Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

plages

2016-01-16T19:36:15+01:00

La plage volée

Publié par divagations-et-balades

         Nous étions cinq garnements, trois garçons et deux filles, qui formions le redoutable " Gang des Sucettes ". En fait, je devrais dire quatre garnements, car, l' une des filles était très raisonnable et sage, et.....ce n' était pas moi. (Elle va se reconnaître).

          Nous sévissions toutes les journées des grandes vacances, sur une plage que nous considérions comme la " nôtre ", et qui était, forcément, la plus belle de toutes : la plage des Abatilles à Arcachon.

La plage volée

          On y accédait par un large escalier de béton qui dégringolait de la dune. Tout en haut, au début de l' escalier, se tenait un marchand de glaces ambulant avec son petit chariot. Les deux frères et moi achetions une glace pour trois, (pour faire durer notre argent de poche), que nous léchions consciencieusement chacun son tour, sans tricher. Ou alors, je ne m' en suis pas aperçue !

         C' est sur cette plage que nous avons accompli la plupart de nos pires méfaits.

         Elle était belle et sauvage, le sable était si chaud qu' on s' y brûlait les pieds. Il y avait le portique de Monsieur Maurice, qui était prof de gym au lycée Grand Air d' Arcachon, pendant la période scolaire.

         Pour s' impressionner les uns les autres, on grimpait tout en haut du portique et on sautait, au risque de se casser une jambe. L' honneur était en jeu. Nous étions très contents parce que cela effrayait nos mères quand par hasard elles savaient où nous étions et nous voyaient.

         On dévalait de la dune, directement dans l' eau, en éclaboussant tout le monde, et en visant, en particulier, les vieilles dames qui, jupes relevées, se rafraîchissaient les pieds au bord de l' eau.

         On jouait aussi au volley-ball, avant qu' on ne le redécouvre en beach-volley.

La plage volée

         Aujourd'hui, et depuis pas mal d' années déjà, la plage a été civilisée. Disparus la dune sauvage et le grand pin couché sur un chêne, dans lequel on grimpait pour bombarder avec des glands les imprudents qui prenaient leur bain de soleil par là.

         A la place, une promenade, jolie, c' est vraie,

La plage volée

         Et toujours la même beauté sereine l' hiver, quand la marée commence à découvrir les bancs de sable;

La plage volée

         On s' y promène, tranquille, en humant les odeurs d' iode et de sable mouillé que ne masque pas celle des crèmes solaires.

La plage volée

         Les pêcheurs au lancer ont repris possession du bord de l'eau, que les estivants accaparent dès le mois d' avril.

La plage volée

          Mais, bien qu' il y ait encore de bonnes longueurs de plage bordées de pins,         

La plage volée
La plage volée

         On a défiguré " notre plage ".

         Quand même ! Les fantômes des enfants que nous étions y courent toujours. Alors.........avait-on bien le droit de faire ça ???

Voir les commentaires

2012-08-13T06:24:00+02:00

Sea, Sand & Sun

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Une station balnéaire offre bien des plaisirs; bien sûr, en premier lieu, la plage, le bain, nage ou trempette selon les cas.Mers-ports-bateaux-.-2004.JPG

Mers-ports-bateaux-.-2127.JPG

L' eau n' est qu' à vingt trois degrés, grosse différence avec la température de l' air qui, aujourd-hui, affiche treize degrés de plus, mais une fois qu' on s' est décidé à s' y plonger, elle semble bonne.

Certains fuient le soleil implacable en allant s' abriter sous les tamaris du front de mer.

Mers-ports-bateaux-.-1994.JPG

Un courageux court, suscitant quelques regards d' admiration.

Mers-ports-bateaux-.-1993.JPG

Des enfants s' élancent à l' assaut du ciel;

Mers-ports-bateaux-.-1997.JPG

tandis que des " grands " plus casse-cous, se jettent du haut d' un pilier de l' ancienne jetée, qui fait office de plongeoir.

Mers-ports-bateaux-.-2008.JPG

celui-ci paraît plus.....professionnel.

Mers-ports-bateaux-.-2009.JPG

Et il y a ces nouveaux monstres marins, qui semblent faire corps avec une drôle de machine, rugissante et bondissante; ( j' aimerais quand même en faire un tour !!!!), qu' on chevauche en famille,

Mers-ports-bateaux-.-2064.JPG

ou en solitaire;

Mers-ports-bateaux-.-2089.JPG

Certains pionniers s' adonnent, encore un peu maladroits et prudents, au stand up paddle, qui doit être assez rigolo. J' imagine que cela doit ressembler à la planche à voile, en ce qui concerne l' équilibre; J' en ai fait, ( avec plein de chutes ), donc, peut-être.....

Mers-ports-bateaux-.-2132.JPG

Et la voile ! Je me souviens des régates de ma jeunesse, quand les focs ballons rivalisaient de couleurs. Heureusement, il y a encore des amoureux des voiliers,

Mers-ports-bateaux-.-2135.JPG

qui naviguent à plusieurs, ou en solitaire, pour méditer au rythme des vagues.

Mers-ports-bateaux-.-2117.JPG

Celui-ci ne semble être là, que pour donner à la mer des reflets de malachite;

Mers-ports-bateaux-.-2050.JPG

d' autres, font apparemment la course;

Mers-ports-bateaux-. 2180

il y a même un catamaran qui permet sans doute d' aller faire un tour en haute mer.

Mers-ports-bateaux-.-2181.JPG

Et, quand on a épuisé les plaisirs de l' eau, on peut aller faire un tour " en ville ", pour une simple flânerie ou une séquence shopping, histoire de faire prendre l' air à sa carte bleue !!!

Mers-ports-bateaux-. 2199

J' ai quand même constaté, avec une pointe de regret, qu' on ne voit plus aucun pédalo !!!

Voir les commentaires

2012-01-09T08:40:00+01:00

Nostalgie

Publié par divagations-et-balades

                    Il y a quelques semaines, je ne sais si c' était l' approche du temps de Noël qui nous inspirait, nous sommes allées, une amie d ' enfance et moi, visiter la plage de notre enfance. A vrai dire, elle l' est toujours restée, mais cette fois, la visite avait,  pour moi au moins, un goût particulier.PA312636.JPG

L' air était doux, le sable était soyeux sous nos pieds, et la jonction s' est faite tout naturellement entre moi et l' enfant que j' étais, et qui reste toujours tapie au fond de moi. L' ombre des deux frères qui avec nous composaient notre petite équipe, est bien sûr venue accompagner nos pas. 

PA312639.JPG

Au-dessus de nos têtes, le ciel était coloré à grands coups de pinceau, quelques voiliers voguaient lentement sur les eaux calmes qui venaient orner la plage d' un délicat friselis argenté. A l' horizon, s' étendait la rive du Cap Ferret.

PA312640.JPG

Face au soleil déjà un peu bas, qui avait perdu un morceau que le sable mouillé diluait, nos pas nous dirigeaient vers le Moulleau, destination privilégiée car, là, nous attendait notre glacier favori, dont le nombre de saveurs offert nous posait toujours un si difficile problème de choix, que, forcément, nous repartions avec un grand cornet à la gauffre délicieuse, croulant sous trois ou ( la honte.....), quatre boules.

PA312641.JPG

Et nous sommes reparties, les yeux pleins de la beauté de cet endroit dont jamais je ne me lasse, et qui, malgrè les splendides plages du bout du monde qu' il m' a été donné d' admirer, reste pour moi le plus beau du monde.

Voir les commentaires

2011-12-17T18:32:00+01:00

L' eau, le ciel & le sable

Publié par divagations-et-balades

                    Nous y sommes.........La voila, la bête infatigable.....En ce jour de Toussaint, elle a encore gardé sa robe d' été.

PA292592.JPG

          Il y a encore des baigneurs et des surfers en c et Automne doux et lumineux comme on en a souvent ici; " Encore une belle arrière-saison " disent les Aquitains, qui savent bien en profiter.

PA292584

          De la terrasse du Kayoc, nous voyons bien pourquoi cette côte est nommée " Côte d' Argent ". L ' or du Soleil a fondu dans cette eau au bleu-vert profond, quelle réaction alchimique l' a transformé en argent ?

PA292581.JPG

          Et il y a ces jeux de lumière entre le ciel, le sable et l' eau...........

PA292587.JPG

PA292589.JPG

PA292590.JPG

          Les ombres sont démultipliées; la promeneuse solitaire doit méditer face à ce monde liquide, mouvant où tout paraît parfois se mélanger, le ciel, la mer, le sable, quand il est mouillé

PA292591.JPG

          Le Soleil, maintenant, amorce sa plongée vers l' océan et l' heure est venue de reprendre la route de la forêt pour rentrer à la maison. Il y a des odeurs de pins fraichement coupés.La traversée de la forêt est si agréable..........

PA292593.JPG

Voir les commentaires

2011-12-16T10:03:00+01:00

Splendeurs océanes

Publié par divagations-et-balades

                    Les balades sur la plage, après le départ des touristes, sont pour moi, un vrai délice.

PA292584

.

Bien sûr, il y a encore quelques silhouettes, mais je ne peux pas prétendre être la seule à aimer la mer et le soleil, et les plages sont si vastes chez nous que l' on peut quand même y combler ses " rêveries de promeneuse solitaire ". Chez nous, l' accès aux plages n' est pas toujours facile. La plage se mérite.

 

PA302606.JPG

PA302605-copie-1.JPG

D' autres, ont l' accès facilité par des rampes ou des escaliers de béton ou de bois, qui nous permettent de moins nous essouffler;

 

PA302610

 

Chaque fois que je vais vers l' une ou l' autre de ces plages, je pense à un livre déjà ancien : " les plages de l' hiver " dans lequel l' auteur, Gilbert Ganne, décrivait exactement ce que l' on peut ressentir en montant à l' assaut de ces dunes :

                    ".........une fois franchie la lisière des pins, on monte péniblement, buste contre ciel, vers la crête des sables.........au delà, c' est l' inconnu grondant et bientôt le désir sans limites ! Car, tout à coup, à force de marcher droit sur elle, la bête infatigable est là, étendue à vos pieds. Son haleine salée se plaque sur votre poitrine et l' oppresse......"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog