Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vie d' autrefois

2012-09-04T06:34:00+02:00

Le temps oriental

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Aujourd'hui, je voudrais vous faire partager un texte, extrait d' un livre de Jeanne Terracini : " Si bleu le ciel, si blanche ma ville ", et qui participe tellement de ma philosophie personnelle. Ce livre est dans ma bibliothèque depuis sa parution en mil neuf cent quatre vingt seize; c' est un chant pour une ville qui me tient à coeur, Alger, celle d' avant....Depuis, je le ressors de temps en temps, pour relire, en particulier ce passage sur le temps oriental.

1-IMG_2759.JPG

          " Autrefois, il n' y avait pas d' heures, mais des lunes et des ombres longues ou courtes. Le temps était approximatif, capricieux, anarchique. Léger comme un danseur à l' aube, il s' appesantissait à midi et se métamorphosait pendant que le soir rongeait son corps impatient de se dissoudre dans l' infini de la nuit.

          Voué au hasard, il engendrait des instants uniques, séparés par des intervalles plus ou moins longs, ou bien, il se multipliait en parcelles qui s' incrustaient dans la durée comme des pierres semées sur la couronne du jour.

          L' intrusion des horloges et des carillons, avec leurs sonneries qui s' ébranlaient toutes ensemble,

1-P9044158.JPG

interrompit une méditation séculaire et pour la plupart, la pulsation de ce coeur mécanique devint une réalité obsédante..............

          ............Relégué dans un enclos, cerné de tic-tac et mal nourri par la succession monotone des jours, le temps oriental dépérit, se ratatina, prit un aspect terne et se rida sous les hâchures fines et régulières des secondes.............

          ............Il s' agit d' un temps subtil que l' on vit en profondeur, d' une minute aristocratique qui se détache de la procession, arrête sa course et reste magnifiquement suspendue dans l' espace. Une de ces minutes immobiles qu' il faut des heures pour traverser ".

1-IMG_2526.JPG

Voir les commentaires

2012-08-17T06:38:00+02:00

Les Cabanes du Breuil

Publié par divagations-et-balades

Il m' a été signalé que cet article avait perdu toutes ses photos. J' en suis désolée. Je le renvois en espérant que cela ne se reproduira pas.

 

 

          A quelques kilomètres de Sarlat, en Dordogne, existe un endroit hors du temps, un mini village de cabanes de pierres sèches, qui ressemblent plutôt à des huttes, et où, malgré moi, je cherchais un cousin périgourdin d' Astérix :

breuil-bis-2355.JPG

breuil-bis 2357

L'origine de ces cabanes est un mystère. On sait qu' elles furent un habitat rural des moines Bénédictins de Sarlat jusqu' à la moitié du XVème siècle, puis, du XVIIIème au XIXème siècle, des ateliers d' artisans. Trois artisans étaient venus s' installer : un tisserand, un bourrelier et un forgeron. Ils restaurèrent les cabanes.

breuil-bis-2356.JPG

Les cabanes habitées offraient, bien sûr, un confort sommaire,

breuil-bis-2375.JPG

 

Les murs épais, formés de pierres sèches inégales, empilées les unes sur les autres, étaient percés d' une seule petite ouverture; il fallait se protéger du froid de l' hiver et de la chaleur de l' été.

breuil-bis-2374.JPG

 

Un peu à l' écart, sans doute commun à tous les habitants, un four à pain,

breuil-bis 2384-copie-1

dans une cabane, une réserve de foin,

breuil-bis-2370.JPG

un peu plus loin, après une cabane un peu particulière de forme grossièrement carrée,

breuil-bis-2389.JPG

des instruments agricoles archaïques, permettent de mesurer combien devait être dur le travail des paysans d' alors;

breuil-bis-2393.JPG

breuil-bis-2396.JPG

breuil-bis-2397.JPG

breuil-bis-2398.JPG

breuil-bis-2399.JPG

breuil-bis-2400.JPG

et une curiosité, datant de la première guerre mondiale, un char personnel transformé en machine agricole.

breuil-bis-2405.JPG

et cet instrument, que j' ai failli négliger, car de loin, je le prenais pour un barbecue. Je suis plus myope que je ne croyais !

breuil-bis-2408.JPG

Nous nous dirigeons vers la sortie,

breuil-bis-2411.JPG

et nous voyons alors, une dernière curiosité : un cep de vigne que l' on dit centenaire....et plus

breuil-bis-2386.JPG.Ce lieu est classé aux Monuments Historiques.

Bonne balade chez les Gaulois du sud !

Voir les commentaires

2012-08-04T06:36:00+02:00

Un moulin à vent vivant

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Ce moulin-tour est un authentique moulin à vent du XVIIIème siècle, qui fabrique toujours de la farine, même pendant qu' on le visite.

paysage-1764.JPG

Vers le milieu du XIXème siècle, il a été transporté pierre par pierre, à deux kilomètres de son lieu d' origine, et le meunier en profita pour faire installer quelques mécanismes plus modernes : godets, vis sans fin, tamis etc....Grâce à son toit pivotant, à ses ailes toilées de quinze mètres d' envergure, il peut prendre tous les vents, ce qui suppose une grande vigilance car il pourrait aller trop vite sans que l' on puisse alors l' arrêter.

paysage-1765.JPG

paysage-1763.JPG

Entrons; la première chose que je vois est une sorte de bac en bois, contenant les grains de blé.

paysage-1769.JPG

Près de ce réservoir à grains, un système de godets, grimpant dans une colonne de bois, amène le grain à la trémie du haut; quand celle-ci est vide, une clochette retentit, et la porte du réservoir s' ouvre pour alimenter les godets.

paysage-1782.JPG

En face, une petite structure en bois, avec une porte centrale, c' est par là qu' arrive la farine;

paysage-1780.JPG

paysage-1781.JPG

Il y a deux possibilités pour recueillir la mouture : soit la farine complète, soit par l' intermédiaire d' un canal qui l' amène au tamis.

paysage-1773.JPG

Un escalier aux marches très usées, très étroites et très abruptes, permet de monter au premier palier, là se trouvent les meules dont l' écartement est réglé par les trois poids en pierre à côté du meuble d' arrivée de la farine, en bas..

paysage-1771.JPG

Plus haut, la grande roue dentée coeur du système, qui entraîne les meules et tous les accessoires;

paysage-1772.JPG

 

et j' admire le plafond.

paysage-1777.JPG

En descendant, je jette un coup d' oeil par une lucarne et voit s' étaler un morceau de Médoc; pas de vigne de ce côté, mais du maïs, sous un ciel plutôt chaotique ce matin.

paysage-1778.JPG

Je sors de la tour, et rentre dans la maisonnette toute proche, où se font le blutage et la vente de la farine.

paysage 1790

paysage-1789.JPG

Et je repars, ravie de ma visite à ce moulin que je ne connaissais que de nom, et qui, pourtant, n' est qu' à soixante cinq kilomètres de chez moi. Comme quoi..........Non, la toiture n' est pas trouée, il ne s' agit que de l' ombre des feuilles de l' arbre;

paysage-1791.JPG

Ce moulin a été primé en mil neuf cent quatre vingt cinq au concours " chefs d' oeuvres en péril " d' Antenne 2, pour sa restauration et son fonctionnement.

Une petite trace !

Voir les commentaires

2012-08-03T04:38:00+02:00

Le moulin de Cussol

Publié par divagations-et-balades

 

 

          Ce moulin à vent se situe non loin du Domaine de Malagar, cher à François Mauriac. C' est un moulin au milieu des vignes.

paysage-1685.JPG

Il a été construit en mil sept cent trente, par des moines Célestins.

Il est actuellement en état de fonctionnement, mais il était totalement en ruines quand la commune de Verdelais l' acheta en mil neuf cent quatre vingt dix sept. Il a été superbement restauré.

paysage-1686.JPG

Nous l' avons visité un jour, où la météo nationale, toujours précise, nous avait annoncé du mauvais temps, nous faisant renoncer à la plage.

paysage-1689.JPG

Situé sur les " Hauts de Garonne ", il domine la vallée, le vignoble de Sauternes et les landes girondines.

paysage-1691.JPG

Et par temps clair, comme le disait Mauriac, on peut même distinguer la chaîne pyrénéenne. Et ce n' est pas une galéjade !!!

paysage-1690.JPG

link  link

Voir les commentaires

2012-06-08T05:33:00+02:00

Charme d' antan

Publié par divagations-et-balades

link

 

 

                 Nous attendons la nouvelle surprise quand, quelque chose, par terre, attire mon regard : un tas de crottin.

Gironde-2 0511

Voilà une chose que nous avons perdu l' habitude de voir sur le bitume de nos villes ! Mais cela présage le passage de chevaux. En effet, un bruit de sabots attire mon attention, et je vois un omnibus franchir le carrefour face à nous.

Gironde-2-0510.JPG

Nous apprenons que des touristes se sont promenés en calèche toute la journée, mais dans une autre partie de Soulac. Nous partons à leur rencontre.

Gironde-2-0577.JPG

C' est un peu bizarre de voir dans la même rue se côtoyer les XIXème et XXIème siècles. Télescopage temporel !!!

Gironde-2-0578.JPG

La soirée commence à s' étirer, et je pense que les cochers vont rentrer chez eux. Alors nous allons vers le point de départ et d' arrivée des balades en calèches.

Nous voyons revenir les attelages un par un. Ils se garent en haut de la route qui surplombe la Basilique

Gironde-2-0514.JPG

Gironde-2-0516-copie-1.JPG

La passagère et le cocher descendent. La jerune assistante du cocher, ( dit-on une cochère ???), tient les rênes d' une main ferme; le cheval est peut-être un peu énervé, il a fait très chaud, il y a eu de l' orage dans l' air, même s' il n' a pas vraiment éclaté.

Il a pourtant l' air calme;

Gironde-2-0517.JPG

Voilà la dernière calèche qui arrive. Une deux chevaux ...........

Gironde-2-0515.JPG

Les passagers ont l' air ravi de leur promenade. quelques-uns ont en main un exemplaire de la gazette " Soulac journal".

Top.jpg

J' espère que cette journée " Soulac 1900 " vous aura plu. Une petite trace ????

Voir les commentaires

2012-06-07T05:25:00+02:00

Tacots

Publié par divagations-et-balades

Bref voyage dans le temps  link - link

 

 

          Une certaine effervescence gagne la foule.Il y a des bruits de pétarade et de klackson enroué. Les rues piétonnes n' étant pas encore inventées, nous voyons arriver de vieux tacots, tous plus beaux les uns que les autres.

Je vous laisse admirer.

Gironde-2-0520.JPG

Gironde-2-0522.JPG

Gironde-2-0523.JPG

Certains chauffeurs sont très concentrés et sérieux,

Gironde-2-0524.JPG

tel celui de cette superbe voiture verte.Gironde-2-0525.JPG

Gironde-2-0528.JPG

Gironde-2-0529.JPG

Et celle-ci est ma préférée; admirez, même la poignée de la manivelle est en laiton. Volant à droite ?

Gironde-2-0531.JPG

Gironde-2-0571.JPG

Et cette jaune, avec son arrière en pointe !

Gironde-2-0576.JPG

Le tableau de bord de ces voitures est incroyablement succint, mais l' essentiel est là. Amusant !

Gironde-2-0464.JPG

J' entends encore un air de jazz, je suis gâtée ce soir ! Mais il doit annoncer la fin du défilé.

Arrive une antique camionnette. Y en avait' il en 1900 ? Qu' importe !

Gironde-2-0569.JPG

Ils sont là mes musiciens. Un peu à l' étroit sur le plateau arrière du véhicule.

Gironde-2-0570.JPG

Et oui ! C' est la fin du défilé des tacots. Mais ce n' est pas terminé ! Que nous réserve encore cette fête ?

Nous le saurons bientôt !

Voir les commentaires

2012-04-25T05:19:00+02:00

Philibert le résinier

Publié par divagations-et-balades

link - link

 

On ne voit en passant par les landes désertes                                                                                                                                   D' autre arbre que le pin avec sa plaie au flanc;                                                                                                                                  Car, pour lui dérober ses larmes de résine,                                                                                                                                        L' Homme, avare bourreau de la création,                                                                                                                                            Qui ne vit qu' aux dépens de ce qu' il assassine,                                                                                                                                Dans son tronc douloureux ouvre un large sillon !

DSC00165.JPG

La forêt des landes de Gascogne s' étend de la pointe nord de la Gironde jusqu' àl' extrême sud du département des Landes; elle a été exploitée jusqu' en 1990, date à laquelle le dernier résinier a rangé ses pots et ses outils.

Philibert était ce dernier résinier.Il avait vécu toute sa vie dans la forêt, comme son père, son grand'père et tous ses ancêtres avant lui. Sa maison ? une cabane, perdue dans la forêt, bien cachée;

norilia resinier cabane09

Philibert était de santé robuste; le bon air des pins et de la résine lui avait forgé de bons poumons. Sa vie était simple et frugale, mais il avait le temps de regarder pousser les fleurs, d' admirer " sa " forêt, de cueillir les bruyères d' été, et celles d' automne, et parfois, il voyait un faisan s' élever vers le ciel avec un cri rauque.

Top-001-copie-3.jpg

Top-copie-7.jpg

Top-002-copie-5

Philibert était la forêt. Les arbres étaient ses enfants et il en prenait un soin jaloux. Et puis un jour......patatras ! c' était " le " dernier jour. Fini le gemmage, fini la récolte de la résine dans les pots accrochés aux arbres,

resinier-5.jpg

les dérivés du pétrole avaient envoyés la résine dans les oubliettes de l' Histoire. Alors Philibert se fossilisa, il devint arbre lui-même, tant son identification aux pins était intense et intime.

Maintenant, Philibert est chez nous, et nous espérons qu' il coule des jours heureux dans la senteur des fleurs d' oranger du Mexique qui embaument le jardin. Repose-toi Philibert, et qui sait ? Un jour peut-être te ramènerons-nous dans la forêt si proche, avec ta serpe et ton pot, car on parle tout bas de revenir au gemmage.

P4243816.JPG

j' espère que vous aimerez ce brave Philibert ! A bientôt !

(Les quelques vers du début sont de Théophile Gautier, mais vous les avez sans doute reconnus).

                                                                                                                         

Voir les commentaires

2012-01-28T09:55:00+01:00

L' étrange destin d' un moulin à blé

Publié par divagations-et-balades

                    Il était une fois............Dans des temps très ancien, Gironde romaine ou Gironde anglaise peut-être, existait sur la commune de Bégadan, un moulin qui, chaque jour, transformait vaillamment des grains de blé en belle et bonne farine. Cela dura des années, puis, un jour, fatigué ou délaissé par l' ingratitude humaine, à moins qu' une guerre ne le détruisit, il s' arrêta et peu à peu tomba en ruines.

                    Mais voilà qu' un jour, en l' an 1825, on décida de redonner vie à ces ruines, et comme le Sphynx renaît de ses cendres, le vieux moulin connut une nouvelle vie, et, sur ses ruines, on construisit.................un phare. Jusqu' au début du XXème siècle il fut précieux pour les marins navigant sur l' estuaire. Il était situé à quinze mètres au-dessus du niveau de l' eau, et à trois cents mètres des rives. C' était le phare de By.

                    De nos jours, ce phare est devenu " la Tour de By ", et ne règne plus que sur les vignes du Château éponyme, dont il émerge comme sortant d' un océan de piquets de bois.

P1102838.JPG

De là où je me trouve, on ne voit pas le socle de pierre sur lequel il est érigé, et qui lui donne un air de Cordouan miniature. Que lui réserve encore un destin si capricieux ?

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog