecin et sociologue, s'intéressant particulièrement à la psychologie des foules, ce qui est d'ailleurs le titre de l'un de ses ouvrages majeurs paru en mille huit cent quatre vingt quinze.

          Visionnaire, il pensait que la période dans laquelle il vivait, marquait un tournant : celui de l'entrée dans l'ère des foules, dont la voix enverrait aux oubliettes de l'Histoire, celles des traditions politiques, des souverains et de leurs rivalités.

          Cet ouvrage valut à Le Bon, les félicitations de.......Mussolini. En fut'il flatté ? Je ne sais pas. Mais......Mussolini était peut-être séduit par le fait que Le Bon pensait que les foules pouvaient être facilement manipulées. C'est d'ailleurs une pensée qui va dans ce sens que j'offre à la méditation, tant elle est intemporelle et peut s'appliquer à notre période actuelle :

     " Ce n'est pas le besoin de liberté mais celui de la servitude qui domine l'âme des foules.Les foules ont une telle soif d'obéir qu'elles se soumettent d'instinct à qui se déclare leur maître ".

Voir les commentaires

2021-03-28T07:45:18+02:00

La pensée du dimanche 28/03/21

Publié par divagations-et-balades

          Il est un livre qualifié, parait-il, de " plus beau livre de tous les temps ", et peut-être aussi, un des plus mystérieux : Hypnérotomachia Poliphili, édité à Venise en mille quatre cent quatre vingt dix neuf, et dont l'auteur, très controversé, est en réalité inconnu.

          Est-ce Francesco Colonna, membre d'une grande famille romaine, ou un moine vénitien, auteur de poèmes, et qui porte le même nom sans être de la même famille ?

Double page de l'édition d'Alde Manuce de 1499. Wikipedia

Double page de l'édition d'Alde Manuce de 1499. Wikipedia

          Ce livre fut traduit en français et publié pour la première fois en France, en mille cinq cent quarante six, sous le titre : " Le songe de Poliphile. Combat d'amour en songe ".

          Comme souvent, la traduction mutile légèrement le texte original; ne dit-on pas " tradutorre, traditorre " ? De plus, comportant quelques scènes érotiques, il fut assez mal perçu.

          C'est en lisant un livre sur ce livre, que j'ai trouvé la phrase suivante, extraite parait-il du texte original, et que je livre à la méditation de mes lecteurs, car je la trouve, quant à moi,......intemporelle.

      " Contraire à notre nature, la servitude offense notre dignité. Mais je découvre que la race des hommes est lâche, semblable à l'oiseau nocturne qui, plutôt que de jouir du soleil, préfère le voisinage des ténèbres ".

Voir les commentaires

2021-03-14T17:48:23+01:00

La pensée du dimanche 14/03/21 - Paroles de sage

Publié par divagations-et-balades

          On n'entend que peu de paroles de sage, mais sans doute, la raison en est-elle qu'il y a très peu de sages.

          Du moins à notre époque dont les préoccupations premières ne sont pas la recherche du savoir et de la sagesse. Peut-être parce que l'on se croit très fort, parce que l'on croit avoir tout inventé, parce que l'on croit que l'on n'a plus besoin d'apprendre puisque Wikipédia est là et qu'il suffit d'un clic de souris.

          Mais il fut un âge que l'on dit obscur, mais en réalité d'une grande clarté : le Moyen-Âge. Un âge durant lequel la quête du savoir fut intense, où ceux qui entamaient cette quête n'hésitaient pas à partir, à pied, vers des villes-phares où se concentrait le savoir du temps. Des villes où le temps était plus lent, dont le climat portait à la méditation, des villes où l'on réfléchissait à la pensée d'Aristote, d'autres où savants Juifs et Arabes débâtaient ensemble, comme à Cordoue ou Tolède, et cherchaient à comprendre ce qu'ils étaient et leur place dans ce temps et cet univers, dont ils osaient dire qu'ils n'étaient pas créations divines, tels Maïmonide le Juif et Averroès l' Arabe. 

La pensée du dimanche 14/03/21 - Paroles de sageLa pensée du dimanche 14/03/21 - Paroles de sage

          C'est d'ailleurs à ce dernier que je vais emprunter une phrase qui lui a été attribuée, à tort ou à raison, mais qu'importe : 

                " Le malheur est confié à la parole "

          Phrase que l'on pourrait rapprocher de notre dicton :

     " La parole est d'argent, mais le silence est d'or "

          Il semble bien que, à notre époque, le verbiage tous azimuts règne en maître, multiplié par les nombreuses chaînes des "étranges lucarnes".

          Peut-être que tout est-il trop facile, trop bruyant, et ne laissant aucune place au silence qui, parfois, laisse entrevoir l'essentiel, privilégiant la parole, quelle qu'elle soit, et trop souvent mensongère ou proférée dans une " langue de bois ", apanage des hommes politiques qui veulent nous y soumettre faute de nous voir y souscrire. 

          J'ai peur que l'on ne sache plus boire à la source du savoir, ou bien même que l'on n'en ait plus le goût.

          Dommage !!!!

 

Voir les commentaires

2020-12-06T06:52:00+01:00

La pensée du dimanche - 06/12/2020

Publié par divagations-et-balades

          Il y a quelques jours, en lisant un article dans un de mes journaux favoris,, j'ai trouvé une phrase qui, je ne sais pas pourquoi, a déclenché un petit tilt dans ma tête.

          Y aurait-il quelque corrélation avec une situation vécue ? Allez savoir !!!

          En tout cas, je la livre à tous ceux qui me liront; peut-être y trouveront- ils une correspondance........Je ne sais pas qui en est l'auteur, mais c'est bien visé........ce n'est que mon avis !

          J'arrête le suspense, la voici :

    " A mesure que l'Etat s'affaiblit, il manifesta avec arrogance ce qu'il lui reste de pouvoir ". 

Aucune allusion, évidemment !!!!

Aucune allusion, évidemment !!!!

Voir les commentaires

2020-11-22T19:03:28+01:00

La Pensée du dimanche - 22/11/2020

Publié par divagations-et-balades

          Il était né à Atlanta, capitale de la Georgie, pays des Rednecks et des forêts de Sassafras, le neuf janvier mille neuf cent vingt neuf.

La Pensée du dimanche - 22/11/2020

          Devenu pasteur, il se battit ardemment pour les droits des Noirs aux Etats-Unis, et contre la ségrégation qui sévissait encore dans les années soixante.

          Il est resté célèbre par son fameux discours " I have a dream ", prononcé à Washington DC symboliquement devant le Lincoln Memorial, en août mille neuf cent soixante trois.
          Ce discours fut soutenu par le Président Kennedy, puis par Lyndon Johnson, qui lui succéda après son assassinat. 

          A la suite des plaidoiries infatigables de Johnson devant le Congrès, des lois fédérales furent votées mettant juridiquement fin à la ségrégation raciale aux USA.

          Martin Luther King devint alors le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en mille neuf cent soixante quatre. 

          Il est mort, assassiné par James Earl Ray, à Memphis, Tennessee, le neuf avril mille neuf cent soixante huit.

  

Wikipedia

Wikipedia

          Parmi tout ce qu'il a dit, j'ai noté une phrase qui peut se rapporter à notre pays; la voici, chacun jugera :

     " Une nation qui produit de jour en jour des hommes stupides, achète à crédit sa propre mort spirituelle ".

Voir les commentaires

2020-10-11T10:07:20+02:00

Petit proverbe - La pensée du dimanche 11/10/20

Publié par divagations-et-balades

   Un commissariat attaqué par une quarantaine d'individus armés de barres  de fer

 

          C'est l'information de la matinée. Ce n'est malheureusement pas la première fois........et sans doute pas la dernière, conséquence des signaux de faiblesse que l'Etat ne cesse d'envoyer.

          Alors, une petite phrase, revenante de mes études juives, a surgi dans ma mémoire, et je vous la livre telle quelle ;

  * Si un ennemi te menace avec une lance, prends-en une plus longue que la sienne *

          Et ce sera ma pensée de ce dimanche, que je vous souhaite, malgré tout, le plus agréable possible.

Petit proverbe - La pensée du dimanche 11/10/20

Voir les commentaires

2020-09-27T05:00:00+02:00

L'âme des foules -La pensée du dimanche 27/09/2020

Publié par divagations-et-balades

          En mille huit cent quatre vingt quinze, un certain Gustave LE BON s'est intéressé à la psychologie des foules. Il en a traduit ses impressions dans un livre du même nom.

          Médecin, anthropologue, psychologue social et sociologue, il vécut de mille huit cent quarante et un à mille neuf cent trente et un.

Wikipedia

Wikipedia

          Auteur prolifique de quarante trois ouvrages en soixante ans, il a donc abordé, entre autres, le problème de la psychologie des foules et des désordres comportementaux.

          C'est de ce livre qu'est extraite la pensée du jour, qui me fait subodorer que les " foules " n'ont guère changé depuis le XIXème siècle.

          " Ce n'est pas le besoin de la liberté mais celui de la servitude qui domine l'âme des foules. Elles ont une telle soif d'obéir qu'elles se soumettent d'instinct à qui se déclare leur maître ".

Etonnant non ?

Voir les commentaires

2020-07-13T14:16:31+02:00

Philo ! Philo !!!

Publié par divagations-et-balades

          J'avais beaucoup aimé la classe de philo. Après un bac scientifique, j'en ai voulu un autre, en philo. Je l'ai eu après, et grâce, à une année scolaire avec un super prof avec qui j'avais de longues conversations qui comblaient ma tchatche et ma curiosité.

          L'année avant, c'était le prof de physique, tout aussi super, que j'entraînais dans de grandes discussions tous les vendredis matins, après avoir potassé le jeudi un sujet hors programme dans Sciences et Vie. Mais là, c'était, (moins noble !), pour que nous échappions à l'interrogation écrite dont elle voulait nous accabler ce jour-là. Le but était bien sûr d'entendre cette phrase bienvenue : " Pas le temps pour l'interrogation écrite, passons à la leçon suivante ".

          Lors d'une rencontre fortuite quelques années après, elle m'a dit qu'elle n'était pas dupe de la raison de ces discussions, mais qu'elle se laissait piéger parce que c'était un plaisir rare de sortir de la routine.

          Pour revenir à la philo, je me souviens de mes gros cahiers de psycho, de logique, de métaphysique, d'esthétique..... Je les avais prêtés à une camarade, qui ne me les a jamais rendus. Ils m'ont souvent manqué depuis.

          Puis, mon neveu a fait philo quelques vingt ans plus tard. J'ai dit : " Chouette, je vais refaire philo avec toi ".

          Et là .........Grosse déception ! C'est ça la philo maintenant ? De simples commentaires de textes sur quelques grands auteurs antiques et modernes, textes résumés dans des abstracts !

          En philo, on apprenait à réfléchir, à douter, à exercer son esprit critique, pas à devenir des esprits d'enregistrement hypnotique devant les informations stéréotypées des médias audio-visuels. (D. merci, mon neveu et moi discutions beaucoup !).

          Il y a quelques jours, je suis retombée par hasard (?) sur un de ces carnets où, depuis le temps de l'école, je note les phrases qui me paraissent intéressantes, et, l'une d'elles m'a semblé adaptée au temps présent :

       " La philosophie nous enseigne à douter de ce qui paraît évident, la propagande au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter ".

          Cette philosophie dénaturée aurait-elle pour objet de nous enlever tout sens discriminatoire ?

          Au fait, l'auteur de la phrase est Aldous Huxley, (1894-1963); Vous savez, l'auteur du Meilleur des Mondes ...........

Philo ! Philo !!!

Voir les commentaires

2020-07-13T14:16:31+02:00

Philo ! Philo !!!

Publié par divagations-et-balades

          J'avais beaucoup aimé la classe de philo. Après un bac scientifique, j'en ai voulu un autre, en philo. Je l'ai eu après, et grâce, à une année scolaire avec un super prof avec qui j'avais de longues conversations qui comblaient ma tchatche et ma curiosité.

          L'année avant, c'était le prof de physique, tout aussi super, que j'entraînais dans de grandes discussions tous les vendredis matins, après avoir potassé le jeudi un sujet hors programme dans Sciences et Vie. Mais là, c'était, (moins noble !), pour que nous échappions à l'interrogation écrite dont elle voulait nous accabler ce jour-là. Le but était bien sûr d'entendre cette phrase bienvenue : " Pas le temps pour l'interrogation écrite, passons à la leçon suivante ".

          Lors d'une rencontre fortuite quelques années après, elle m'a dit qu'elle n'était pas dupe de la raison de ces discussions, mais qu'elle se laissait piéger parce que c'était un plaisir rare de sortir de la routine.

          Pour revenir à la philo, je me souviens de mes gros cahiers de psycho, de logique, de métaphysique, d'esthétique..... Je les avais prêtés à une camarade, qui ne me les a jamais rendus. Ils m'ont souvent manqué depuis.

          Puis, mon neveu a fait philo quelques vingt ans plus tard. J'ai dit : " Chouette, je vais refaire philo avec toi ".

          Et là .........Grosse déception ! C'est ça la philo maintenant ? De simples commentaires de textes sur quelques grands auteurs antiques et modernes, textes résumés dans des abstracts !

          En philo, on apprenait à réfléchir, à douter, à exercer son esprit critique, pas à devenir des esprits d'enregistrement hypnotique devant les informations stéréotypées des médias audio-visuels. (D. merci, mon neveu et moi discutions beaucoup !).

          Il y a quelques jours, je suis retombée par hasard (?) sur un de ces carnets où, depuis le temps de l'école, je note les phrases qui me paraissent intéressantes, et, l'une d'elles m'a semblé adaptée au temps présent :

       " La philosophie nous enseigne à douter de ce qui paraît évident, la propagande au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter ".

          Cette philosophie dénaturée aurait-elle pour objet de nous enlever tout sens discriminatoire ?

          Au fait, l'auteur de la phrase est Aldous Huxley, (1894-1963); Vous savez, l'auteur du Meilleur des Mondes ...........

Philo ! Philo !!!

Voir les commentaires

2020-07-13T14:16:31+02:00

Philo ! Philo !!!

Publié par divagations-et-balades

          J'avais beaucoup aimé la classe de philo. Après un bac scientifique, j'en ai voulu un autre, en philo. Je l'ai eu après, et grâce, à une année scolaire avec un super prof avec qui j'avais de longues conversations qui comblaient ma tchatche et ma curiosité.

          L'année avant, c'était le prof de physique, tout aussi super, que j'entraînais dans de grandes discussions tous les vendredis matins, après avoir potassé le jeudi un sujet hors programme dans Sciences et Vie. Mais là, c'était, (moins noble !), pour que nous échappions à l'interrogation écrite dont elle voulait nous accabler ce jour-là. Le but était bien sûr d'entendre cette phrase bienvenue : " Pas le temps pour l'interrogation écrite, passons à la leçon suivante ".

          Lors d'une rencontre fortuite quelques années après, elle m'a dit qu'elle n'était pas dupe de la raison de ces discussions, mais qu'elle se laissait piéger parce que c'était un plaisir rare de sortir de la routine.

          Pour revenir à la philo, je me souviens de mes gros cahiers de psycho, de logique, de métaphysique, d'esthétique..... Je les avais prêtés à une camarade, qui ne me les a jamais rendus. Ils m'ont souvent manqué depuis.

          Puis, mon neveu a fait philo quelques vingt ans plus tard. J'ai dit : " Chouette, je vais refaire philo avec toi ".

          Et là .........Grosse déception ! C'est ça la philo maintenant ? De simples commentaires de textes sur quelques grands auteurs antiques et modernes, textes résumés dans des abstracts !

          En philo, on apprenait à réfléchir, à douter, à exercer son esprit critique, pas à devenir des esprits d'enregistrement hypnotique devant les informations stéréotypées des médias audio-visuels. (D. merci, mon neveu et moi discutions beaucoup !).

          Il y a quelques jours, je suis retombée par hasard (?) sur un de ces carnets où, depuis le temps de l'école, je note les phrases qui me paraissent intéressantes, et, l'une d'elles m'a semblé adaptée au temps présent :

       " La philosophie nous enseigne à douter de ce qui paraît évident, la propagande au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter ".

          Cette philosophie dénaturée aurait-elle pour objet de nous enlever tout sens discriminatoire ?

          Au fait, l'auteur de la phrase est Aldous Huxley, (1894-1963); Vous savez, l'auteur du Meilleur des Mondes ...........

 

(Je ne sais si cet article sera publié, car à chaque fois que je clique sur ce mot, une bande rouge arrive indiquant une erreur lors de l'enregistrement de l'article. Décidément Overblog cafouille beaucoup ces derniers temps !)

Philo ! Philo !!!

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog